Je n'arrive pas à le quitter

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Auteur du sujet
tsunami
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 69
Enregistré le : mer. 5 mai 2021 11:20

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par tsunami »

Bonjour Dnj, je vais parler un peu de mon intimité. Tu es un homme et ton avis peut m'éclairer. Mon mari est et à toujours été un lapin dans le sens 30 secondes grand max :lol:

Il ne s'est jamais remis en question et je ne voulais pas blesser son ego de mâle. Je faisais avec.

Puis en 2018 il a eu des soucis avec ses supérieurs au boulot; il ruminait sans cesse jusqu'à ce qu'il décide de se mettre en arrêt sans vrai motif.

Ca a duré 18 mois, pendant lesquels il restait cloitré à la maison (aucun ami), ne faisait pas grand chose mis à part un peu de ménage, il s'occupait du linge et faisait les courses (c'est pas anodin) pendant que je travaillais. Le week-end j'assumais ces mêmes tâches.
Pendant cette période il avait des troubles de l'érection jusqu'à la dysérection.
Je minimisais son état car j'imagine que ça doit vraiment être difficile à vivre pour un homme. Je lui proposais d'aller en parler à un médecin, je mettais ça sur le compte de son arrêt de travail, du stress que cela engendre etc... Il n'a jamais voulu consulter.

6 mois avant qu'il ait ce "coup de foudre" j'ai changé d'employeur avec formation assez intense et prenante. J'ai du partir 1 mois de la maison. Toujours en arrêt il gérait le quotidien. Il m'avait rejoint un week-end et nous avions passé 2 jours vraiment très agréables sauf qu'il avait toujours des érections molles. (j'ai pensé à une forme de dépression).

Mars confinement pour tout le monde et et il était toujours aussi mou (physiquement et moralement) et moi dans ma formation. Juin : coup de foudre.

Au début il niait être avec elle, il me disait que c'était juste une amie qu'il ne se passait rien entre eux et bien entendu je n'y croyais pas alors j'ai fouiné et j'ai trouvé une ordonnance de SPEDRA dans sa sacoche. La terre s'est ouverte sous mes pieds. Ca faisait des mois qu'il refusait d'aller voir un médecin et là, pour elle qu'il ne connait que depuis quelques heures, il y est allé. Ca fait vraiment mal.

La suite tu connais. Depuis, il ne prend plus ce médicament et n'a plus eu de problèmes de ce genre mais ça reste un lapin.

Il m'a reproché d'avoir été ma bonne quand il était en arrêt, qu'il devait passer la serpillère, faire les courses et gérer la maison. Il se sentait rabaissé. C'est une de ses "excuses" à la con pour justifier son comportement. Il oublie qu'en 12 ans j'ai toujours tout fait sans me plaindre, les courses, le ménage, la cuisine alors que tout comme lui je bossais.

Pour répondre à ta question, ce n'est pas un niqueur fou, il n'aurait pas tout gâché pour juste tirer un coup. Il était vraiment raide dingue d'elle. Mais avec du recul je pense qu'il s'est auto convaincu d'être amoureux, parce qu'il avait besoin de se sentir mec, de retrouver la passion du début et qu'elle est tombé à pic, sous anxiolytiques car elle venait d'être (encore) largué, seule et faible...il a mis sa cape et à joué au sauveur. Sauf qu'il n'a jamais su porter un couple dans sa vie...alors si en plus il y a 2 nains dans l'équation ça complique tout.

Il a besoin de se sentir en sécurité, il a besoin d'une femme qui le guide, qui l'oriente et sur qui il puisse se reposer. Il faut aussi qu'elle le rassure souvent car il manque de confiance. (quoi que là il a pris confiance en lui, il est même trop confiant). Lui, peut donner beaucoup d'affection (en écrivant je pense à mes chiens :lol: ), il est plutôt serviable et très bricoleur. Il déteste le conflit donc il ne répond jamais aux attaques et aux reproches (oui je faisais très souvent des monologues) Heu...oui c'est tout.

En fait, il sera heureux avec une femme comme lui. D'ailleurs son casse dalle était mon opposé en tout point.
Avatar du membre

Lactus Bifidus
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 122
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 05:17
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4405

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par Lactus Bifidus »

Tsunami,

Je pense que tu as recollé les morceaux du puzzle : avec elle il voulait faire des efforts parce qu'il voulait lui plaire, ce qui était différent avec toi. J'ai vécu ça aussi. Pas de médicaments pour madame, mais du sexe à peu près 2 fois l'année, j'avais mis ça sur le compte des antidépresseurs, je lui trouvais toujours des excuses... Et puis quand tu lis qu'avec son amant c'était les culbutes 3 à 4 fois la semaine selon la météo et la disponibilité, ouais, ça fait mal. Ce qu'il faut retenir je crois c'est : non ce n'est pas juste pour le cul, mais OUI ils deviennent subitement très disponibles pour le cul, et sont prêts à faire tous les efforts pour être apprécié du sandwich...
De Pierre à Paul, en passant par Jules et Félicien,
Embrasse-les tous, Embrasse-les tous, Dieu reconnaîtra le sien !
Passe-les tous par tes armes, passe-les tous par tes charmes,
Jusqu'à ce que l'un d'eux les bras en croix, tourne de l'œil dans tes bras
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 185
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par Dnj »

