La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

meihra
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 193
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par meihra »

Salut Fred,

Tu voulais des avis féminins alors j’apporte aussi le mien.
Déjà j’aurais tendance à dire, que la Mme du sandwich a le droit de savoir.
Mon ex m’a trompé avec sa collègue et voisine qui était elle aussi en couple. Lui l’a découvert avant moi (a priori très rapidement) et l’a quitté. Ce que je comprends. Mais j’aurais aimé le savoir moi aussi, gagné quelques semaines, juste savoir la vérité, qu’on était en train de se jouer de moi. En vrai lui il ne me devait rien, les lâches dans l’histoire c’était mon mari et elle, mais il avait quand même cette possibilité de me prévenir (qu’il n’a pas fait je pense au vu de la bombe que cela aurait été avec ma grossesse je pense). Voilà, donc j’irai la voir moi cette femme. Pour que tout le monde soit au même niveau et puisse faire ses choix.

Sinon pour ton histoire, effectivement il y a le contexte très particulier de la maladie. Je suis infirmière et ça ressort souvent ce genre de choses. Des personnes qui abandonnent l’autre pendant le traitement, d’autres qui claquent tout car être passé près de la fin leur fait prendre conscience que ce n’est plus la vie qu’elles souhaitent. Mais ce n’est pas ce qu’elle a fait, elle a goûté à autre chose et a voulu tout garder, au cas où, et en plus pendant ce temps elle ne s’est pas comporté correctement avec toi. Alors oui elle est passée par un truc vraiment pas cool, mais ça n’excuse pas pour autant. Et puis 3 ans, c’est une sacré double vie. Déjà ici quasiment 2 mois avant que je le découvre, ça m’a brisé, les mensonges, les secrets alors autant de temps je n’aurais pas pu. Et si ça ne s’était pas fini, serait-elle restée? S’il lui avait proposé, t’aurais-t’elle quitté pour lui? Elle t’aime ? Peut-être mais c’est certain qu’elle ne t’a pas respecté, et je ne suis pas sûre qu’elle le fasse même aujourd’hui.

Tu vois, moi je suis sure d’une chose. C’est que si en face elle ne s’était pas accrochée à lui, il serait resté. Il ne m’aurait pas quitté. Même qu’il aurait préféré que je ne l’apprenne pas comme toi (mais au final ça ressort toujours à un moment) et l’histoire serait allé sous le tapis. Jusqu’à la prochaine fois. J’ai appris une chose, je n’étais plus pour lui ce qu’il était pour moi. Je ne suis le plan B de personne. Il a bien fait de partir, je ne suis plus coincée dans une histoire déjà terminée sans le savoir. Lui maintenant il dérive complet, il se voile la face. Il me fait vivre un enfer en ce moment. Mais je le remercie de me montrer qu’en fait il n’était pas bon pour moi. Et pourtant dieu sait que je l’aimais, que je n’imaginais pas ma vie sans lui. J’étais prête à tout (même perdre ma dignité ) pour qu’il reste avec moi. Et la vérité, c’est que je suis sans lui, et je vis. Je suis pas heureuse encore, (mais j’ai des moments de joie c’est important ). Mais je sais qu’en étant resté ensemble je ne l’aurais pas été non plus. Et surtout cela ne se serait pas amélioré. Alors que là, je vais forcément l’être de nouveau à un moment 🙂
Pour avancer il faut accepter de perdre l’autre. Que tu restes ou pas avec elle. Moi j’avais des défauts mais honnêtement je valais le coup qu’il se batte pour moi. Il ne l’a pas fait

Et toi? tu vaux le coup aussi je pense. Mais est-ce qu’elle le sait elle? Ou elle est là, parce qu’elle sait qu’elle peut compter sur toi, votre famille. Son confort. Elle est là pour toi, ou pour le reste. Parce que de ce que je lis, elle ne se bat pas pour toi. Je ne vois que toi. Et tu en souffres en plus. Je pense que tu dois avant tout penser à toi là, et faire le point. Tu as raison, pars au vert. Et en rentrant cartes sur table. Si c’est toi qu’elle veut, il est temps qu’elle se mette au boulot.

(Et c’est vrai il y a bien plus d’hommes sur le forum. Je me suis souvent demandé pourquoi, mais je pense que c’est plus « tabou » un homme qu’une femme trompée. Ils en parlent moins facilement en « société » et le forum permet ça je pense )
Avatar du membre

Auteur du sujet
_Fred_
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 20 oct. 2021 09:26

