Besoin de conseils mais vite....

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Sans Prétention, Nas, Dom3

Avatar du membre

Topic author
Inrock
Cornu
Cornu
Messages : 12
Enregistré le : lun. 9 avr. 2018 17:51

Besoin de conseils mais vite....

Message par Inrock » lun. 9 avr. 2018 18:12

Bonjour à tous,
Je vous lis (hélas) depuis plusieurs jours.
Je m'abreuve de témoignages, cherchant à la fois à me rassurer et à comprendre...

Je vais résumer très brièvement mon histoire.
J'y reviendrai plus en détails plus tard (car j'ai tellement besoin d'en parler!) mais là, j'ai surtout besoin de conseils pratiques.

J'ai 40 ans.
Il y a quelques semaines, mon mari m'a avoué avoir eu une relation avec une nana de son taff.
Je m'en doutais fortement depuis le départ (ça a duré 8 mois...) et j'en souffrais (et il me voyait souffrir) terriblement.
L'annonce a été faite puisque le mari de sa maîtresse avait mis un logiciel espion sur son téléphone et a fait remonter tous les échanges de textos.
Mon mari m'a avoué leur relation 4 jours après que le mari de sa maîtresse soit venu lui demander des explications au bureau.
(Bienvenus dans un mauvais téléfilm....)
Leur relation a cessé immédiatement.
j'en suis plutôt persuadée...
Mon mari m'a donné son code de téléphone, ils ne sont plus connectés nulle part, ne s'adresse plus la parole au taff (confirmé par des amis.)
Globalement, j'entends:
- qu'il a craqué parce qu'elle lui amenait ce que je n'amenais plus. (Pas faux, notre couple était en froid depuis des mois, pour diverses raisons.)
- Il a clairement eu des sentiments. (Son discours évolue sur ce sujet semaine après semaine et d'un amour impossible mais beau, on commence à arriver à une attirance amoureuse amplifiée par le secret et toute la merde qu'on connait.)
- qu'il n'a jamais eu l'intention de me quitter.
- qu'il veut qu'on reconstruise un nouveau couple en acceptant de vivre avec cette histoire. (pas qu'elle continue hein, mais ne pas la nier.)
- qu'il m'aime.

Parallèlement, nous parlons pendant des heures.
Et sans jamais que le ton monte. (je reviendrai sur le fait que je n'ai à aucun moment ressenti de colère plus tard....)
Il me dit toute la vérité (enfin dit qu'il dit toute la vérité...) même si parfois elle me déchire le ventre. Certaines phrases sont un cauchemar à entendre, mais il a tellement menti pendant cette période que je ne veux plus que la vérité!
Il est excessivement câlin. Nous dormons dans les bras l'un de l'autre toute la nuit. Il dit que tout ça va prendre du temps. Le temps que je pardonne et qu'il se pardonne. Et qu'il sait que ça va être long et difficile pour moi mais qu'il sera toujours là pour discuter, me dire la vérité et essayer de me rassurer sur la suite dés que j'en ai besoin. (Pour l'instant, il tient parole...)

Depuis le départ, je refuse les détails.
Je sais quand ça a commencé vaguement, je sais qu'ils ont passé 2 nuits ensembles, je sais qu'ils se sont dit des tonnes de je t'aime.
C'est moi qui refuse d'en savoir plus, car je pensais que ça ne servait à rien. A part me faire du mal.
Je sais l'essentiel.

MAIS,hier soir, j'ai contacté le mec de la fameuse maîtresse, lui proposant de nous voir et de discuter.
A la toute base, je voulais lui dire, que même en colère, même par envie de se venger, je voulais vraiment avoir la certitude que ces sms ne sortiraient jamais au grand jour.
Genre, si elle le largue dans 6 mois, qu'il ne lui prenne pas l'envie de tout balancer...
On se voit demain soir.
Je l'ai dit à mon mari et il a peur que je demande à lire ces sms.
Il me dit que je n'apprendrai rien d'autre en termes de faits puisqu'il maintient avoir dit la vérité, mais que si je lis leurs échanges, la reconstruction sera impossible car ça va me détruire.

Alors voilà...
Je fais quoi?
Je lis, je vais jusqu'au bout et je me barre. Car effectivement ce que je digère le plus mal ce sont les sentiments...
Je lui demande sa discrétion, on échange sur nos ressentis et nos futurs SANS DETAILS et je repars, digne, mais dans un déni qui à terme me détruira quand même?

voilà, je pense que vous avez assez d'infos...
Quelqu'un peut m'aider?



