Les années se suivent et se ressemblent...

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Dom3, Sans Prétention, Nas

Avatar du membre

Topic author
Indécrottable_cocu
Cornu
Cornu
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 23 août 2018 10:19

Les années se suivent et se ressemblent...

Message par Indécrottable_cocu » jeu. 23 août 2018 10:40

Et voici venu l’heure de mon premier post...j’ai déjà un peu parcouru le forum évidemment et je vous trouve vraiment très sympa... mais p***** je suis dégoûté de vous dire bonjour !!
Pourtant, même si je viens juste de découvrir le forum, il y a déjà longtemps que je fais partie de la grande famille des cocus...
Pour faire un genre de teaser pour mon post, qui comme tout premier post risque d’être un chouïa long, je dirais que j’ai 37 ans, j’ai eu deux relations de longues durées ( 7 et 9 ans respectivement) et devinez quoi...?? La première 1 fois cocu et la deuxième, toujours en cours et raison de ma présence ici-même..., cocu un grand mais indéterminé nombre de fois ! Je suis un peu le genre de mec qui gagne plusieurs fois au loto, sauf que moi je ne gagne jamais rien au jeu...certainement parce que je suis heureux en amour !!!!
Pour finir les présentations j’ai une super, extra, formidable, géniale, magnifique, adorable, ... (j’arrête parce que j’ai pitié de vous mais j’en ai plein d’autres) fille de 4 ans, que enfer et damnation, j’ai eu avec la sale p*** maléfique(on va dire SPM2, c’est comme ça que la nommerai dorénavant ça sera moins agressif et sûrement plus aisé à lire. En plus ça me permettra d’appeler l’autre SPM1, même si elle le fût beaucoup moins ça ne lui fait pas de mal !!) qui partage actuellement ma vie. Nous avons également la joie d’accueillir dans notre doux foyer le fils de 16 ans de SPM2.

Je suis sûr que comme vous m’avez parus assez perspicaces lors de mes errances sur ce forum (qui m’ont fait tellement de bien !!! Merci à tous), je suis sûr que vous avez compris que j’ai pas mal de choses à raconter !! Je pense même que certaines me reviendront en mémoire pendant que j’écris ce post, il y en a tellement !

J’ai décidé de vous le faire dans l’ordre chronologique, car la dernière déconvenue en date qui m’amène chez vous date d’il y a une semaine et depuis des tas de choses me reviennent en tête en permanence et peut-être qu’en vous les écrivant comme ça, ça remettra de l’ordre dans ma tête...bon d’un coup en l’écrivant ça me paraît super ambitieux mais sait on jamais.

Donc pour la partie de ma vie qui nous intéresse, la vie sentimentale (ou le chemin de croix comme vous voulez), tout à commencer à l’âge de 21 ans, lorsque je me lançai dans ma première relation « sérieuse » et vie commune. Elle en avait 18 et était en terminale. Amour fou, fusionnel, nous étions tout le temps ensemble, n’avions que des amis communs, etc, etc...le pipo habituel quoi ! Qui a duré 6 ans quand même, pendant lesquels je suis sûr qu’elle me fût fidèle. Non je plaisante je ne suis plus sûr de rien du tout ! Comme nous tous ! Et au plus j’y repense en écrivant...Bon, supposons qu’elle le fût (mouais...).

Je dois préciser un détail d’une extrême importance, comme tous les détails, je travaille dans une usine en 3x8, c’est à dire soit le matin de 5h à 13h, soit de 13h à 21h et je vous le donne en mille, le préféré de toute SPM qui se respecte la nuit de 21h à 5h. J’exerce donc une des professions préférées de tout cocufieur qui se respecte !! Des tas et des tas de nuits seule, triste comme toute être humain doté de la capacité, même minime, au minimum d’apprécier quelqu’un (ne parlons même pas d’amour...l’a-quoi ?) ? Mais non voyons les meilleurs nuits de la vie d’une SPM !! Et forcément ma pire hantise depuis que mon destin à croisé celui de SPM1...

Je reprend et je vais vous livrer encore un détail qui trouvera son importance capitale avec SPM2 qui je le rappelle est la seule vraie SPM. SPM1 ne fût qu’une cocufieuse lambda. Ce détail est en réalité la première fois, au bout de 6 ans, que SPM1 me menti effrontément les yeux dans les yeux pour me cacher quelque chose. A ce moment là nous vivons à une certaine de km de notre groupe d’amis et les rejoignions que lors de mes repos : 4 ou 5 jours 2 fois par mois environ. Et à cause de malencontreuses rencontres ils se mirent à la cocaïne (nous étions tous fumeurs de chichon). Personnellement je n’ai jamais eu envie d’essayer d’autres drogues que le chichon et d’ailleurs je ne l’ai jamais fait. Et SPM1 affirma haut et fort de même. Mais je remarqua tout de même par la suite que lors de nos soirées elle avait tendance à disparaître de temps en temps sans que je ne pût savoir ce qu’elle faisait. Et comme souvent elle disparaissait au même moment que mon ami qu’elle m’avait avoué trouver teeellleeemmeenntt canon ! Je demandai immédiatement des explications ! Même si les disparitions étaient trop rapides pour des cocufiages, ce mystère me contrariait. Et elle m’avoua que c’était pour la cocaïne, malgré le fait qu’elle abondait toujours dans mon sens quand je disais que c’était des vrais c*** et que ça allait mal finir leurs conneries. Ce qui fût évidemment le cas ! Le fait qu’elle ai eu envie d’essayer et qu’elle le fasse ne me posais aucun soucis, elle était majeure et vaccinée, je ne lui en aurais jamais voulu étant moi-même fumeur... mais le fait qu’elle puisse me mentir et faire des choses derrière mon dos. Ce fût un choc terrible pour moi ! Tous les fondements sur lesquels je pensais avoir bâti mon couple s’effondraient ! Dois-je lui retirer définitivement ma confiance ? Pour une chose si insignifiante !! Pourquoi mentir ? Dois-je tout remettre en question ? Peut-être me ment-elle pour d’autres choses ? Que peut-elle bien faire d’autre dans mon dos ?

Une autre précision à mon sujet, je ne supporte pas de voir une fille ou une femme pleurer. Je ne sais pas pourquoi, mais ça me fait perdre mes moyens et je me sens obligé de la consoler. Faiblesse fatale face à une SPM.

Donc, mon schéma classique : elle pleure, elle jure que c’est la première et dernière fois, je pardonne et on oublie.

Enfin le premier moment juteux de mon post. A cette époque, SPM1 travaillait (exceptionnellement !) dans un magasin de location de DVD. Son patron était un ami, j’allais très souvent la voir, je faisais la fermeture avec elle etc... donc je connaissais les habitués. Notamment un dont je n’avais pas fait plus cas qu’un autre. Un militaire, vieux par rapport à nous, il avait au moins 45 ans et des grosses, nous avions 25 ans et un chien !! Petit, pas très beau. Mais elle s’entendait bien avec lui, comme avec d’autres. Et un jour...et oui on y est...un matin plus précisément, après avoir travaillé de nuit...je vous l’avais bien dit !..., je suis rentré un peu plus tôt qu’habituellement (grâce à un collègue sympathique qui était en avance et que je ne pourrai jamais assez remercier), et comme je suis un peu phobique de l’ascenseur, je prends les escaliers et juste avant d’arriver à mon étage je croise ce type...petit instant d’hésitation...quelle coïncidence...on se salut et je rentre chez moi sans inquiétude. Et en ouvrant la porte, je trouve SPM1 réveillée et qui a eu l’air très surprise de me voir ! C’était habituel qu’elle m’attende quand j’étais de nuit pour qu’on dorme ensemble. Mais son étonnement provoqua le mien. Et immédiatement je revis l’autre e***** dans la cage d’escalier !
Moi : « il était là !! »
SPM1 : « quoi, qui, hein ? »
Moi : « je l’ai croisé dans les escaliers ! »
SPM1 : « ah oui FDP1, oui il est passé hier soir et on a discuté toute la nuit. Mais c’est bon t’inquiètes il se passe rien »
Moi : « ah ok mais pourquoi tu me l’as pas dit ? C’est le coup à se disputer pour rien ça. T’imagines les films que je peux me faire moi? »
SPM1 : « oui, c’est vrai, tu as raison, blah blah blah... »
J’avais vraiment une confiance aveugle en elle à cette époque mais quand même je le sentais pas trop ce coup, mais nous nous couchâmes tout de même comme d’habitude.
Quelques jours passèrent et je remarquai qu’elle prenait grand soin de garder toujours son téléphone à proximité alors que nous avions l’habitude de répondre l’un pour l’autre etc...
À la première inadvertance, je me saisis de son téléphone et je m’enferme dans les toilettes pour avoir le temps de fouiller tranquille. C’était la première fois que je faisais ça et la première douche froide !! En plus de me tromper avec ce FDP, chez moi, pendant que je travaille, cette SPM était amoureuse et le week-end qu’elle m’avait dit vouloir passer avec sa copine en fait c’était avec lui !!!
Elle m’a tout avoué, je l’ai haïe du plus profond de mon être et je l’ai quittée. Facile sans enfant !! Ensuite dépression. Et c’est au bout de 2 mois que je rencontrai le démon lubrique et maléfique que vous connaissez mieux sous le nom de SPM2 ! La pire et la plus dé******** des SPM que l’on ai jamais vu. Croyez-moi !

Alors là on part pour le gros chapitre et ça va décoiffer.
Un soir mon meilleur ami m’appelle et me dit : rejoins nous, la fille qui m’a donné son numéro hier soir en boîte m’a appelé et elle nous invite à l’apéro chez une copine. Je me change, je dis à mes parents que finalement je reste pas et je fonce.
J’arrive donc chez SPM2 qui était la copine. Je la trouve magnifique même si elle n’est pas du tout contente de me voir parce que j’arrivais après tout le monde. Elle s’est dit que je voulais taper l’incruste ! L’ambiance s’est vite détendu et nous avons rapidement accroché. Et nous avons fini la soirée en nous embrassant. J’étais sur un petit nuage. Elle me plaisait tellement et le contact passait si bien. J’étais déjà fou amoureux même si j’essayais de me persuader du contraire pour ne pas re souffrir. Mais c’était trop tard ! Elle m’avait ensorcelé, et avec le recul je me demande si ça n’était pas au sens propre !
C’est le début, c’est magique, c’est l’été, dès qu’elle n’a pas son fils on passe des jours entiers enfermés à faire l’amour. Elle me propose de se voir que pour le sexe si je le souhaite. Et comme un c****** d’amoureux débile je refuse parce que je l’aime !!

Je me suis rendu compte hier seulement que cette première alerte que je vais vous raconter est en fait le moment où elle a pris le dessus sur moi, où elle m’a bouffé tout cru et qui m’a coûté, me coûte et va encore me coûter très cher pendant très longtemps. Nous étions à une soirée chez mon meilleur ami avec ses collègues de travail que je connais très bien, sa copine et un ami de sa copine. La soirée se passe normalement et je vois bien du coin de l’œil, comme tout le monde d’ailleurs, que l’ami en question est un peu entrain de draguer SPM2, ce qui n’étonne personne car elle est très belle. Mais ce qui interpelle tout le monde et moi encore plus c’est qu’elle se laisse faire et va même jusqu’à échanger son numéro avec lui pour se revoir et boire un coup !!! A peine 2 mois après la rupture d’avec SPM1, c’est un choc énorme pour moi !!! Surtout que je lui avais raconté et bien insisté sur l’importance capitale de la confiance dans un couple. Je tente de faire bonne figure avant de vite partir. Mais dans la voiture je ne dit rien, la ramène chez elle et rentre chez moi alors que je devais dormir chez elle. Et dès le lendemain je pars chez ma sœur décidé à ne plus jamais la rappeler. Elle me texte, m’appelle et je ne réponds pas. Elle insiste, je me sens prêt, je décroche. Elle me demande ce qui ne va pas. Je fond en larmes (les restes de SPM1) et lui explique que ce genre de comportement n’est absolument pas acceptable pour moi et que je préfère qu’on arrête là.
Et là mon petit schéma préféré : elle pleure, elle jure, je pardonne.
Et ce fût le début d’une incroyable aventure de cocufiages en série.
Pour vous résumer un peu la personne qu’est SPM2 : menteuse, méchante, cachottière, violente, grosse buveuse, grosse fumeuse, grande adepte de la cocaïne, égoïste, fainéante, bordélique et évidemment infidèle !! Ça laisse rêveur hein !! Évidemment elle ne m’a pas tout dévoilé tout de suite pour ne pas que je me rende compte de mon erreur et que je fuis avant qu’il soit trop tard.

Au bout de deux mois ensemble, elle me dit qu’elle va se faire expulser de son appartement et qu’elle va devoir rejoindre ses sœurs à l’étranger avec son fils. Elle me dit qu’elle n’a pas envie, qu’elle m’aime, mais qu’elle est obligée.
Je comprends bien l’appel du pied, réfléchi quelques jours et lui propose de venir chez moi !! P***** quel con !! Elle accepte, évidemment, et nous voici tous les trois chez moi.
Tout se passe assez bien, bien que je commence à me rendre compte qu’elle est lunatique ! Puis la première dispute. Elle part. Je m’inquiète et l’inonde de messages et d’appels toute la nuit en vain. Au petit matin, elle rentre complètement bourrée. Je lui demande ce qu’elle a fait et lui dit que je me suis inquiété et qu’elle aurait au moins pu m’envoyer un message juste pour me dire qu’elle est vivante. Et là elle me dit, je me suis vengée j’ai baisé toute la nuit !! Je suis choqué et me vois déjà la jeter dehors à tout jamais. Elle me précise alors avec une fille !! Je me ravise et lui fait l’amour.

Nous sortirons beaucoup et buvions beaucoup aussi, d’autant plus qu’elle prenait toujours de la cocaïne pour boire et sortir. Et les soirées se passaient de plus en plus mal. Je commençais à ne plus apprécier de sortir avec elle, ça finissait toujours mal (disputes, bagarres) et toujours de son fait.
On a donc commencé à sortir chacun de son côté. Mais comme moi je travaillais beaucoup, je sortais peu, et elle ne travaillait pas donc sortait plus. J’étais correct, ni je ne draguais, ni je ne me laissais draguer, je rentrais au plus tard vers 5h du matin et pas trop bourré (mais un peu quand même). Mais elle, elle rentrait parfois à 8h 9h du matin, complètement bourrée, pleine de cocaïne et chose qui me gênait le plus son téléphone sonnait tout le temps, avec des numéros pas enregistrés, les quelques jours suivants la sortie.
Au bout d’un moment, j’en ai assez et là grosse dispute et elle m’avoue après lui avoir tiré les vers du nez millimètre par millimètre , de mensonge en mensonge qu’elle aime bien se faire draguer et donner son numéro mais que ça ne va jamais plus loin. Un jeu quoi !
Schem : pleure, jure, pardonne.

Évidemment ça ne s’est jamais arrêté malgré de nombreuses autres disputes se terminant invariablement par : pleure, jure, pardonne (PJP).
Je décide alors de passer à la vitesse supérieure et m’attèle à un véritable travail d’enquêteur avec les factures détaillées et les quelques messages qu’elle oublie d’effacer de son téléphone.
J’arrive à reconstituer les événements et en plus des numéros inconnus qui continuent à appeler les lendemains de soirée, je repère un numéro qui revient tout le temps à chaque sortie et il n’est pas enregistré dans son téléphone. Et elle l’appelle même de la maison !! Et elle l’appelle souvent quand je suis de nuit !!! Et m**** ça recommence !! Je la confond, dispute. C’est un ex, et c’est un jeu qu’ils ont entre eux mais il n’y a rien ils ne font que boire et prendre de la cocaïne avec d’autres amis. Je vous laisse deviner ? Et oui gagné : PJP !

Ayant été échaudée que je fouille son téléphone elle met un code et efface tout au fur et à mesure.
Tout continue pareil avec ses sorties et rapidement les coups de fil du lendemain aussi.
Un long moment se passe avant que j’en ai de nouveau marre et que j’ai senti qu’elle était un peu moins sur son téléphone. Alors je recommence à espionner. Et malgré les promesses, je me rends compte qu’elle n’a arrêté ni la cocaïne ni de voir ce type ! Je trouve des messages d’une soirée où elle était sortie comme d’habitude, rentrée bourrée à 6h du matin chaude comme une baraque à frites. M’a fait une fellation (ce qu’elle ne fait jamais), puis commence à se préparer pour aller à un entretien d’embauche !! Complètement bourrée !! Je n’y crois pas une seconde, tente de la retenir un maximum, puis finalement elle part quand même... et reviens 15 minutes après pour s’effondrer jusqu’au lendemain. Mais les messages racontaient une autre version !! Elle a d’abord passé sa soirée en boîte toute seule (c’était comme ça la plupart de ses soirées, comme ça pas de témoin). Ensuite vers 4h du matin elle l’a texter. Il fait la fête avec des amis chez lui et l’invite. Elle répond non, vire tout le monde je préfère quand on est seul ! Un petit moment après il dit c’est bon. Et elle qu’elle arrive. Ensuite plus rien ! Et la facture détaillée m’apprendra que lors de son trajet pour l’entretien d’embauche bourré elle a essayé deux fois de l’appeler sans succès avant de rentrer dormir ! Je pense que je l’ai retenu trop longtemps !
Dispute, toujours les mêmes explications, un jeu, mais rien de concret. Et bien sûr elle pleure et elle jure mais cette fois je ne pardonne pas !! Je décide sans lui dire d’attendre la fin de l’année scolaire (pour son fils) et ciao!!

Et là, début juin, à un mois de la fin, alors que je me frottais déjà les mains à l’avance de lui dire de prendre ses clics et ses clacs et de disparaître de ma vie, elle m’annonce : « je suis enceinte !!! ».
La grossesse s’est très bien passé, j’étais plus amoureux que jamais.
Mais rapidement quand elle a commencé la crèche, les sorties on recommencé. Par périodes. Elle travaillait à un endroit et trouvait toujours un mec ou des mecs pour boire et prendre de la cocaïne avec elle toute la nuit. Sa technique qui est toujours la même d’ailleurs est de trouver une copine célibataire ou mal dans son couple pour initier les sorties. Puis les mecs se greffent ! Ou elle commence la soirée avec sa copine puis bifurque ailleurs. Donc énormément de disputes et donc de PJP encore plus faciles depuis la naissance de ma fille.
Et à chaque fois elle m’avouait que c’était en fait un ami qu’elle allait voir mais que si je voulais qu’elle arrête elle arrêtait. Et effectivement elle arrêtait celui-là pour mieux recommencer avec le suivant. Mais elle n’a jamais démordu qu’il n’y avait rien de sexuel c’était juste pour la cocaïne et la fête. D’ailleurs elle me précisait bien que je n’avais jamais rien trouvé de sexuel ! Sauf que moi le rdv absolument seuls à 5h du matin avec un ex pour rentrer à 7 ou 8h à la maison, me s**** et vouloir directement repartir pour l’appeler...c’est sexuel !! Mais j’ai toujours le doute !! Quel c****** !!! Mais quel doute !!

Jusqu’à la semaine dernière cahin-caha je tenais la baraque comme ça. Elle sortait moins. Un peu moins tout le temps qu’avec des mecs. Elle m’avait même donné quelques prénoms. Et j’avais forcément des doutes mais comme j’en avais marre de toujours trouver quelque chose à chaque fois que je cherchais que je ne cherchais plus ! J’attendais que ça vienne tout seul.
Par contre j’ai décidé de m’attaquer au problème de l’alcool qui va bien au-delà de l’infidélité et de la cocaïne qui est très chère !
Étant totalement dénué de la moindre once de volonté, SPM2 n’arrive à rien arrêter. Je me fâche et lui demande d’aller en cure et lui trouve 3 ou 4 cliniques, charge à elle d’en choisir une et d’y aller. Un peu plus tard elle va en genre de cure mais à l’hôpital.
Dès son retour nous partons tous les trois en vacances. Elle boit !
Nous rentrons. Elle boit, elle sort en me sortant des mensonges vraiment de m****. Le meilleur fût le dernier en date : ma copine a une urgence je dois aller garder sa fille un moment. Mais tu peux pas tu as les enfants ! Mais non mais quand tu rentres du travail !!!!!! C’est urgent mais que dès que je rentre du travail !!!!!!! Et au moment où je rentre , elle est bourrée évidemment, elle est entrain de se préparer, elle reçoit un texto d’un numéro pas enregistré : quand tu veux. Je sens que ça y est il va me tomber tout cuit !! Je la laisse sortir. Elle rentre bourrée à 6h du matin ! Je prends son téléphone et là c’est le drame !!! Même pas le temps d’ouvrir les messages, j’affiche les applications ouvertes, je vois plein de textos, je regarde : WhatsApp !! J’ouvre, toute une litanie de s********* très explicites et vraiment centrés sur la b*** et la ch**** !!!
Je la réveille, gueule de bois et sextos !! Alors elle m’explique que c’est un mec qu’elle a connu à la cure, cocaïnomane. Ils ont échangé les numéros pour les messages de soutien. Puis elle s’est emballée suite à un compliment et ça a dérapé ! Mais il est pour un mois en cure à 5h de route d’ici et de toute façon elle n’a pas envie de réel mais juste de s’exciter par téléphone. Je lui demande si avec FDP2 un de ceux dont j’avais le prénom c’est pareil ? Mais non ! Lui c’est un ami.
Je pars, je roule toute la journée, je longe la côte. Elle est rentrée, je rentre ! Je veux revoir les messages. Trop tard elle a tout effacé. Tant pis je veux voir le texto quand tu veux. Mais avant je regarde les autres messages dans WhatsApp. Bingo une conversation qui commence par mon mari m’a encore trouvé avec le machin. Oups. 2 jours plus tard elle demande le numéro du dealer qu’elle a perdu ! Puis c’est parti pour le cul ! Un soir où elle était sensée aller voir une pièce de théâtre. A 1h du matin Viens t’es en jupe ? Oui. Mets pas de culotte ça m’excite. Fais voir envoie une photo de ton sexe en érection. Appel visio 1min de lui. Appel visio 1 min d’elle. T’es où ? Là.
Un soir quand j’étais en Espagne : j’ai envie. Moi aussi. Descends mets ta nuisette. Et je prends les enfants avec moi ? Oui vas y, ils participent ! T’es con, les enfants dorment monte on pourra s’amuser un peu. J’arrive.
Tout ça d’un numéro sans nom encore ! Et elle m’avoue que c’est FDP2!!! Qu’elle m’avait juré la veille que c’était un ami !! Mais c’est juste un délire en fait y’a rien !!!!!!!!!!!!!!! En plus il est moche etc...
Je repars !
Je rentre. Elle dort, je reregarde son téléphone. Les photos effacées récemment que j’avais déjà regardé la veille où j’avais vu des photos de son c** qu’elle ne m’avait pas envoyé à moi ! A côté d’une photo qui m’avait semblé être moi qui lui avait envoyé une photo hot de mon sexe en érection. Mais je regarde mieux...ce n’est pas moi sur la photo p***** de m**** !!!! Mais c’est un truc de fou !! Et je suis reparti.

