Cinq trucs pour surmonter l’infidélité

Quel comportement adopter face à l’adultère, comment réagir? Beaucoup de questions, quelques débuts de réponses. Ne pas poster de témoignage dans cette rubrique.

Modérateur : Eugene

Règles du forum
Forum ouvert aux invités. il est possible d'envoyer un nouveau sujet ou de répondre sans être inscrit. Votre message sera posté, mais requierera l’approbation d’un modérateur avant d’être rendu visible publiquement. Merci de votre compréhension.
Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
Eugene
Cocu de garde
Cocu de garde
Messages : 706
Enregistré le : mer. 10 mai 2006 13:47

Cinq trucs pour surmonter l’infidélité

Message par Eugene »

L’infidélité, comme n’importe quelle crise, peut avoir du bon…

Selon une étude de l’Université de Guelph, en Ontario, plus d’un Canadien sur cinq a déjà eu une aventure extraconjugale. Pour bien des couples, ce genre de trahison mène tout droit à la rupture. Pour d’autres, il s’agit d’une occasion de partir sur de nouvelles bases. Voici cinq trucs pour surmonter l’infidélité:

1 Couper les ponts

Si on décide de s’accorder une seconde chance, la première chose à faire, c’est de mettre un terme à la relation adultère, puis d’en fournir la preuve au conjoint légitime. «Pour mettre fin à une relation, il ne suffit pas d’éliminer tout contact avec son amant ou son amante. Parfois, le partenaire infidèle éprouve encore des sentiments à son endroit. Il doit alors faire son deuil, afin de se rendre de nouveau disponible pour son partenaire d’origine», souligne François St-Père.

2 Faire preuve de transparence

Après un adultère, la confiance du partenaire trompé est sérieusement ébranlée. Pour la rebâtir, le conjoint infidèle doit s’engager à dévoiler sa vulnérabilité, ses doutes et surtout, toute tentative de relance à l’égard de l’amant ou de l’amante. «La transparence n’est pas toujours facile à vivre, mais la plupart des partenaires qui ont été trompés préfèrent tout savoir. Toutefois, je crois que cette transparence ne doit pas s’étendre aux détails de l’intimité sexuelle. Savoir si l’autre est plus attirant ou meilleur au lit est inutile et peut même être nuisible», indique le psychologue.

3 Comprendre les motivations

«Il y a rarement une intention malveillante derrière une infidélité. Dans la grande majorité des cas, elle découle plutôt d’une insatisfaction relationnelle. Par exemple, lorsque les partenaires sont négligents l’un envers l’autre, ils deviennent plus vulnérables à l’intérêt d’une tierce personne», explique celui qui a écrit l’ouvrage L’infidélité: un traumatisme surmontable. Plus rarement, les motivations sont personnelles: désir de plaire, crise existentielle, peur de l’engagement, baisse d’estime de soi, etc.

4 Corriger le tir

Une fois qu’on a compris pourquoi un des deux partenaires a commis l’adultère, il faut passer à l’action et améliorer les choses dans la relation d’origine. «Bien qu’elle ne soit pas souhaitable, l’infidélité, comme n’importe quelle crise, d’ailleurs, peut avoir du bon. Lorsqu’un tel choc survient, on n’a d’autres choix que de s’interroger et de mettre cartes sur table», dit François St-Père, qui ajoute du même souffle que ce processus demande beaucoup d’ouverture, de patience et de compassion. L’aide d’un professionnel peut évidemment être très bénéfique.

5 Démontrer notre amour

Si les partenaires d’origine décident de poursuivre leur relation uniquement dans le but de préserver leur confort ou de garder leur famille intacte, ils risquent tôt ou tard de le regretter, estime le psychologue. «Les gens veulent être choisis parce qu’on les aime. Pas parce qu’ils ont une maison ou des enfants ensemble. Si on se rechoisit, il faut se séduire de nouveau. Le partenaire infidèle, particulièrement, doit démontrer à l’autre qu’il tient à lui avec des mots doux, en posant des gestes d’affection et en élaborant des projets d’avenir», précise-t-il.

Dr François St-Père
Psychologue spécialisé en thérapie de couple

Source


Those who talk behind my back, my ass contemplates

Répondre