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par _Fred_ »

tsunami a écrit : jeu. 21 oct. 2021 16:00
Tu veux un avis féminin, le voilà : le même que Dnj. Ta femme ne te voit pas comme un homme mais plutôt comme un mari sécurisant, celui qu'elle connait depuis 25 ans, le père de ses enfants, l'épaule sur laquelle pleurer. Une béquille... (sans jeu de mots). Ton récit donne la nausée...je ne sais même pas comment tu as fait pour tenir après avoir vu ces photos dégueulasses... 
Je tiens parce que j'ai une vie de famille qui me comble. J'en prends encore plus conscience en ce moment...
tsunami a écrit : jeu. 21 oct. 2021 16:00 Pourquoi est-elle restée ? à ton avis... ce mec est marié (pas fiable) mais ça a quand même duré 3 ans. 3 longues années...ça laisse le temps de s'éclater tout en faisant le tour du personnage mais on s'essouffle surement au bout d'un moment.
Donc elle reste au bercail où le gentil Fred sur son nuage, les yeux pleins d'étoiles lui apporte la sécurité. Mais elle ne veut pas de ton amour...et pourquoi??? A toi d'apporter la réponse...quand tu auras fini de te mentir.
J'ai du mal à voir le "3ans" en face. J'y travaille. Ils ont flirté deux ans avant de passer à l'acte. Il y a eu vraiment un an de relations sexuelles.
C'est aussi ce qui me perturbe le plus : était-ce une histoire "d'amour impossible" ? était-ce purement physique ? je n'ai pas la réponse. Elle me dit que c'était sans sentiment. La connaissant, je n'envisage pas de sa part un passage à l'acte sans sentiment....

tsunami a écrit : jeu. 21 oct. 2021 16:00 Dis moi, en 3 ans tu n'as rien soupçonné?
Si j'avais soupçonné quelque chose. Mais je me suis dit "impossible, pas elle" et m'en suis voulu de penser ça d'elle (toujours ce problème de confiance en moi...)


tsunami a écrit : jeu. 21 oct. 2021 16:00 Tu n'envisages pas la séparation et je peux le comprendre. Mais comment vois-tu l'avenir ?
Aujourd'hui elle devrait se plier en 4, et prouver son amour par des actes forts.
C'est là le problème, j'arrive pas à me projeter... J'ai envie de luilaisser du temps mais j'ai aussi que ça aille vite...
Avatar du membre

Auteur du sujet
_Fred_
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 20 oct. 2021 09:26

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par _Fred_ »

Dnj a écrit : jeu. 21 oct. 2021 20:00 Déjà, qu'est ce qui te garantit que c'est elle qui y a mis un terme, et que cela s'est fait à la date indiquée? Après tout, depuis ta première découverte tout ce qu'elle a fait c'est te mentir et minimiser ce qu'elle a fait. Ce "elle a mis fin à la relation" c'est ce qu'elle t'a dit ou ce que tu as lu ?
Je pense vraiment que ça s'est terminé en 2019 et que c'est elle qui a mis un terme à la relation. Les deux me l'ont dit alors je sais que ça peut-être un bobard, mais elle a commencé à me renvoyer des photos d'elle après cette période. Son attitude a été plus tendre, plus axée vers la famille, c'est ce que j'ai ressenti en tout cas.
Dnj a écrit : jeu. 21 oct. 2021 20:00 Cesse de te dévaloriser.
Ca joue aussi, et ça explique sans doute pour partie pourquoi tu ne l'attires pas (à moins que ça soit juste physique ?) .
Dans les moments difficiles, j'ai du mal à ne pas me dévaloriser... c'est un fait, je sais que je dois travailler la dessus... Physiquement je pense que je lui plaie. Je ne me sens pas désirer mais je ne dis pas que l'on "s'éclate" pas à notre façon au lit. C'est très mécanique, très "plan-plan" mais je pense qu'elle aime faire l'amour avec moi... Le lâcher prise total qu'elle a eu avec l'autre m'est insupportable, elle n'arrive pas à me l'expliquer.
Dnj a écrit : jeu. 21 oct. 2021 20:00 Au contraire, tu es un mec très bien qui ne s'affirme pas assez. Tu t'es marié et tu as tenu tes engagements. Face à la maladie tu as encouragé ta femme. Plein d'autres ne le font pas. Il y a plein de choses bien chez toi. Tu as plein de défauts mais tu es malgré tout une personne sur qui on peut compter en cas de coup dur, et ça c'est important. Tu devrais te regarder dans la glace et être fier de ce que tu es (oui, fier, tu sembles manquer de fierté).
Je me rends compte, même si c'est loin maintenant, que cette putain de maladie m'a bien affectée aussi. J'ai toujours fait tout pour être le mec solide qui avait confiance en l'avenir pendant cette période (la peur au ventre hein).
Modifié en dernier par _Fred_ le ven. 22 oct. 2021 11:02, modifié 1 fois.
Avatar du membre

Auteur du sujet
_Fred_
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 20 oct. 2021 09:26

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par _Fred_ »

Merci à tous de prendre de votre temps pour m'aider...
Je ne connais le forum que depuis mon premier post. J'ai lu pas mal de vos témoignages depuis.
meihra a écrit : ven. 22 oct. 2021 10:34 Et toi? tu vaux le coup aussi je pense. Mais est-ce qu’elle le sait elle? Ou elle est là, parce qu’elle sait qu’elle peut compter sur toi, votre famille. Son confort. Elle est là pour toi, ou pour le reste. Parce que de ce que je lis, elle ne se bat pas pour toi. Je ne vois que toi. Et tu en souffres en plus. Je pense que tu dois avant tout penser à toi là, et faire le point. Tu as raison, pars au vert. Et en rentrant cartes sur table. Si c’est toi qu’elle veut, il est temps qu’elle se mette au boulot.
Je lui ai annoncé ce matin que je partais 4 jours à la mer seul. Elle m'a lâché un très tendre "reste avec nous"... j'ai dit non, que j'en avais besoin.
J'espère secrètement qu'elle me rejoindra, même si logistiquement parlant, ça va être compliqué...

