JE VOUS PREVIENS, JE VIENS POUR LES CORNES D'OR

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
Victor Musset
Nouvel Utilisateur
Messages : 2
Enregistré le : dim. 5 janv. 2020 15:39

JE VOUS PREVIENS, JE VIENS POUR LES CORNES D'OR

Message par Victor Musset » lun. 13 janv. 2020 01:40

Bonjour à vous les amis,

permettez que je vous appelle ainsi car je vous lis depuis de longs mois. Un peu pour vos histoires de vie et un peu aussi pour la mienne. Disons simplement que je vous ai lu avant de savoir. Mais comme l'a dit SP (dont j'adore les posts et il serait pour moi un grand honneur qu'il intervienne sur le mien) la première chose est ce petit feeling qui nous donne comme une odeur infecte de loup en rut qui rode pas très loin. C'est peut être d'ailleurs l'odeur de la femelle en rut qui tourne dans la maison et longe les murs qui nous alerte le plus. Enfin...

Je procède ce soir, cette nuit disons, à un petit teasing comme on dit dans le cinéma. Disons que la belle n'a pas encore avoué. Disons également qu'elle n'avouera pas. Mais j'ai assemblé suffisamment d'éléments troublants que je lui ai fait une sorte de rapport d'étonnement auquel les seules réponses que j'ai pu avoir ont été "Je ne sais pas", "je ne comprends pas", "tu préfères croire des machines plutôt que moi"...

Je vous surprendrai par ce que j'ai trouvé et comment je l'ai trouvé. Vous serez aussi surpris par le niveau 0, car oui, mes amis, il existe un niveau 0 dans l'art et la manière de cacher un adultère. En tout cas, si vous le permettez, maintenant il y en a un.

Mais ce niveau 0, il a fallu le trouver car les subterfuges étaient nombreux. J'y suis parvenu. J'en tire une forme de fierté. Une fierté aigre et acide mais une fierté quand même, un peu comme celle de celui qui est fier de survivre en buvant son urine. Maintenant, il est tard et demain je vais voir mon médecin pour un arrêt de travail et, je pense, quelques anxiolytiques. J'aurai donc je pense et, je l'espère, le temps de vous raconter le premier chapitre de mon histoire.

Avec toute mon affectueuse admiration.

:A+



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2703
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: JE VOUS PREVIENS, JE VIENS POUR LES CORNES D'OR

Message par Sans Prétention » lun. 13 janv. 2020 06:43

Bonjour Victor.

Déjà un premier point : le titre de ton post évoque une sorte de recul qu'il me faut saluer bien bas. L'humour est un puissant médicament contre les affres des accidents de la vie. Un de ceux les plus difficiles et pourtant les plus ignorés, ou les plus méprisés, étant bien entendu cette expérience vertigineuse qu'est l' "adultère" (et les guillemets ne sont pas superflus).
Ainsi donc viens t'épancher, y compris contre le monde entier, puis tu aviseras ; cet espace est tiens.
Victor Musset a écrit :
lun. 13 janv. 2020 01:40
Disons simplement que je vous ai lu avant de savoir.
On ne conscientise pas toujours... Le cerveau est habile pour nous faire croire, y compris contre la réalité qui se livre, nue et sans ambiguïté à nos yeux incrédules en l'invincibilité de notre amour singulier (on fera jamais comme les autres hein, naaaaan).
Des éléments clairs ou encore flous (je veux dire avant les preuves) ?
Victor Musset a écrit :
lun. 13 janv. 2020 01:40
Mais comme l'a dit SP (dont j'adore les posts et il serait pour moi un grand honneur qu'il intervienne sur le mien) la première chose est ce petit feeling qui nous donne comme une odeur infecte de loup en rut qui rode pas très loin. C'est peut être d'ailleurs l'odeur de la femelle en rut qui tourne dans la maison et longe les murs qui nous alerte le plus. Enfin...
Honneur est sans doute un mot un peu trop fort.
D'autant que je chemine toujours. Et surtout, je ne prêche rien : je ne dis ni de partir ni de rester, je pose des questions parce je me pose des questions. De plus, je ne suis pas un exemple.