Depuis je suis dans un état lamentable, je n’ai pas mangé depuis une semaine, je refume 2 paquets par jour. Heureusement que je ne bois pas !!
Je n’en peux plus !! Mais je refuse de faire payer à ma fille les co******* de sa SPM de mère. Donc on reste comme ça...et j’attends la mort avec impatience !!!

Voilà ma honteuse histoire de cocu multirécidiviste et roi des c******* !!

P.S. : elle a rebu hier. C’est bon j’en ai marre. On cohabitera. Mais si elle vient à faire un malaise devant ma porte, je la ferme et je tourne le dos.



Avatar du membre

Ananké
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 62
Enregistré le : dim. 14 mai 2017 00:51

Re: Les années se suivent et se ressemblent...

Message par Ananké » jeu. 23 août 2018 13:27

Indécrottable_cocu a écrit :
jeu. 23 août 2018 10:40
Mais je refuse de faire payer à ma fille les co******* de sa SPM de mère. Donc on reste comme ça...et j’attends la mort avec impatience !!!
Salut,
Si tu le permets je ne vais garder que cette phrase et te demander pourquoi tu penses que si tu te séparais de SPM2, tu ferais payer quoique ce soit à ta fille ? Et tu attends la mort de qui ? Toi ou SPM2 ?

Sinon, bienvenue ici !


Le plus difficile c'est de décider d'agir, le reste ne tient qu'à la persévérance.

Avatar du membre

Topic author
Indécrottable_cocu
Cornu
Cornu
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 23 août 2018 10:19

Re: Les années se suivent et se ressemblent...

Message par Indécrottable_cocu » jeu. 23 août 2018 14:30

Bonjour,
merci quand même pour la bienvenue, même si comme tout le monde ici je m’en serais bien passé !

Et bien le problème c’est que ma fille a déjà beaucoup souffert des problèmes d’alcool de SPM2. Elle a subi je pense de nombreux traumatismes en assistant au spectacle navrant de sa SPM de mère bourrée qui insulte (très salement, même de fdp !!), qui se bat (a coup de poings) avec son fils !! Moi qui dois la séparer de force sinon elle ne s’arrête jamais. Etc..

Du coup maintenant ma fille est un peu hypersensible, elle pleure énormément dès qu’il manque quelqu’un à la maison. Elle est très attachée à la famille et depuis le divorce de mon beau-frère et ma belle-sœur voyant la tristesse de sa cousine elle n’arrête pas de répéter la chance qu’on a de vivre tous dans la même maison. Et puis elle adore sa mère !

Je pense vraiment qu’elle est trop jeune et que le moment ne peux pas être plus mal choisi.

Et bien évidemment c’est ma mort que j’attends avec impatience car elle seule me délivrera à coup sûr de cette spirale infernale qu’est ma vie. Mais je ne suis pas suicidaire ne vous inquiétez pas !! J’aime ma fille et ne pourrai jamais lui faire ça !
Maintenant s’il venait à l’idée de SPM2 d’y passer rapidement je ne m’en plaindrai pas !! Mais je ne le souhaite pas ça serait encore plus terrible pour ma fille.



Avatar du membre

Ananké
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 62
Enregistré le : dim. 14 mai 2017 00:51

Re: Les années se suivent et se ressemblent...

Message par Ananké » jeu. 23 août 2018 15:06

Justement, elle est jeune et pense que toutes les familles sont semblables, alors forcément, elle se dit que si sa cousine est triste de la séparation elle ne le supportera pas non plus et que les coups et insultes sont donc plus facile à vivre.