Salut Tsunami,

Voilà ma vision des choses là dessus (c'est pas LA vérité ^^ c'est la mienne, corrèle là avec l'avis d'autres mecs).
Mon mari est et à toujours été un lapin dans le sens 30 secondes grand max :lol:
Il ne s'est jamais remis en question et je ne voulais pas blesser son ego de mâle. Je faisais avec.
C'est un problème..
Je pense que tu aurais dû insister plus là dessus. Ce n'est pas normal en couple de ne pas vouloir faire d'effort pour être un bon partenaire.
Il faut distinguer les défauts en deux catégories :
- Ceux qui ne sont pas corrigeables : la taille du sexe, la forme, une maladie quelconque. Taille et forme, je pense (j'espère? :lol: ) que ce n'est pas si déterminant que ça (sauf cas pathologique), et si c'est une maladie alors un médecin sera de bon conseil. Dans les deux cas on peut s'arranger pour que ça soit cool avec le partenaire et qu'on soit heureux sur ce plan là; soit avec des pratiques différentes, d'autres positions etc.
- Ceux qui sont corrigeables : la précocité, un trouble ponctuel de l'érection. Ce n'est pas mal d'être précoce car ça arrive à plein de monde; mais c'est mal de ne rien faire pour y remédier. Il y a plein de sexologues qui peuvent aider à améliorer ça. Ce qui est anormal c'est de ne pas consulter de sexologue dans cette situation là (à moins que... on n'en a rien à foutre de son partenaire?).
En fait, je pense qu'est un bon partenaire celui qui veut être un bon partenaire (parce qu'il prendra le temps de se renseigner pour s'améliorer, d'écouter sa partenaire, etc.). Ton mari en était un mauvais parce qu'il n'en avait rien à foutre; pas parce qu'il était précoce ou qu'il bandait un peu mou.
En fait le cheminement c'est : il ne t'aimait pas (il était juste dans une situation confortable avec toi) donc il ne prenait pas la peine de chercher à te satisfaire. Le jour ou il a pensé l'aimer elle, il s'est dit "merde, faut que je puisse la satisfaire pour la garder celle là" et il a potassé pour faire ce qu'il fallait.
Bon, pardon d'être trash mais ça fait une dizaine d'années que tu n'as pas eu d'orgasme si je lis bien. Tu vas juste revivre quand tu vas retrouver un mec normal :lol:
Ca a duré 18 mois, pendant lesquels il restait cloitré à la maison (aucun ami), ne faisait pas grand chose mis à part un peu de ménage, il s'occupait du linge et faisait les courses (c'est pas anodin) pendant que je travaillais. Le week-end j'assumais ces mêmes tâches.
Ca n'a rien d'anormal ça, c'est un partage des tâches..
Chez moi, le premier rentré à la maison fait le diner pour tout le monde. Les courses ou la plupart des repas je m'en occupe, le linge c'est madame. Le ménage on en fait tous une part.
Pendant une période ma femme travaillait moins, elle en faisait un peu plus à la maison. Et les semaines ou elle travaillait plus c'est moi qui en faisait un peu plus. Qu'y a t-il d'anormal à ça?
Ca faisait des mois qu'il refusait d'aller voir un médecin et là, pour elle qu'il ne connait que depuis quelques heures, il y est allé. Ca fait vraiment mal.
Qui veut, peut...
Il m'a reproché d'avoir été ma bonne quand il était en arrêt, qu'il devait passer la serpillère, faire les courses et gérer la maison. Il se sentait rabaissé. C'est une de ses "excuses" à la con pour justifier son comportement. Il oublie qu'en 12 ans j'ai toujours tout fait sans me plaindre, les courses, le ménage, la cuisine alors que tout comme lui je bossais.
ça + le reste en dit très long sur comment il te voit..
Avec une nana qu'il aime il ne gueulera jamais parce qu'il doit cuisiner le soir.
J'ai du mal à cerner mais je sens un côté très grossier chez lui.. Le fait de te dire "je voulais te baiser" alors que toi tu allais mal; le fait de planter sa maitresse parce qu'elle avait 2 gamins alors qu'elle ne lui a pas demandé de s'en occuper, le fait de gueuler parce que lorsqu'il est à la maison h24 il doit passer plus de temps à s'occuper de la maison. Il a un léger problème de respect des femmes, non? Genre il s'attendait à ce que toi tu fasses le ménage et à ce que toi tu sois une déesse au lit; et lui pouvait se permettre de ne pas régler ses problèmes au lit et râlait parce qu'il devait passer un coup de serpillère alors qu'il était h24 à la maison? Come on.. D'ailleurs de ton point de vue, si sexuellement c'est toi qui avais eu un problème (frigide, sécheresse, ce que tu veux) il aurait pas insisté lourdement pour que tu consultes?
En fait, il sera heureux avec une femme comme lui.
Même pas sûr..
Un couple y a toujours un aspect donnant donnant.
Dirais tu que tu as été heureuse avec lui? Ou que tu te convainquais que tu l'as été? Regarde ce que toi même tu écrivais il y a quelques jours:
J'étais dans ma routine, dans ma petite vie de bobo avec une jolie maison, un bon boulot et un mari pas très original, qui se laissait porter par la vie, qui était très pépère, sans surprise mais qui avait cette lueur dans les yeux quand il me regardait.
Avatar du membre