Après, effectivement, la mécanique des couples, au final, il n'y a pas besoin d'avoir fait Saint Cyr pour la percevoir. Quelques lectures et, au-delà des singularités, se dessinent des "familles de duos" assez similaires ou éloignés de nos histoires personnelles.
On comprend alors non pas parce qu'on est supérieurement intelligent mais parce que les biais cognitifs (ceux qui aveuglent quand on sait et qu'on ne veut pas voir) fonctionnent à peu près de la même manière pour tous. Et le bal des cocus, une fois qu'on se débarrasse des poncifs faciles, tourne finalement toujours autour des mêmes chansons bien que les arrangements musicaux connaissent des variables qui appartiennent souvent à l'ordre du détail.

Hâte de lire ton histoire.

Victor Musset a écrit :
lun. 13 janv. 2020 01:40
Je procède ce soir, cette nuit disons, à un petit teasing comme on dit dans le cinéma. Disons que la belle n'a pas encore avoué. Disons également qu'elle n'avouera pas. Mais j'ai assemblé suffisamment d'éléments troublants que je lui ai fait une sorte de rapport d'étonnement auquel les seules réponses que j'ai pu avoir ont été "Je ne sais pas", "je ne comprends pas", "tu préfères croire des machines plutôt que moi"...
Ça me rappelle l'histoire d'un cf qui a déclaré, sur la base d'une facture détaillée que "l'opérateur s'est trompé". De mémoire le type travaillait dans les télécommunications et pas à un poste subalterne.
Nier, s'embourber, mentir est définitivement, tragiquement, irrémédiablement humain. Et personne n'échappe à ce destin pitoyable. D'ailleurs, lorsqu'on se sait trompé et que l'on se ment à soi-même... N'atteint on pas également ce niveau 0 du respect de soi au bénéfice du respect de cet autre qui "ne peut pas être si nul parce que quand même, je l'ai choisi. e" ? Parenthèses fermée.

Victor Musset a écrit :
lun. 13 janv. 2020 01:40
Je vous surprendrai par ce que j'ai trouvé et comment je l'ai trouvé.
Plus rien ne surprend.

Victor Musset a écrit :
lun. 13 janv. 2020 01:40
Vous serez aussi surpris par le niveau 0, car oui, mes amis, il existe un niveau 0 dans l'art et la manière de cacher un adultère. En tout cas, si vous le permettez, maintenant il y en a un.
Si je peux me permettre, c'est plutôt "bon signe". Pas d'ironie de ma part. Mais visiblement tu as affaire à une dame qui s'est perdue en cours de route et non à une manipulatrice professionnelle à qui le concept de conscience ne s'appliquerait pas.
En effet, beaucoup d'individus au narcissisme glorieux et écrasant ont développé, très jeunes, des aptitudes au mensonge pathologique. Mentir demande en théorie beaucoup d'énergie : il faut se souvenir de ce qu'on a dit, sur l'instant, dans le moindre détail, pour ne pas créer de dissonance. Savoir rebondir sur les faiblesses de l'autre pour ne pas se prendre les pieds dans le tapis, aménager son temps, ses paroles, en adéquation avec un "non changement significatif de vie"... C'est à dire faire plus, avec un autre et avec son ou sans que ça ne bouge d'un millimètre la vie conjugale.

Pour certains, cela est "facile". De cette facilité on peut déduire beaucoup. De la nullité aussi.
Victor Musset a écrit :
lun. 13 janv. 2020 01:40
Mais ce niveau 0, il a fallu le trouver car les subterfuges étaient nombreux. J'y suis parvenu. J'en tire une forme de fierté. Une fierté aigre et acide mais une fierté quand même, un peu comme celle de celui qui est fier de survivre en buvant son urine. Maintenant, il est tard et demain je vais voir mon médecin pour un arrêt de travail et, je pense, quelques anxiolytiques. J'aurai donc je pense et, je l'espère, le temps de vous raconter le premier chapitre de mon histoire.
Avec toute mon affectueuse admiration.
Tous nous sommes passés par cette phase...
Il te faudra t'armer de courage mais surtout être attentif à toi-même. A partir de maintenant, de manière contre intuitive, j'ai envie de te dire que ce qui compte en premier ce n'est ni elle, ni ton couple, mais toi (sauf si, par miracle, madame Musset émettait d'amers regrets ou qu'elle admettait, si c'est le cas, avoir un problème).