Si je te dis ça c'est parce qu'enfant je croyais que toutes les mères frappaient et insultaient leurs enfants, pour leur "bien", pour parfaire leur éducation en quelque sorte. Je me souviens d'un jour où ma mère hurlait en me frappant "tu vois ce que tu m'obliges à faire... qu'est-ce que les gens vont penser de toi?" Et c'est vrai qu'en plus d'avoir mal, j'avais honte de moi.
Ma mère trompait mon père et elle buvait aussi énormément. Il n'empêche que je l'aimais (ça me fait bizarre de l'écrire), mais je dois bien reconnaitre que j'ai pensé très jeune à sa mort comme à une délivrance pour nous... ensuite je me souviens d'une fois où elle avait été particulièrement violente, être allée la regarder dormir. Elle était calme, belle même... et je me suis dis que si je posais l'oreiller contre son visage elle ne s'en rendrait même pas compte et que le calme reviendrai aussi pour nous. Je n'avais pas encore 8 ans.
Et je pleure en l'écrivant...
Je sais que ce que j'écris ici est terrible, j'espère que tu ne m'en tiendra pas rigueur. Mais je peux te dire que j'ai détesté être enfant et que l'adolescence n'a rien arrangé.
Je parcours le forum depuis 2011, je n'ai pas eu le courage d'y mettre mon histoire et je ne pense pas être de bon conseil pour qui que ce soit, mais au vue de ce que tu écris, la séparation me semble être la meilleure des options, et pas que pour toi !

Désolée pour cette "confession" qui n'a certainement rien à faire ici, mais ton histoire a fait remonter plein de choses...


Le plus difficile c'est de décider d'agir, le reste ne tient qu'à la persévérance.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2515
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Les années se suivent et se ressemblent...

Message par Sans Prétention » jeu. 23 août 2018 16:43

:kelkon:

Bonsoir et "bienvenue" parmi nous...

:kelkon:

J'imagine que tu sais ce que je vais dire...

:kelkon:


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2515
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Les années se suivent et se ressemblent...

Message par Sans Prétention » jeu. 23 août 2018 16:47

Ananké a écrit :
jeu. 23 août 2018 15:06
Je me souviens d'un jour où ma mère hurlait en me frappant "tu vois ce que tu m'obliges à faire... qu'est-ce que les gens vont penser de toi?" Et c'est vrai qu'en plus d'avoir mal, j'avais honte de moi.
Ma mère trompait mon père et elle buvait aussi énormément. Il n'empêche que je l'aimais (ça me fait bizarre de l'écrire), mais je dois bien reconnaitre que j'ai pensé très jeune à sa mort comme à une délivrance pour nous... ensuite je me souviens d'une fois où elle avait été particulièrement violente, être allée la regarder dormir. Elle était calme, belle même... et je me suis dis que si je posais l'oreiller contre son visage elle ne s'en rendrait même pas compte et que le calme reviendrai aussi pour nous. Je n'avais pas encore 8 ans.
Et je pleure en l'écrivant...
Nom de Dieu Ananké... Tu comprends pourquoi je pose la question du passif familial ? (Au début celle de l'autre, le cf, bien sûr... Mais avec le temps... Je me suis aperçu d'une certaine constante...)


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Indécrottable_cocu
Cornu
Cornu
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 23 août 2018 10:19

Re: Les années se suivent et se ressemblent...

Message par Indécrottable_cocu » jeu. 23 août 2018 16:59

Sans Prétention a écrit :
jeu. 23 août 2018 16:43
:kelkon:

Bonsoir et "bienvenue" parmi nous...

:kelkon:

J'imagine que tu sais ce que je vais dire...

:kelkon:
Non dis moi...



Avatar du membre

Topic author
Indécrottable_cocu
Cornu
Cornu
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 23 août 2018 10:19

Re: Les années se suivent et se ressemblent...

Message par Indécrottable_cocu » jeu. 23 août 2018 17:36

Ananké a écrit :
jeu. 23 août 2018 15:06
Justement, elle est jeune et pense que toutes les familles sont semblables, alors forcément, elle se dit que si sa cousine est triste de la séparation elle ne le supportera pas non plus et que les coups et insultes sont donc plus facile à vivre.

Si je te dis ça c'est parce qu'enfant je croyais que toutes les mères frappaient et insultaient leurs enfants, pour leur "bien", pour parfaire leur éducation en quelque sorte. Je me souviens d'un jour où ma mère hurlait en me frappant "tu vois ce que tu m'obliges à faire... qu'est-ce que les gens vont penser de toi?" Et c'est vrai qu'en plus d'avoir mal, j'avais honte de moi.
Ma mère trompait mon père et elle buvait aussi énormément. Il n'empêche que je l'aimais (ça me fait bizarre de l'écrire), mais je dois bien reconnaitre que j'ai pensé très jeune à sa mort comme à une délivrance pour nous... ensuite je me souviens d'une fois où elle avait été particulièrement violente, être allée la regarder dormir. Elle était calme, belle même... et je me suis dis que si je posais l'oreiller contre son visage elle ne s'en rendrait même pas compte et que le calme reviendrai aussi pour nous. Je n'avais pas encore 8 ans.
Et je pleure en l'écrivant...
Je sais que ce que j'écris ici est terrible, j'espère que tu ne m'en tiendra pas rigueur. Mais je peux te dire que j'ai détesté être enfant et que l'adolescence n'a rien arrangé.
Je parcours le forum depuis 2011, je n'ai pas eu le courage d'y mettre mon histoire et je ne pense pas être de bon conseil pour qui que ce soit, mais au vue de ce que tu écris, la séparation me semble être la meilleure des options, et pas que pour toi !

