Depuis 3 jours

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
Guisharko
Nouvel Utilisateur
Messages : 1
Enregistré le : dim. 1 déc. 2019 13:04

Depuis 3 jours

Message par Guisharko » dim. 1 déc. 2019 13:36

Cela fait 3 jours qu'elle me l'a avoué.
Un travail saisonnier, depuis 3 ans, chaque période avant Noël et avant pâques. Ce n'était qu'un simple collègue, jusqu'à présent, mais il était dépressif depuis peu. Elle voulait le faire sourire et elle arrivait à lui changer les idées. Ils sont devenus de plus en plus proches. Les discussions sont devenus de plus en plus intimes. Il y a un mois, elle m'a avoué qu'elle fantasmait sur lui. Mais qu'il n'y avait rien. Juste une pulsion.
Elle ne lâchait plus son téléphone, discutant tout le temps avec lui.
N'en pouvant plus, je lui ai demandé d'arrêter. Elle ne pouvait pas, elle avait peur qu'il se suicide. Je me suis senti coupable, alors j'ai essayé de ne pas la brider.
Elle est parti manger avec des collègues, est allée boire un café avec des collègues, est allé au cinéma avec des collègues. Mais finalement ils n'étaient que deux.
Ils étaient trop occupés pour avoir vu le film en entier. La pizza et le café se sont terminé par une douche,pour effacer les traces de leur actes.
J'ai insisté pendant 1 mois pour qu'elle m'avoue ce que je savais déjà. Elle avait trop changé. J'ai insisté pendant 1 mois pour qu'elle en parle à sa meilleure amie, qu'elle se confie à quelqu'un d'autre qu'à lui ou à moi.

Elle est allée chez sa meilleure amie il y a 4 jours. Et il y a 3 jours, après avoir encore insisté elle a fini par me l'avouer.
Tout mon monde s'est écroulé. Ils ne se sont pas protégés. Pendant qu'elle couchait avec lui, sa libido s'est décuplé, nous avons fait l'amour tellement de fois par jour sur cette période... Je me sens sale, humilié, trahi.
Nous avons discuté de tout, je lui ai demandé de tout me raconter, car mon esprit se faisait trop de films. Bien plus horribles que la réalité.
Aujourd'hui je n'arrive plus à pleurer, mon corps est vidé de toute volonté.
Je veux essayer de lui pardonner, et elle veut corriger ces erreurs. Malgré tout nous nous aimons. Nous devons faire face pour notre fille.

J'ai un sentiment de jalousie pour ce qu'elle a ressenti, c'est le sentiment le plus bizarre que j'éprouve.
J'ai moi aussi envie d'une aventure, de plaire à quelqu'un, de m'évader dans une relation. Nous avons 30 ans, sommes ensemble depuis 11 ans. Nous pouvons plaire l'un comme l'autre. Je sais très bien que, si j'avais une aventure à mon tour, se serait une catastrophe. J'ai envie que l'on soit à égalité, comme depuis que nous sommes ensemble. Mes sentiments sont partagés, ma colère, ma peur, mon dégoût. Je n'ai pas envie de lui faire ressentir ça. Il me faudra du temps, pour tout remettre en place. Je ne prendrai pas de décision hâtive.

Merci de m'avoir lu. Ça fait du bien de m'exprimer à quelqu'un qui ne me connaisse pas, d'écrire sans avoir peur de ce que l'on peut penser de moi.



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2686
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Depuis 3 jours

Message par Sans Prétention » mar. 3 déc. 2019 08:04

Bonjour Guishrako...

Désolé de t'accueillir ici mais, si ça peut consoler un peu, cet espace est tiens : cela libère d'écrire.
A te lire, on a la sensation, et une fois n'est pas coutume, que votre couple peut se reconstruire sur des bases nouvelles...

J'aimerais cependant être sûr pour certains aspects de vos vies respectives : quel est le passif familial et amoureux de ta dame ?
Ses histoires étaient-elles "banales" ou "compliquées" avant toi ?
Ses parents ? Quelle image du couple a-t-elle ?
Guisharko a écrit :
dim. 1 déc. 2019 13:36
J'ai un sentiment de jalousie pour ce qu'elle a ressenti, c'est le sentiment le plus bizarre que j'éprouve.
J'ai moi aussi envie d'une aventure, de plaire à quelqu'un, de m'évader dans une relation. Nous avons 30 ans, sommes ensemble depuis 11 ans. Nous pouvons plaire l'un comme l'autre. Je sais très bien que, si j'avais une aventure à mon tour, se serait une catastrophe. J'ai envie que l'on soit à égalité, comme depuis que nous sommes ensemble. Mes sentiments sont partagés, ma colère, ma peur, mon dégoût. Je n'ai pas envie de lui faire ressentir ça. Il me faudra du temps, pour tout remettre en place. Je ne prendrai pas de décision hâtive.
Je ne sais pas s'il s'agit d'un simple "jalousie".
Pour ma part, je l'ai longtemps cru...
J'ai même pensé au concept de "vengeance"... Sans bien savoir au fond à quoi cela servait.
Les témoignages lus ici et là vont tous dans le même sens... Tout nouveau coup de canif dans le contrat peut être destructeur dès lors qu'il est fait "contre" l'autre (jalousie, vengeance...) : cela met à mal l'ego déjà bien bas après pareille épreuve...
La loi du talion... 1 partout... Et après ?