Take care.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Conan le Cornard (2)
Cornu
Cornu
Messages : 9
Enregistré le : lun. 6 janv. 2020 09:59

Re: JE VOUS PREVIENS, JE VIENS POUR LES CORNES D'OR

Message par Conan le Cornard (2) » mar. 14 janv. 2020 15:09

Salut Victor et bienvenue parmi nous.

Je ne sais pas de quand date ta découverte, ou si tu as déjà un peu "travailler" sur tout ça. En tout cas, je comprends parfaitement ton ressenti par rapport à la découverte de l'adultère et de la "fierté" qu'on peut en tirer.
La découverte s'accompagne généralement d'épisodes dépressifs, où l'image de soi est quasi réduite à néant. Alors, si on peut gratter un peu d'amour propre en se disant que finalement, on a été plus malin que l'autre qui nous a pris pour un demeuré, c'est toujours ça de pris (bien que dérisoire)

Courage à toi. On attend tous ton histoire avec impatience.



Avatar du membre

Topic author
Victor Musset
Nouvel Utilisateur
Messages : 2
Enregistré le : dim. 5 janv. 2020 15:39

Re: JE VOUS PREVIENS, JE VIENS POUR LES CORNES D'OR

Message par Victor Musset » mer. 15 janv. 2020 03:04

Bonjour les amis
Je suis sur mon tel loin de chez moi (tel de merde mais m en suis acheté un vachement bien, où je pourrai avoir des conv secrètes sur messenger, envoyer des snaps, ou parler WhatsApp.... c'est fou comme ces cornes offertes par les desinhibés du cul font de moi un libéré de la carte bleue :?
Je ne vous oublie pas
Mais lundi j ai découvert que les deux ordi de la maison avaient été team viewer isés
Rhaaaaaaaaa :+
Alors j ai tout mis chez un pro pour qu il me dégage la merde qui a dû y être placee
Un sentiment Calimero cette nuit
Le keylogger est l arme du cocu comme le sabre laser celui du Jedi.
Pas l inverse enfin
Quel manque d élégance !
Je reviens vers vous dès que possible !
Merci à vous deux
Idoles de moi en ce lieu comme deux icônes du rock ailleurs
Vraiment
Un honneur



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2703
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: JE VOUS PREVIENS, JE VIENS POUR LES CORNES D'OR

Message par Sans Prétention » mer. 15 janv. 2020 05:10

Victor Musset a écrit :
mer. 15 janv. 2020 03:04
lundi j ai découvert que les deux ordi de la maison avaient été team viewer isés
Rhaaaaaaaaa :+
:? :bonk:

On attend la suite...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

sophit444
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 266
Enregistré le : mar. 21 juil. 2015 15:19

Re: JE VOUS PREVIENS, JE VIENS POUR LES CORNES D'OR

Message par sophit444 » mer. 15 janv. 2020 12:02

Ça craint ton truc mais malheureusement tellement classique...

C'est du déjà vu chez moi, mon mari m'espionnait également . Afin d'avoir une bonne longueur d'avance et de continuer leurs saloperies tranquillement.QUand on y pense le comble du cradingue et de la perversion.

Bon courage.



Avatar du membre

Conan le Cornard (2)
Cornu
Cornu
Messages : 9
Enregistré le : lun. 6 janv. 2020 09:59

Re: JE VOUS PREVIENS, JE VIENS POUR LES CORNES D'OR

Message par Conan le Cornard (2) » mer. 15 janv. 2020 13:36

Oui méfie toi. Certains, se sachant espionnés, intoxiquent volontairement leur conjoint à l'aide de faux messages. Valeria m'a déjà fait le coup. C'était des techniques couramment utilisées durant la guerre froide. C'est quand même dingue d'en arriver là quand on y pense.



Répondre