Suis-je parano ?

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Anonyme 2

Re: Suis-je parano ?

Message par Anonyme 2 »

Deg a écrit : sam. 12 juin 2021 10:41 Je ne crois pas que les femmes aiment les connards et encore moins qui les trompent.

Pour ces féministes y avaient peut-être erreur sur les termes employés non?
Parce que défendre la tromperie c est compliqué...Même avec la plus grande des mauvaises fois.

Perso à chaque fois qui a eu débat y a pas eu match

:petard:

C'est elles qui justifiaient la tromperie pour consoler une fille qui racontait être mal car son couple est en crise (exposant comme un trophée le fait qu'elle s'est tapée un mec de 42 ans en vacance :) ) : "si tu en es arrivée la c'est que tu en avais besoin" , "la distance vous fera du bien" ...
Je n'ai pas réagi mais je ne vais plus jamais adresser la parole à ces deux la. Pour défendre la gente féminine, j'ai vu des regards plein de jugements chez deux autres (celles que j'apprécie le plus en plus). Mais j'étais outré, nous étions outrés mais nous n'avons rien dit, c'est moche, c'est lâche.

bref j'ai flirtouillé, même sans suite, ça redonne confiance...
Avatar du membre

Lactus Bifidus
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 188
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 05:17
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4405

Re: Suis-je parano ?

Message par Lactus Bifidus »

ilfuturococuo a écrit : dim. 13 juin 2021 15:27 Mais j'étais outré, nous étions outrés mais nous n'avons rien dit, c'est moche, c'est lâche.
Punaise… Pardon mais si ça m'arrive à moi, je crois que je fonce dans le tas. Je suis d'un naturel plutôt réservé, mais j'ai aucune peur du regard des autres, quand j'ai un truc à dire je le dis. Et dans ce cas précis, je les aurais défoncées !!!
De Pierre à Paul, en passant par Jules et Félicien,
Embrasse-les tous, Embrasse-les tous, Dieu reconnaîtra le sien !
Passe-les tous par tes armes, passe-les tous par tes charmes,
Jusqu'à ce que l'un d'eux les bras en croix, tourne de l'œil dans tes bras
Avatar du membre

Auteur du sujet
Anonyme 2

Re: Suis-je parano ?

Message par Anonyme 2 »

Lactus Bifidus a écrit : dim. 13 juin 2021 15:44
ilfuturococuo a écrit : dim. 13 juin 2021 15:27 Mais j'étais outré, nous étions outrés mais nous n'avons rien dit, c'est moche, c'est lâche.
Punaise… Pardon mais si ça m'arrive à moi, je crois que je fonce dans le tas. Je suis d'un naturel plutôt réservé, mais j'ai aucune peur du regard des autres, quand j'ai un truc à dire je le dis. Et dans ce cas précis, je les aurais défoncées !!!
Je me sens déjà assez mal tu ne m'aides pas :?

Je suis dans ton cas contraire, je n'ai pas vraiment peur d'aller au clash, mais je pense que j'ai eu peur d'être identifié dans cette situation, peur de quoi exactement ? aucune idée, mais c'était comme une sorte de protection.

J'aurais vraiment du l'ouvrir, je ne suis pas en paix la.
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 290
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: Suis-je parano ?

Message par Dnj »

Mais non, tu t'embêtes pour rien 😉

Moi dans les soirées où les trucs de ce genre, je reste loin des cons. En général je reste avec des personnes que j'apprécie vraiment.
Mais ce genre de nana, un peu suffiante et superficielle, qui pensent qu'il y a une vraie profondeur de propos à dire "oui tu as bien fait de tromper c'est bien de t'écouter" c'est le genre qui finit pas sa vie heureuse et qui sait pas pourquoi, je les fuis comme la peste. Qu'elles restent dans leur médiocrité, on s'en tape de créer un drama inutile alors qu'il y a un tas de personnes de qualité avec qui tu peux passer du temps par ailleurs.
Si tu te dis que tu devrais passer du temps à convaincre les cons qu'ils ont tort tu n' as pas fini de ramer.
Le chemin du bonheur, c'est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent mais par leur manière de voir les choses qui arrivent.
Epictète
Avatar du membre

Lactus Bifidus
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 188
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 05:17
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4405

Re: Suis-je parano ?

