L'hypergamie féminine et ses implications

Quel comportement adopter face à l’adultère, comment réagir? Beaucoup de questions, quelques débuts de réponses. Ne pas poster de témoignage dans cette rubrique.

Modérateur : Eugene

Règles du forum
Forum ouvert aux invités. il est possible d'envoyer un nouveau sujet ou de répondre sans être inscrit. Votre message sera posté, mais requierera l’approbation d’un modérateur avant d’être rendu visible publiquement. Merci de votre compréhension.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3247
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Sans Prétention »

Hello
ilfuturococuo a écrit : lun. 26 juil. 2021 14:53 Les pulsions régissent le comportement et non la réflexion, d'ailleurs si c'était pas cela, le monde irait beaucoup mieux.
Alors là tu vois, c'est un peu franchement ma partie théorique et professionnelle cette question (d'une manière indirecte certes, mais quand même de manière assez fouillée).
C'est un peu plus compliqué que ça (à titre d'exemple, vite fait, une personne plutôt fidèle, dans le calcul bénéfice / risque préfèrera ne pas franchir le pas en s'imaginant les mensonges à gérer - qu'il ou elle n'arrive pas à gérer par avance, étant de nature transparente - et la tonne d'emmerdes qui va avec. Son impression sera plutôt négative, sans même réfléchir. Par réflexe. C'est un cas grossier mais qui existe. Voir tous les cocus du site à ce sujet :deal:
Un cf structurel ne réfléchit pas longtemps non plus; mais dans l'autre sens).

Déjà comprendre les systèmes 1 et de Kahneman augmenté des travaux de Olivier Houdé (le "troisième" système) mis en équation avec les recherches de Damasio.
Je peux développer mais voilà les principales références (scientifiques et pas de coachs ou de théories pas vérifiées).

ilfuturococuo a écrit : lun. 26 juil. 2021 14:53 Or, dans la réalité, les pulsions l'emporteront toujours sur les valeurs.
Dépend quelles pulsions dépend quelles valeurs.
Encore une fois, quand un concept fluctue en fonction de chaque individu ou situation, on ne peut pas parler de théorie.

Sachant qu'en plus, le mot théorie a plusieurs sens et je crains que là il ne soit pas utilisé dans le bon sens...
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 290
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Dnj »

dans la réalité, les pulsions l'emporteront toujours sur les valeurs.
Non... Ca dépend des gens ça.
Ou alors, pousse ton raisonnement au bout : dirais tu que tes propres valeurs seront toujours supplantées par tes pulsions?
Si tu réponds oui là dessus, je dis que tu as peut être un problème à résoudre
Si tu réponds non là dessus, pourquoi en serait-il autrement pour d'autres?

Il faut vraiment distinguer les gens qui défendent des beaux principe sur le papier tout en mettant du "mais" derrière (je suis fidèle.... mais si ma femme ne m'attire plus alors je peux envisager de la tromper). Ce sont des gens qui se trouvent des excuses, leurs valeurs n'en sont pas vraiment.
Et ceux qui mettent du "donc" : (je suis fidèle... donc je ne me rend pas disponible pour quelqu'un d'autre, je quitte proprement ma femme avant si on ne s'aime plus).

Il y a beaucoup de gens qui n'ont pas vraiment de parole, mais il y en a beaucoup d'autres qui en ont une.
Et dans une vie, le discernement c'est de savoir qui est qui. La meilleure des qualités qu'une personne peut travailler (la deuxième plutôt) c'est ça, le discernement.
Donner de la valeur à sa propre parole, et avoir du discernement. J'ai une gamine (bientôt 2 j'espère), si j'arrive à leur apprendre ça dans la vie alors je serai comblé.
Le chemin du bonheur, c'est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent mais par leur manière de voir les choses qui arrivent.
Epictète
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3247
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Sans Prétention »

+1

Vu et vérifié, notamment sur site.
Pratiquement tous les cocus arrivés ici par exemple...
Ca fait déjà un certain nombre (hommes et femmes) à faire passer leurs pulsions "pas d'emmerdes" avant leur pulsion "oh j'y vais" (vu comme ça, ça change la donne).
D'ailleurs si c'était vraiment réfléchi, pensé, on prendrait pas autant de temps à ouvrir les yeux sur qui le partenaire. C'est le coeur qui parle en premier (autre preuve : 90% des cocus arrivent ici en mode "comment on fait pour reconstruire" ?) :deal:
Donc parfois le coeur fait agir dans un sens "moral" (c'est ce qu'on appelle les émotions éthiques. A lire dans les traités de psychologie et puis encore une fois, lire Damasio).

Le premier problème là-dedans c'est le mot "théorie" : ça n'en n'est pas une, c'est une grille de lecture qui appartient à un courant de pensée pas très fiable au sens où on peut expliquer tout et son contraire par le même concept (elle quitte son homme pour un mec célibataire à la grosse teub qui enchaîne les conquêtes : hypergamie. Elle quitte son mec pour un mec sensible qui sait s'occuper d'un foyer et qui a des moyens financiers : hypergamie. Elle quitte son mec pour un vieux malade qui va rendre l'âme dans deux ans : hypergamie

A l'inverse : elle trompe le mec mec célibataire à la grosse teub qui enchaîne les conquêtes avec un type sensible qui sait s'occuper d'un foyer et qui a des moyens financiers : hypergamie. Elle quitte son mec sportif qui s'occupe trop de lui pour un vieux malade qui va rendre l'âme dans deux ans : hypergamie :bonk: ).

Le deuxième problème c'est que ça se veut utiliser un mot précis (hypergamie) pour désigner quelque chose de pas précis (faut changer de mot dans ce cas non ? :? ).

Le troisième souci, c'est qu'il est censé s'appliquer à toutes les femmes. Ce que l'expérience en vérifie pas.
Puisque d'une part bon nombre de femmes n'y sont pas soumises (ou alors selon des critères personnels, ce qui invalide la "théorie"...) mais qu'en plus les hommes aussi sont soumis à ce principe pour beaucoup d'entre eux (non pas à l'hypergamie, mais au truc qui s'appelle hypergamie dans la définition fluctuante ici présentée).

Prudence donc.

Malgré tout, oui, il y a des femmes qui sont complètement dans ce schéma ou en partie influencées par ce schéma. Mais ce schéma n'explique qu'une partie des infidélités et pas toutes.
Le "ce qu'il y a chez le sandwich que mon mari / ma femme n'a pas" marche à tous les coups (hommes ou femmes donc valable pour un plus grand pourcentage de personnes).
Sachant que l'expérience montre que en plus le cocu se fait déjà bien ch... dans sa vie de tous les jours pour maintenir le couple à flots malgré les échappées belles du cf. D'où mon idée de la théorie des 20% (qui ne sont pas 20% mais qui veulent dire quand même que le ou la sandwich a toujours le beau rôle, puisque déconnecté de la vie réelle : enfants, maladie, foyer, travail... Ca fait environ 80% des efforts à fournir pour assurer une vraie vie de couple je trouve).
:fleur
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Lactus Bifidus
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 188
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 05:17
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4405

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Lactus Bifidus »

Sans Prétention a écrit : lun. 26 juil. 2021 15:59 (autre preuve : 90% des cocus arrivent ici en mode "comment on fait pour reconstruire" ?) :deal:
En même temps, si ce n'était pour reconstruire ou pour tenter de rattraper ce qui est rattrapable, viendrait-ils sur le site ?
Sans Prétention a écrit : lun. 26 juil. 2021 15:59 Le deuxième problème c'est que ça se veut utiliser un mot précis (hypergamie) pour désigner quelque chose de pas précis (faut changer de mot dans ce cas non ? :? ).
Peut-être que le terme n'est pas bon. Inventons-en un autre... :fou:
Dnj a écrit : lun. 26 juil. 2021 15:23 Donner de la valeur à sa propre parole, et avoir du discernement. J'ai une gamine (bientôt 2 j'espère), si j'arrive à leur apprendre ça dans la vie alors je serai comblé.
Et c'est tout à ton honneur. Néanmoins comme le souligne l'auteur à un autre passage, on est quand même dans une société qui est beaucoup plus laxiste en ce qui concerne les engagements formés par des hommes que ceux formés par des femmes. Combien de fois on sourit en parlant des filles qui changent d'avis tout le temps, et combien de fois on exige des hommes qu'ils soient droits dans leurs bottes, et que l'on puisse compter totalement sur leur engagement indéfectible ? Socialement, on ne donne pas du tout la même valeur à ces deux engagements.