Avatar du membre

Topic author
Inrock
Cornu
Cornu
Messages : 12
Enregistré le : lun. 9 avr. 2018 17:51

Re: Besoin de conseils mais vite....

Message par Inrock » lun. 9 avr. 2018 20:28

Bon....:)
Je comprends que le forum ne soit pas à ma dispo....
Bordel que je suis paumée.
Que cette période est étrange.
Je vais y aller.
Et je vais laisser faire la vie.
En même temps, à part subir depuis des mois....



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2405
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Besoin de conseils mais vite....

Message par Sans Prétention » lun. 9 avr. 2018 21:34

Bonsoir Inrock...

LA question que tu poses ne peut obtenir de réponse.
En effet, certaines personnes peuvent vivre avec des montagnes d'immondices sous un tapis. D'autres avec des cadavres dans le placard.
D'autres encore veulent "tout" savoir, jusque dans les moindres détails, jusque l'écoeurement.

Je ne peux ici que te parler de moi ou de ce que j'ai vu dans les (centaines de) témoignages postés.

De mon côté, les détails sordides, je les lui ai laissés...
Il manque des pièces au puzzle mais je n'ai pas besoin de les voir pour les deviner. Ou alors les choses se feront en temps voulu. Disons que je me suis arrangé pour ne rien regretter. Rien. Il me fallait un minimum syndical que j'ai obtenu. Pour me réhabiliter. Moi. Pas pour nourrir une étrange et malsaine curiosité presque masochiste...

Et pour la cerner. Elle. Pas pour me punir avec des images inutilement gerbantes.

Mais envahi par une pensée lancinante jusqu'à la douleur , ayant de toutes façons des irruptions cérébrales invasives même sans trauma, j'ai dû me créer des souvenirs de compensation. Pour que la machine s'arrête et avant de griller un fusible ... Définitivement.
J'ai sauvé par là mon corps et mon cerveau.

Maintenant, ce qui ressort des témoignages, c'est une diversité. Certains ne veulent rien savoir. À un point étonnant de négation du réel. Et ils en paraissent à peu près heureux. Il faut peut-être les croire. Parce qu'à l'inverse vouloir savoir et ne rien avoir rend complètement dingue.

J'en connais d'autres qui ont cherché à tout savoir de manière "pornographique" (à prendre dans le sens étymologique du terme). Il apparaît que trop savoir c'est s'exposer encore plus à l'horreur (avec un lot de risques imprévisibles. Pour le couple. Et le trompé. Surtout le trompé.)

Cela est pourtant nécessaire lorsque l'on a affaire à un pervers ou autre vampire affectif : ça aide au détachement, à la fin de la dépendance affective ou encore à construire un mépris pour la personne qui ne mérite pas un regard ou un cœur compatissant. Mais si le trompeur / la trompeuse est "honnête" (oui, ça arrive. Et quand ça arrive tout le site s'en réjouit), alors la reconstruction s'en trouve ralentie... Encore plus douloureuse.

Ton mari, sur la foi des éléments que tu apportes, ne me semble pas être un de ces rebus qui trouveraient plus leur place dans un bordel que dans un foyer aimant.

Cependant, je sens que ta torture prochaine va être "j'aurais dû chercher à savoir plus" si tu renonces.

Au final, comme dans beaucoup de cas, il n'y a pour toi aucune bonne décision. Seulement une moins pire...
Et tu perdras quelque chose de toutes les manières.

Maintenant, la "chance" que tu as c'est de ne pas t'être trouvée sur le chemin d'un prédateur sexuel patenté...
C'est difficile à entendre mais... C'est tellement rare que j'en suis content pour toi.

Votre reconstruction semble possible...

Tout cœur et ton cerveau travailleront l'un contre l'autre ou ensemble quelques fois pour te faire avancer sur le chemin de la vie de toutes les façons : difficile à accepter mais il y a toujours du positif après tout cela.
Que l'on parte ou que l'on reste. 😊

Bon courage et n'hésite pas à nous tenir au courant de tes avancées...

Amicalement.

SP


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

so78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 350
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015 15:14

Re: Besoin de conseils mais vite....