Je lui ai dit dernièrement que je ne pouvais me battre seul, qu'elle était certes tétanisée par la culpabilité mais qu'il fallait qu'elle se bouge.
Le problème, c'est que je n'ai sais même pas ce que j'attends d'elle...
Avatar du membre

milo91
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 115
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par milo91 »

J'ai du mal à voir le "3ans" en face. J'y travaille. Ils ont flirté deux ans avant de passer à l'acte. Il y a eu vraiment un an de relations sexuelles.
C'est aussi ce qui me perturbe le plus : était-ce une histoire "d'amour impossible" ? était-ce purement physique ? je n'ai pas la réponse. Elle me dit que c'était sans sentiment. La connaissant, je n'envisage pas de sa part un passage à l'acte sans sentiment....
Mmm Un flirt de 2 ans ça me parait bien trop long pour être vrai....
Bien sur qu'il y a des sentiments, et en un sens c'est presque rassurant... Si tu est avec un partenaire qui maitrise la séparation totale des 2 (sexe et sentiments) fuis!!!!
Tu te rends compte du postulat de base? C'est un loisir comme la danse?

Par contre il y a sentiments et sentiments, amour profond et amitié sexuelle (sex friends...), pour un coup d'un soir, les sentiments sont inutiles et contre productifs pour une liaison, ils sont nécessaires et amplifiés par l'acte sexuel (saloperie du chimie du cerveau).

Ca peut se poser autrement, un vieux couple (très vieux...) ne pratique plus la sexualité (pour X raisons) mais cela ne l’empêche pas d'avoir un attachement profond. C'est ce type d'amour que cet homme n'à pas eu de ta femme.

Je ne suis pas fan des libertins, mais pour eux c'est l'important.

Moi j'ai exigé des preuves fortes de ma femme, elle à été avouer tout cela à sa famille sans maquiller la vérité, voila qui est de nature à prouver un réel désir de faire amende honorable.

Bises
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Lactus Bifidus
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 224
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 05:17
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4405

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par Lactus Bifidus »

Hello Fred,

Je t'ai longuement lu sans intervenir jusqu'ici, j'essaie de revenir moins souvent sur ce forum car j'essaie de reconstruire et parfois ça ne m'aide pas.
Il y a des choses qui résonnent avec ce que j'ai vécu dans ton histoire, tu pourras lire la mienne sur le lien de ma bio.
_Fred_ a écrit : ven. 22 oct. 2021 10:35 J'ai du mal à voir le "3ans" en face. J'y travaille. Ils ont flirté deux ans avant de passer à l'acte. Il y a eu vraiment un an de relations sexuelles.
C'est aussi ce qui me perturbe le plus : était-ce une histoire "d'amour impossible" ? était-ce purement physique ? je n'ai pas la réponse. Elle me dit que c'était sans sentiment. La connaissant, je n'envisage pas de sa part un passage à l'acte sans sentiment....
Première remarque : évidemment, elle te ment. Le mensonge est tellement gros que tes trippes n'y croient pas. Écoute-les ! On ne peut avoir une relation de cette durée sans sentiments avec le même partenaire, c'est tout bonnement impossible. Elle a des sentiments pour lui et c'est pour cela que pour le moment elle ne fait pas d'efforts pour toi.

_Fred_ a écrit : ven. 22 oct. 2021 10:35 Le lâcher prise total qu'elle a eu avec l'autre m'est insupportable, elle n'arrive pas à me l'expliquer.
Déjà, les amants ne sont là que pour les bons moments, donc le contexte est toujours plus excitant. Mais aussi, et pardonne-moi d'avance car je vais être un peu dur, mais la réponse est peut-être simple : il se débrouille peut-être juste mieux que toi, et c'est pour ça qu'elle ne peut pas te "l'expliquer". Ce sont des choses qui se ressentent. Et c'est pour ça que la réponse est douloureuse. J'ai eu ça aussi. La bonne nouvelle pour toi, c'est qu'avec ou sans elle, tu peux devenir bien meilleur, il suffit de vouloir changer !
_Fred_ a écrit : ven. 22 oct. 2021 11:00 Je lui ai annoncé ce matin que je partais 4 jours à la mer seul. Elle m'a lâché un très tendre "reste avec nous"... j'ai dit non, que j'en avais besoin.
J'espère secrètement qu'elle me rejoindra, même si logistiquement parlant, ça va être compliqué...
Mon Dieu, surtout pas !!!!!! C'est la dernière chose que tu devrais espérér...
_Fred_ a écrit : ven. 22 oct. 2021 10:35 C'est là le problème, j'arrive pas à me projeter... J'ai envie de luilaisser du temps mais j'ai aussi que ça aille vite...
Tu as surtout besoin d'être seul pour faire le point. Tu ne peux pas avoir les idées claires tant qu'elle est là et qu'elle rame à contre courant. Tout le monde te l'a déjà dit, tu dois renverser la vapeur et reprendre le lead sur ton couple et sur ta vie. Cela passe nécessairement par une phase de punition pour elle, celle ou tu t'affirmes en tapant du point sur la table, où tu lui dis "ce que tu m'as fait n'est pas acceptable !". Soit tu te respectes, soit tu respectes le choix qu'elle a fait de te tromper, mais pas les deux. Si elle n'est pas en train de ramper pour te reconquérir, tu n'as pas d'autre choix que de la sortir de ta vie. Tu as déjà perdu beaucoup trop de temps avec elle. Pour ma part j'ai perdu un mois et si c'était à refaire, je l'aurais mise à la porte le premier jour.