Message par Lactus Bifidus »

S'agit pas de les convaincre qu'ils ont tort, s'agit de leur mettre le nez dans leur merde.
De Pierre à Paul, en passant par Jules et Félicien,
Embrasse-les tous, Embrasse-les tous, Dieu reconnaîtra le sien !
Passe-les tous par tes armes, passe-les tous par tes charmes,
Jusqu'à ce que l'un d'eux les bras en croix, tourne de l'œil dans tes bras
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 290
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: Suis-je parano ?

Message par Dnj »

Oh ça la vie se chargera d'elles :)
Une nana qui affiche fièrement à ses copines qu'elle trompe son mec en dit très long sur sa qualité de vie (de même que ses copines qui ont l'air aussi fûtées qu'un bulot cuit)
Le chemin du bonheur, c'est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent mais par leur manière de voir les choses qui arrivent.
Epictète
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3247
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Suis-je parano ?

Message par Sans Prétention »

Dnj a écrit : dim. 13 juin 2021 15:58 Moi dans les soirées où les trucs de ce genre, je reste loin des cons. En général je reste avec des personnes que j'apprécie vraiment.
Mais ce genre de nana, un peu suffiante et superficielle, qui pensent qu'il y a une vraie profondeur de propos à dire "oui tu as bien fait de tromper c'est bien de t'écouter" c'est le genre qui finit pas sa vie heureuse et qui sait pas pourquoi, je les fuis comme la peste. Qu'elles restent dans leur médiocrité, on s'en tape de créer un drama inutile alors qu'il y a un tas de personnes de qualité avec qui tu peux passer du temps par ailleurs.
Si tu te dis que tu devrais passer du temps à convaincre les cons qu'ils ont tort tu n' as pas fini de ramer.
+1
:jap:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Anonyme 2

Re: Suis-je parano ?

Message par Anonyme 2 »

Je vais contre moi même sur ce point, mais je pense que lactus a raison.

Il aurait fallu leur balancer leur merde sous leurs yeux. Je pense que j'ai trop voulu me distancier avec mon histoire personnelle, que je n'ai pas voulu être le défenseur des cocus pour quelle raison ? je ne sais pas, ne pas être assimilé à cela ? Il et elles ne savent rien de mon histoire perso, je ne raconte rien.

Si prochaine fois il y a je balancerai tout ce que je pense sur la question.

Il n'y a pas à dire on vie vraiment dans un monde gerbant.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3247
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Suis-je parano ?

Message par Sans Prétention »

ilfuturococuo a écrit : dim. 13 juin 2021 17:30 Je vais contre moi même sur ce point, mais je pense que lactus a raison.
C'est pas ce que tu fais qui compte c'est pourquoi.

Parfois il faut laisser les gens dans leur bouse.
D'autres fois, on peut tenter de convaincre.
D'autres fois encore, c'est pour se défouler, mais il faut accepter les conséquences.

La vraie réponse est "ça dépend" 🙂

Cependant, je sais d'expérience que les batailles rangées sur ce sujet précis, dès qu'on y mêle une idéologie de pseudo "liberté" sexuelle, ne mènent nulle part.
Parce que les gens sont dans la confusion la plus totale sur les concepts qu'ils emploient pour expliquer et justifier leur comportement (par exemple, ils confondent exclusivité sexuelle et fidélité. C'est pas du tout la même cbose. Liberté et expression narcissique, etc...)
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Lactus Bifidus
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 188
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 05:17
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4405

Re: Suis-je parano ?

Message par Lactus Bifidus »

ilfuturococuo a écrit : dim. 13 juin 2021 17:30 Je vais contre moi même sur ce point, mais je pense que lactus a raison.

Il aurait fallu leur balancer leur merde sous leurs yeux. Je pense que j'ai trop voulu me distancier avec mon histoire personnelle, que je n'ai pas voulu être le défenseur des cocus pour quelle raison ? je ne sais pas, ne pas être assimilé à cela ? Il et elles ne savent rien de mon histoire perso, je ne raconte rien.

Si prochaine fois il y a je balancerai tout ce que je pense sur la question.