Message par so78 » lun. 9 avr. 2018 22:42

Je n'ai pas beaucoup de temps alors je vais faire très vite.
Si tu as l'intention de reconstruire ton couple, je te conseillerais de ne pas lire ces messages. Je l'ai fait ne serait-ce que quelques jours, trois ans après les mots me hantent toujours régulièrement.
Il a eu une intimité avec elle et pas seulement physique. Ces mots entre eux blessent bien plus que leurs actes.
Réfléchis y à deux fois.
Bon courage,
So



Avatar du membre

Topic author
Inrock
Cornu
Cornu
Messages : 12
Enregistré le : lun. 9 avr. 2018 17:51

Re: Besoin de conseils mais vite....

Message par Inrock » lun. 9 avr. 2018 23:25

Merci beaucoup pour vos réponses.
Mon mari ne comprend pas ma démarche.
Ce soir, pour la 1ère fois la discussion n’a pas été ensembles mais l’un contre l’autre.
J’irai demain.
Et je ne demanderai pas les détails.
Parce que je veux croire à cette reconstruction.
Ce we, nous sommes partis tous les deux et c’etait Juste bien. Vraiment très bien.

En revanche, il dit qu’elle est encore présente dans sa tête. Je ne peux pas m’empecher De poser la question encore et encore.
Tellement j’en crève qu’il me dise que c’était juste une erreur qu’il regrette.

Pfff quelle merde et quelle souffrance....



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2405
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Besoin de conseils mais vite....

Message par Sans Prétention » mar. 10 avr. 2018 06:03

Inrock a écrit :
lun. 9 avr. 2018 23:25
Mon mari ne comprend pas ma démarche.
Il est de l'autre côté de la barrière. Il ne PEUT PAS comprendre.

Inrock a écrit :
lun. 9 avr. 2018 23:25
Ce soir, pour la 1ère fois la discussion n’a pas été ensembles mais l’un contre l’autre.
La colère doit sortir.
Précision : la violence non.


Inrock a écrit :
lun. 9 avr. 2018 23:25
J’irai demain.
Et je ne demanderai pas les détails.
Dans ton cas cela semble la meilleure des options.
Dans d'autres je préconiserais autre chose.


Inrock a écrit :
lun. 9 avr. 2018 23:25
il dit qu’elle est encore présente dans sa tête. Je ne peux pas m’empecher De poser la question encore et encore.
Tellement j’en crève qu’il me dise que c’était juste une erreur qu’il regrette.
J'espère pour ma part qu'il ne te dira jamais ce que tu veux entendre mais ce qui est.
Sur le long terme, c'est mieux pour la reconstruction ☺️


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Inrock
Cornu
Cornu
Messages : 12
Enregistré le : lun. 9 avr. 2018 17:51

Re: Besoin de conseils mais vite....

Message par Inrock » mar. 10 avr. 2018 08:06

Tu as entièrement raison....
J’ai tellement subi les mensonges que la vérité, même dure et implacable est mon seul besoin.

Mais pas les détails de cette histoire.
Ils ne me serviront à rien, sauf à souffrir plus.

Aujourd’hui je dois faire le deuil de mon couple tel que je l’imaginais.
Lui me dit qu’on doit construire le nouveau.
En ne refaisant pas les erreurs qui nous ont amené à nous éloigner.

On a un peu discuté ce matin.
Il dit m’aimer. Il dit que les sentiments pour elle et leur histoire s’estompent et qu’il est certain qu’ils vont disparaître. Mais qu’il lui faut du temps. Pour analyser ce qui s’est passé. Et en avoir peut être une autre vision.

Et moi j’aimerais tellement qu’il en soit déjà là.
Mais il dit qu’il ne veut plus mentir.

Je ressens juste une peine immense dans laquelle je me
débats.
Bref je souffre.

Je n’ai demandé qu’une chose:
Être certaine qu’ils ne recommenceront pas. Ne plus vivre dans cette peur.
Que si ça doit recommencer, si il ne peut pas résister, qu’il s’en aille. Mais qu’il ne se passe plus rien. Même pas par amour, mais par respect.
Il promet.
Que ce n’est pas ce qu’il veut.
Que lui veut reconstruire avec moi.
Sur un nouveau modèle.

Je n’ai pas d’autre choix que de le croire.
Enfin je ne veux pas faire un autre choix.