Auteur du sujet
tsunami
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 69
Enregistré le : mer. 5 mai 2021 11:20

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par tsunami »

Bonjour Lactus, oui on leur trouve des excuses, on devient très con. Au final, je ne le connaissais pas cet homme. C'est d'ailleurs le seul homme de ma vie à qui j'ai donné ma confiance absolue :bonk: .
Aujourd'hui je sais que l'on n'est pas fait pour vivre ensemble car à la base nous n'avons pas les mêmes valeurs.
Il aurait été tellement plus honnête de me parler, de me dire ce qu'il ressentait plutôt que d'agir comme si je n'existais pas, comme si j'étais un jouet que tu jettes quand t'en as marre.
On aurait pu se séparer proprement.
Mais c'est le genre d'homme qui va d'abord trouver un nouveau jouet avant de jeter l'autre...c'est moche. Et OUI ils sont prêts à tout pour se mettre le nouveau sandwich dans la poche, même à cracher sur nous.

Dnj, merci pour ton avis. Oui il a un côté grossier qu'il ne cache plus aujourd'hui. Quand on se promène dans la nature avec les chiens il crache très souvent par exemple, et ça c'est un truc qui me rend dingue. Donc je lui dit, "est ce que tu fais ça quand tu vas en ville? non? bah alors à moins d'avoir avalé un moucheron ça se fait pas", mais il continue. La semaine dernière il me met ses chaussettes puantes sous le nez en rigolant, juste pour me montrer comme ça pue...oui j'ai encaissé pas mal de trucs de ce genre ces derniers temps. Tu comprends pourquoi j'ai une sale image de moi...

Il trouvera facilement une ptite nana gentille, mais quand la passion disparaitra j'espère qu'elle ne fera pas la carpette...

Est ce que j'ai été heureuse ?? Disons que je n'ai pas été malheureuse. Une vie de routine mais c'était pas le bagne.

Notre couple était éteint et j'ai fait l'autruche. Mais RIEN ne peut excuser une trahison comme celle là. Il avait juste à assumer ses sentiments pour elle, partir et me laisser tranquille.
Il lui a dit qu'il l'épouserait et qu'il s'occuperait de ses enfants, il s'est investi chez elle, a fait des travaux (et a vidé son compte) pour au final la laisser tomber du jour au lendemain. C'est une histoire de dingue et je reste convaincu qu'il a un gros problème à régler avec lui même.
Mais cette fois ça sera sans moi. J'ai enlevé mon alliance hier, je crois qu'il n'a pas encore vu qu'elle n'était plus à mon doigt mais du coup ça se passe de mot.
Quand je le regarde je sais que c'est fini, que je suis arrivée au terminus.
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 185
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par Dnj »

C'est d'ailleurs le seul homme de ma vie à qui j'ai donné ma confiance absolue
Pour l'instant ;) Pour le prochain tu n'auras pas les mêmes œillères et il sera plus méritant.
La semaine dernière il me met ses chaussettes puantes sous le nez en rigolant, juste pour me montrer comme ça pue...oui j'ai encaissé pas mal de trucs de ce genre ces derniers temps.
Disons que la dessus c'est plutôt lui qui n'y comprends rien (au mieux). Ce genre de chose, c'est ce qu'on se permet en rigolant quand il existe déjà une complicité, pas quand l'autre est hyper mal en point. Ou alors espérait il ainsi créer cette complicité alors que ce que tu attendais c'était d'abord de la discussion de fond ? Un peu balourd je trouve.
Tu comprends pourquoi j'ai une sale image de moi...
Tu devrais pas. Tu as de belles valeurs, tu n'es pas bête, et aujourd'hui tu réagis comme il faut à tout ça. C'est ce que tu as vécu qui n'était pas normal, pas toi. Et même si tu as mis le temps avant de percuter l'important c'est que tu aies appris ce qu'il y a à apprendre de tout ça. So..c'est plutôt bien non ?
Est ce que j'ai été heureuse ?? Disons que je n'ai pas été malheureuse
:roll:
Mais RIEN ne peut excuser une trahison comme celle là.
:jap:
Il lui a dit qu'il l'épouserait et qu'il s'occuperait de ses enfants
Il te cherchait une remplaçante.
Par curiosité, comment as tu su ce qu'il lui a dit ? Ça m'étonnerait qu'il te l'ait dit de lui même. Tu as lu ce qu'il lui écrivait ?
il s'est investi chez elle, a fait des travaux (et a vidé son compte)
Euh...
"SON" compte, exact? Pas un éventuel compte joint ?
Vu ce qu'il a engagé, as tu bien fait le point sur tes propres finances et supprimé tous les accès qu'il pourrait avoir sur tes comptes à toi ? Ça vaut le coup de s'assurer qu'il n'a pas aussi tapé sur tes économies à toi pour refaire son appart à elle.
Avatar du membre

Auteur du sujet
tsunami
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 69
Enregistré le : mer. 5 mai 2021 11:20

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par tsunami »

Alors j'ai appris beaucoup de choses il y a 15 jours, une histoire de fou. Nous vivions dans un village et son sandwich le village voisin. Un ami du coin connait plutôt bien son casse dalle. Il l'a rencontré sur un site de rencontres l'année dernière...(tiens, faudrait que je mette Deg sur le coup! :lol: )
Ils se sont vu mais lui n'a pas accroché; du coup, étant à une dizaine de kilomètres l'un de l'autre ils sont restés "potes".
Elle a parlé, beaucoup parlé. Parfois il ne vaut mieux pas savoir! Quand elle était avec mon mari elle n'a pas décroché de ce site de rencontres. C'est une femme qui ne supporte pas d'être seule, même si elle est avec ses enfants.
Entre un de ses allers retours elle a eu une liaison avec un type, juste pour un soir. Mon ami pense que mon cf s'en ai douté (ce qui explique sa position foetale dans le canapé). Depuis elle enchaine les rencontres. Mais je m'en cogne de sa vie.
Elle aimerait m'envoyer des captures d'écran, me balancer toutes les saloperies qu'il a raconté sur moi. Elle peut, no problemo. A suivre...
J'ai eu une idée tordue il y a quelques jours : la faire venir à la maison et quand il rentre du boulot le laisser nous découvrir dans le salon une coupette à la main. Ouais je sais, je délire, je lui accorde trop d'importance à ce traitre mais Ô la jubilation :lol:

Pour ce qui est du compte bancaire c'est le sien. Tu vois, je suis dépensière et je ne voulais pas toucher à son argent. Donc oui il a flambé sur son compte. Il n'a aucun accès à mes comptes mais moi j'ai un visuel sur les siens :wink: Là aussi j'aurais préféré ne pas savoir.

La citation "tout se sait tôt ou tard" est bien vraie et le monde est petit.
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 185
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par Dnj »

:lol:
Ça c'est ce qu'on appelle un coup de karma bien placé dans les c*** :lol:
Elle aimerait m'envoyer des captures d'écran, me balancer toutes les saloperies qu'il a raconté sur moi.
Réfléchis y quand même.
Même si tu ne les lis pas tout de suite, tu peux te garder ça au chaud et ça peut te filer de la motivation si un jour tu hésites de nouveau a le quitter de peur de lui faire de la peine.
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 133
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par Deg »

tsunami a écrit : dim. 23 mai 2021 21:19 (tiens, faudrait que je mette Deg sur le coup! :lol: )
:mdr1:
Nan merci ça va aller j'ai un déjà un stock de boulets à trier :D
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3126
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par Sans Prétention »

tsunami a écrit : sam. 22 mai 2021 21:42 J'ai lu les accords toltèques et je n'aurais pas dû prendre ce message personnellement mais je ne suis pas un moine bouddhiste alors oui j'ai de la haine envers cette garce qui fait entrer le premier paumé chez elle sous les yeux de ses 2 gamins perturbés.
Cette phrase montre que tu n'as pas compris ce qu'était la tâche aveugle et ce que j'ai voulu te signifier sur la focale que tu portes sur cette malade mentale (c'en est une). Bah en même temps c'est ma faute, j'ai mal expliqué :oops:

Au fait t'as essayé de faire le test visuel ? :D


Je trouve les accords toltèques supers sympas mais absolument inopérants pour les vrais problèmes, les plus graves (mais surtout les présupposés de cette théorie mignonne à la base sont complètement foireux).
Je connais pas le mec de ce blog, mais j'aurais très bien pu écrire mot pour mot ce qui est exprimé ici : https://www.horsnormeetaccomplis.fr/acc ... irituelle/ (et je précise que mon accord avec l'auteur s'arrête là, j'ai pas exploré les autres sujets).

Ce que je voulais signifier moi c'est qu'on n'arrive pas à voir les choses en 3D quand on a un oeil fermé.

tsunami a écrit : sam. 22 mai 2021 21:42 SP: ok elle ne me connait pas, ne me doit rien et je n'existe pas dans sa vie de merde. Mais pardon...c'est pas non plus une oie blanche.
Tout à fait.
Et en plus, ce que j'ai lu après, ne fait que confirmer tes dires et mes impressions de sandwich avarié, comme souvent (pas tout le temps, mais souvent).

Reprenons...

tsunami a écrit : sam. 22 mai 2021 21:42 Elle savait ce que ça fait de voir son mari se barrer avec une autre, elle l'a vécu enceinte de 6 mois.
T'es donc en face d'une victime devenue bourreau.
Elle est déglinguée et ton mec aime la déglingue.
Jusque là, tu es lucide mais là où tu commençais à perdre de vue ce qui se tramait, c'est que tu les considérais elle comme lui comme étant deux êtres "normaux" tout à fait capables d'empathie et de réflexion sur leurs actes et leurs conséquences. Tu voyais les choses comme étant une sorte d'écart, d'accident de couple alors qu'il te fallait envisager l'option du rapprochement de deux pathologies qui n'ont d'autre but que de satisfaire leur narcissisme.