Si tu arrives à apprendre ça à tes enfants c'est top. La réalité c'est que la pression sociale pousse dans l'autre sens...
De Pierre à Paul, en passant par Jules et Félicien,
Embrasse-les tous, Embrasse-les tous, Dieu reconnaîtra le sien !
Passe-les tous par tes armes, passe-les tous par tes charmes,
Jusqu'à ce que l'un d'eux les bras en croix, tourne de l'œil dans tes bras
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 290
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Dnj »

on est quand même dans une société qui est beaucoup plus laxiste en ce qui concerne les engagements formés par des hommes que ceux formés par des femmes
Allez, je vais sortir mon mode "ours" :)
Perso je me fous pas mal de ce que la société pense.
On parle de la même société qui encense des idioties à la hanouna ou qui passe des heures carrées à s'informer sur facebook. Pourquoi faudrait-il s'inquiéter de l'avis de tous ces gens là? Ce n'est pas parce que la société contient 60 ou 70% d'imbéciles (peu importe la valeur) qu'on doit se laisser impressionner par leur avis, je m'en tape puisque je ne les fréquente pas. Ils font leur vie, on fait la nôtre. On est pas du même monde et c'est pas grave. Mieux vaut côtoyer 10 personnes de qualité que 100 cons.
Après oui, c'est un challenge d'apprendre ça à un gamin. J'imagine qu'ils devront se casser les dents une fois ou deux avant de retenir ça. Ca fait partie des épreuves de la vie. Ce qui est important c'est de leur apprendre à intégrer les leçons de ces épreuves pour devenir des personnes solides et de qualité. Le reste, la pression sociale et tout ça, j'ai pas la main dessus donc je m'en fous un peu.
Le chemin du bonheur, c'est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent mais par leur manière de voir les choses qui arrivent.
Epictète
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 182
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Deg »

Dnj a écrit : lun. 26 juil. 2021 18:10 lle trompe le mec mec célibataire à la grosse teub qui enchaîne les conquêtes avec un type sensible qui sait s'occuper d'un foyer et qui a des moyens financiers : hypergamie. Elle quitte son mec sportif qui s'occupe trop de lui pour un vieux malade qui va rendre l'âme dans deux ans : hypergamie
Dnj a écrit : lun. 26 juil. 2021 18:10 Le "ce qu'il y a chez le sandwich que mon mari / ma femme n'a pas" marche à tous les coups (hommes ou femmes donc valable pour un plus grand pourcentage de personnes).
C'est pour ça que je considère que c'est trop facile d'être un sandwich, mais vraiment trop facile... :roll:
Pareil que pour être cf d'ailleurs, faut juste pas avoir de principes et le reste se fait tout seul.

Y a ps à dire cf et sandwich sont faits l'un pour l'autre :D
Lactus Bifidus a écrit : lun. 26 juil. 2021 17:30 Sans Prétention a écrit : ↑lun. 26 juil. 2021 15:59
(autre preuve : 90% des cocus arrivent ici en mode "comment on fait pour reconstruire" ?) :deal:

En même temps, si ce n'était pour reconstruire ou pour tenter de rattraper ce qui est rattrapable, viendrait-ils sur le site ?
Bah le gros intérêt du forum je trouve c'est justement d'arrêter ça, de vouloir reconstruire coûte que coûte.
Si on débarque ici c'est qu'on est au plus mal, et comprendre ça c'est ce qui aide le plus la personne en détresse.
On déboule ici en perdition, en voulant que rien ne ce soit passé et empressé de retrouver la situation initiale (pourrie en réalité). Pis on comprend que c'est pas comme ça qu'on ira mieux, au contraire.
Enfin c'est ce que j'en retiens perso, et c'est le plus important, pour moi.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3247
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Sans Prétention »

