La folle vie d'une menteuse maladive

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
Ephemere
Cornu
Cornu
Messages : 4
Enregistré le : lun. 22 avr. 2019 10:01

La folle vie d'une menteuse maladive

Message par Ephemere » mar. 23 avr. 2019 08:53

Bonjour à toutes & tous,

J’ai l’immense honneur de rentrer dans ce fameux Bal, celui des cocus mais surtout des pervers !

Je ne vais pas retracer ses travers qui dures depuis des années, vous savez, ces petits détails qui vous font douter !
Je ne suis pas de nature à voir le mal partout, en effet, nous sommes censés être des personnes civilisées et de facto ne pas jouer de cette manière.
Mais elle m’a appris quelque chose, la nature humaine est bien souvent surprenante !
Et oui, quand vous avez une personne avec qui vous vivez et qui vous explique que les jaloux sont jaloux car ils savent ce dont ils sont capable, ça laisse quelques stigmate.

C’est une personne très jalouse et qui me crois en permanence en train de la tromper, effectivement, j’ai un physique qui amène le sujet sur la table et pourtant, jamais je n’ai trompé qui que ce soit.
J’ai tout fait pour qu’elle soit rassurée, accès à mes comptes mails, comptes facebook, compte bancaire et surtout bien expliqué la chose suivante :

 Je ne trompe pas. Je quitte d’abord.

La raison est simple, c’est un précepte, je ne joues pas avec la confiance des autres, c’est incompréhensible pour moi de rentrer et voir l’autre, câliner / faire semblant alors qu’il y a une autre personne dans sa vie.

Tout s'est validé (Toutes ces années de mensonge) lors d’un séjour pro, son attitude était bien entendu changée et surtout j’ai commencé à émettre des doutes sur son attitude à préparer cet épisode pro.
En effet, elle s’est réservé un super hôtel 4*, pour bien entendu déconner je lui ai demandé avec qui elle avait rendez-vous, vous connaissez la suite, je me suis fait jeter !
Elle est partie à cette semaine de taf et est revenues quelques peu changée, impossible de trouver quoi que ce soit de justifiable (Elle est maline !). La seule chose surprenante, elle s’est mise à m’envoyer une à deux photos d’elle en tenue légère, ce qui est très surprenant, car depuis le début de notre folle histoire, elle n’a jamais fait cela.

Un beau jour, au réveil, je me suis mis à fouiller dans son sac et je suis tombé sur une facture retravaillée, facture liée à l’hôtel choisis ci-dessus !
J’ai téléphoné à l’hôtel qui m’a bien entendu renvoyé la facture et quel surprise, deux petits déjeuners, deux taxes de séjour ! (La nana de l’accueil se souvenait de Mme…)

Et là, j’ai une histoire à dormir dehors, c’était avec une nana car elle souhaitait essayer ce type d’aventure. Etant ouvert, je me suis dit que ce n’était pas grave, elle a fait son test, ce n’est pas le fond qui me dérange, mais la forme, il suffit d’être honnête dans la vie.
Pourtant cette histoire est difficile à avaler, en effet, si cela était une nana, au vue du secret professionnel des établissements, la nana de l’accueil n’a pas été surprise de mon appel et m’a communiqué gentiment la facture =)
Et oui, cette fameuse personne qui bosse à l’accueil et qui est responsable n’a pas voulue me dévoiler la nature de l’accompagnant après avoir vue cette belle facture duo, pourquoi cela était et est important ? Mme ne se protège pas étant allergique au latex !
Cela aurait difficile à m’expliquer si elle avait eu des petits soucis d’entre jambes à son retour de séminaire.
J’ai eu beau expliquer à cette fameuse personne, elle n’a jamais voulu me dire.

Bien sûr, Mme avait tout effacé, le numéro de cette nana, les textos blablabla… Bref vous connaissez, impossible à confirmer l’identité de la personne.
Ma chere et tendre m’avait avoué avoir téléphonée à l’hôtel pour connaître l’adresse mail sur laquelle la facture a été envoyée, assez étrange vous me direz.
Mais j’y ai cru à cette histoire de nana.

Quelques mois se passent et là, je rentre un soir, elle m’appelle et me tire une baffe puis deux, si violentes que j’en ai eu des douleurs le lendemain.

La raison ? Elle a fouillée mon itinéraire Google et s’est rendue compte que j’avais passé quelques heures proche de plusieurs hôtels (Miteux en plus !)
Pour elle j’avais partousé.

Je ne vous cache pas que j’ai été sur le Q, elle connaît ma vie pro, je fais des repas d’affaires à n’en plus finir, c’est à ces moments-là que nous claquons des deals commerciaux où tout simplement validons une coopération durable.
Je ne vous raconte pas le chemin de croix pour lui faire comprendre que jamais ne n’ai fait quoi que ce soit et surtout, si j’avais dû coucher avec une nana, je l’aurais pas fait dans un hôtel miteux, j’ai un peu plus de respect pour moi.
Bref, encore à se justifier d’actes que je suis incapable de faire, je commence à saturer. Elle m’explique qu’elle a besoin d’être rassurée, mais de quoi ?!