Comme ça a été dit plus haut, elle a une chance inouïe de t'avoir eu dans cet épisode difficile de sa vie. D'autres mecs seraient partis. Tu es resté, tu l'as soutenue, regarde comme tu as été récompensé. Qu'est-ce que cela dit d'elle ? Qu'est-ce que cela dit de toi si tu l'acceptes ?

Relève-toi Fred, tu as encore de très beaux moments devant toi. Réalise que tu peux aussi les vivre sans elle. Aucune femme ne vaut la peine de devenir l'alpha et l'oméga dans un couple, et aucun homme non plus d'ailleurs. Réapprends à vivre pour toi et pour tes enfants, sois l'homme que tu rêverais d'être. Et surtout ne la laisse pas t'intoxiquer. Ressaisis toi et courage !
De Pierre à Paul, en passant par Jules et Félicien,
Embrasse-les tous, Embrasse-les tous, Dieu reconnaîtra le sien !
Passe-les tous par tes armes, passe-les tous par tes charmes,
Jusqu'à ce que l'un d'eux les bras en croix, tourne de l'œil dans tes bras
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 366
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par Dnj »

Je pense vraiment que ça s'est terminé en 2019 et que c'est elle qui a mis un terme à la relation.
OK.
Alors raison de plus pour en parler à la nana de l'autre. Sans que ta femme ne le quitte, ce mec continuait. Et il s'est peut être même trouvé un autre jouet depuis.
Dans les moments difficiles, j'ai du mal à ne pas me dévaloriser... J'ai toujours fait tout pour être le mec solide qui avait confiance en l'avenir pendant cette période
Alors, je vais te redire autrement ce que je t'ai écrit plus haut.
Pour moi la première qualité d'une personne, celle que je place loin au dessus de toutes les autres; c'est la fiabilité.
Des fois au quotidien les gens peuvent pointer des défauts. "ah tu n'es pas assez ceci"; "ah tu es un peu trop celà". "Parfois tu t'énerves pour un rien", "parfois tu es chiant à parler trop longtemps". Ça c'est des défauts en mousse, on s'en fiche. C'est de l'imperfection mais pas une défaillance de fond.
Imagine qu'on dise d'une personne : "ah lui, il manque assez de confiance en lui par moment". Ce n'est pas du tout pareil qu'on dise de cette personne : "ah lui, nan mais oublie, il n'est pas fiable".
Sens tu comme ce "il n'est pas fiable" peut être bien plus piquant que n'importe quel autre défaut que tu pourrais avoir, y compris ce "il manque de confiance en lui"?
En fait, tu n'as même pas besoin d'avoir confiance en l'avenir (des fois on se ment souvent en se disant que tout va bien), il suffit d'être une personne sur qui on peut compter en cas de coup dur. Ça, c'est la marque des grands hommes.
A ne pas confondre avec être bonne poire : la personne fiable est celle qui tient ses engagements et sur qui on peut compter même si un évènement extérieur venait à frapper. La bonne poire, c'est celle qui adopte le même comportement y compris si on la poignarde dans le dos.