Lactus Bifidus a écrit : lun. 26 juil. 2021 17:30
Sans Prétention a écrit : lun. 26 juil. 2021 15:59 (autre preuve : 90% des cocus arrivent ici en mode "comment on fait pour reconstruire" ?) :deal:
En même temps, si ce n'était pour reconstruire ou pour tenter de rattraper ce qui est rattrapable, viendrait-ils sur le site ?
On ne s'est pas compris, je ne faisais pas une Lapalissade :
Si les cocus hommes et femmes arrivent ici avec l'idée de reconstruire (et pas de détruire), c'est par "réflexe de conservation".
Cela étant, on voit donc bien que chez certains le réflexe (l'émotion, la déraison) c'est sauvegarder le couple et chez d'autre c'est sauter par-dessus la tête du partenaire.
C'était pour dire que l'opposition raison / coeur n'était pas vraiment opérante (voir références scientifiques précédemment citées, notamment Damasio).
Et ce, d'autant que le cocu, avec sa raison du coup, doit apprendre à passer lui-même par dessus la tête de celui ou celle qui le méprise (il ne voit pas les choses de manière rationnelle en arrivant ici; il les voit de manière affective).

Dernier point : on se rend compte à l'usage (voir Meirah et Tsunami pour ne citer qu'elles) que les hommes que les femmes fidèles veulent "conserver" sont, à la fin d'une enquête minutieuse (et de donc raisonnable) de véritables connards. Pas d'hypergamie dans le truc (ou une hypergamie projetée, fantasmatique).
Souvent, ce sont eux qui "vivent aux crochets" de leurs dames (pas forcément dans le sens financier, mais dans le sens de prestige social, de vitrine psychologique ou inversement).

Lactus Bifidus a écrit : lun. 26 juil. 2021 17:30
Sans Prétention a écrit : lun. 26 juil. 2021 15:59 Le deuxième problème c'est que ça se veut utiliser un mot précis (hypergamie) pour désigner quelque chose de pas précis (faut changer de mot dans ce cas non ? :? ).
Peut-être que le terme n'est pas bon. Inventons-en un autre... :fou:
Les jeux sont ouverts.
Hypergamie fantasmatique ? Ou théorie des 20% ?
Au moins ça marche à tous les coups.

Lactus Bifidus a écrit : lun. 26 juil. 2021 17:30Néanmoins comme le souligne l'auteur à un autre passage, on est quand même dans une société qui est beaucoup plus laxiste en ce qui concerne les engagements formés par des hommes que ceux formés par des femmes.
Pas faux.
On est donc plus exigeant envers les femmes.


Lactus Bifidus a écrit : lun. 26 juil. 2021 17:30 Combien de fois on sourit en parlant des filles qui changent d'avis tout le temps, et combien de fois on exige des hommes qu'ils soient droits dans leurs bottes, et que l'on puisse compter totalement sur leur engagement indéfectible ?
Je dois avoir du mal à lire.
Cette proposition semble contradictoire avec la précédente. :?
Là on semble plus exigeant envers les hommes. :bonk:



Lactus Bifidus a écrit : lun. 26 juil. 2021 17:30 Socialement, on ne donne pas du tout la même valeur à ces deux engagements.
Non.
Mais dans quel sens du coup ?

Lactus Bifidus a écrit : lun. 26 juil. 2021 17:30 Si tu arrives à apprendre ça à tes enfants c'est top. La réalité c'est que la pression sociale pousse dans l'autre sens...
Pas faux encore.
Du coup je comprends pas pourquoi tu t'étonnes des statistiques de Gleeden et autres sites encourageant à la "débauche". - :?