A partir de là, toute action "raisonnable" et raisonnée est vouée à l'échec (par exemple, demander des explications, demander au sandwich de vous laisser le temps de vous reconstruire...). Entre autres parce que tu "aimes" quelqu'un qui n'existe pas.
Focaliser sur ses méfaits à elle t'empêchait de le voir tel qu'il était réellement. Voilà un premier effet de la tâche aveugle.
Ca rejoint ce que je développe autour de cette notion : c'est elle la méchante, elle a "envouté" mon mari. Ben en fait... :kelkon:

tsunami a écrit : sam. 22 mai 2021 21:42 Elle m'a parlé au téléphone, je l'ai supplié de nous laisser tranquille, de me laisser le temps de mettre les choses à plat avec mon mari.
Tu la supplies? :kelkon: :kelkon:
Donc tu la positionnes en tant que maîtresse... du jeu...
Tâche aveugle : tu n'es pas dans une configuration "d'égal à égal" avec deux personnes qui raisonnent ensemble pour améliorer une situation. Tu es en discussion avec une pathologie mentale qui panse son ego à travers le fait de piquer un homme "interdit" (C'est une Fortunata !).

A la base, donc, elle te doit rien et tu lui dois rien. Et voilà que, compte tenu des circonstances... Tu commences à... La supplier ! :oops:
Cette action te positionne comme étant soumise à son bon vouloir narcissique. Et forcément, elle jubile.
Ce qu'il faut comprendre c'est que monsieur Tsunami est du côté de l'autre. Par conséquent, cette requête n'a pas de sens...
Mais dans ta tête, la sorcière c'est ELLE... Dans les faits, ils sont deux à jouer contre toi. Et son comportement de merde a été suffisamment éloquent à ce sujet.

tsunami a écrit : sam. 22 mai 2021 21:42 Je lui ai même dit qu'elle serait la première au courant si nous décidions de nous séparer.
Tu lui as aussi donné ce pouvoir là... :?
Tu ne lui dois RIEN.

tsunami a écrit : sam. 22 mai 2021 21:42 Elle s'est régalée...elle avait enfin le pouvoir.
Pas "enfin", elle l'a toujours eu. Parce qu'ils étaient deux contre un.
Sinon elle t'aurait jamais parlé comme à une merde. Ton mari l'en aurait empêché.

tsunami a écrit : sam. 22 mai 2021 21:42 Elle a porté plainte contre moi! je ne l'ai jamais menacé ou harcelé. Elle m'a envoyé un message dégueulasse me disant de foutre la paix à mon connard de mari (qui vivait encore sous notre toit), qu'il ne m'aimait plus et que j'étais une pauvre merde.
Fortunata.
Focale sur la mégère... Et pendant ce temps... MONSIEUR revient au bercail :bonk:
Comment est-ce possible autrement que par cette focalisation excessive sur le sandwich ?

tsunami a écrit : sam. 22 mai 2021 21:42 J'ai lu les accords toltèques et je n'aurais pas dû prendre ce message personnellement
Ben si. Elle te déteste toi.
Et lui, c'est bien toi qu'il mène en bateau.
Y a pas de toltèque dans la pathologie. Mais ne joue pas leur jeu.

tsunami a écrit : sam. 22 mai 2021 21:42 mais je ne suis pas un moine bouddhiste alors oui j'ai de la haine envers cette garce qui fait entrer le premier paumé chez elle sous les yeux de ses 2 gamins perturbés. Au final elle n'a aucun respect pour elle même alors comment pourrait elle en avoir pour les autres...
Voiiiiilàààààà.
Tu sors de la tâche aveugle.

tsunami a écrit : sam. 22 mai 2021 21:42 Je ne perds pas de vue que le PREMIER responsable de cette trahison c'est lui et rien que lui. Il a détruit en un claquement de doigt notre mariage et notre couple. Il n'a aucune excuse.
Exact.
Facile à dire.
Maintenant il faut le penser.
Bon je sais, c'est fait étant donné son attitude de merde.
Mais, pardon si je me trompe, mais ça fait un bout de temps que ça dure non ?

tsunami a écrit : sam. 22 mai 2021 21:42 J'ai des valeurs, le mariage est une valeur. Je sais qu'il est possible d'avoir un coup de coeur pour un autre mais je sais aussi que je tournerai le dos si cet autre est marié. Ca fait parti de mes principes. Et puis quand on y pense, comment faire confiance à cet homme qui a trompé sa femme? comment être sereine avec un homme qui n'a pas fait les choses proprement? non merci.
Oui, comment faire confiance à quelqu'un qui a trompé sa femme de cette manière ? :deal:
Tu lui as pourtant réouvert ta porte...

