La fidélité est un symptôme de l'intelligence

Quel comportement adopter face à l’adultère, comment réagir? Beaucoup de questions, quelques débuts de réponses. Ne pas poster de témoignage dans cette rubrique.

Modérateur : Eugene

Règles du forum
Forum ouvert aux invités. il est possible d'envoyer un nouveau sujet ou de répondre sans être inscrit. Votre message sera posté, mais requierera l’approbation d’un modérateur avant d’être rendu visible publiquement. Merci de votre compréhension.
Répondre
Avatar du membre

Topic author
Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2703
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

La fidélité est un symptôme de l'intelligence

Message par Sans Prétention » lun. 23 déc. 2019 19:42

La fidélité est un symptôme de l'intelligence : ceux qui trompent sont moins "évolués"




Selon le neuroscientifique colombien Rodolfo Llinás, l'amour est comme un bonbon, non pas parce qu'il est sucré, mais parce que ceux qui sont amoureux veulent de plus en plus d'amour de la personne qu'ils aiment.

En effet, bien que l'amour naisse dans la zone émotionnelle du cerveau, où il n'y a que des réactions et des mouvements stéréotypés, il implique différentes fonctions physiologiques : ce n'est pas la faim physique ni sexuelle, mais un désir qui ne cesse de se satisfaire.

Voilà pourquoi pour Llinas, non seulement l'amour éternel existe, mais il est aussi fidèle ; une caractéristique typique des personnes les plus intelligentes.

Llinás affirme que les personnes intelligentes "structurent et modélisent des modèles d'action fixes, basés sur le concept que l'on voit l'autre comme sa propre main ; en prendre soin est ma responsabilité, et vice versa. Savoir que je ne serai pas trahi(e) est la norme." En ce sens, la fidélité apparaît comme un moyen rationnel, en ce sens qu'elle évite un gaspillage inutile - parce que non constructif - d'énergie, émotionnelle ou intellectuelle ; une énergie que les personnes intelligentes utilisent pour investir dans la gestion de questions plus complexes et importantes du point de vue communautaire.

A cet égard, l'étude du Dr Satoshi Kanazawa, spécialiste en psychologie de l'évolution, est intéressante : selon cette étude, les hommes ayant des coefficients intellectuels plus élevés attribuent une plus grande valeur à la fidélité du couple, une caractéritique absente pour les femmes, pour qui celle-ci est toujours importante, quel que soit leur niveau d'intelligence.

D'autre part, Satoshi montre comment la fidélité est un produit de l'évolution de l'être humain qui, à l'origine instinctivement orienté vers la polygamie comme tout mammifère, a ensuite progressivement développé des relations exclusives, caractérisées par une prévalence de la raison sur l'instinct.

En général, il est clair que les infidèles doivent avoir beaucoup de temps libre et une prédisposition émotionnelle aux conflits : qui est investi dans des questions plus importantes, ne perd pas de temps et d'énergie à élaborer des mensonges et des subterfuges pour cacher leurs "escapades". Il est cependant beaucoup plus intelligent de créer une relation stable, qui s'approfondit de plus en plus avec le temps, qui représente une valeur ajoutée, tant en termes de croissance personnelle que de couple.

Trop difficile, peut-être, à comprendre pour ceux qui sont infidèles ;)

Source

😅🙄🤔😑😉😲😁😳😱🙂


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre