La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
_Fred_
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 20 oct. 2021 09:26

La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par _Fred_ »

Bonjour à tous,
Pas l’habitude de participer à des forums mais j’ai besoin de raconter mon histoire à des inconnus qui vont comprendre la période difficile que je vis.

Je suis en couple avec ma compagne depuis 25 ans, nous avons trois enfants, la plus jeune a 10 ans.
En 2014, ma femme a eu un cancer du sein avec ablation bilatérale et reconstruction. Vous imaginez la période difficile qu’elle a vécu à ce moment… elle a eu beaucoup de mal à accepter son nouveau corps. Elle s’est un peu « reconstruite » en se faisant plus féminine. Je l’ai encouragé à m’envoyer des photos sexy d’elle, ce qu’elle faisait régulièrement en 2017-2018. Je n’ai jamais cessé de lui dire que je la trouvais belle, que je la désirais toujours autant, qu’elle me plaisait…
Nos rapports sexuels m’ont toujours un peu frustré. Elle n’était pas demandeuse, refusait toute « originalité », était très prude avec moi. Elle ne m’a jamais dit qu’elle avait envie de moi, elle a toujours refusé les préliminaires. De temps en temps une « folie » : une douche commune, un peu de lumière pendant l’amour… mais très très rarement. J’ai beaucoup critiqué notre sexualité, la frustration ne m’aidant pas à être posé. J’ai souvent été critiqué au point qu’elle se sentait « anormale » de ce point de vue…

En mars 2021, ma fille a demandé à récupéré un vieux portable de ma femme. Deux trois jours après, j’y ai jeté un œil pour effacer les photos nues qu’il y avait certainement dessus. Je suis tombé sur une quarantaine de photos et films sexy que je n’avais jamais vu et parmi cela deux photos d’un homme (sortant de la mer et sortant de sa douche). J’ai été ravagé, lui ai demandé des explications. Elle m’a expliqué qu’elle avait entretenu pendant un an une relation purement virtuelle avec un collègue qui avait muté depuis, qu’elle avait envoyé 4-5 photos sexy et rien d’autre… elle était dévastée par ma découverte. Pour moi cette histoire était incompréhensible, inimaginable…
J’ai alors eu le besoin d’essayer de comprendre, de « savoir »… j’ai fouiné… j’ai réussi à récupérer un grand nombre des photos qu’il y avait dans son portable et qu’elle avait effacées. J’ai trouvé alors que ce collègue (marié, deux enfants) n’avait pas muté qu’il ne s’appelait pas comme elle le disait et que la relation avait débuté en fin 2016. Que les photos, très ambiguës échangées avaient débutées probablement en août 2017… puis l’horrible est arrivé : j’ai découvert qu’il lui envoyait des photos de lui à poil, des dick-pics. Il ne faisait aucun doute qu’ils avaient eu des « séances masturbatoires » par messenger…
Et enfin le sordide : j’ai trouvé une réservation d’hôtel en journée faite par ma femme, envoyé à ce type avec la question « oui? ». Sa réponse a été une succession de 6 phrases toutes plus crues les unes que les autres de ce qu’il allait lui faire (« la lécher, lui bouffer le cul… lui offrir son petit lait d’amande quand elle le sucera »). La réponse de ma femme « loool » puis capture d’écran et elle a coché les premiers items…
J’ai trouvé ensuite plusieurs photos de leurs ébats (pleine lumière, position que ma femme m’a toujours refusée…) je pense prises par lui mais envoyées à ma femme. Elle était donc au courant et consentante.

Sans certitude, les rapports sexuels ont commencé en juillet 2018 (peut-être avant), à une période où j’en avais marre de toujours aller vers elle, à une période où je l’ai très certainement négligé… ils ont duré minimum jusqu’en février 2019. Je ne sais pas combien de fois, elle me certifie moins de dix fois... Elle lui a « offert » tout ce qu’elle me refusait…
Ils ont rompu en août 2019.

Voilà où j’en suis. Nous sommes toujours ensembles. Nous n’avons rien dit aux enfants ni à personne de notre entourage. Je vois un psy, je ne sais pas si ça m’aide…
Nous avons traversé des moments biens plus difficiles par le passé ensemble. Je l’aime, elle m’aime j’en suis persuadé, nous n’avons pas envie de nous séparer.
J’adore ma vie de famille, je m’en rends compte d’autant plus en ce moment.
Mais la situation est affreuse à la fois pour elle (culpabilité) et pour moi (incompréhension).

Nous avons beaucoup discuté peut-être trop (il n’a jamais réussi à la faire jouir avec la bouche… je n’ai jamais eu le droit d’essayer alors que j’en rêve). Elle est à bout, elle se sent harcelé par mes questions depuis 6 mois. Je suis au fond du trou, je me demande ce qui m’arrive. Pourquoi a-t-elle toujours refusé les échanges crus avec moi et en a-t-elle eu des pornographiques avec lui ?

Je sais qu’elle a eu des sentiments pour lui. A ma question « tu l’as aimé ? ». Elle m’a répondu « on ne quitte pas quelqu’un qu’on aime pour quelqu’un qui nous plait ».

Elle explique son passage à l’acte par j’ai eu besoin de me rassurer sur le fait que je pouvais encore plaire et que j’étais « normale » sexuellement parlant.

J’ai contacté le monsieur, lui ai mis une pression pas possible. Il a toujours nié puis m’a bloqué après l’envoi de photos d’eux nus ensembles… ma femme lui a interdit de me répondre.
Je n’ai pas prévenu sa femme, je n’ai pas envie qu’elle souffre comme je peux souffrir…

Désolé pour le côté « ça part dans tous les sens » mais c’est à l’égal de mes émotions actuelles.

Voilà, un de plus les ami(e)s, enchanté mais aussi dégoûté de vous rencontrer 😉

Fred
Avatar du membre

Localtechnique
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 93
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par Localtechnique »

hello,

effectivement, chacun à son histoire, et à chaque histoire que je lis il y a qu'une chose qui les lies, c'est le cauchemar.
Vous avez fait le choix de continuer, seul l'avenir saura si vous avez raison.
Parcontre c'est une bataille qui se mène a 2, si la dame ne comprend pas çà et que tu te bat tout seul...elle finira par rechercher ailleurs de nouveau la légèreté de la vie.
Comme je dis souvent, c'est avant tout des problèmes de logiciel, bienveillance, empathie etc... Elle est surement triste, mais triste pour :

_que tu es découvert ?
_que maintenant que tu saches que ce n'est plus la princesse que tu pensais ?
_que ca t'affecte ?
_autres.