Désolée pour cette "confession" qui n'a certainement rien à faire ici, mais ton histoire a fait remonter plein de choses...
Non au contraire merci beaucoup Anake. Voire cette situation dans les yeux d’un enfant m’aide beaucoup car je n’ai jamais connu ça. Ma mère me mettait des roustes parfois mais elles étaient toujours bien méritées et elle n’était jamais alcoolisée ! Je lui en voulais sur le coup bien sûr mais 5 minutes après c’était fini.

Je vous rassure tout de suite elle n’a jamais été et ne sera jamais violente avec ma fille ! Ou si elle s’y amuse ça sera son dernier geste ! Qu’elle me détruise est une chose, je suis un adulte et personne ne m’a forcé à si mal choisir mes compagnes ! Mais personne ne touche à ma fille !!!
Par contre quand elle est bourrée elle devient très méchante psychologiquement !

J’ai évidemment pensé à de très nombreuses reprises à la séparation... mais il y a deux choses qui me terrifient !!

Premièrement, elle choisit toujours ses amants cocaïnomanes et plutôt du genre voyou ou racaille (l’opposé de moi !). Et elle a besoin d’en changer souvent ! Alors je vois déjà la valse des beaux-pères plus toxiques les uns que les autres ! Et quand bien même elle choisirait un nouveau gentil pigeon comme moi... je crois que je préfère mourir plutôt qu’un autre élève m’a fille !

Deuxièmement, un soir en rentrant du travail il y a un an à peu près. Il était environ 22h. J’ai trouvé ma fille debout sur le canapé complètement recouverte du maquillage de sa mère (donc pour adultes, avec sa peau super fragile...), devant les anges de la télé réalité qui parlait de salopes (elle avait donc 3 ans...), pas lavée et qui n’avait pas mangé !!!!! Et ma SPM2 juste à côté dans la cuisine, bourrée bien sûr, entrain de fumer des joints au téléphone (c’est une cuisine ouverte donc de la fumée plein la pièce alors qu’on ne fume jamais à l’intérieur) !
Si je ne suis pas là, comment ça fini...?

Pour en revenir à ton très poignant témoignage, je pense que c’est plutôt son fils et moi j’avoue qui avons ce genre de pensées !! Car pour ma fille c’est toujours moi qui ai le mauvais rôle.
Un exemple criant pour vous expliquer. SPM2 est bourrée à la maison et évidemment elle commence à s’en prendre à son fils. Ça commence par des hurlements toutes les 30 secondes pour un oui pour un non. Bon ça nous en avons tous l’habitude. Et rapidement je sens qu’il commence à en avoir assez et ne va pas tarder à répondre aussi...je me dépêche de mettre ma fille devant la télé en mettant le son à fond. Le temps de faire ça je commence à entendre les prémices de la bagarre. Je me dépêche de vite la sortir de sa chambre. Pas le temps de m’asseoir qu’elle y retourne !! Je la ressort et l’enferme dans la buanderie pour qu’elle se calme et que j’ai le temps de dire à son fils de préparer son sac pour aller dormir chez un copain parce qu’elle ne s’arretera que pour s’écrouler dans le lit. Mais elle va casser la porte vitrée, alors je lui ouvre mais à condition qu’elle le laisse tranquille...à peine sortie elle court dans sa chambre !! Je la suis et là sort a nouveau et là pousse dans le salon. Et évidemment comme elle est bourrée elle ne tiens pas debout et s’ecroule comme une m****.
Et là juste sous les yeux de ma fille elle se relève en pleurant et en hurlant que je lui ai fait mal! J’en profite pour évader son fils. Et là je la retrouve entrain de se faire gâter par ma fille qui me lance un regard noir que je ne lui connaissais même pas et qui me dit en pleurant : « tu es méchant ! Tu as fait mal à maman ! »
Et c’est toujours comme ça. Le mauvais rôle est toujours pour moi !



Avatar du membre

Ananké
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 62
Enregistré le : dim. 14 mai 2017 00:51

Re: Les années se suivent et se ressemblent...

Message par Ananké » jeu. 23 août 2018 19:24

C'est normal que tu aies le mauvais rôle, moi aussi je pensais que mon père était méchant, ensuite qu'il était le responsable de tout ça...
On est bien obligé de trouver une raison valable pour justifier l'état de Maman !

Mais j'arrête ici pour te poser une autre question :et toi dans tout ça, tu deviens quoi ?


Le plus difficile c'est de décider d'agir, le reste ne tient qu'à la persévérance.

Avatar du membre

Topic author
Indécrottable_cocu
Cornu
Cornu
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 23 août 2018 10:19

Re: Les années se suivent et se ressemblent...

Message par Indécrottable_cocu » jeu. 23 août 2018 19:46

Ananké a écrit :
jeu. 23 août 2018 19:24
C'est normal que tu aies le mauvais rôle, moi aussi je pensais que mon père était méchant, ensuite qu'il était le responsable de tout ça...
On est bien obligé de trouver une raison valable pour justifier l'état de Maman !

Mais j'arrête ici pour te poser une autre question :et toi dans tout ça, tu deviens quoi ?
Et moi...bonne question...