Il n'y a pas à dire on vie vraiment dans un monde gerbant.
Qu'on soit clair : je ne dis pas que c'est la position à adopter. Juste que j'en suis arrivé à saturation, que je me suis tu pendant trop longtemps, et qu'à présent je me moque du qu'en dira-t'on. Et si je dois me brouiller avec des gens, soit ! Je pense qu'il y a des personnes qui gagneraient à entendre ce que le monde réel (et pas les pseudo-psychologues des magazines féminins) pense vraiment d'elles et de leur comportement.
De Pierre à Paul, en passant par Jules et Félicien,
Embrasse-les tous, Embrasse-les tous, Dieu reconnaîtra le sien !
Passe-les tous par tes armes, passe-les tous par tes charmes,
Jusqu'à ce que l'un d'eux les bras en croix, tourne de l'œil dans tes bras
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 290
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: Suis-je parano ?

Message par Dnj »

Il n'y a pas à dire on vie vraiment dans un monde gerbant.
Je ne pense pas. Le monde est ce qu'on choisit d'en faire.
Le souci c'est souvent qu'on choisit mal ses fréquentations (je sais plus à qui j'ai dit ça, mais il faut se dire qu'on est la moyenne des 5 personnes qu'on côtoie le plus). Souvent, quand des gens changent il faut chercher l'origine dans un changement de fréquentation. Et réciproquement la meilleure façon de se protéger des coups de poignards c'est justement de bien choisir ses relations.

Cela dit, des gens réglos il y en a plein, c'est des gens sur qui on peut compter.
Et..il y a aussi plein de cons ou des gens qui se foutent d'avoir des principes ou non. Qui se posent pas forcément ce genre de question et qui vivent leur vie, un peu égoïstement, qui veulent pas forcément être incorrects avec d'autres mais qui le sont quand même parce que c'est leur façon de vivre leur vie ("j'ai fait ça pour moi, c'est pas contre toi hein", dans mon monde on entend jamais ce genre de phrase). Combien d'histoires a t on lu sur des gens dont le conjoint le trompe avec un ami... C'est souvent un symptôme ça, celui d'un "tu devrais mieux choisir les personnes qui fréquentent ta vie".
D'ailleurs j'aime bien ce forum pour ça, parce que finalement on arrive un peu sur ce débat là, sur la qualité des gens qu'on fréquente et aussi sur comment être une personne de qualité dans ses fréquentations.

Bref, on a tous que 24h dans une journée et je me dis qu'il y a des combats à mener et d'autres qui n'en valent pas la peine.
Des gens dont je suis vraiment proches il y en a peu, mais ce sont tous des gens reglos et je crois que je pourrais literallement tout faire pour eux. Et c'est souvent réciproque. Mais je fais pas ça pour n'importe qui, parce que je suis quelqu'un de très peu pardonnant vis à vis des choses vraiment incorrectes. L'erreur j'ai rien contre, on en fait tous. Mais une erreur n'est pas une faute. L'erreur ça se pardonne, la faute ça s'ejecte. Il ne faut pas confondre une faute et une erreur.
Et si on se dit que dans le fond on a peu de temps, alors je préfère consacrer mon temps à des gens que j'estime bien. Ça me gêne pas de passer des heures à appuyer quelqu'un dont je sens qu'il est correct. Parce que c'est pas du temps de perdu, je pense qu'aider quelqu'un de correct c'est une bonne façon d'agir pour faire avancer le monde dans le bon sens même si c'est à petite echelle. Mais inversement, les gens que je sens pas correct je leur consacre pas de temps. Rien, nada. On est juste trop différents pour se comprendre, un sourire poli et ciao. Pas de drama, pas d'engueulade sterile, juste on fait nos vies séparément. Leurs causes ne m'intéressent pas. Pour eux, mon respect se limite à de la politesse.
Tes 3 pouffiasses là, tu vas passer 1h ou 2 à leur donner ton point de vue dont elles n'auront rien à cirer, au final tu auras perdu ton temps et tu seras passé pour un idiot parce que vous parlez pas la même langue. Passe juste ton chemin quand c'est comme ça et que les gens incorrects restent entre eux à se demander pourquoi leur vie est si nulle.
Le chemin du bonheur, c'est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent mais par leur manière de voir les choses qui arrivent.
Epictète
Avatar du membre

Auteur du sujet
Anonyme 2

Re: Suis-je parano ?