Peut être déjà voir a quel niveau d'empathie vous vous synchronisez sur le sujet. Par exemple, Si elle juste triste que tu es découvert, c'est pas pareil que d'etre triste de t'avoir affecter. Les résultats ne seront donc pas là même compréhension du sujet dans le temps car elle cherchera qu'on arrete de parler de cette histoire, quand toi tu souhaiteras en guérir .
Je pense que tu comprends un peu ce que j'essaye de dire.

Si déjà tu la saoules en en reparlant avec...je te fais pas un dessin que vous êtes pas au même niveau d'empathie. Du coup tu te battra seul, du coup tu changeras ton logiciel et ta maturité, mais elle y aura rien qui changera, du coup tu seras jamais à l'abri d'un round 2. D'autant plus que j'ai l'impression qu'ils ont encore des contacts vu qu'elle lui a interdit de te répondre... Pareil, le psy tu y va tout seul, mais elle non ?
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 366
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par Dnj »

Salut fred,

Bon.
Alors, ce que je vais te dire, ça va te piquer violemment. Parce qu'il y a ce que tu attends probablement qu'on te dise, et ce qu'on va te dire effectivement.
Dans tous les cas, essaie quand même de réfléchir en profondeur à tout ce que je vais t'écrire car même si tu vas être tenté de le balayer d'un revers de la main, crois moi je ne dis pas ça en étant à poil.

On va commencer par ça :
Nos rapports sexuels m’ont toujours un peu frustré
...
Je l’aime, elle m’aime j’en suis persuadé, nous n’avons pas envie de nous séparer.
Ce n'est pas tout à fait exact.
Toi, tu es dépendant d'elle, c'est clairement elle qui a le pouvoir sur vous deux. Tu es paralysé par l'idée de la perdre.
Elle, elle ne t'aime pas. Du moins, pas comme tu aimerais être aimé.
Elle t'aime en tant que conjoint sécurisant, peut être même en tant que bon père pour ses enfants. Mais ça s'arrête là. Elle ne t'aime pas en tant que "son homme" et ne te désire pas en tant que "son amant".

C'est de la que vient ton incompréhension. Tu ne comprends pas ce qu'elle te dit quand elle te dit "je t'aime". Elle t'aime, mais pas en tant que son homme ni son amant, uniquement en tant que celui qui lui procure un quotidien agréable et sécurisant à elle et à ses enfants.
Ça, c'est la première raison pour laquelle tu dois la quitter. (oui désolé, j'ai dit que ça allait être violent à entendre, mais à un moment il faut que quelqu'un te tienne ce discours.
Ta femme ne t'a visiblement jamais désiré, ou en tout cas pas depuis longtemps.
Toi tu lui courres après avec tous tes désirs, tes fantasmes, et elle te laisse consciemment sur le carreau tout en donnant absolument tout à un amant dont elle dit qu'il lui plaît, qu'est ce que cela dit sur son regard sur toi à ton avis ? Elle te voit comme le mec qui lui courre après, une sorte de mort de faim qui ne l'attire pas vraiment, pas comme son homme. Elle ne te l'a jamais dit comme ça, mais c'est ce que ses actes disent.
Elle ne m’a jamais dit qu’elle avait envie de moi
Tu vois ? Cqfd. Recolle les morceaux de ce putain de puzzle.
Elle explique son passage à l’acte par j’ai eu besoin de me rassurer sur le fait que je pouvais encore plaire et que j’étais « normale » sexuellement parlant.
Fantastique. 3 ans de liaison pour réaliser que sexuellement elle est parfaitement normale, sauf avec toi. Qu'en déduis tu ?
À ton avis, que va t il se passer dans 10 ans lorsqu'elle aura de nouveau ces doutes là ?

Je continue.
Ta nana a eu une liaison de 3 ans.
Elle t'a menti tout ce temps, et a tout donné à un autre pendant qu'à toi elle ne donnait rien.
Aujourd'hui, elle ne te donne rien.
C'est la deuxième raison pour laquelle tu dois la quitter. Un seul de ces faits suffirait à ça, mais les 3 à la fois, tu surestimes ta capacité à la pardonner.
Concrètement, si tu restes avec, cette histoire va te bouffer le reste de ta vie.
Regarde : ça fait plus de 6 mois que tu es au courant, et tu n'as pas avancé d'un iota.
Tu n'as pas avancé car tu n'as pas traité, ni même effleuré la cause profonde de ça, à savoir : tu es dépendant d'elle, et tu te contentes des restes qu'elle veut bien te donner. Ce n'est pas une relation de couple normale.

À aucun moment dans ton post tu ne parles de colère de ton côté. Tu ne parles que d'incompréhension.
Ta femme t'humilie pendant 3 ans (même plus en fait), elle donne à un autre ce que toi tu veux légitimement, mais tout ça ne te met pas en colère.
Tu es tellement dépendant d'elle que tu t'interdit la colère ?
À quel moment penses tu à toi ? À ce que tu as le droit d'avoir dans une relation ?
Lorsqu'il y a un tel décalage entre ce qu'une personne a légitimement le droit d'avoir dans une relation et ce qu'elle a concrètement, normalement on se met en colère non ? Pourquoi ne te mets tu pas en colère ? Pourquoi es tu juste dans l'incompréhension ?
Mon hypothèse, c'est parce que tu t'effaces pour elle.
Et bien c'est contre intuitif, mais quelqu'un qui s'efface n'est pas attirant. C'est aussi pour ça qu'elle ne te désire pas.
Normalement après une telle trahison, c'est elle qui devrait être à tes pieds. C'est elle qui devrait pleurer pour ne pas te perdre, c'est elle qui devrait te proposer la pipe de ta vie pour te faire oublier les dizaines qu elle a procure à son amant. Elle n'en fait rien, parce que tu fais tout ça pour elle. Parce que tu te comportes comme si tu ne méritais pas une relation de couple normale dans laquelle tu es vu comme un homme.

Tu veux changer les choses ? Commence par changer ta façon de voir les choses.
Commence par te dire que tu mérites un couple chouette. Tu mérites une partenaire qui te désire.
Et quitte la.
Paradoxalement c'est ton meilleur moyen de sauver ton couple : montrer à ta femme que tu n'as pas peur de la perdre, et que c'est ce qui va se produire si tu n'as pas le couple que tu mérites.
Peut être que ça lui donnera un déclic. Peut être pas. Mais au moins, ça sera du temps de gagné car tu iras alors vers un couple chouette, avec elle ou avec une autre.

Pour moi tu ne couperas pas à cette sortie. Sans quoi tu seras frustré toute ta vie, et tu ne veux pas l'être. Donc commence par remettre tes droits en évidence et à te battre pour tes droits. Franchement, jette la. Parce que ce qu'elle a fait n'est pas acceptable. Parce que ce qu'elle continue à faire n'est pas acceptable.
Ils ont rompu en 2019
A l'initiative de qui ?
Elle m’a répondu « on ne quitte pas quelqu’un qu’on aime pour quelqu’un qui nous plait ».
Moi je pourrais aussi te répondre qu'on ne trompe pas quelqu'un qu'on aime pour quelqu'un qui nous plaît.
C'est une réponse de normand qu'elle t'a fait.
D'ailleurs, si elle l'avait aimé suffisamment elle t'aurait quitte du coup? C'est ça qu'il faut lire de sa réponse ?
Je n’ai pas prévenu sa femme, je n’ai pas envie qu’elle souffre comme je peux souffrir…
Énorme erreur.
Imagine.
Sa femme ne découvre pas cette liaison maintenant. Ce type continue à la tromper. Et elle le découvre à 65 ans.
À ce moment là, elle n'a quasi plus aucune possibilité de se retourner, elle ne pourra que se dire que sa vie a été gâchée.
Si tu le lui dis maintenant, certes elle souffrira, mais elle aura l'opportunité de ne pas gâcher les années qui lui restent et de faire le choix de continuer avec ce partenaire ou d'en changer.
En lui disant, c'est une opportunite que tu lui offres. Moi je dirais même que tu sauves sa vie.

Donc commence par faire ce qu'il faut.
Concrètement voilà ce que ça implique:
D'abord, va parler à cette femme, sans prévenir la tienne. Tu lui dis tout. Ensuite, elle en fait ce qu'elle veut.
Tu vas voir la tienne, tu lui dis ce que tu as fait. Tu lui dis que tu n'es plus disposé à accepter un couple de merde et une frustration h24, et que tu la quittes parce que tu penses mériter un couple de qualité, et tu lui souhaites de trouver le bonheur.
Ensuite tu deviens la meilleure version de toi même.
Peut être que ta femme va se prendre ainsi le coup de pied au cul qu'elle mérite, et peut être qu'elle va vouloir te revenir. Ne la reprends pas tant qu'elle ne devient pas une partenaire de qualité. Ne la reprends pas avant qu'elle ne t'ait tout dit. Ne la reprends pas avant qu'elle n'ait referme les failles chez elle qui ont rendu ça possible.,
Et si elle ne fait rien de ça, alors va chercher la bonne partenaire pour toi, celle qui te rendra heureux et non frustré. Celle qui te respectera, et aux yeux de qui tu seras son homme.
Aujourd'hui elle est loin de t'avoir tout dit. Qu'est ce qu'elle ne te dit pas ? Qu'il y a eu un autre mec ? Que celui là l'a amené en club echangiste ?

Bref, sois un homme, comporte toi comme tel, et cesse d'accepter ce qui n'est pas acceptable. Cesse d'avoir peur de perdre cette femme, cela ne te vaut qu'un couple de merde et tu ne veux pas passer éternellement à côté de ta vie.

Crois moi sur parole, c'est ta meilleure façon de sortir au plus vite du bourbier dans lequel tu es.
J'ignore si tu vas prendre en compte ce que je te dis ou non, mais au moins j'ai été honnête, fais en ce que tu veux.

Bises,
Le chemin du bonheur, c'est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent mais par leur manière de voir les choses qui arrivent.
Epictète
Avatar du membre

Auteur du sujet
_Fred_
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 20 oct. 2021 09:26

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par _Fred_ »

Localtechnique a écrit : mer. 20 oct. 2021 11:32 hello,

effectivement, chacun à son histoire, et à chaque histoire que je lis il y a qu'une chose qui les lies, c'est le cauchemar.
Vous avez fait le choix de continuer, seul l'avenir saura si vous avez raison.
Parcontre c'est une bataille qui se mène a 2, si la dame ne comprend pas çà et que tu te bat tout seul...elle finira par rechercher ailleurs de nouveau la légèreté de la vie.
Comme je dis souvent, c'est avant tout des problèmes de logiciel, bienveillance, empathie etc... Elle est surement triste, mais triste pour :

_que tu es découvert ?
_que maintenant que tu saches que ce n'est plus la princesse que tu pensais ?
_que ca t'affecte ?
_autres.

Peut être déjà voir a quel niveau d'empathie vous vous synchronisez sur le sujet. Par exemple, Si elle juste triste que tu es découvert, c'est pas pareil que d'etre triste de t'avoir affecter. Les résultats ne seront donc pas là même compréhension du sujet dans le temps car elle cherchera qu'on arrete de parler de cette histoire, quand toi tu souhaiteras en guérir .
Je pense que tu comprends un peu ce que j'essaye de dire.

Si déjà tu la saoules en en reparlant avec...je te fais pas un dessin que vous êtes pas au même niveau d'empathie. Du coup tu te battra seul, du coup tu changeras ton logiciel et ta maturité, mais elle y aura rien qui changera, du coup tu seras jamais à l'abri d'un round 2. D'autant plus que j'ai l'impression qu'ils ont encore des contacts vu qu'elle lui a interdit de te répondre... Pareil, le psy tu y va tout seul, mais elle non ?
Merci pour ta réponse.
Je n’ai jamais envisagé vraiment la séparation. Je m’accroche à l’idée d’une « erreur de parcours », un « bug dans le logiciel ». J’ai confiance en l’avenir.