De ce que tu écris, je sens que intrinsèquement tu attaches de l'importance à être une personne fiable. Et ça c'est une PUTAIN de qualité, rien qu'avec ça tu peux te regarder fièrement dans la glace.
Par contre, ne confonds pas ça avec être bonne poire.
Je ne me sens pas désirer mais je ne dis pas que l'on "s'éclate" pas à notre façon au lit.
Alors d'une, les deux parties de cette même phrase sont incohérentes par définition. Vous ne pouvez pas vous éclater sans vous désirer.
De deux, si tu mets des guillemets c'est pour une bonne raison.
Si ta femme te fait l'amour en tant que son gentil mari, c'est cool, c'est tendre, mais ce n'est pas s'éclater. Tu as mis ces guillemets volontairement pour une bonne raison.
Ne te mens pas :)
Le lâcher prise total qu'elle a eu avec l'autre m'est insupportable, elle n'arrive pas à me l'expliquer.
Mais évidemment qu'il t'est insupportable.
Elle comprend qu'il te soit insupportable?
Cette idée que toi tu sois frustré pendant des années et que tu prennes sur toi par fiabilité.
Pour moi tu n'as plus à accepter de vivre en étant frustré de ce côté précisément pour cette raison. Ca sera avec elle ou avec une autre, mais à ta place c'est là que je mettrais la ligne rouge. C'est mettre la ligne entre être fiable et être la bonne poire.
Le problème, c'est que je n'ai sais même pas ce que j'attends d'elle...
En fait si, mais tu ne l'assumes pas, comme si tu en avais un peu honte.
Regarde ce que tu trouves insupportable pour ça.
Ce que tu attends d'elle, c'est qu'elle te fasse l'amour et que tu sois convaincu qu'elle te donne à toi beaucoup plus qu'à lui; parce que toi tu es l'unique. L'unique a par définition plus que ce qu'a "le type qui nous plait" si je reprends les mots de ta femme.
Mais ça ne s'exige pas ça, tu n'as pas de droit sur elle. Tu n'as que le droit de constater si à ses yeux tu es cet unique ou non, et en déduire ce qu'il faut.
Sans cette conviction profonde, c'est ailleurs que tu devras trouver quelqu'un pour qui tu seras l'unique. Ton besoin, et assume le sans honte, c'est d'être l'amant de ta partenaire. Tu n'as pas à avoir honte de ça, c'est un besoin très légitime chez un homme. Assume cette part masculine en toi. Si tu n'es pas l'amant de ta partenaire, change de partenaire.

En fait, ce que vous deux devez comprendre, c'est que votre est couple est mort si vous devez vivre avec l'idée que ce type aura définitivement eu plus que toi au lit... Toi parce que tu ne t'en remettras pas, tu fais un blocage (légitime) là dessus depuis même avant la liaison, et cette liaison gravera cette frustration dans le marbre tant que le sujet ne sera pas résolu. Donc soit vous êtes capables de vous parler sur ce qui sexuellement ne va pas entre vous (une histoire de performance? de taille? de manière? plein de choses se travaillent) soit tu peux plier les gaules. Elle, si elle ne comprend pas ça, désolé mais c'est qu'elle est trop con pour te mériter.

En ce moment vous êtes déphasés.
Toi, il y a 4 rôles que tu voudrais avoir : mari, père, homme, amant. Tu avais fait une croix sur les 2 derniers jusqu'à ce que tu réalises que ta nana les retrouve ailleurs ce qui est pour le moins émasculant. Donc tu ne peux plus te contenter de moins que ça.
Depuis sa liaison, ta nana te répond sur le champ de la tendresse. Elle te renvoie aux deux premiers rôles en pensant que parce qu'elle te dit je t'aime, elle va réparer ta masculinité. Alors que toi tu attends les deux derniers. Pardon d'être cru, mais tu ne veux plus d'une nana qui t'aime juste, tu veux une nana qui te prends. Et toi, il faut que tu te mettes dans ces dispositions là au lieu de t'excuser d'exister. Que tu assumes tes besoins sur ce plan là, sans honte. Vous êtes hors sujets.

Milo, tu tapes pas mal dans le mille dans ton avant dernier message, je trouve.
Modifié en dernier par Dnj le ven. 22 oct. 2021 11:54, modifié 2 fois.
Le chemin du bonheur, c'est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent mais par leur manière de voir les choses qui arrivent.
Epictète
Avatar du membre

milo91
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 115
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par milo91 »

En fait, ce que vous deux devez comprendre, c'est que votre est couple est mort si vous devez vivre avec l'idée que ce type aura définitivement eu plus que toi au lit... Toi parce que tu ne t'en remettras pas, tu fais un blocage (légitime) là dessus depuis même avant la liaison, et cette liaison gravera cette frustration dans le marbre tant que le sujet ne sera pas résolu. Donc soit vous êtes capables de vous parler sur ce qui sexuellement ne va pas entre vous (une histoire de performance? de taille? de manière? plein de choses se travaillent) soit tu peux plier les gaules. Elle, si elle ne comprend pas ça, désolé mais c'est qu'elle est trop con pour te mériter.
Je confirme, on se doit d'obtenir plus que le sandwich, c'est un minimum... Dans mon cas ça été le cas et petit point amusant, le sandwich est monté comme Rocco Siffrédi... Ma femme et la sienne (j'ai enregistré la conversation et je me la repasse souvent pour rire...) disent qu'il est un gros bourrin qui leur fait un peu mal dans les relations.... Comme quoi tout est relatif... :mdr

Échanges avec sa femme, tu auras peut être droit à une perle toi aussi :-)
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Auteur du sujet
_Fred_
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 20 oct. 2021 09:26