Mais au 1er mensonge, je partirai immédiatement.
Il le sait.

Pour le reste, se retrouver, se faire confiance, vivre enfin apaisée après ces 8 mois, je verrai hélas plus tard.
On n’en est clairement’ pas là.

Merci en tous cas de votre écoute.



Avatar du membre

hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 135
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Besoin de conseils mais vite....

Message par hugo » mar. 10 avr. 2018 08:40

Quelques similitudes avec mon histoire, hormis que nous n'étions pas en froid...
Je n'ai jamais eu de regrets de sa part, elle m'a fait part de ses sentiments pour lui et de son mal être qui a duré plus d'un an, un véritable mal être pour elle, juste pour 6 mois d'infidélité...

Comme toi j'attendais une prise de conscience de sa part un peu fleur bleue, romantique, m’érigeant au seul et unique qui puisse la rendre pleinement heureuse... mais non elle a gardé la même ligne de conduite :

"je suis tombée amoureuse sans trop comprendre, je ne voulais pas le quitter, je souffre du manque, de l'infidélité et de ta souffrance"...

j'étais donc parfait, rien à me reprocher, mais voilà, elle a succombé, pour des raisons qui peuvent nous échapper, même si je ne remets pas en cause l'amour, la manière quant à elle méprise le respect que l'on se doit mutuellement dans un couple heureux.

Aussi paradoxal que cela puisse être, elle était heureuse pendant, même si j'allais mal, elle était épanouie, elle me l'a dit.
J'ai lu quelques mails, mais finalement ils sont plus compliqués à accepter car ils restent du domaine de l'intime, échangés dans un moment d'euphorie érotique, sentimental, peu importe, ce n'est pas le plus important à mes yeux...

Comme toi je suis resté calme, parce que justement nos compagnons nous ont révélé quelque chose de douloureux, sans nous accabler de l’égoïsme infidèle dont ils ont fait preuve avec gourmandise, pas de reproche, reconnaissant leur responsabilité à part entière dans l'acte, sans trop pouvoir nous l'expliquer.

Malheureusement les prochains mois vont être difficile, la résilience est difficile, même si de mon côté j'ai relevé le menton et pansé mon ego, c'est encore timide entre nous, je suis en retrait, moins affectueux et plus passif...

Voilà il te faut être patiente, en parler oui, sans tomber dans l'excès ou le malsain, notre brève déchéance liée à notre souffrance nous rattrape un jour ou l'autre quand ça va mieux, je regrette parfois cette sur dépendance affective qui nous a étouffé alors qu'elle était en pleine ambivalence de ses sentiments, avec le temps les douleurs s'estompent et finalement on pense plus à soi, à se protéger, on murit aussi, la confiance est devenue une notion naïve, mais j'ai appris à vivre sans et sereinement.

Aujourd'hui c'est plus clair, si il y a une prochaine fois, plus besoin de réfléchir.

Bon courage à toi.



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 152
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Besoin de conseils mais vite....

Message par Mitsou78 » mar. 10 avr. 2018 09:55

Bonjour Inrock et tellement désolé que tu sois des nôtres...

Je rejoins SP sur pas mal de points, te livres ici mon ressenti de quelques 18 mois après...

Les détails n'ont pas de forts intérêts, personnellement j'ai eu besoin de quelques uns pour essayer de statuer sur l'investissement de ma chère et plus tendre de cet instant. Finalement avec le recul, tu n'as que ce qu'elle ou il souhaite, est capable de livrer... Ensuite que cela sorte un jour reste du plus fort des possibles, tout du long d'une vie, on en découvre. Plus d'un an après, par inadvertance, j'ai appris d'autres rdv...
Parce que j'étais familier avec les deux protagonistes, que cela c'est passé dans mon environnement proche, ce n'est plus, avec le temps, ce dont j'ai la certitude et connaissance qui me "hante", c'est bien les situations ambiguës qui lèvent un doute, l'idée que leur histoire continue de vivre en elle par le mensonge (ce qui semble être le pire car éteint le respect et le minimum de confiance utile à une reconstruction), en moi par l'imaginaire...
Cette relation eut été à distance, ces situations à doute n'auraient peut-être pas existé et mon acceptation plus légère et rapide...
En bref ce qui me bouscule encore et donne l'impression que le respect n'est pas total, est bien ce qui reste incomplet dans mon esprit cartésien... je n'aime pas le vide et j'ai besoin de le combler...