Message par Anonyme 2 »

Je reviens aux nouvelles :

- J'ai commencé à suive une psy, très compétente, elle a tiré des évènements de ma vie que même moi j'avais zappé, je voulais absolument pas d'une femme au début, mais elle s'avère être meilleure que les psys hommes que j'avais déjà vu par le passé sans suite.

- On va entamer un double travail sur les différents traumatismes et sur la confiance/estime de moi même.

- Je suis toujours isolé socialement, sans doute le pire été de ma vie.

- Je ne bois plus d'alcool pour me calmer, plus besoin.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Anonyme 2

Re: Suis-je parano ?

Message par Anonyme 2 »

Dnj a écrit : dim. 13 juin 2021 21:39
Il n'y a pas à dire on vie vraiment dans un monde gerbant.
Je ne pense pas. Le monde est ce qu'on choisit d'en faire.
Le souci c'est souvent qu'on choisit mal ses fréquentations (je sais plus à qui j'ai dit ça, mais il faut se dire qu'on est la moyenne des 5 personnes qu'on côtoie le plus). Souvent, quand des gens changent il faut chercher l'origine dans un changement de fréquentation. Et réciproquement la meilleure façon de se protéger des coups de poignards c'est justement de bien choisir ses relations.
Justement non, DNJ, je ne suis pas d'accord avec toi, du moins pas totalement.
Le monde n'est pas ce qu'on choisit d'en faire, il y a tout un tas de déterminismes, de situations/configurations qui laissent un nombre très restreint de possibilités/champ d'action.

cas pratique moi : je débarque dans une nouvelle ville, je suis étranger, donc tous mes amis du lycée enfance cousins ... etc tu oublies.
Dans cette ville la, c'est simple soit la solitude la plus totale, soit fréquenter ces collègues à la con que je n'aime pas en plus. D'ailleurs je ne sors plus. Il y a plein de monde dans ma situation. Un petit tour sur internet te donnera un sacré paquet d'infos sur l'isolement social.

Et pourtant je ne suis pas associal, c'est juste que la vie a fait que ... des configurations que je ne peux pas contrôler.

Dnj a écrit : dim. 13 juin 2021 21:39 Tes 3 pouffiasses là, tu vas passer 1h ou 2 à leur donner ton point de vue dont elles n'auront rien à cirer, au final tu auras perdu ton temps et tu seras passé pour un idiot parce que vous parlez pas la même langue. Passe juste ton chemin quand c'est comme ça et que les gens incorrects restent entre eux à se demander pourquoi leur vie est si nulle.
Une des pouffiasses est parti en vacances avec son mec cocufié, elle n'avait aucune honte à exhiber les photos aux collègues, après avoir raconté ça. Quel monde de merde quand même.

J'ai longtemps cru au récit type : les connards, les pouffiasses ... etc l'emporteront pas au paradis, bon le paradis j'y crois plus depuis un moment, ensuite j'ai cru que la vie/la nature/le karma appelez ça comme vous voulez finira par leur rendre la monnaie... ben en fait non. Pour la plus part d'entre eux, ils finissent hyper bien. C'est les gens bien qui finissent mal.

Une fois cela accepté, je pense qu'on vie mieux.

Vais-je pour autant me transformer en connard ? non. Je ne veux pas vendre mon âme, dans ce monde complètement désuet si on peut rester sur une ligne directrice c'est de bonne augure.

C'est bizarre je ne sais pas ce qu'en pense SP, mais j'ai pas osé relire les premières pages de ce thread, je ne sais pas pourquoi ça me parait hyper lourd, comme ci, je commence déjà a enfouir ce trauma au fond de moi.

en tout cas votre aide m'a été précieuse, la route est encore très très longue et lente. je ne perds pas espoir, je ne me fais pas non plus d'illusions, advienne que pourra. Comme disait Houellebecq "Tout peut arriver dans la vie, et surtout rien."
Avatar du membre

supersymetrie
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 190
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 15:59

Re: Suis-je parano ?