J'ai constaté en revanche qu'il n'en était pas de même dans certains cas très précis dans lequel tu ne sembles pas être de prime abord...
Les écarts peuvent faire partie d'un processus...
Bref, la n'est pas la question.

Je pense moi que non, tu n'es pas foncièrement "jaloux" : tu as simplement besoin de ressentir un amour partagé, te sentir désiré, unique, choyé, "soigné".
C'est un sentiment tout ce qu'il y a de plus naturel, surtout après qu'un train te soit passé dessus, et à cette allure... (avec l'impression d'avoir participé à l'accident qui plus est...)
Le problème vois-tu, c'est que sans doute, dans ton esprit, ce partage là n'est plus possible avec ta dulcinée dans l'état actuel des choses : c'est bien par elle, quoiqu'on en dise, qu'est arrivé ton malheur. Elle ne peut pas être à la fois ton bourreau et ton médecin... Ce serait lui donner encore plus de pouvoir qu'elle n'a déjà sur ta vie. Ton cerveau se protège et il a raison.

Sans avoir la certitude de savoir quoi faire à part une thérapie (qui, par les temps qui courent, représentent un investissement non négligeable au niveau financier...) je te dirais simplement de ne pas être si dur avec toi.
La reconstruction du couple, peu en parlent, et pourtant, c'est la base, passe par la reconstruction de soi en premier.
Et elle emprunte parfois de bien curieux chemins.
Guisharko a écrit :
dim. 1 déc. 2019 13:36
Merci de m'avoir lu. Ça fait du bien de m'exprimer à quelqu'un qui ne me connaisse pas, d'écrire sans avoir peur de ce que l'on peut penser de moi.
Je crois que ça fait longtemps que j'ai arrêté de penser bien ou mal des gens (dans l'absolu)...
Je ne pense que les situations et force est de constater que l'infidélité en est une particulièrement douloureuse...
Et qu'elle exige un soin. On ne se remet pas sur pieds aussi facilement.

Bon courage pour la suite.
:fleur


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Pasodobla
Cornu
Cornu
Messages : 17
Enregistré le : mer. 24 juil. 2019 22:46

Re: Depuis 3 jours

Message par Pasodobla » lun. 9 déc. 2019 22:36

Bonjour et désolée de te répondre ici.

Je te trouve extrêmement calme, posé, réfléchi.
3 jours après avoir découvert la tromperie de mon compagnon j'étais dévastée et à fleur de peau.
Tu dis que tu es vidé de tous pleurs, moi j'ai eu cette phase mais les pleurs reviennent parfois au détour de scènes de films, documentaires, livres, témoignages.

Comme toi j'ai eu besoin de connaître les détails. Qui m'ont rassurée.

Comme toi j'ai pensé à la vengeance et ai changé d'avis in extremis. Rdv dans un hôtel avec un inconnu de tinder à qui j'avais tout expliqué. Prendre ma douche, me préparer et puis renoncer.
Je veux continuer à me respecter.

Comme toi je pense qu'on peut se reconstruire.
Pour ma part ça fait 5 mois que je sais.
J'ai encore des coups au moral et des images qui reviennent.
Je lui en parle dès que ça arrive et on desamorce la situation.

Je crois qu'il faut que tu comprennes pourquoi elle a fait ça. Quels sont les risques que ça recommence. Est ce qu'il y a des sentiments entre eux.

Moi aussi j'ai un sentiment bizarre. Je sais que si un jour j'ai des sentiments naissants pour quelqu'un d'autre, je n'aurai pas les barrières que j'aurai eu s'il ne m'avait pas trompée. Et ça, c'est dangereux.



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 250
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Depuis 3 jours

Message par Mitsou78 » mar. 10 déc. 2019 13:46

Pasodobla a écrit :
lun. 9 déc. 2019 22:36
Moi aussi j'ai un sentiment bizarre. Je sais que si un jour j'ai des sentiments naissants pour quelqu'un d'autre, je n'aurai pas les barrières que j'aurai eu s'il ne m'avait pas trompée. Et ça, c'est dangereux.
C'est ça, même sans parler dépendance affective, l'attachement n'est définitivement plus le même, parce que la personne s'est montrer sous son ou sous un autre visage, que la trahison désinhibe la culpabilité, que l'image est entachée, que l'affecte est différent, les barrières même si elles existent, ne sont plus les mêmes avec la même capacité de retenue.... En finalité la plus belle façon de rééquilibrer "les forces", de se libérer de la crainte d'une tromperie, c'est fait, ça existe, les règles ont définitivement changé et sont bien moins contraignantes....
Juste retour des choses ?


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Répondre