Tu vois, c'est ça que je voulais dire en parlant de tâche aveugle : ça pique mais je pense (peut-être à tort) que la focale excessive sur le sandwich "protège" l'amour (résiduel) qu'on a encore pour le partenaire qui est au fond une sorte de déchet amoureux et le penser donne le vertige.
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
tsunami
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 69
Enregistré le : mer. 5 mai 2021 11:20

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par tsunami »

Bonjour SP, ce que j'ai compris de ces derniers mois c'est que l'on ne pense plus normalement quand on traverse un tel cauchemar. On n'a plus de cerveau.
J'ai bien compris ce qu'est la tâche aveugle, mais on est en état de choc, en plein brouillard, il nous faut un bouc émissaire, un coupable et forcément ça ne peut être que le sandwich... on se dit qu'on connaît tellement bien notre cher et tendre qu'il n'est pas envisageable une seule seconde que ce soit sa faute! non non non, c'est l'autre salope qui lui a mis la pression, elle a dû faire du forcing et il a craqué le pôv petit chou.

On devient très très con...et oui j'ai supplié, je lui ai donné de l'importance à la fortunata, j'avais mes genoux à terre. J'étais une loque.

Malgré tout ça je lui ouvre ma nouvelle porte :kelkon: J'étais encore dans l'illusion.

Je ne me suis pas reconnue dans cette histoire. Je dois vraiment travailler sur moi pour me pardonner d'avoir été si aveugle.
On ne peut pas revenir en arrière mais ce n'est pas grave car j'ai vraiment grandi.
La blessure est encore là, douloureuse parfois mais de moins en moins et je ne suis plus la même.

Je retrouve un peu de sérénité et j'ai fait le deuil de mon couple et de mon mariage. La porte est blindée et ne s'ouvrira plus jamais pour lui.

J'ai lu ton lien, le blog anti accords toltèques et je trouve l'avis de ce blogueur très prétentieux et limite insultant. Je ne suis pas une toltèquienne mais je respecte l'idée de base: des accords simples, qui peuvent faire du bien au simple mortel en quête de paix intérieur. Il n'est pas donné à tout le monde de lire phénoménologie de l'esprit.
Ne le prends pas mal, mais je n'aime pas que l'on dézingue un truc simpliste mais inoffensif et gentil sous prétexte d'être "trop" intelligent. Ce frédéric GARCIA n'a rien d'intelligent à mes yeux. Je suis contente de savoir que ton accord avec cet auteur s'arrête là :fleur

Du coup, ma référence aux accords était plus un clin d'oeil humoristique qu'une référence sérieuse :wink:

Merci SP pour tes liens, tes interventions et ta vue laser rayons x. Tu es une vraie mine d'or :thx:
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 185
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par Dnj »

Salut ;)
La porte est blindée et ne s'ouvrira plus jamais pour lui.
Ah, ça y est c'est fait?
Avatar du membre

Auteur du sujet
tsunami
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 69
Enregistré le : mer. 5 mai 2021 11:20

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par tsunami »

Salut Dnj, façon de parler :wink: il cherche une location.
Là aussi j'ai posé un délai : 1 mois.
Il est seul donc c'est pas compliqué de trouver un logement.
Je n'attends plus rien, juste qu'il parte.

Et s'il devait devenir le mari modèle et attentionné ça ne changerait rien. La confiance, le respect et les valeurs du mariage ont été anéanties.
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3126
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par Sans Prétention »

tsunami a écrit : mer. 26 mai 2021 21:09 J'ai lu ton lien, le blog anti accords toltèques et je trouve l'avis de ce blogueur très prétentieux et limite insultant. Je ne suis pas une toltèquienne mais je respecte l'idée de base: des accords simples, qui peuvent faire du bien au simple mortel en quête de paix intérieur. Il n'est pas donné à tout le monde de lire phénoménologie de l'esprit.
Ne le prends pas mal, mais je n'aime pas que l'on dézingue un truc simpliste mais inoffensif et gentil sous prétexte d'être "trop" intelligent.
Je ne le prends pas pour moi :lol:

Blague mise à part, c'est sans doute une déformation professionnelle mais je souhaite tout de même mettre en garde contre des principes peut-être un peu trop "simplistes" qui ne disent rien de la réalité que traversent des gens brisés qui arrivent sur ce site en plein désarroi. :jap:

Je citerai pêle-mêle :
"Si elle t'a trompé, c'est que tu as des choses à te reprocher". Super hein (et pourtant ça peut arriver. Mais faut d'abord avoir toutes les clés avant de l'ouvrir. Sa bouche :cocu: ).
"Reséduis-le". Et l'autre il attend quoi pour te reséduire toi ? :deal:
"Elle l'a pas fait contre toi mais pour elle". Ben en fait, si on est honnête, il y a souvent une forme de vengeance derrière une tromperie. Le cétafote en est une preuve absolue. Si y a pas de cétafote, alors ok y a pas de vengeance. :fou:
"Tous les hommes sont des trompeurs". On s'explique pas alors d'où viennent tous les témoignages masculins de SOS. :?
"Toutes les femmes sont des manipulatrices". Ben en fait... Non. :+

Alors tu vois, les principes "simples" (simplistes en fait), c'est très moyen de mon point de vue (voir mon actuelle signature).

