67% des infidèles trompent leur conjoint pendant les vacances

Quel comportement adopter face à l’adultère, comment réagir? Beaucoup de questions, quelques débuts de réponses. Ne pas poster de témoignage dans cette rubrique.

Modérateurs : Dom3, Eugene

Règles du forum
Forum ouvert aux invités. il est possible d'envoyer un nouveau sujet ou de répondre sans être inscrit. Votre message sera posté, mais requierera l’approbation d’un modérateur avant d’être rendu visible publiquement. Merci de votre compréhension.
Répondre
Avatar du membre

Topic author
Eugene
Cocu de garde
Cocu de garde
Messages : 633
Enregistré le : mer. 10 mai 2006 13:47

67% des infidèles trompent leur conjoint pendant les vacances

Message par Eugene » ven. 23 mars 2018 08:26

C’est une enquête très sérieuse auprès de 7 000 personnes (autant d’hommes que de femmes) qui nous révèle que 67% des infidèles ont déjà trompé leur conjoint en vacances…Des infidèles ? Oui, l’étude en question est menée par Gleeden, le leader européen de la rencontre extra conjugale (qui se vante tout de même d’avoir 3,5 millions de membres !)

Vous partez en famille ? Ne vous croyez pas à l’abri, malheureuses ! 23% des sondés ont déjà trompé leur conjoint lors de vacances familiales… La crémière? La voisine de plage? Ca, on ne sait pas, mais pour ces 23% là, l’aventure était au coin du pré…

Vous partez avec une copine, un vieux pote et laissez madame ou monsieur à la maison? Alors, là, carrément, danger ! 52% des conjoints esseulés en ont profité pour s’accorder une petite aventure sans risques…

Est-ce la chaleur de l’été ? Le rosé qui rend bienveillant, comme chacun sait ? Pourquoi est on plus enclin à mettre un coup de canif dans le contrat pendant les congés ? En fait, la raison est toute simple : c’est juste plus facile de cacher une infidélité à ce moment-là. Les conjoints sont souvent absents, les touristes envahissent les villes, les terrasses sont accueillantes, bref, les occasions sont plus nombreuses. 12 % des sondés sont tout de même un peu cyniques : ils avouent être infidèles en vacances car « les relations sont souvent éphémères, il y a moins d’attaches et moins d’attentes chez le partenaire. » Traduisez : à bas les sentimentales et les pots de colle, vive l’amour libre !

Alors, l’aventure, elle dure ou pas ? Pff, pensez -vous ! Pour 31 % des interrogés , c’est l’affaire d’une seule nuit (qu’on espère explosive, tant qu’à faire !) Pour 42%, tout prend fin à la rentrée. Seuls 8% de nos infidèles avouent s’être embarqués pour une relation d’un an. Autre chiffre intéressant : 11% seulement de nos coeurs d’artichaut disent avoir été démasqués. Alors, forcément, ça donne envie de recommencer…

Source


Those who talk behind my back, my ass contemplates

Répondre