Ma femme est ravagée par la tristesse, tristesse de me voir aussi mal, de me faire tant souffrir… Elle voit que je pense à « l’histoire » H24. Elle a du mal à en parler car ça la met minable. Elle est honteuse de ce qu’elle a fait et de mettre ainsi en péril notre couple et notre famille.

Ne voulant pas la faire souffrir j’essaye d’éviter le sujet mais parfois c’est plus fort que moi. Quand j’ai contacté l’amant début avril c’était pour éviter de lui poser des questions à elle. Et aussi pour essayer de comprendre pourquoi lui, lui qui m’est si différent. Je l’ai menacé de tout divulguer à sa femme s’il reprenait contact ou s’il parlait de nos conversations avec ma femme. Après l’a-t-il fait ? Je n’en sais rien. Leurs mensonges étaient très cohérents peut-être trop… ils travaillent au même endroit donc ont l’occasion de se voir. Quand j’ai trouvé les photos d’eux ensembles à l’hôtel, il est allé la trouver pour lui présenter « mille excuses » car les photos de leurs ébats venaient de lui. Elle lui a répondu qu’il pouvait se les garder et lui a interdit de me répondre… j’espère que ma compagne a effacé son numéro de téléphone de son portable mais n’en suis sûr…

Pour le psy, j’y suis allé pour évacuer. Ça m’a fait du bien. Elle m’a donné de bons conseils comme ne plus chercher… mais je n’ai bien entendu pas tout suivi. Suis satisfait de tout savoir ? Ce n’est plus la question de toute façon…

Ma femme, elle, a vu un psy après sa maladie et aussi en 2019, période où je pense que leur histoire s’éteignait. Elle a abordé apparemment le sujet avec mais je pense, pas en profondeur : en restant accès sur « relation virtuelle » uniquement. Elle ne souhaite pas voir quelqu’un maintenant : sa psy n’exerce plus et n’a pas envie de se replonger encore une fois dans le récit de tous les moments douloureux qu’elle a vécus.

J’ai effectivement l’impression de me battre un peu seul parfois. Mais c’est avant tout un travail personnel sur soi à faire de mon côté. Ma confiance en moi en a pris un coup.
Je lui ai déjà dit que je voulais qu’elle se jette à corps perdu dans la reconstruction d’un « nous » mais elle ne sait pas comment faire ni comment m’aider…

Bref c’est sordide. Mon monde s’est écroulé. Ce qui m’anime en ce moment c’est que ma résilience sera la plus belle preuve d’amour que je puisse lui faire…

mais elle, comment me prouver son amour ? Je ne sais pas…
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 366
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par Dnj »

Je n’ai jamais envisagé vraiment la séparation.
Je vais être encore plus catégorique. C'est précisément ton problème.
Quelqu'un d'acquis n'est PAS attirant.
Ton seul salut c'est de la quitter (oui je suis catégorique là dessus mais dans ton cas ça saute aux yeux).
Tant que tu ne seras pas dans les dispositions mentales ou tu es prêt à la quitter, ou tu n'en as plus peur, et ou tu n'as plus peur de te battre pour ton droit à avoir un couple sain; alors tu ne seras pas attirant.
Et c'est pareil pour le désir chez ta femme; crois moi, la peur de te perdre est un très puissant catalyseur pour le désir. Mais comme tu exclus l'existence de la possibilité de te perdre; de fait tu élimines la possibilité de tout désir chez ta femme.
Concrètement, toi tu désirerais quelqu'un dont tu sais que tu l'as à genoux sur commande?
Bref, fais comme tu le sens. Peut être te faudra t-il quelques mois ou années encore pour réaliser cela, peut être pas.
Mais je suis sincère là dessus, tant que tu n'es pas prêt à la quitter; votre couple est mort. C'est ultra paradoxal mais c'est ainsi que les choses marchent, ce qu'on a résumé avec un vieil adage "suis moi je te fuis, fuis moi je te suis".
Je m’accroche à l’idée d’une « erreur de parcours », un « bug dans le logiciel ». J’ai confiance en l’avenir.
Non, ça c'est ce que tu te racontes.
La chose qui te tiens c'est la peur. La peur et la dépendance. Rien d'autre. (c'est pas un reproche, dans ta situation c'est souvent ce qui arrive, sois en conscient).
Et tu te racontes ce que tu peux autour de cette histoire pour que ça rentre dans ce moule là.
Y compris le fameux "c'était une erreur". Non ça n'en était pas une. C'était des choix, des milliers de choix conscients qu'elle a fait.
Une erreur c'est quand tu te trompes entre le sel et le sucre dans une recette; pas quand tu choisis d'aller écarter les cuisses pendant 3 ans avec un amant et que tu mens pendant tout ce temps au mari.
Tu as peur, et tu te voiles la face.
Si tu veux changer les choses; commence par les voir en face.

Bises,
Modifié en dernier par Dnj le mer. 20 oct. 2021 13:47, modifié 2 fois.
Le chemin du bonheur, c'est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent mais par leur manière de voir les choses qui arrivent.
Epictète
Avatar du membre

Auteur du sujet
_Fred_
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 20 oct. 2021 09:26

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par _Fred_ »

Dnj a écrit : mer. 20 oct. 2021 12:29 Salut fred,

Bon.
Alors, ce que je vais te dire, ça va te piquer violemment. Parce qu'il y a ce que tu attends probablement qu'on te dise, et ce qu'on va te dire effectivement.
Dans tous les cas, essaie quand même de réfléchir en profondeur à tout ce que je vais t'écrire car même si tu vas être tenté de le balayer d'un revers de la main, crois moi je ne dis pas ça en étant à poil.

On va commencer par ça :
Nos rapports sexuels m’ont toujours un peu frustré
...
Je l’aime, elle m’aime j’en suis persuadé, nous n’avons pas envie de nous séparer.
Ce n'est pas tout à fait exact.
Toi, tu es dépendant d'elle, c'est clairement elle qui a le pouvoir sur vous deux. Tu es paralysé par l'idée de la perdre.
Elle, elle ne t'aime pas. Du moins, pas comme tu aimerais être aimé.
Elle t'aime en tant que conjoint sécurisant, peut être même en tant que bon père pour ses enfants. Mais ça s'arrête là. Elle ne t'aime pas en tant que "son homme" et ne te désire pas en tant que "son amant".