Message par supersymetrie »

ilfuturococuo a écrit : lun. 26 juil. 2021 14:44
J'ai longtemps cru au récit type : les connards, les pouffiasses ... etc l'emporteront pas au paradis, bon le paradis j'y crois plus depuis un moment, ensuite j'ai cru que la vie/la nature/le karma appelez ça comme vous voulez finira par leur rendre la monnaie... ben en fait non. Pour la plus part d'entre eux, ils finissent hyper bien. C'est les gens bien qui finissent mal.
Alors je pense que tout le monde aura son mot de bonheur et son lot de malheur et que bien entendu rien n’est lié avec des bonnes ou mauvaises actions du passé.
Le problème qu’il se passe c’est l’ego.
Comment a t elle pu me faire ça ? Comment a t il pu baiser avec une autre ?
Moi je suis une femme ou un homme bien parce que … mettez la liste qui vous convient …
Au final l’aventure de votre conjoint ou conjointe ne donne en aucun cas votre valeur … mais plutôt leur valeur.
Vous pouvez mettre les événements dans tous les sens. Parler de bénéfice / risque
Tout est faussé… vous ne devez rien savoir donc le bénéfice est plus élevé que le risque
Vous pouvez trouver à raison ou à tort des excuses ou non
La seule personne à qui vous faites du mal c’est vous même en voulant mettre qq chose de logique, sentimental, trouver les actions qui dans le passé a un jour permis de …
On peut tout trouver a posteriori et ce n’est pas à vous de faire ce chemin de réflexion que n’a pas fait votre conjoint ou conjointe
Ce sont juste des connards et des connasses
Point
Vous n’avez pas fait parti de l’équation … vous étiez juste le problème à résoudre pour arriver à ses fins
C’est tout
Ils n’ont pas cherché une raison pour ne pas le faire, ils ont voulu le faire car à un moment il y a eu une occasion grace , souvent, a la confiance accordée
Se faire draguer, draguer, sa faire sauter et découvrir un inconnu ou une inconnue c’est génial
Y’a rarement de histoires d’amour … ils ou elles trouvent ou retrouvent une partie d’eux dans ce moment qu’ils où elles ne peuvent pas vivre avec vous
C’est leur choix à eux et vous n’avez jamais fait parti de la réflexion car les bénéfices ont été plus élevés que les risques grâce à la confiance accordée
C’est tout
Que vous restiez avec ou non … plus tard … ils ne seront pas punis pas une divinité … l’amant ou l’amante ne s’écroulera pas en disant qu’il a détruit une famille … et qu’ils auront 7 ans de malheur
Ils passeront à la suite et comme eux n’ont pas leur fondations de cassées… ils se font une nouvelle vie super bien et très facilement …
Et vite …
Il n’y a aucune notion de justice divine ou autre
La seule manière d’avancer est de faire comme eux … bénéfices / risques
Quelles sont les bénéfices et les risques si je reste dans cette relation. Et attention… les enfants vont être triste sinon se séparé n’est ni un bénéfice ni un risque pour vous.
Quand ils ont baisé avec un autre ou une autre, le fait que les enfants soient triste si vous découvrez tout n’entre pas en ligne de compte.
Ce qui été fait donne leur valeur
Il n’y a pas de justice divine au contraire
Réfléchissez et bénéfices / risques pour vous et non pour faire plaisir aux autres.
C’est vous qui serez malade, c’est vous qui ne dormez plus , c’est vous qui pleurez quand vous voyez une image à la télé , c’est vous qui vous tortures l’esprit pour laisser une chance
Pardonnez si vous voulez … mais vivez votre vie comme vous l’entendez en restant ou en partant … mais c’est votre choix pas celui des autres ou pour les autres
Et soyons clair … avec vous … ils ont été de connards et des connasses … c’est tout 😉
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 182
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Suis-je parano ?

Message par Deg »

supersymetrie a écrit : lun. 26 juil. 2021 20:04 Ils passeront à la suite et comme eux n’ont pas leur fondations de cassées
A mon avis c'est surtout qu'ils n'ont pas de fondations du tout. :roll:
supersymetrie a écrit : lun. 26 juil. 2021 20:04 ils se font une nouvelle vie super bien et très facilement …
Et vite …
Vite et facilement oui, mais super (à moyen et long terme) pas si sûr. :doute:
Verrouillé