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par _Fred_ »

milo91 a écrit : ven. 22 oct. 2021 11:51 Je confirme, on se doit d'obtenir plus que le sandwich, c'est un minimum... Dans mon cas ça été le cas et petit point amusant, le sandwich est monté comme Rocco Siffrédi... Ma femme et la sienne (j'ai enregistré la conversation et je me la repasse souvent pour rire...) disent qu'il est un gros bourrin qui leur fait un peu mal dans les relations.... Comme quoi tout est relatif... :mdr

Échanges avec sa femme, tu auras peut être droit à une perle toi aussi :-)
ah ah ... non au vue des photos, je n'ai rien à lui envoyer niveau taille.
Avatar du membre

milo91
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 115
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par milo91 »

ah ah ... non au vue des photos, je n'ai rien à lui envoyer niveau taille.
Lol tu vois tu as déjà de quoi rire un peu...
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3316
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par Sans Prétention »

milo91 a écrit : ven. 22 oct. 2021 08:25
Ma recommandation c'est de demander... Si c'est possible.
Heu.... Demander sans le dire c'est un peu compliqué non?
D'où le "si possible".

Possible avec un ami proche, peut-être même avant que ça n'arrive : "Si par hasard... Tu voudrais être mis au courant ?"

Sinon je l'ai fait avec la femme du sandwich 2 en y mettant les formes. Pas de dénonciation, juste de quoi mettre le doute pour qu'elle commence son enquête. Ce fut la plus rapide enquête de toute l'histoire du cocufiage. S'en est suivi la fin de l'aventure de son coté à lui.
Donc... Possible.
Si possible.

milo91 a écrit : ven. 22 oct. 2021 08:25 Il ne faut pas se leurrer la vengeance est un moteur, et nous sommes des êtres humains... Je ne pense pas que le plus vertueux de tous ne dénonce le sandwich au conjoint de celui-ci sans un minimum de vengeance dans la tête.
Tout à fait. Je ne suis pas naïf à ce point.
C'est aussi la raison pour laquelle j'écarte (ouch) la (très simpliste) théorie du "elle l'a pas fait contre toi mais pour elle" qui, suivi d'un Cétafote circonstancié ou non montre bien que, quelque part, il y avait bien un loup vengeur ("ma vie n'est pas celle que j'aurais voulu, cetafote") dans la bergerie trouée du couple.

Je parle d'objectif de départ. Dans le but de se venger, on se regarde plus dans le miroir après. Dans le but d'avoir un soutien, la déception est souvent au rendez-vous.
Dans le but d'informer, et si possible (again) avec empathie, c'est pas la même démarche. Bien que j'admette des arrières fonds inconscients.
Les mêmes sans doute qui font qu'on reste malgré tout pour reconstruire alors qu'il aurait fallu se barrer après avoir juré devant les dieux de nos ancêtres qu'on ne laisserait pas par exemple un cocufiage nous pourrir la vie.

milo91 a écrit : ven. 22 oct. 2021 08:25 Après, si on se place du coté des conjoints des sandwichs, ce sera pour eux une épreuve analogue à la notre mais qui finalement fait gagner du temps à tout le monde.
Ça peut paraître dégueulasse mais les faits montrent, dans bien des cas que le gain de temps est effectif.

milo91 a écrit : ven. 22 oct. 2021 08:25 je pense que nous ne sommes pas tous égaux, nous ne partons pas dans la vie avec les mêmes cartes, certains naissent avec des qualités (physiques, sociales, intellectuelles, etc...) meilleurs que d'autres. C'est un fait !
Oui.
Autre fait : certains, partis de plus loin que d'autres compensent à merveille.
Autre fait encore : la variabilité du milieu.
Justin Bieber sera le top du top chez les midinettes post ado, il fera un flop chez les bourgeoises de la city.
Tout est relatif.

J'ai un exemple sous la main justement :
petit point amusant, le sandwich est monté comme Rocco Siffrédi... Ma femme et la sienne (j'ai enregistré la conversation et je me la repasse souvent pour rire...) disent qu'il est un gros bourrin qui leur fait un peu mal dans les relations.... Comme quoi tout est relatif... :mdr


milo91 a écrit : ven. 22 oct. 2021 08:25 Une personne parfaitement équilibrée maitrise ce besoin par l'ego quelle à construit, d'autres n'y ont pas eu accès (soit à cause de la naissance comme je l'ai exprimé ci-dessus, soit à cause de l’environnement , rappelez vous du collège et de ceux qui étaient des parias, peut être vous-même, mais ce n'est qu'un exemple...) et recherchent dans autrui la reconnaissance de leur valeur.
J'aimerais que ce soit si simple.
En réalité, il y a une forme de pathologie partagée dans le couple. C'est ce que montrent les centaines et centaines témoignages du site : le cf a besoin d'une bonne thérapie visant à calmer son ego tentaculaire et le cocu a besoin de se reconstruire et mettre à distance sa dépendance affective, son aveuglement, son "manque d'estime de soi" (la formule me paraît imprécise mais allons y). Sinon y aurait pas de site.
Elle m'a trompé : ciao. Fin de l'histoire.
SOS cocu : une ligne par témoignage.
"Oui mais c'est plus compliqué que ça, c'est pas si binaire". Et je réponds : "Exactement."