Lactus Bifidus a écrit : ven. 9 juil. 2021 09:09 Ces stats n'ont aucune valeur ni aucun intérêt, sauf celui de rappeler à qui veut bien l'entendre que si vous souhaitez tromper votre conjoint discrètement, l'adresse incontournable c'est Gleeden.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Lactus Bifidus
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 188
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 05:17
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4405

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Lactus Bifidus »

Sans Prétention a écrit : mar. 27 juil. 2021 07:47 Dernier point : on se rend compte à l'usage (voir Meirah et Tsunami pour ne citer qu'elles) que les hommes que les femmes fidèles veulent "conserver" sont, à la fin d'une enquête minutieuse (et de donc raisonnable) de véritables connards. Pas d'hypergamie dans le truc (ou une hypergamie projetée, fantasmatique).
Observation intéressante, mais empirique : est-ce toujours le cas ?
Sans Prétention a écrit : mar. 27 juil. 2021 07:47
Lactus Bifidus a écrit : lun. 26 juil. 2021 17:30Néanmoins comme le souligne l'auteur à un autre passage, on est quand même dans une société qui est beaucoup plus laxiste en ce qui concerne les engagements formés par des hommes que ceux formés par des femmes.
Pas faux.
On est donc plus exigeant envers les femmes.
Faute de relecture, désolé. Je voulais dire laxiste envers les engagements des femmes, comme je développe ensuite.
Sans Prétention a écrit : mar. 27 juil. 2021 07:47
Lactus Bifidus a écrit : lun. 26 juil. 2021 17:30 Si tu arrives à apprendre ça à tes enfants c'est top. La réalité c'est que la pression sociale pousse dans l'autre sens...
Pas faux encore.
Du coup je comprends pas pourquoi tu t'étonnes des statistiques de Gleeden et autres sites encourageant à la "débauche". - :?
Ce n'est pas contradictoire, je ne m'étonne pas des stats, je les trouve juste invérifiables et bien utiles à ce site de m...
De Pierre à Paul, en passant par Jules et Félicien,
Embrasse-les tous, Embrasse-les tous, Dieu reconnaîtra le sien !
Passe-les tous par tes armes, passe-les tous par tes charmes,
Jusqu'à ce que l'un d'eux les bras en croix, tourne de l'œil dans tes bras
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3247
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Sans Prétention »

Tu as l'air de beaucoup tenir à ta théorie toi 😅😅😅

J'ai deux choix : soit discuter plus longuement. Soit renoncer.

Bon écoute, je vais pas te frustrer plus.
Garde ta grille de lecture, c'est une grille comme une autre (mais elle marche une fois sur dix et encore elle exclut les aides aux femmes cocues. C'est maigre, mais mieux que rien).

Moi j'ai une formation assez solide en sciences sociales et le cadre paradigmatique (moi je dirais paradogmatique) de ce fumeux Rollo Tomasi n'est pas du tout opérant pour les raisons évoquées plus haut (pour info les adultèmes- des centaines de cas étudiés- montrent que la situation hypergamique existe bien mais c'est cette situation qui relève justement une "observation empirique" minoritaire).
Il repose notamment sur une version caricaturale et foireuse des théories evopsy (qui ont justement pas mal évolué depuis leur création. Là c'est la version un peu windows 98 SE)...

Si tu veux lire l'hypergamie selon des modèles éprouvés, dans la société actuelle, il faut croiser les lectures.
Je te conseille par exemple de parcourir une thèse sur la question :
http://www.theses.fr/2015IEPP0036

Bizarre : ces travaux de recherche rejoignent les observations "empiriques" majoritaires du site.

A lire avec les travaux notamment de Pleux pour l'aspect psychologique et Lasch pour l'aspect plus sociétal et structurel.
Faire un tour voir Eva Illouz dont j'aime l'analyse sur la société amoureuse d'aujourd'hui...

Bref. Moi je m'arrêterai pas sur un bonhomme tout seul.
Mais chacun est libre. 🙂

En tous cas on me verra jamais dire "normal t'es cocu : elle est hypergame. Donc rentre la queue entre les jambes pour te soumettre à plus fort que toi ou sors les crocs et les tablettes de chocolat et bats toi comme un lion". (D'autant que j'ai moi-même éprouvé la théorie, histoire de faire face : est-ce que le gentil garçon que je suis, père responsable et respectueux de la gente féminine n'est qu'une bouze à piétiner qui n'a qu'à se plier devant plus séduisant ? Réponse : non).