C'est de la que vient ton incompréhension. Tu ne comprends pas ce qu'elle te dit quand elle te dit "je t'aime". Elle t'aime, mais pas en tant que son homme ni son amant, uniquement en tant que celui qui lui procure un quotidien agréable et sécurisant à elle et à ses enfants.
Ça, c'est la première raison pour laquelle tu dois la quitter. (oui désolé, j'ai dit que ça allait être violent à entendre, mais à un moment il faut que quelqu'un te tienne ce discours.
Ta femme ne t'a visiblement jamais désiré, ou en tout cas pas depuis longtemps.
Toi tu lui courres après avec tous tes désirs, tes fantasmes, et elle te laisse consciemment sur le carreau tout en donnant absolument tout à un amant dont elle dit qu'il lui plaît, qu'est ce que cela dit sur son regard sur toi à ton avis ? Elle te voit comme le mec qui lui courre après, une sorte de mort de faim qui ne l'attire pas vraiment, pas comme son homme. Elle ne te l'a jamais dit comme ça, mais c'est ce que ses actes disent.
Elle ne m’a jamais dit qu’elle avait envie de moi
Tu vois ? Cqfd. Recolle les morceaux de ce putain de puzzle.
Elle explique son passage à l’acte par j’ai eu besoin de me rassurer sur le fait que je pouvais encore plaire et que j’étais « normale » sexuellement parlant.
Fantastique. 3 ans de liaison pour réaliser que sexuellement elle est parfaitement normale, sauf avec toi. Qu'en déduis tu ?
À ton avis, que va t il se passer dans 10 ans lorsqu'elle aura de nouveau ces doutes là ?

Je continue.
Ta nana a eu une liaison de 3 ans.
Elle t'a menti tout ce temps, et a tout donné à un autre pendant qu'à toi elle ne donnait rien.
Aujourd'hui, elle ne te donne rien.
C'est la deuxième raison pour laquelle tu dois la quitter. Un seul de ces faits suffirait à ça, mais les 3 à la fois, tu surestimes ta capacité à la pardonner.
Concrètement, si tu restes avec, cette histoire va te bouffer le reste de ta vie.
Regarde : ça fait plus de 6 mois que tu es au courant, et tu n'as pas avancé d'un iota.
Tu n'as pas avancé car tu n'as pas traité, ni même effleuré la cause profonde de ça, à savoir : tu es dépendant d'elle, et tu te contentes des restes qu'elle veut bien te donner. Ce n'est pas une relation de couple normale.

À aucun moment dans ton post tu ne parles de colère de ton côté. Tu ne parles que d'incompréhension.
Ta femme t'humilie pendant 3 ans (même plus en fait), elle donne à un autre ce que toi tu veux légitimement, mais tout ça ne te met pas en colère.
Tu es tellement dépendant d'elle que tu t'interdit la colère ?
À quel moment penses tu à toi ? À ce que tu as le droit d'avoir dans une relation ?
Lorsqu'il y a un tel décalage entre ce qu'une personne a légitimement le droit d'avoir dans une relation et ce qu'elle a concrètement, normalement on se met en colère non ? Pourquoi ne te mets tu pas en colère ? Pourquoi es tu juste dans l'incompréhension ?
Mon hypothèse, c'est parce que tu t'effaces pour elle.
Et bien c'est contre intuitif, mais quelqu'un qui s'efface n'est pas attirant. C'est aussi pour ça qu'elle ne te désire pas.
Normalement après une telle trahison, c'est elle qui devrait être à tes pieds. C'est elle qui devrait pleurer pour ne pas te perdre, c'est elle qui devrait te proposer la pipe de ta vie pour te faire oublier les dizaines qu elle a procure à son amant. Elle n'en fait rien, parce que tu fais tout ça pour elle. Parce que tu te comportes comme si tu ne méritais pas une relation de couple normale dans laquelle tu es vu comme un homme.

Tu veux changer les choses ? Commence par changer ta façon de voir les choses.
Commence par te dire que tu mérites un couple chouette. Tu mérites une partenaire qui te désire.
Et quitte la.
Paradoxalement c'est ton meilleur moyen de sauver ton couple : montrer à ta femme que tu n'as pas peur de la perdre, et que c'est ce qui va se produire si tu n'as pas le couple que tu mérites.
Peut être que ça lui donnera un déclic. Peut être pas. Mais au moins, ça sera du temps de gagné car tu iras alors vers un couple chouette, avec elle ou avec une autre.

Pour moi tu ne couperas pas à cette sortie. Sans quoi tu seras frustré toute ta vie, et tu ne veux pas l'être. Donc commence par remettre tes droits en évidence et à te battre pour tes droits. Franchement, jette la. Parce que ce qu'elle a fait n'est pas acceptable. Parce que ce qu'elle continue à faire n'est pas acceptable.
Ils ont rompu en 2019
A l'initiative de qui ?
Elle m’a répondu « on ne quitte pas quelqu’un qu’on aime pour quelqu’un qui nous plait ».
Moi je pourrais aussi te répondre qu'on ne trompe pas quelqu'un qu'on aime pour quelqu'un qui nous plaît.
C'est une réponse de normand qu'elle t'a fait.
D'ailleurs, si elle l'avait aimé suffisamment elle t'aurait quitte du coup? C'est ça qu'il faut lire de sa réponse ?
Je n’ai pas prévenu sa femme, je n’ai pas envie qu’elle souffre comme je peux souffrir…
Énorme erreur.
Imagine.
Sa femme ne découvre pas cette liaison maintenant. Ce type continue à la tromper. Et elle le découvre à 65 ans.
À ce moment là, elle n'a quasi plus aucune possibilité de se retourner, elle ne pourra que se dire que sa vie a été gâchée.
Si tu le lui dis maintenant, certes elle souffrira, mais elle aura l'opportunité de ne pas gâcher les années qui lui restent et de faire le choix de continuer avec ce partenaire ou d'en changer.
En lui disant, c'est une opportunite que tu lui offres. Moi je dirais même que tu sauves sa vie.