Par contre, cet épisode m’a laissé un goût amer dans la bouche, beaucoup de questions ont fusées et surtout cella là : Pourquoi ? C’est elle qui m’a trompé, donc pourquoi ?!

En fait, depuis quelques mois, elle me fliquai comme une tarée, j’avais encore laissé accès à tout (Mail, facebook, téléphone perso & boulot qui traîne, accès aux factures détaillées bref, de quoi prouver que l’enculé ce n’est pas moi).
Et moi aucun accès à ses comptes et de toute manière m’en fout.

Les choses ce sont tassées, bizarrement d’ailleurs, nous retournions à une vie « normale ».

Jusqu’au jour où j’ai eu l’idée de monter un stratagème auprès de cet hôtel (1an après) et là, la nana de l’hôtel regarde le détail de la réservation, paf, le nom d’un homme.
Un homme dont elle parlait souvent car sois disant que c’était un gros porc et client !

Bien entendu, un petit coup de téléphone, je lui demande comme va ce cher M., changement d’attitude de sa part et demande d’explication.

Voilà ses réponses :

 1 : Tu prêches le faux pour savoir le vrai !
 1.5 : Je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas d’explication blablala.
 2 : 1.00 après, toutes l’équipe dormait là-bas pendant le salon ! Mais bien sûr, tu as donc voulue de taper une nana en toute discrétion et tu t’est retrouvé dans le même hôtel que tes clients !
 3 : Le soir, lorsque je suis rentré, elle m’a expliqué avoir changé le nom pour ne pas que je retrouver cette dite femme et savoir si tu allais creuser. Pourquoi elle ne me l’a pas plus tôt dans la journée ?
Je voulais te le dire en face, car tu sais quand je mens (Oui, là tu me prend encore pour un con !)

Bref, encore une histoire à dormir debout. Je lui glisse gentiment que de toute façon, je peux avoir accès à ses factures détaillées sans son aide, histoire de voir.

Le lendemain vous savez quoi ? Elle a changé l’adresse mail de contact pour son compte.

Autre détail, en rentrant, je découvre un trombone déplié, voyant le coup de pute supplémentaire, je lui demande à quoi il sert.
C'était pour ma fille ! Mais bien sûr !
Je comprends mieux pourquoi j'avais trouvé les téléphones éteint quelques jours avant, elle avait certainement dû s'imaginer que j'avais d'autre SIM dans mes téléphones.
Point sur lequel je n'aurais pas douté jusqu'a présent... Et oui, je n'ai pas assez l'esprit pervert..

Donc en gros, elle a une seconde ligne !

Ce n’est qu’une partie de cette histoire de merde qui dure depuis tant de temps, pourquoi je poursuis ? Nous avons un enfant, j’ai souffert étant gamin d’une génitrice psycho, alcoolo, menteuse, manipulatrice, qui se tapait tout ce qu’elle pouvait.
Notre enfant a besoin de nous, je ne suis pas certain qu’elle sera capable de faire la part des chose.

Je m’en remet à vous, quel est le profil de cette personne ?

Cordialement,

Ep.



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 245
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: La folle vie d'une menteuse maladive

Message par Mitsou78 » mar. 23 avr. 2019 10:05

Bonjour, d'autres viendront ici te répondre aussi et tant mieux...

Honnêtement, j'ai une forme de gêne avec ton histoire, quelques similitudes dans la forme de jalousie...
Bref pas à l'aise et dans une incompréhension vis à vis de ta CF... Ressens-tu cet événement comme passager ou une forme de durabilité ou de multiplicité de sa, ses tromperies ???
Mon questionnement est là, je ne perçois pas s'il s'agit d'un accident, sommes toutes bien organisé et orchestré, ou d'une véritable histoire, isolée ou multiple ???

A te lire.

Bon courage.


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Topic author
Ephemere
Cornu
Cornu
Messages : 4
Enregistré le : lun. 22 avr. 2019 10:01

Re: La folle vie d'une menteuse maladive

Message par Ephemere » mar. 23 avr. 2019 10:56

Bonjour Mitsou,

Merci pour ton message.
Ne connaissant pas ton histoire, qu'est ce qui te fais ressentir cette gêne ?

Mon analyse après toutes ces années est que cela est multiple.
Oui, les personnes qui trompent sont censées être organisées, sauf que là, le loup est que j'ai une facilité à intégrer tous les détails, même insignifiants.

J'ai cette impression que les trompeurs ont cet égo à se penser au dessus des autres.

Je l'ai déjà grillé pour une autre histoire à dormir debout.