Moi je dirais "elle est tarée. Tu perds ton temps avec cette folle. L'autre c'est un con de plus. Casse-toi."

Toute caricature étant égale par ailleurs :lol:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Lactus Bifidus
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 188
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 05:17
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4405

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Lactus Bifidus »

Sans Prétention a écrit : mar. 27 juil. 2021 11:20 Tu as l'air de beaucoup tenir à ta théorie toi 😅😅😅
J'ai deux choix : soit discuter plus longuement. Soit renoncer.
Ce n'est pourtant pas du tout le cas. Je m'interroge, c'est tout. Soit c'est moi qui suis borné, soit tu n'es pas très convaincant, va savoir.
Sans Prétention a écrit : mar. 27 juil. 2021 11:20 Bon écoute, je vais pas te frustrer plus.
C'est sympa de penser à moi, mais pas de frustration, sois rassuré ^^'
Sans Prétention a écrit : mar. 27 juil. 2021 11:20 Moi j'ai une formation assez solide en sciences sociales
Argument d'autorité. Bof.
Sans Prétention a écrit : mar. 27 juil. 2021 11:20 Bizarre : ces travaux de recherche rejoignent les observations "empiriques" majoritaires du site.
Ben c'est à dire que le forum dont est issu l'ouvrage porte sur des dizaines de milliers de témoignages "empiriques" aussi. Sans doute y'a-t'il des différences culturelles ?
Sans Prétention a écrit : mar. 27 juil. 2021 11:20 Si tu veux lire l'hypergamie selon des modèles éprouvés, dans la société actuelle, il faut croiser les lectures.
Je te conseille par exemple de parcourir une thèse sur la question :
http://www.theses.fr/2015IEPP0036
610 pages ! Et bien je vais lire ça avec grand plaisir, figure-toi. Je suis d'un naturel très curieux !
Sans Prétention a écrit : mar. 27 juil. 2021 11:20 En tous cas on me verra jamais dire "normal t'es cocu : elle est hypergame. Donc rentre la queue entre les jambes pour te soumettre à plus fort que toi ou sors les crocs et les tablettes de chocolat et bats toi comme un lion".
Je n'ai jamais dit ça non plus.
De Pierre à Paul, en passant par Jules et Félicien,
Embrasse-les tous, Embrasse-les tous, Dieu reconnaîtra le sien !
Passe-les tous par tes armes, passe-les tous par tes charmes,
Jusqu'à ce que l'un d'eux les bras en croix, tourne de l'œil dans tes bras
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3247
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Sans Prétention »

Bé déjà je ne te convaincrai pas, j'en suis convaincu :)

Mais faut que je me débarrasse de l'homme de paille.

D'abord moi aussi je m'interroge.
Comme dit, plusieurs fois j'ai dû ré ajuster le tir en fonction des témoignages apportés.
Et j'y ai cru à cette théorie de l'hypergamie. Si, si. :) Vraiment.

Vu les cas s'amonceler sur le site.
Obligé de renoncer parce que pas assez "efficace" (ou trop fluctuante, c'est-à-dire qu'elle fonctionne en changeant la substance du truc. Voir mes exemples précédents).
Sans Prétention a écrit : lun. 26 juil. 2021 15:59 Le premier problème là-dedans c'est le mot "théorie" : ça n'en n'est pas une, c'est une grille de lecture qui appartient à un courant de pensée pas très fiable au sens où on peut expliquer tout et son contraire par le même concept (elle quitte son homme pour un mec célibataire à la grosse teub qui enchaîne les conquêtes : hypergamie. Elle quitte son mec pour un mec sensible qui sait s'occuper d'un foyer et qui a des moyens financiers : hypergamie. Elle quitte son mec pour un vieux malade qui va rendre l'âme dans deux ans : hypergamie

A l'inverse : elle trompe le mec mec célibataire à la grosse teub qui enchaîne les conquêtes avec un type sensible qui sait s'occuper d'un foyer et qui a des moyens financiers : hypergamie. Elle quitte son mec sportif qui s'occupe trop de lui pour un vieux malade qui va rendre l'âme dans deux ans : hypergamie :bonk: ).
Si tu as une réponse claire, vas-y, je prends :doute:
C'est ma réticence principale... :?