Donc commence par faire ce qu'il faut.
Concrètement voilà ce que ça implique:
D'abord, va parler à cette femme, sans prévenir la tienne. Tu lui dis tout. Ensuite, elle en fait ce qu'elle veut.
Tu vas voir la tienne, tu lui dis ce que tu as fait. Tu lui dis que tu n'es plus disposé à accepter un couple de merde et une frustration h24, et que tu la quittes parce que tu penses mériter un couple de qualité, et tu lui souhaites de trouver le bonheur.
Ensuite tu deviens la meilleure version de toi même.
Peut être que ta femme va se prendre ainsi le coup de pied au cul qu'elle mérite, et peut être qu'elle va vouloir te revenir. Ne la reprends pas tant qu'elle ne devient pas une partenaire de qualité. Ne la reprends pas avant qu'elle ne t'ait tout dit. Ne la reprends pas avant qu'elle n'ait referme les failles chez elle qui ont rendu ça possible.,
Et si elle ne fait rien de ça, alors va chercher la bonne partenaire pour toi, celle qui te rendra heureux et non frustré. Celle qui te respectera, et aux yeux de qui tu seras son homme.
Aujourd'hui elle est loin de t'avoir tout dit. Qu'est ce qu'elle ne te dit pas ? Qu'il y a eu un autre mec ? Que celui là l'a amené en club echangiste ?

Bref, sois un homme, comporte toi comme tel, et cesse d'accepter ce qui n'est pas acceptable. Cesse d'avoir peur de perdre cette femme, cela ne te vaut qu'un couple de merde et tu ne veux pas passer éternellement à côté de ta vie.

Crois moi sur parole, c'est ta meilleure façon de sortir au plus vite du bourbier dans lequel tu es.
J'ignore si tu vas prendre en compte ce que je te dis ou non, mais au moins j'ai été honnête, fais en ce que tu veux.

Bises,
Outch… effectivement ça fait mal à lire même si j’ai déjà pensé à tout ce que tu écris…
Je prends le temps ce soir de te répondre. Merci pour le temps passer à m’aider…

Fred,

PS: c’est elle qui a rompu
Avatar du membre

milo91
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 115
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par milo91 »

Putain DNJ tu fais chier, vas y molo, tout le monde n'est pas en état psy pour se prendre ca dans la tête!!!!

Par contre je valide le fait d'en parler a la femme du Sandwich, c'est réellement lui rendre service, moi elle m’a remercié par écrit...

Bon courage
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Auteur du sujet
_Fred_
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 20 oct. 2021 09:26

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par _Fred_ »

Non merci à lui… j’ai déjà pensé à ce qu’il écrit et j’en ai déjà parlé avec ma femme.
Je prends le temps de répondre mieux ce soir ou demain
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 366
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par Dnj »

Je sais bien que tout le monde n'est pas en état psy pour entendre ça. Je jauge en fonction de ce que je sens.
Ici, en lisant fred, je ne sens pas quelqu'un de "fragile".
Je le sens plus complètement perdu et en quête d'info, genre "je ne comprends vraiment pas ma femme", mais je ne sens pas quelqu'un de fragile et désespéré sur le point de faire une bêtise (auquel cas jamais je dirais les choses comme ça, j'essaie de ne pas être trop con non plus).
Et justement, quelqu'un qui fait l'inverse de ce qu'il faut faire depuis longtemps; mais qui vient poser la question sur un forum a passé un déclic "il faut que ça s'améliore" et là je pense que le discours de vérité est OK.

Fred, prends pas ça comme une façon de te rabaisser, c'en est pas une.
Si tu reviens un peu plus tard en disant "bordel, j'ai réalisé un truc, j'étais dans le brouillard depuis tout ce temps" et que d'ici quelques mois tu atteins une situation ou tu es parfaitement heureux avec une nana qui te comble, alors j'ai atteint mon objectif.
C'est vraiment pas pour te rabaisser, c'est parce qu'à certains moments je sens que ce genre de discours peut "parler".
Le chemin du bonheur, c'est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent mais par leur manière de voir les choses qui arrivent.
Epictète
Avatar du membre

Auteur du sujet
_Fred_
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 20 oct. 2021 09:26

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par _Fred_ »

Aucun problème, je ne prends pas ça comme une façon de me rabaisser. Même si c’est difficile en ce moment je fais le tri dans ce que je lis à droite à gauche. Je ne pense pas être trop « fragile » psychologiquement, même si mon mur porteur a pris pas mal de coups de massues…

Ma colère est bien présente. Je l’ai pour l’instant toujours dirigée, exprimée contre lui. Elle, je lui en veux mais je n’exprime pas ma colère. Nous n’avons jamais fonctionné ainsi, c’est peut-être un tord...

Effectivement je suis dépendant affectivement d’elle… comme elle de moi, j’en suis persuadé. Je ne me vois pas balayer d’un revers de la main tout ce que nous avons construit. J’aime ma vie de famille.

Je lui ai déjà dit que j’avais le droit d’être son amant que mon côté sécurisant de bon père de famille ne suffisait plus. Il y a quelques jours, je lui ai aussi dit que je nous laissais quelques mois et que, si nous étions toujours malheureux ensemble, nous prendrions les décisions qui s’imposent. J’ai bien vu que ça l’avait secoué. J’attends de voir si ça va changer quelque chose ou si nous allons retourner dans ce schéma dans lequel nous sommes enfermés.

Maintenant dans ce que tu m’as dit, plusieurs choses attirent mon attention. Oui je m'efface pour elle, certainement parce que je trouve que sa vie a été beaucoup plus difficile que la mienne… c’est à creuser.
Oui j’ai le droit à un « couple chouette » dans lequel je ne me sens pas frustré.
Et oui ce qu’elle m’a fait est inacceptable.