milo91 a écrit : ven. 22 oct. 2021 08:25 Et comme j'assume toujours mes propos, je dirais que la vengeance ça fait du bien,
C'est inscrit dans nos cerveaux en effet avec les fameux correctifs culturels, éducatifs et d'histoires personnelles.
Comme j'aime la précision, je dirais que la vengeance te fait du bien.
Je fais partie d'une autre catégorie et pour d'autres la joie n'est qu'un palliatif court termiste.
Donc c'est selon les personnalités.

milo91 a écrit : ven. 22 oct. 2021 08:25 mais il ne faut pas que cela ne devienne obsédant, la première victoire c'est la résilience, la deuxième c'est la confiance en soi, et enfin la plus grande et la plus dure la confiance dans l'autre.
J'adhère parfaitement. :super:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
_Fred_
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 20 oct. 2021 09:26

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par _Fred_ »

Dnj a écrit : ven. 22 oct. 2021 11:21 De ce que tu écris, je sens que intrinsèquement tu attaches de l'importance à être une personne fiable. Et ça c'est une PUTAIN de qualité, rien qu'avec ça tu peux te regarder fièrement dans la glace.
Par contre, ne confonds pas ça avec être bonne poire.
Merci Dnj, pas facile de lire tout ce que tu m'écris même si j'adhère complètement, ça secoue un peu... Mais parfois c'est aussi très agréable à entendre.
J'aimerais l'entendre de sa bouche ce type de compliment...
Dnj a écrit : ven. 22 oct. 2021 11:21 Si ta femme te fait l'amour en tant que son gentil mari, c'est cool, c'est tendre, mais ce n'est pas s'éclater. Tu as mis ces guillemets volontairement pour une bonne raison.
Ne te mens pas :)
Oui oui les guillemets sont là pour une bonne raison, je le sais... je ne me ments pas. J'attends autre chose, c'est un fait...

Dnj a écrit : ven. 22 oct. 2021 11:21 Elle comprend qu'il te soit insupportable?
Cette idée que toi tu sois frustré pendant des années et que tu prennes sur toi par fiabilité.
Pour moi tu n'as plus à accepter de vivre en étant frustré de ce côté précisément pour cette raison. Ca sera avec elle ou avec une autre, mais à ta place c'est là que je mettrais la ligne rouge. C'est mettre la ligne entre être fiable et être la bonne poire.

En fait si, mais tu ne l'assumes pas, comme si tu en avais un peu honte.
Regarde ce que tu trouves insupportable pour ça.
Ce que tu attends d'elle, c'est qu'elle te fasse l'amour et que tu sois convaincu qu'elle te donne à toi beaucoup plus qu'à lui; parce que toi tu es l'unique. L'unique a par définition plus que ce qu'a "le type qui nous plait" si je reprends les mots de ta femme.
On en a parlé ce midi. Elle m'a dit qu'elle se doutait bien de ce que j'éprouvais...
Elle me dit avoir besoin de temps, qu'elle comprenait que je voulais que ça aille vite.
Elle a honte d'être la "faisseuse de mal", d'avoir mis autant à mal notre couple.

Dnj a écrit : ven. 22 oct. 2021 11:21 En ce moment vous êtes déphasés.
Toi, il y a 4 rôles que tu voudrais avoir : mari, père, homme, amant. Tu avais fait une croix sur les 2 derniers jusqu'à ce que tu réalises que ta nana les retrouve ailleurs ce qui est pour le moins émasculant. Donc tu ne peux plus te contenter de moins que ça.
Depuis sa liaison, ta nana te répond sur le champ de la tendresse. Elle te renvoie aux deux premiers rôles en pensant que parce qu'elle te dit je t'aime, elle va réparer ta masculinité. Alors que toi tu attends les deux derniers. Pardon d'être cru, mais tu ne veux plus d'une nana qui t'aime juste, tu veux une nana qui te prends. Et toi, il faut que tu te mettes dans ces dispositions là au lieu de t'excuser d'exister. Que tu assumes tes besoins sur ce plan là, sans honte. Vous êtes hors sujets.

Milo, tu tapes pas mal dans le mille dans ton avant dernier message, je trouve.
On en a déjà discuté il y a quelques mois. On en a reparlé ce midi. Elle me dit qu'elle me veut bien entendu aussi comme amant, qu'elle m'aime pour ce que je suis : père de ses enfants, mari mais aussi pour "autre chose"... elle n'a pas réussi à exprimer ce "autre chose". Madame semble vraiment bloqué avec la vision de moi comme "amant"... ça fait peur...