Et pour rester sur Toltèque, j'ai rien contre toltèque, j'ai contre les gens qui pervertissent toltèque (tu n'es pas toltéquienne, donc je ne parle pas de toi. Disons que je connais des cf toltèques ultra + qui en plus n'ont même pas lu le bouquin :kelkon: ).


1) Que ta parole soit impeccable.

Cocu toltèque : "S'il me trompe, je le quitte"
Cocu défoncé : "Je l'ai supplié de rester pour les enfants"
Cocu "sage" : "Si c'est par accident, il est plus beau de pardonner que de quitter; si c'est par pathologie, il est plus sage de se barrer".

Commentaire : Y a pas de parole impeccable dans l'absolu (et c'est même pas une erreur de traduction : même en anglais, c'est écrit "impeccable"). Le penser c'est s'exposer à une souffrance incommensurable.
Moi je dirais plutôt parole authentique. Ca a l'air de rien, mais "impeccable" est relié à une forme de perfection... C'est pas bon pour l'ego ça...
Je ne considère pas, par exemple, que le cocu est parfait, ni même impeccable.
Combien de fois n'ai-je pas vu écrit : "Et vous, les cocus, vous vous croyez parfaits ?"
Mais qui dit ça ? :roll:

Autre exemple hors cocufiage : "Si t'es sage, je t'achète une PS5" (Et bam ! Coup bad : tu perds ton job. Tu achète quand même la PS5 pour être toltèque ou tu reconfigures en essayant d'expliquer à ton gamin pourquoi il va lui falloir patienter un peu ? Ca veut dire quoi dans ce cas précis être "impeccable" ?)

Dans les faits, la vie réelle est une négociation permanente entre l'idéal et le contexte qui nous empêche d'atteindre cet idéal parce qu'on est justes imparfaits. Y a pas de honte à ça. La parole "impeccable" et je vais pas m'étendre ici est, de toutes façons impossible d'un point de vue neurologique. Je te jure que c'est vrai. Donc avoir un principe comme direction ok, mais comme but, quand c'est inatteignable, ça peut faire mal, à moins de virer moine bouddhiste. Justement. Ce que j'admire par ailleurs.

Mais je t'avoue avoir un faible pour les gens ordinaires.

Ce qui est pathologique, et ça on peut en parler, c'est quand le déclaratif est à l'opposé de l'action : " Mais non, je ne te trompe pas !"
"Je veux sauver mon couple" (en réalité : "que foutre de mon couple, je pense à ma gueule et à mon petit confort personnel")
Et puis y aussi les "PN" qui ont toujours une parole impeccable (tu sais jamais quoi répondre à moins de devenir violent, ce qui t'es juste après reproché), mais jamais authentique (plutôt en toque).
Voilà ce qui est vrillé et impeccablement délétère.




2) N'en faites jamais une affaire personnelle


Cas 1 : Ton patron déboule dans le bureau, il a passé une mauvaise journée, il gueule après tout le monde, tu t'en prends deux (des paroles, pas des claques) au passage. Non, il faut pas en faire une affaire personnelle.

Cas 2 : Ton mari qui t'a juré (à toi et pas au sandwich... Ou alors une proposition annule l'autre :doute: ) fidélité devant le curé et la famille. Il te trompe, te fait un cadeau à 12 euros pour ton anniversaire, se gratte les coucougnettes devant sa "console", oui tu le prends pour toi. Le contraire relèverait du dysfonctionnement mental. :oops:

C'est le "jamais" qui me gonfle : dans le cas 1 tu actives toltèque :super: , dans le cas 2, tu affirmes ton existence et protégeant ton intégrité, tes valeurs, tes principes :doute: .
C'est simple aussi. Et plein d'humanité en plus. :)
Je dirais pas par exemple à une femme violée : "C'était toi ou une autre vu qu'il est addict. N'en fais pas une affaire personnelle" :bonk:



3) Ne faites aucune supposition


Ben là je crois que je vais pas m'éterniser.
C'est parce qu'on manque de lucidité qu'on ne suppose pas que notre cher amour / moitié / chéri.e puisse à ce point nous manquer de respect et nous tromper !
Encore une fois, on ne fait pas de supposition quand il n'y a pas lieu d'en faire. Mais quand les preuves s'accumulent, il faut non seulement supposer, mais il faut en plus agir, même si on n'a pas "l'ultime preuve".
Autrement, tu le sais par expérience : c'est la descente aux enfers.
Parce que ton cerveau est programmé pour faire des suppositions. Sinon notre espèce aurait disparu depuis belle lurette (mais bien sûr que des fois on se trompe hein).