Pour la compagne de l’amant, je ne sais pas quoi penser. J’ai pas envie de faire du mal. Vous me direz c’est un mal pour un bien mais en même temps, je me contrefous de leur vie…
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 366
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par Dnj »

Nous n’avons jamais fonctionné ainsi, c’est peut-être un tord...
Pas nécessairement au quotidien (les gens qui s'énervent pour un rien c'est agaçant à force) mais a condition de ne pas franchir certaines limites. Lorsque quelque chose est vraiment inacceptable (du genre, qui t'atteint même dans ta dignité) tu ne peux pas le laisser passer. Sans être violent hein, mais par exemple en étant capable de dire que tu t'en separeras s'il faut.
Si tu mets comme condition de départ à ton couple "on ne se séparera pas" tu t'enlèves tout levier pour réagir à une dégueulasserie comme celle ci.
Effectivement je suis dépendant affectivement d’elle… comme elle de moi, j’en suis persuadé.
Hmm, factuellement qu'est ce qui t'amène à dire cela de son côté ?
Typiquement ici :
Elle a eu une liaison. A qui elle a donné plus qu'à toi. Ça, c'est franchir une ligne énorme.
Suite à ça : tu vas voir un psy. Tu te bats literallement pour elle. Tu lis plein de trucs. Tu vas t'inscrire sur un forum demander conseil. Etc. Et j'imagine qu'au quotidien tu es force de proposition.
Mais elle, elle a fait quoi ? T'a t elle dit toute la vérité ? Non. Même à sa psy elle a menti. A t elle ouvert le moindre bouquin pour comprendre ce qu'elle pourrait faire dans ton sens ? Est elle force de proposition ? La sens tu porter ce couple à bout de bras et prête à se mettre en 4 pour toi ? Ça ne transpire pas dans ce que tu dis. Même plutôt l'inverse, c'est toi qui lui demande de se mettre en 4.
Si elle est dépendante, penses tu vraiment que ça soit de toi, ou de ce que tu lui apportes ?
Tu dis qu'elle ne sait pas comment s'y prendre. N'en crois rien. Elle a eu l'intelligence de mener une liaison et te la cacher pendant 3 ans. De l'intelligence il en faut pour ça. Et elle en a mis en œuvre pour avoir ce type. C'est elle qui réservait l'hôtel et tout. Elle n'est pas bête, des moyens elle sait en trouver quand elle veut quelque chose, donc si elle le voulait elle devrait avoir l'intelligence de trouver ce qu'il faut pour sauver son couple.
Je lui ai déjà dit que j’avais le droit d’être son amant
Alors techniquement, présente le autrement. Tu n'as pas de droit sur elle, si elle ne veut pas de toi comme amant c'est son droit.
Par contre, toi tu as le droit d'avoir comme objectif dans la vie d'être en couple avec une bonne amante, et de faire ce qu'il faut pour ça. Si elle n'est pas dans cet état d'esprit avec toi, soit, c'est son droit. Mais tire en les conclusions. Sépare toi, ou dis lui que dans ce cas tu lui proposes un couple libre, tu vas voir combien l' idée d'avoir à te partager elle la révulsera. Malgré ce qu'elle a fait.
nous étions toujours malheureux ensemble, nous prendrions les décisions qui s’imposent
Pourquoi nous plutôt que je ?
Tu n'as pas à avoir peur d'être celui qui rompt. Ni d'assumer tes décisions. D'autant que dans votre cas, techniquement c'est elle qui a rompu au moment où elle a pris quelqu'un d'autre. Toi tu ne fais qu'en tirer les conséquences. N'aie pas honte de ça. Quelqu'un qui fait ce qui est juste n'a jamais à avoir honte.
Pour la compagne de l’amant, je ne sais pas quoi penser. J’ai pas envie de faire du mal. Vous me direz c’est un mal pour un bien mais en même temps, je me contrefous de leur vie…
Hmm, alors la dessus j'ai tendance à dire "OK tu t'en fous, mais en tant que personne responsable tu peux choisir de faire ce qui est juste".
Imagine : si elle avait été au courant et ne t'avais rien dit, et que tu le découvres dans 1, 5 ou 10 ans. Quelque part tu trouverais ça cruel de sa part non ?
Tu n'es pas obligé de la coacher cette nana. Mais pour un effort minime, tu peux literallement lui permettre de choisir sa vie. Ce n'est pas un mal que tu lui fais, tu lui évites de tomber d'une falaise vers laquelle elle marche les yeux bandés. Toi, tu ne fais que lui enlever ce bandage que son mari lui as attaché, alors certes la vue du soleil ça fait mal mais elle préférera sûrement ça à la chute de la falaise..
Et si ta femme t'en veut pour le lui avoir dit, alors tu sauras que même maintenant elle cherchait à protéger ce type. C'est de l'information.
Le chemin du bonheur, c'est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent mais par leur manière de voir les choses qui arrivent.
Epictète
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3316
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par Sans Prétention »

Mode modo on :

Si un manque de respect entre intervenants est perçu, merci d'interpeller directement la personne concernée dans un premier temps. Cela lui laissera le temps de s'exprimer sur les mots choisis.
Dans un second temps, si après explication, persistence d'une gêne chez la personne interpellée, j'interviens.
Ne pas hésiter.

A titre personnel, je n'aime pas beaucoup les interventions "musclées" car on ne sait jamais dans quel état de détresse se trouve une personne écrivant sur le forum.
La démarche est pour moi risquée que les raisons soient très justes ou approximatives.
Mais si la même personne pense avoir besoin d'un discours un peu "sévère" sur sa situation alors il n'y a pas de souci. Si elle ne se sent pas offensée, il en va de même. Chacun a des besoins différents, il faut respecter cela.

J'interviens directement en revanche en cas d'insulte ouverte ou de dénigrement manifeste d'une personne (ou une communauté de personnes).

Mode modo off.

@Fred : Si tu veux avoir une idée précise de ce que peut donner ton histoire dans un multivers, tu peux consulter le témoignage suivant : viewtopic.php?p=65324#p65324

Il y a aussi celui de Toro (femme multi récidiviste avec cancer assez grave) mais il est intervenu sans post à lui. Je ne peux te donner que les grandes lignes.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 230
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par Deg »

Salut Fred,

Ce week-end j ai passé une soirée avec un pote, qui me suis depuis quelques mois dans mes virées (concerts etc...bien arrosées les soirées).
Il aime bien me suivre en soirée parce que je suis célibataire maintenant et du coup il sait qu il y a moyen de draguer des femmes. Généralement on rencontre pas mal de filles.
Lui est en couple depuis 20 ans, un gosse en bas âge. Je le fréquente pas depuis longtemps, c'est l ami d un ami. J ai été surpris par son besoin de venir à chaque fois avec moi, j ai bien compris que ce qu il intéressé c était de trouver des plans cul (perso je branche juste, mais ça s arrête là, j arrive pas aller plus loin depuis que je séparé).