La distance relative de ton histoire m'amène à dire que si ton cerveau l'accepte, voir le réclame, ne cherche pas à en savoir plus... Si tu as le même que le mien, tu auras besoin de savoir, d'avoir l'impression de reprendre une forme de contrôle sur l'histoire.

Toutefois, il ne faut pas être naïf et leurs histoires (en général) sont empruntes d'envies, de désirs, de sentiments avérés ou naissants... Aujourd'hui je n'ai toujours pas la teneur de ce qui a dicté son envie de vivre cette relation et passer à l'acte...
La thérapeute de couple s'oriente vers quelques séances d'individualisation car elle situe bien que la colère est toujours présente et dicte un fonctionnement en ma dame...

Bon courage et n'hésite pas à nous revenir...


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Topic author
Inrock
Cornu
Cornu
Messages : 12
Enregistré le : lun. 9 avr. 2018 17:51

Re: Besoin de conseils mais vite....

Message par Inrock » mar. 10 avr. 2018 10:49

Bonjour Hugo,

J'ai lu ton histoire et il y a effectivement des similitudes...
Mon mari exprime des regrets. Sur la manière dont il a géré ça essentiellement.
Il est quelqu'un qui prône de belles valeurs et là il a conscience que ... Bah... c'était tout sauf élégant vis à vis de moi.
Pas sur le fait d'avoir craqué puisqu'il dit qu'elle lui a apporté ce que je n'apportais plus et que nous nous serions de toutes façons séparés au point où nous en étions.
Je lui dis (et pense) que j'aurais préféré une séparation.
Quitte à se retrouver après...
La trahison & les mensonges pendant tous ces mois sont terribles à vivre, mais bon comme pour tout le monde ici.

Il est fier de m'avoir dit la vérité sans pression extérieure.
(Le mec de sa maîtresse ne m'avait rien dit...)
Il pense que cette vérité est indispensable pour la reconstruction.
Je suis assez d'accord dans l'absolu mais bordel ça fait mal.
Parfois, j'aurais aimé rester dans mon douillet déni...

Bref, c'est fait, je ne peux qu'affronter. Et ce n'est pas mon point fort :)
(J'ai une force de l'oubli protectrice assez hallucinante globalement dans ma vie....)
(On peut aussi appeler ça de la connerie....)

Ce matin, il a pour la 1ère fois prononcer le mot "accident" pour parler de cette histoire.
Et oui, ça fait du bien, après avoir entendu "belle parenthèse enchantée" et autre "vraie histoire d'amour"...

Mitsou, merci pour ton message.
J'ai fermement décidé de ne pas avoir de détails.
Mon mari pense que ce soir (car je maintiens quand même ce RV), je ne vais pas pouvoir m'empêcher de poser des questions.
Il se trompe.
Je sais tellement le câble que je peux péter en lisant ces mots d'amour.
Même si je les remets dans leur contexte du climax de leur relation, quand ils se croyaient seuls au monde et invincibles....

Quand mon mari m'a tout dit, c'est moi qui refusais certaines choses dont je me fous au final.
(comme la 1ère fois où ils se sont embrassés et où....)
Je suis assez binaire et si c'était dans notre voiture (possible étant donné ce que je sais), je n'y remets pas un orteil!
Je ne veux pas rattacher cette histoire à mon futur quotidien.
Le moins possible en tous cas.
Ce we, je lui disais justement qu’heureusement ils n'avaient jamais été genre en we ensemble, au restau (à part avec le taff), jamais acheté telle fringue ensemble ou été au ciné, bref toutes ces choses qui te rejaillissent au visage même plusieurs mois après.
(Enfin j'imagine, c'est ma 1ère cocufiction!)

Je suis très longue, mais ça fait tellement de bien de parler...
Je me suis confiée à 2 amis uniquement.
Les plus bienveillants.
Hors de question de lire la pitié dans les yeux des autres....



Avatar du membre

Topic author
Inrock
Cornu
Cornu
Messages : 12
Enregistré le : lun. 9 avr. 2018 17:51

Re: Besoin de conseils mais vite....

Message par Inrock » mar. 10 avr. 2018 10:52

Est-ce que je devrais créer un nouveau post pour raconter mon histoire?



