Page 2 sur 2

Re: Femmes infidèles qui prennent leur pied

Posté : ven. 3 mars 2017 08:24
par Sans Prétention
Dépend des cas.

Re: Femmes infidèles qui prennent leur pied

Posté : ven. 3 mars 2017 10:32
par Mitsou78
Tu crois ?
Il y a forcément une forme de plaisir plus ou moins appuyé par l'une ou l'autre des situations.
Prendre leur pied par forcément mais du plaisir je pense...

Re: Femmes infidèles qui prennent leur pied

Posté : ven. 3 mars 2017 12:53
par Usum
Si la femme part, la question ne se pose presque pas, sauf cas précis.
Dans le cas contraire, il me parait évident que nous ne saurons rien d'elle mais nous pouvons faire appel à nos méninges.

Donc, oui, si elle reste, elle ne va pas dire (à moins d'être idiote, de vouloir se venger ou de vouloir débloquer son partenaire qui présenterait des manques dans cette activité) : Chéri, qu'est-ce que j'ai pu prendre mon pied avec Duchmol, tu es bien moins performant !!!

Cela étant, si la relation a duré et que certaines preuves tendent à prouver que les ébats étaient plus osés/intenses qu'avec nous, on peut imaginer sans trop se tromper que Duchmol donnait plus de plaisir à Madame.
Que ce soit lié à la chimie du cerveau de Madame ou bien aux performances de Duchmol, peu importe !

Pour ma part, dans la situation inverse, quitte à fauter, je ne resterai pas dans une situation risquée d'où je ne tirerais aucun plaisir... mais il est vrai que certaines situations laissent à penser que le plaisir n'est pas toujours le pilier de la relation extra-conjugale.

En vérité, on s'en fout.
On sait ce que l'on vaut et, personnellement, je n'ai aucun doute sur mes capacités, ni sur ma virilité et encore moins mon attractivité :lol:

P.S.: Madame peut également avoir (beaucoup) moins d'expérience(s) que nous (mon cas) avant de nous avoir connu et s'interroger sur l'ailleurs. Dans mon cas, tout cela l'a pas mal "débloquée" et c'est le bon truc à retenir dans l'histoire (faut aussi voir les points positifs :petard: ).
Je suis un grand pragmatique désormais.

Re: Femmes infidèles qui prennent leur pied

Posté : mer. 31 mai 2017 09:56
par Pandore
Ma femme m'a avoué qu'elle avait pris un pied d'enfer dans ses baisers avec son amant. Je précise qu'elle n'a pas été plus loin que des baisers et des caresses.

Elle m'a dit que son ressenti était plus intense, plus "sauvage" qu'avec moi même quand on se lâchait tous les 2 de manière passionnée et qu'on passait plusieurs minutes à s'embrasser.

Ce n'était que des baisers et des caresses sur son corps, mais de toute évidence le contact physique avec un autre qui nous a séduit et qu'on a séduit est plus intense, surtout quand il est interdit.

Au XVIe siècle en Italie, une princesse disait, en prenant une glace avec délice le soir d'une journée fort chaude : "Quel dommage que ce ne soit pas un péché" . Cela révèle que le plaisir de la transgression décuple les sens et fausse la réalité.

Re: Femmes infidèles qui prennent leur pied

Posté : mer. 31 mai 2017 13:57
par Sans Prétention
Pas pour tout(te)s...

Certain(e)s ne se sortent pas de leurs insatisfactions chro"niques"... Peu importe avec qui.

Re: Femmes infidèles qui prennent leur pied

Posté : jeu. 1 juin 2017 09:54
par jaguarboy
J'en ai connu une de ce genre.

Re: Femmes infidèles qui prennent leur pied

Posté : jeu. 1 juin 2017 15:55
par Sans Prétention
jaguarboy a écrit :
jeu. 1 juin 2017 09:54
J'en ai connu une de ce genre.
Modèle sorti de la même usine à gaz...

Pardon belle maman. :jap:

Re: Femmes infidèles qui prennent leur pied

Posté : mer. 20 sept. 2017 11:00
par Mitsou78
Attention également aux mots, la question fait état de plaisir, ce qui semble indiscutable contrairement à une éventuelle jouissance qui est autrement conditionnée ou conditionnable.
Pour le plaisir, je n'ai pas de doute, elle en a pris, pour des motifs et des raisons personnelles, mais sinon ils ou elles font marchent arrières, pas de transgression...

Re: Femmes infidèles qui prennent leur pied

Posté : mer. 20 sept. 2017 20:14
par Mr Pomme
:beurk:

C'est sale comme topic . Un sale frisson qui descends jusque dans les cojones.
Un topic a se cramer les neurones et se foutre une mine.
Je vais donc balancer mon humble avis.

Coucher = copuler
Copuler = reproduction
Infidélité = PLS pour le cocu

Sur le plan genetique le cocufié même se fait dégommer.
Ça doit être lié au déséquilibre des gametes entre homme et femmes qui instaure naturellement une sorte de competition : 400 ovules pour une femme sur grosso-merdo 30-35 ans contre des milliards de spermatozoides pendant une vie. Sans commentaires.

Dans les deux cas le cocufié prend ca comme une atteinte a ses gamètes, à son code génétique bref a ce que chacun est.

Apres les phenomenes sociaux comme les couples libres/libertains peuvent plus ou moins masquer ça. Mais la racine c'est bien cette merde là

Voila pourquoi j'ai encore mal au fion.

Niveau plaisir ensuite tout simplement la satisfaction fe répandre ses gènes. Satisfaction egalement de changer d'épiderme/paire de coucougnettes/organe mâle/sancutaire féminin/habitudes monogames/ (choisir les cases en fonction de).

Maintenant je pars degueler :beurk:


Bien à vous