4) Faites toujours de votre mieux

C'est évident. Mais quand on se met à genoux devant un sandwich avec un ego boursoufflé par la valeur de son pouvoir de séduction, qui n'a aucune forme d'empathie, qui est psychotique, on pense exactement faire de notre mieux !!! (pour "lui", pour "sauver notre couple").
Quand on refuse de voir les évidences, c'est parce qu'on fait de notre mieux. Parce qu'on a un idéal auquel on ne veut pas renoncer. :deal:

Quand on réfléchit plus tard, on se trouve quiche. Et ça peut être encore pire : il faut se pardonner d'avoir été aussi con. Et là tu te dis "j'ai fait de mon mieux mais j'aurais pu faire mieux" :roll:

Je m'imagine pas dire à une victime d'un PN sur le site : "C'est toi qui ne fais pas assez d'effort (tu fais de ton mieux), reséduis-le (fais de ton mieux), ne le prends pas pour toi, sois plus fort que ta dépression..." Dans les deux mois, la personne elle fait une TS.
Et puis d'autres fois, y a pas de PN, juste un délire qu'on se raconte à soi pour "protéger" son mamour de la salissure du cocufiage : la tâche aveugle fait partie de l'arsenal (mais pas que). Et là, j'essaie d'orienter un peu plus la réflexion...

J'ai presque envie de dire que quand le cf ment, manipule, blesse par ses paroles, d'une certaine manière, il fait de son mieux aussi pour maintenir une situation qui lui est favorable. Du coup un principe qui ne dit rien de ce qu'il faudrait faire en réalité est pour moi inopérant.


Bon au final, j'aimerais qu'on fasse la différence entre simple et simpliste.
Entre authentique et impeccable (qui est impeccable ?)
Entre supposer et réfléchir.
Entre paroles et actes.
Entre jardin secret et terrain de chasse.
Entre prudence et aveuglement.
entre responsabilité et culpabilité.
Entre... suite ici : viewtopic.php?p=69349#p69349

Donc Ok pour les principes toltèques, mais pas appuyer sur le bouton n'importe comment.
Nombre de cf te balancent : "Ne le prends pas pour toi" (rire en coin). Moi, ça me donne envie de taper. Ou encore "Je suis fidèle à moi-même : j'aime ma femme et mes maîtresses" (et là, c'est "impeccable" sauf qu'il l'a pas dit à sa moitié). "Tu n'as aucune preuve !" (suppose pas chérie, tu n'as rien vu...) "Je fais de mon mieux entre mon mari et mon amant, j'ai besoin des deux" (arf)
Florilège ici : viewtopic.php?f=40&t=3733
Bah voilà, je sais qu'on s'est compris "entre simples mortels" :wink: (dont je suis un représentant égal ni plus ni moins, peut-être même limite au-dessous vu que j'ai testé les deux côtés de la barrière mais qui se soucie de vérité plus que de formules bien qu'adorant les formules) :cocu:
D'ailleurs j'en ai une : "Si ton désir d'amour surpasse ton besoin de respect, alors tu fais fausse route". :oops:

Du coup, je vais être "authentique" : j'ai saisi ce que tu voulais dire. Je ne fais qu'une mise en garde pour les lecteurs du site, tout en essayant toutefois de faire bouger un peu tes lignes. Les miennes ont bougé déjà en écrivant : je comprends mieux ton évocation des principes de Miguel Ruiz dans ton écrit précisément quand tu parlais du sandwich. :jap:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
tsunami
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 69
Enregistré le : mer. 5 mai 2021 11:20

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par tsunami »

Bonjour SP, oulala tu as développé les toltèques à l'extrême! mais tu as raison, malheureusement certaines personnes peuvent les utiliser à la lettre ce qui peut rendre très con :lol:

Accords ou pas je constate que subir un adultère (surtout quand c'est avec un cf indécis qui fait des allers-retours) m'a enlevé tous mes neurones. Je comprends aujourd'hui que quand ça nous tombe dessus, on se ment à soi même, on idéalise même notre couple et on perd tout respect pour soi même; on vit dans l'attente comme un chien qui attend son os. La raison? je cherche encore des réponses mais je pense que c'est la peur (du coup, le manque de confiance en soi) et une forme de dépendance affective. Ce cocktail explosif m'a fait descendre en enfer.
J'ai aussi constaté que quand on est dans cette phase, limite obsessionnelle, on ne tient absolument pas compte des avis de notre entourage car on a la tête dans le sable. On arrive même à se convaincre que sans notre cf notre vie n'a pas de sens!

Seul le temps m'a aidé à reprendre conscience. Certains mettent plus de temps que d'autres, il y a aussi des moments où on a cette fâcheuse tendance à vouloir se retourner et c'est là que votre aide, vos messages, votre soutien sont de véritables pépites.

Le temps fait son travail...aujourd'hui je suis triste car mon couple est mort mais ma vie continue et je sais qu'elle sera de plus en plus sereine et joyeuse. Je suis dans l'attente de son départ, c'est pas facile au quotidien car le voir m'envoie à la tronche ces mois d'enfer et de mépris, ça m'empêche de cicatriser correctement.
Pour le moment je garde une parole impeccable, je ne prends rien personnellement, je fais de mon mieux mais je vais commencer à faire des suppositions s'il ne bouge pas ses fesses rapidement ! :mdr
Bises à vous :fleur
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3126
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Je n'arrive pas à le quitter

Message par Sans Prétention »

tsunami a écrit : sam. 29 mai 2021 20:29 Pour le moment je garde une parole impeccable, je ne prends rien personnellement, je fais de mon mieux mais je vais commencer à faire des suppositions s'il ne bouge pas ses fesses rapidement !
:mdr1:
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Répondre