Avatar du membre

hugo
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 135
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Besoin de conseils mais vite....

Message par hugo » mar. 10 avr. 2018 11:09

Non tu peux la raconter ici, au contraire, tu pourras voir ton cheminement et surtout plus facile à suivre :wink:



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 152
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Besoin de conseils mais vite....

Message par Mitsou78 » mar. 10 avr. 2018 12:31

Tu nous tiendras informé de ton rdv, j'aurais aimé en avoir un avec la tierce personne, tellement dans le déni car en dépendance affective et financière, que nous nous sommes limités à quelques échanges téléphoniques et mails.
Aujourd'hui elle a bloqué tous mes comptes refusant tout échange...

Ça ne change rien, sauf effectivement qu'un dialogue n'est pas utilement le même directement et indirectement à distance...


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Topic author
Inrock
Cornu
Cornu
Messages : 12
Enregistré le : lun. 9 avr. 2018 17:51

Re: Besoin de conseils mais vite....

Message par Inrock » mar. 10 avr. 2018 12:35

Alors allons-y....

Mon mari & moi sommes ensembles depuis 15 ans.
J'étais déjà mariée avant de le connaître et j'ai 1 fille.
J'ai quitté mon mari pour lui. Après l'avoir trompé... (Qui a vécu par le glaive périra par le glaive...)
Nous avons toujours été un couple fusionnel, passionnel. Beaucoup de disputes, de cris et d'amour.
Les ennuis ont commencé il y a 3 ans, quand il a pris ma fille (ado) en grippe.
Évidemment, il avait des "raisons" (ma fille était devenue un cliché d'ado agressive et enchainait les conneries.)
Mais c'est ma fille, je l'aime et il me trouvait trop faible dans la gestion de cette crise d'ado.
Nous nous sommes heurtés à ce sujet des millions de fois.
Avec beaucoup de moments très durs et de mots affreusement blessants.
Au point qu'un jour, je lui ai demandé de prendre un appartement seul, dans lequel il irait 3 jours par semaine, pour me permettre d'être avec ma fille sans ce conflit permanent.
Il ne la supportait tellement plus que tout était à charge et que je ne supportais plus ces attaques/critiques.
Pour moi & pour ma fille.
Il a pris cet appart.
6 mois.
Aujourd'hui, il me le reproche énormément.
Quand il est revenu, car ma fille avait commencé à changer de comportement, les choses se sont un peu apaisées, mais on gardait tous les deux une grosse rancœur. Moi, de ne pas avoir été soutenue face aux difficultés avec ma fille, lui de l'avoir foutu dehors. (Ce qui n'est pas le cas complètement mais bon c'est son ressenti...)

En juillet dernier, alors que nous réglions des papiers chez le notaire, il a proposé d'adopter ma fille.
(pour qu'elle hérite, il n'a pas d'enfants.)
J'ai refusé ne serait-ce que de lui en parler (elle est majeure) car je ne comprenais pas cette demande après l'avoir autant rejetée.
Devant des amis communs, j'ai maintenu mon choix.
Pour changer d'avis quelques semaines plus tard, comprenant que mon "non" n'était qu'un "non" de vengeance...

A la même période, il a commencé à changer.
Attention, bienvenu dans les clichés:
- Nouvelles fringues
- A fond sur les réseaux sociaux
- Indifférent
- Partant 1h plus tôt chaque matin
- achète une moto (même si pas sa 1ère)
- se fait tatouer (même si pas son 1er)
- envisage de prendre de la coke...
- parle énormément de cette nana au taff avec qui il devient tellement ami.

Tout de suite, je sais que ça cloche.
Je le pousse dans ses retranchements, mais ses seules réponses sont "tu es jalouse" ou "tu es dépendance affective".
Parallèlement, je tente tout pour le re-séduire. Mais même si suite à ça, notre couple va mieux, je sens toujours cette distance.
Et je souffre, je souffre.
Je connais la nana.
J'alterne entre "tu te fais des films" et "putain mais bien sûr qu'il est avec elle!"
Je demande à 2 amis communs qui connaissent tout le monde ce qu'ils en pensent: il n'y a rien. Ils sont amis, c'est tout.
Et je souffre encore & encore pendant 8 longs mois.
Pendant ce temps, la nana répand le bruit que je suis jalouse alors que quand même c'est incroyable puisqu'il ne se passe rien.
Limite victime....
On échange toutes les deux en mode "on pourrait même devenir amies..."
Mon mari pique des colères monstres dés que j'aborde le sujet.
Il répète en boucle qu'il a simplement besoin de temps pour digérer ces derniers mois de conflits entre nous. Que je dois lui faire confiance, que tout va s'arranger.