Elle a pas mal ramé ce midi pour que je ne parte pas seul à la mer... elle veut que je reste avec eux. Elle m'a dit qu'elle n'imaginait pas la vie sans moi, que j'étais Son Amour...
C'est dur de tenir bon. J'ai pas annulé ma résa... vais essayer de tenir bon jusqu'à dimanche...
Avatar du membre

Auteur du sujet
_Fred_
Cornu
Cornu
Messages : 23
Enregistré le : mer. 20 oct. 2021 09:26

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par _Fred_ »

Sans Prétention a écrit : ven. 22 oct. 2021 13:40
Ça peut paraître dégueulasse mais les faits montrent, dans bien des cas que le gain de temps est effectif.
J'y réfléchirais encore... mais clairement là, j'ai envie de penser à moi, à mon couple. C'est égoïste mais je m'en tape de sa vie à l'autre, même si j'ai beaucoup de compassion pour sa femme (qui est tout à fait mon style soit dit en passant lol)
Sans Prétention a écrit : ven. 22 oct. 2021 13:40
milo91 a écrit : ven. 22 oct. 2021 08:25 mais il ne faut pas que cela ne devienne obsédant, la première victoire c'est la résilience, la deuxième c'est la confiance en soi, et enfin la plus grande et la plus dure la confiance dans l'autre.
J'adhère parfaitement. :super:
+1
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 366
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par Dnj »

C'est ce qu'il faut, que tu tiennes bon.
Même si d'ici à ton départ elle t'offre une séance de sexe au dessus du lot pour te faire rester. Si tu ne pars pas, le soufflé retombera.
La peur de perdre l'autre est un excellent catalyseur pour stimuler le désir (au début cependant, à terme c'est pas un mode de fonctionnement très sain je trouve, mais au début pour secouer le cocotier y a pas mieux).
Le désir ne se réclame pas, si tu lui dis "j'aimerais que tu me prennes comme amant" ça ne changera pas son désir d'un iota. Elle conscientise ton besoin mais n'a pas de prise sur ses émotions.
En mettant sur le tapis le risque concret de te perdre, LA tu vas la remuer émotionnellement et la prendre aux trippes. Là elle va mesurer réellement ce qu'il se passe; pas tant que tu es acquis et qu'elle te voit comme tel.

Au tout début je t'ai écrit : ton salut est dans le fait de la quitter. T'imagines pas combien c'est vrai.
Tant que tu n'es pas dans les dispositions mentales ou tu peux la quitter, alors tu ne peux provoquer aucun désir. Si tu veux que son regard sur toi change, il faut que ton comportement change, que tu ne sois plus le gentil mari mais que tu sois aussi l'homme qui a des aspirations, et qui ira les chercher désormais. Elle peut attraper le coche ou non, mais faut lui faire comprendre qu'à la maison désormais c'est un homme qu'il y a, pas juste un gentil mari.
Elle m'a dit qu'elle n'imaginait pas la vie sans moi, que j'étais Son Amour...
N'en aie cure. C'est le discours qu'on sert au mari. C'est un rôle que tu as déjà mais qui n'est plus suffisant pour toi. Dans ta tête il faut vraiment que ça devienne clair pour toi.
Par contre, je t"invite à constater combien le simple fait d'aller 4 jours à la mer loin d'elle suffit déjà à la remuer émotionnellement. See? Fuis moi, je te suis. Faut que ça soit ton mantra les prochains jours.
père de ses enfants, mari mais aussi pour "autre chose"
rôle 1, rôle 2.
Le reste n'existe pas et n'a jamais existé, c'est "autre chose" mais en fait il n y a rien.
Il est là le loup chez vous.
Tu veux plus rester cantonné à ces rôles 1 et 2. Comporte toi comme tel, mais sans "mendier" du sexe.
Le chemin du bonheur, c'est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent mais par leur manière de voir les choses qui arrivent.
Epictète
Avatar du membre

Lactus Bifidus
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 224
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 05:17
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4405

Re: La vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Message par Lactus Bifidus »

_Fred_ a écrit : ven. 22 oct. 2021 14:30 Elle m'a dit qu'elle n'imaginait pas la vie sans moi, que j'étais Son Amour...
Been there, done that... J'ai eu droit exactement aux mêmes mots, alors qu'elle priorisait encore la souffrance (hypothétique) de l'amant qu'elle venait de plaquer, par rapport à la mienne (bien réelle)... "tu es l'homme de ma vie", "je ne vois pas ma vie sans toi", "je ne peux pas vivre sans toi", j'ai même eu le surréaliste "je voudrais qu'on soit enterrés ensemble".

Les cocufieuses en mal de repentir se mentent à elles-mêmes. Seuls leurs actes comptent ! N'écoute pas ses mots, écoute son corps, ses gestes, ses attentions. Tout le reste ce n'est que du vent, elle se ment à elle-même parce qu'elle t'a menti pendant 3 ans. Le meilleur mensonge, c'est celui qu'on se raconte tellement qu'on finit par le croire...
De Pierre à Paul, en passant par Jules et Félicien,
Embrasse-les tous, Embrasse-les tous, Dieu reconnaîtra le sien !
Passe-les tous par tes armes, passe-les tous par tes charmes,
Jusqu'à ce que l'un d'eux les bras en croix, tourne de l'œil dans tes bras
Répondre