Du coup, changement de braquet.
Rien de plus.

Ceci étant dit, tu dois admettre que je t'ai fait un certain nombre de concessions (signe que je suis pas buté). :lol:
Sans Prétention a écrit : jeu. 22 juil. 2021 17:28 Mais je répète, il y a forcément un peu de ça.
Sans Prétention a écrit : jeu. 22 juil. 2021 21:48 Ce que tu décris là, et que je valide sans réserve, n'est absolument pas de l'hypergamie. C'est à la limite une projection hypergamique. En d'autres termes : "ce que l'autre a que mon légitime n'a pas" (et donc les fameux 20% et donc la nouveauté amoureuse qui, je rappelle marche quasiment à tous les coups par rapport au concept d'hypergamie dont on ne saisit pas bien les contours. L'hypergamie pure ça doit être 20% des cas justement pour 80% "hypergamie projetée"... ).
Sans Prétention a écrit : jeu. 22 juil. 2021 21:48 Bah pourquoi pas ? (J'ai pas bien compris dans quel sens mais... OK)

Moi si un lecteur lambda arrive ici, il pensera qu'on valide ces théories là (très approximatives et très variables).
Si toi tu es précis dans ton esprit, tant mieux. :super:
Sans Prétention a écrit : lun. 26 juil. 2021 15:59 Prudence donc.

Malgré tout, oui, il y a des femmes qui sont complètement dans ce schéma ou en partie influencées par ce schéma. Mais ce schéma n'explique qu'une partie des infidélités et pas toutes.
Je t'ai pas beaucoup vu chercher un point d'entente entre nous... j'en ai déduis à tort sans doute, que tu tenais à cette théorie.
Je me suis trompé. Mea Culpa.
:jap:


Coup d'oeil rapide cependant : viewtopic.php?p=58331#p58331


Argument d'autorité, je suis d'accord, je rejette également.
:fleur
C'est juste que j'ai appris à faire la différence entre idéologie et théorie scientifique (il peut y avoir des théories contradictoires cependant. Mais j'ai du mal avec celle là précisément parce que comme tu l'admets toi-même, elle est hyper fluctuante parce que pas applicable au plus grand nombre, je répète, ce qui est dommage en fait. Ça aurait pu aider.).

Et rebelote : viewtopic.php?p=58023#p58023



Bah sinon, je vais le faire à ta place, voici le lien qui mène à un site qui encense le bonhomme : https://neo-masculin.com/rollo-tomassi- ... onal-male/
(Avec son lot de "concepts" du type "red pill", alpha, bêta et le reste).

Mon passage préféré :
"Ses champs d’étude et de réflexion majeurs sont l’hypergamie, l’amélioration de soi (ce qu’il appelle tuer le béta), ainsi que plusieurs des pièges de la culture gynocentrée, et notamment la masculinité toxique, la mystique féminine (c’est ainsi qu’il appelle l’idée selon laquelle une femme comprendrait toujours intuitivement les hommes, mais les hommes ne pourraient pas comprendre les femmes) et la théorie des assiettes (théorie dans le cadre de laquelle il conseille aux hommes, afin d’éviter le risque d’unicisme, de toujours faire en sorte d’avoir plusieurs options sentimentalo-sexuelles disponibles et de ne pas hésiter à mettre fin à une relation dès que celle-ci devient toxique, exige trop d’efforts ou présente trop de difficultés)."

Le dernier point ressemble furieusement à une théorie du sandwich ou du cocufieur...
:kelkon: (ça va aider les gens dans cette société de consommation du cul ça tiens...)

Je fais quoi pour les femmes cocues après ça ? :oops:

Sinon tu l'as cité dans ton post initial.
"L’hypergamie se fiche de savoir quel père merveilleux vous êtes. L’hypergamie se fiche de savoir que vous avez réorienté votre formation universitaire et vos choix de carrière pour mieux convenir à votre vie de couple. L’hypergamie se fiche de savoir si le statut de père au foyer vous inspire ou vous rend heureux. etc..."