En février, il finit par me dire que oui, il a un réel coup de coeur amoureux pour elle.
Mais qu'il ne s'est rien passé.
Je m'effondre.
Des sentiments? C'est le pire pour moi...
Et puis au fil des jours je relève la tête. Il ne s'est rien passé. Un coup de coeur ça peut arriver!
On va se retrouver il l'a dit.
Et effectivement, on passe un mois plutôt plus proches. On se connaît depuis 15 ans, je sais, je sens quand il est tourné vers moi ou pas.

Et il y a deux semaines, il revient avec une très belle lettre d'amour.
A base de "si j'étais moins con je verrai que tu es la femme de ma vie".
Je fonds en larmes et la met sur ces derniers mois très durs, dont on sort enfin.

2 jours plus tard, je me rends compte qu'il l'a supprimée de tous les réseaux sociaux.
Je comprends tout de suite...
Je lui dis que c'est bizarre et qu'il faut qu'on en parle.
J'amène ma fille chez son père (prévu) et je me souviens que quand j'ai poussé la porte en rentrant chez nous, je me suis dit "allez ma grande, c'est maintenant..."
Bingo.
Il m'a tout dit. Ne m'a rien épargnée. L'amour tout ça...
Ils avaient couché ensembles 1 mois avant, lors d'une soirée de taff loin de chez nous.
La seule fois. Jamais d'hôtel ici, jamais d'entre midi & deux.
Je sais que c'est vrai.
De toutes façons, il m'a dit le pire, alors pourquoi minimiser.
Et mon mari n'est pas un queutard. Avec moi, il avait mis 3 mois avant de concrétiser sexuellement.
Il aime surtout la séduction, c'est un cérébral comme il dit.

Quand il me l'a dit, leur histoire était finie depuis 4 jours.
Et il en était malheureux, chamboulé.
Tout en disant m'aimer.
Le reste c'est au-dessus....
Ce we, nous sommes partis tous les deux et c'était vraiment bien. Vraiment vraiment bien.

Je suis paumée et je suis triste surtout.
Déçue.
Je retrouve depuis quelques jours mon mec, celui que j'aime tellement. Il est doux, patient, attentionné. On discute comme on ne l'a jamais fait.
Je n'ai pas été une seconde en colère.
Juste triste.
Il pense que la colère va venir et se dit prêt à l'affronter.

Voilà... Banal quoi...
Est-ce qu'on arrivera à voir ça comme un nouveau départ?
Ou est-ce que c'est irrémédiablement gâché?
Aucune idée...



Avatar du membre

persephone75
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 129
Enregistré le : mar. 26 juil. 2016 16:10
Localisation : hainaut

Re: Besoin de conseils mais vite....

Message par persephone75 » mar. 10 avr. 2018 13:29

bonjour Inrock,

je suis désolée pour ce qu'il t'arrive mais je vais jouer les oiseaux de mauvais augure.

tu sembles convaincue de la force morale et des valeurs de ton mari. Moi, ça m'interpelle. Au moment où il t'a rencontrée tu étais mariée. Ces valeurs étaient-elles différentes d'aujourd'hui?

D'après ce que tu racontes ton mari semble avoir plus recherché une relation émotionnelle que sexuelle avec sa collègue. Et c'est cet attachement pour une autre que tu ne pourrais pas accepter. Je comprends parfaitement je suis passée par la. Si tu as l'occasion d'en savoir plus saisi là. Je ne suis pas persuadée, qu'il est honnête sur ce coup là.

Si le mari de sa maitresse n'était pas intervenu serait-il toujours en relation avec elle?

Il te savait sur le qui vive à ce sujet, la rupture brutale de tous les liens entre eux ne pouvait pas t'échapper. Et donc forcément il a du se sentir obligé d'avouer. Est ce ce par soucis d'honnêteté ou pour tenter de sauver ce qui peut encore l'être?

je suis désolée pour ces questions qui vont te sembler violentes

bon courage



Répondre