L alcool "aidant" et devant mon étonnement à le voir vouloir tromper sa femme à chaque fois il m a expliqué que sa femme n avait jamais eu aucune libido. Il a passé 10 ans à négocier, les 10 ans suivants à la clasher.

Maintenant à 40 ans il en a marre, et se dit qu il n a pas envie de passer à côté de sa vie sexuelle, et prendre le risque de tout rater si en plus un cancer de la prostate se pointait (v'la l ambiance de la soirée lol).

Donc il a décidé d aller voir ailleurs maintenant , il a même annoncé à sa femme vu que rien ne change. C'est récent apparemment il n a pas franchis le cap (l occase ne s est pas encore présentée).

La première chose à laquelle j ai pensé c'est qu elle le tromperait un jour, pas pour se venger mais parceque je me dis qu on ne peut passer une vie comme ça. Y a bien un jour où elle aura un déclic et probablement pas avec son mec (intuition simplement).
Instinctivement on penserait que celui qui va tromper l autre ce serait lui, le frustré.
Mais en fait je sais pas pourquoi j ai pensé à elle, qu elle le tromperait un jour.

Je ne sais pas pourquoi elle n a aucune envie, tu sais pourquoi ta femme a eu envie d un autre plutôt que toi?

Ma théorie, qui rejoint celle de Dnj (félicitations pour la naissance au passage ;-) : celui en demande, qui "gratte". Peut-être que c'est pas attirant pour ces personnes en effet.

Mon autre ami, avec qui on a passé la meme soirée n était pas respecté dans son couple. J ai jamais compris pourquoi il était avec elle. Physiquement il est vraiment mieux et en plus elle était imbuvable, niveau cul zéro aussi. Comme d hab le mec idéaliste, fidèle, moteur etc....Bref

Cerise sur le gâteau elle l a trompé il y a quelques années! Il a voulu reconstruire après une brève séparation, il est allé voir ailleurs pendant cette période.

Depuis il a changé, il se fait respecter, et est prêt à se casser si besoin. Ca femme l a bien intégré...

Bah lors de la discussion où l autre ami (qui veut aller voir ailleurs depuis quelques temps) etait là, il nous disait que sa vie sexuelle était vraiment épanouie maintenant, et sa femme demandeuse.

Tout ça pour ne pas dire que c'est ta faute, pas de malentendu.
Mais je crois que certaines personnes ont besoin de ça pour être attirées, besoin d être un peu "dominées", se sentir sous pression d une rupture, d une rivale ou que sais je...
Perso ca me dépasse, mais je crois qu il y a de ça chez ces gens.

C'est pour ça que je suis d accord avec Dnj, sur le fait que c'est peut-être plus productif de se casser, ou de le faire sentir mais de façon crédible, déterminée.

Pour plusieurs raisons:

- ca lui met la pression.
- tu te fais respecter en montrant tu n'accepte pas n importe quoi.
- t aider à avoir plus confiance en toi: tu te respectes et te fais respecter.
- tu as des bonnes raisons de le faire (elle le sait, et elle l aurait probablement fait si c'est toi qui l avais trompée. Alors que tu aurais pu le faire 100 fois vu le contexte sexuel).
- ca t aide psychologiquement à te préparer à te séparer définitivement en cas de récidive ou si après quelques temps tu t aperçois que tu ne supportes plus d avoir été trahis.
- suis moi je te fuis etc...aussi donc.

Je vais pas te conseiller de la quitter, mais je crois que renverser le rapport de force peut être une solution.
Pour sauver ton couple si c'est encore possible et aussi et surtout pour te sauver toi psychiquement. Pour en finir avec cette dépendance affective qui nous fait plus de mal de bien.

Mais bon, je suis pas forcément très bon conseillé et dans cette situation j ai pas fait mieux. Mais avec le recul sur ma situation c'est ce que j aurais du faire perso.
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 366
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par Dnj »

:super: deg

Et tu vois, un truc con. Mais qui marche.
Dans ces situations où l'un est très demandeur et l'autre sait qu'il est le prix.
Pour inverser la vapeur comme tu dis : les rares fois où c'est l'autre qui est demandeur : refuser. Pas systématiquement, mais régulièrement. Être celui qui rejette l'autre.
Il va voir flou. "mais attend, tu refuses jamais d'habitude, il se passe quoi ?"
Ben il se passe que désormais t'as plus le contrôle cocotte, bienvenue avec mon nouveau moi :lol:
Ca va changer la vision de l'autre, car en se permettant de refuser on devient aussi un prix.
Un mec cool qui n'est pas en manque peut se permettre de refuser du sexe.
Genre "non désolé, je préfère me réserver pour une baise plus quali plus tard que juste un truc à l'arrache comme d'habitude".
Un mort de faim ne le refuse jamais, et du coup il devient prévisible et moins attirant car mort de faim.
Parce que le pouvoir est chez celui qui peut se permettre de refuser.
Parle de ça à ton pote frustré, des fois ça peut enclencher une dynamique.
Le chemin du bonheur, c'est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent mais par leur manière de voir les choses qui arrivent.
Epictète
Avatar du membre

Auteur du sujet
_Fred_
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 20 oct. 2021 09:26

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par _Fred_ »

Tout d’abord, Je ne me sens en rien offenser par ce que vous me dites. Donc pas besoin de modérer ;)

Ensuite, merci pour vos conseils les gars. Ça rejoint ce que j’ai lu dans un bouquin pendant mes dernières longues (ou trop courtes) nuits… à moi maintenant de voir ce que j’en fais. En tout cas, ça aura eu le mérite d’exprimer ma colère clairement ce soir à ma femme.

Je vais lui laisser du temps… on verra ce que ça va donner.
Répondre