Il manquait également (c'est sur la page en lien) :
"La plupart des femmes préféreraient avoir à partager un homme de haute valeur que d’obtenir l’exclusivité d’un loser fidèle."

J'aimerais avoir un éclairage sur ce qu'est, dans la tête de ce type, un "loser fidèle"...
Quant au concept d'homme de "haute valeur" (voir adultèmes cités plus haut) ... On est bien d'accord que ça fluctue encore ? Ou bien j'ai rien compris. :?

Je te donne également le lien vers un ancien du site qui était friand de ce genre de théorie : viewtopic.php?p=65642#p65642
(voir Usum 1 et 2 parce qu'il y a eu récidive de madame et Madame Usum, que j'ai eu en off, bien évidemment).
Modifié en dernier par Sans Prétention le mar. 27 juil. 2021 18:16, modifié 2 fois.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Lactus Bifidus
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 188
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 05:17
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4405

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Lactus Bifidus »

Merci beaucoup pour ta réponse et pour les liens. Je (re?)découvre le premier post d'Usum, le message de madame Usum me fait halluciner. Je pense que si j'avais lu ça, je ne serais pas resté... Mais avec des si !

Je rebondis juste sur la question de l'histoire d'assiettes (spinning plates) que tu cites tout en bas : l'auteur précise à de nombreuses reprises que ça ne s'applique pas aux couples en relation de longue durée (LTR). C'est plus le mode de vie qu'il recommande pour les célibataires, jusqu'à 25-30 ans environ, pour qu'ils apprennent à mieux choisir et ne pas se faire piéger dans une relation déséquilibrée parce qu'ils s'installent avec la première fille qui leur fait les yeux doux.
Il dit désapprouver toute forme de tromperie ou de cocufiage, et dans ce schéma les règles doivent être claires : les personnes avec lesquelles on sort doivent savoir qu'elles n'ont aucune exclusivité.
Modifié en dernier par Lactus Bifidus le mer. 28 juil. 2021 11:24, modifié 1 fois.
De Pierre à Paul, en passant par Jules et Félicien,
Embrasse-les tous, Embrasse-les tous, Dieu reconnaîtra le sien !
Passe-les tous par tes armes, passe-les tous par tes charmes,
Jusqu'à ce que l'un d'eux les bras en croix, tourne de l'œil dans tes bras
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 182
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Deg »

Lactus Bifidus a écrit : mar. 27 juil. 2021 18:08 Je (re?)découvre le premier post d'Usum, le message de madame Usum me fait halluciner.
Salut, j'ai pas compris comment ça s'est fini, ils sont encore ensemble?
Avatar du membre

Auteur du sujet
Lactus Bifidus
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 188
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 05:17
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4405

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Lactus Bifidus »

Deg a écrit : mar. 27 juil. 2021 21:45
Lactus Bifidus a écrit : mar. 27 juil. 2021 18:08 Je (re?)découvre le premier post d'Usum, le message de madame Usum me fait halluciner.
Salut, j'ai pas compris comment ça s'est fini, ils sont encore ensemble?
D'après ce que je lis, 3 ans plus tard la situation était encore compliquée... et le compte est supprimé désormais. Est-ce quelqu'un a des détails sur la suite ?
De Pierre à Paul, en passant par Jules et Félicien,
Embrasse-les tous, Embrasse-les tous, Dieu reconnaîtra le sien !
Passe-les tous par tes armes, passe-les tous par tes charmes,
Jusqu'à ce que l'un d'eux les bras en croix, tourne de l'œil dans tes bras
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3247
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: L'hypergamie féminine et ses implications

Message par Sans Prétention »

Lactus Bifidus a écrit : mer. 28 juil. 2021 10:22 D'après ce que je lis, 3 ans plus tard la situation était encore compliquée... et le compte est supprimé désormais. Est-ce quelqu'un a des détails sur la suite ?
Game over.
Notre ami a rejoint sa communauté MGTOW...
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Répondre