J’avoue ne pas vraiment y avoir encore pensé, mais je n’ai pas d’autres choix que de me sacrifier pour ma fille ! C’est le rôle des parents. Et puis c’est normal que ce soit moi qui paye la facture. C’est ma récompense pour avoir si bien choisi sa maman !!



Avatar du membre

Topic author
Indécrottable_cocu
Cornu
Cornu
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 23 août 2018 10:19

Re: Les années se suivent et se ressemblent...

Message par Indécrottable_cocu » jeu. 23 août 2018 19:51

Du coup moi aussi j’ai une question pour tous ceux qui ont eu la sainte patience de lire mon beaucoup trop long post.

Malgré tout ça, elle continue de me soutenir qu’il ne s’est jamais rien passé de concret !! Juste un jeu, pour l’excitation, etc... les con****** habituelles quoi !

Et comme je resterai toujours le même indécrottable sombre c*****d. Il m’arrive encore de me dire et si...

Il y a t il une seule personne ayant lu mon histoire qui puisse envisager l’ombre d’un doute sur ses infidélités...?!!!



Avatar du membre

franck57
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 37
Enregistré le : mar. 22 août 2017 09:01
Localisation : moselle

Re: Les années se suivent et se ressemblent...

Message par franck57 » jeu. 23 août 2018 19:58

Indécrottable_cocu a écrit :
jeu. 23 août 2018 19:51
Du coup moi aussi j’ai une question pour tous ceux qui ont eu la sainte patience de lire mon beaucoup trop long post.

Malgré tout ça, elle continue de me soutenir qu’il ne s’est jamais rien passé de concret !! Juste un jeu, pour l’excitation, etc... les con****** habituelles quoi !

Et comme je resterai toujours le même indécrottable sombre c*****d. Il m’arrive encore de me dire et si...

Il y a t il une seule personne ayant lu mon histoire qui puisse envisager l’ombre d’un doute sur ses infidélités...?!!!
Déjà, a quel niveau place tu l'infidélité ?

Quant à tes doutes.... Au fond de toi tu en penses quoi ?

Et encore, admettons qu'il n'y ait rien eu de sexuel, a ton avis ? Ça va s'arrêter ? Ou bien finira t'elle par franchir le cap ?

Déjà en entrenant le doute tu vie très mal la situation .... Alors si le doute disparaît tu ne la vivra pas mieux....

Mais cela reste mon opinion personnelle.

Courage



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2515
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Les années se suivent et se ressemblent...

Message par Sans Prétention » jeu. 23 août 2018 21:21

Indécrottable_cocu a écrit :
jeu. 23 août 2018 19:46
je n’ai pas d’autres choix que de me sacrifier pour ma fille ! C’est le rôle des parents. Et puis c’est normal que ce soit moi qui paye la facture. C’est ma récompense pour avoir si bien choisi sa maman !!
Tout cela est bien évidemment...
Faux (j'expliquerai plus tard).

Quel est ton passif familial à toi ?


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Perdue
Cornu
Cornu
Messages : 11
Enregistré le : ven. 18 mai 2018 14:35

Re: Les années se suivent et se ressemblent...

Message par Perdue » jeu. 23 août 2018 22:51

Le passif familial .... un rôle clef ....

Sans prétention à raison tout notre passif joue sur notre présent....

Même si les doutes, ne sont pour moi plus de doutes, ce qui m'interpelle sont les enfants ....

Si le passif à un impacte sur le présent, imagine le passif de vos enfants plus tard...

Et au vue de ses différentes addictions tu pourrais obtenir une garde...

Avec toute ma compassion
Perdue



Avatar du membre

Topic author
Indécrottable_cocu
Cornu
Cornu
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 23 août 2018 10:19

Re: Les années se suivent et se ressemblent...

Message par Indécrottable_cocu » jeu. 23 août 2018 23:31

franck57 a écrit :
jeu. 23 août 2018 19:58
Indécrottable_cocu a écrit :
jeu. 23 août 2018 19:51
Du coup moi aussi j’ai une question pour tous ceux qui ont eu la sainte patience de lire mon beaucoup trop long post.

Malgré tout ça, elle continue de me soutenir qu’il ne s’est jamais rien passé de concret !! Juste un jeu, pour l’excitation, etc... les con****** habituelles quoi !

Et comme je resterai toujours le même indécrottable sombre c*****d. Il m’arrive encore de me dire et si...

Il y a t il une seule personne ayant lu mon histoire qui puisse envisager l’ombre d’un doute sur ses infidélités...?!!!
Déjà, a quel niveau place tu l'infidélité ?

Quant à tes doutes.... Au fond de toi tu en penses quoi ?

Et encore, admettons qu'il n'y ait rien eu de sexuel, a ton avis ? Ça va s'arrêter ? Ou bien finira t'elle par franchir le cap ?

Déjà en entrenant le doute tu vie très mal la situation .... Alors si le doute disparaît tu ne la vivra pas mieux....

Mais cela reste mon opinion personnelle.

Courage
Je place l’infidélité dans l’acte ! Bien que les prémices en soit aussi mais pas consommé disons...

Quand j’ai ce genre de doute ça dure une fraction de seconde et je me rends tout de suite à l’évidence !

A mon avis en admettant ça, il n’y a aucune chance que ça s’arrête et elle franchira le cap le plus rapidement possible !!

Et merci beaucoup pour ton opinion personnelle c’est exactement ce que je souhaite entendre



Répondre