Un message sur son mur facebook que j'ai vue bien des années après, un homme connu depuis son enfance, la taguant en train de dîner dans un restaurant (soirée où bien entendu elle était en compagnie de ses ami(e)s !
Je gardais sa fille ce soir là, et m'en souviens comme si c'était hier, j'ai eu le discours suivant auprès d'elle :

- C'est étrange, y'a aucun bruit au resto ou ta mére dîne.

Bien sûr, discussion et blabla habituel.
J'ai tenté d'avoir une discussion avec cette personne au travers du réseau social.

Rien pendant trois jours (j'étais en déplacement pro, du coup je ne pouvais voir l'attitude de Mme), un beau jour ce M. m'a parlé, m'expliquant qu'il y avait une erreur. (Etant un poil + jeune, j'ai été assez violent pour avoir la vérité)
C'était un message subliminal qu'il voulait faire passer à Mme car ils sont censés être amis depuis des années, mais en aucun cas il n'a dîné avec.
Il a même été jusqu'a me dire qu'il était homo.
A l'époque je n'ai pas cru à cette histoire, trop grossiére, trop simple, trop compliquée, trop de trop, mais je pensais au petit.

L'histoire s'est arrêtée là, clairement, je n'avais pas les moyens factuels encore.

Derniérement, nous avons eu une énorme dispute et ensuite calmé, nous avons parlé.

J'ai relancé le dossier historique, les menteurs se plantent un jour où l'autre.
D'une maniére très posée, j'ai eu ce discours :

- Mais oui j'ai dîné avec lui, je te l'ai jamais caché !

Tous le monde imagine ce qui traverse l'esprit d'une personne intégre lorsque l'ont a ce type de réponse.
Afin de voir son comportement, je lui ai rapellé les faits, elle n'a pas bronchée d'un iota, j'ai un péte et me les fait et me les racontent.

Quel applomb !
Mais surtout quelle grossiéreté, quel manque de classe.

Ep.



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 245
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: La folle vie d'une menteuse maladive

Message par Mitsou78 » mar. 23 avr. 2019 14:29

La gêne, très personnelle est due au fait de ne pas arriver à cerner la dualité entre accident ou récidive...

A mon vécu, le coté capacité nouvelle, ou pas, à mentir pour s'organiser un temps suffisant à profiter de l'instant égoïste à ce faire du bien (TPMG) et accusateur lorsque cerné(e) ou découvert(e), irresponsabilité de fait !!!
Un puissant travail de culpabilisation pour se dédouaner...

La mienne n'a pas osé le coup de la nana, le besoin d'une expérience !!! Gonflé....

Poker menteur !!!

Une forme de pudeur retrouvée. Après avoir démoli, craché sur toute forme d'infidélité connue, apprise ou su, avoir crié haut et fort qu'une telle chose leur était impensable, inimaginable, être capable d'autant d'imagination et d'organisation pour se faire chevaucher me laisse encore dubitatif !!!

:mdr :mdr


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Topic author
Ephemere
Cornu
Cornu
Messages : 4
Enregistré le : lun. 22 avr. 2019 10:01

Re: La folle vie d'une menteuse maladive

Message par Ephemere » mar. 23 avr. 2019 16:47

Et oui !
C'est assez marrant ces personnes qui se donnent tant de mal à mentir et créer des storyline à n'en plus finir.

J'en rigole quand même, autant d'énergie dépensée de cette maniére alors que le simple fait d'être honnête offre à tous une vision claire et transparente avec une économie d'énergie :p
A force, je vais y trouver un plaisir à jouer avec ses mensonges, va falloir faire preuve de beaucoup d'imagination pour se sortir de ce marécage, car j'ai bien l'impression après tout ce que j'ai lus, ils / elles ont tous / toutes le même point commun :

- Ne pas aimer se faire griller et / ou être mis à defaut !

Dans ces cas là, ils sont de très mauvaise humeur, de très mauvaise foi et sont mignon comme des moutons.

Ouais, j'essaye de tourner les mauvais moments à mon avantage et souhaite y trouver un point positif !

J'ai un truc à creuser, si ça marche, je fais One Shot ! :petard:

Ep.



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 245
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: La folle vie d'une menteuse maladive

Message par Mitsou78 » mar. 23 avr. 2019 17:45

Ensuite en relisant ton histoire, une semaine, ce n'est plus un accident mais une belle chevauchée du grand Canyon !!!

:bonk: :bonk:


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2671
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: La folle vie d'une menteuse maladive

Message par Sans Prétention » mer. 24 avr. 2019 13:13



Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Ephemere
Cornu
Cornu
Messages : 4
Enregistré le : lun. 22 avr. 2019 10:01

Re: La folle vie d'une menteuse maladive

Message par Ephemere » mar. 30 avr. 2019 18:09

Merci pour ces liens !

Je vais regarder cela avec attention :p



Répondre