En miettes, mais j’essaye d’avancer

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3029
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

meihra a écrit : mar. 13 avr. 2021 22:59 Et oui j’oublie pas mon plan B en parallèle, je compte me protéger financièrement car en vrai cette histoire je ne sais pas où elle va. Donc on s’assure les arrières
Assure toi financièrement ET affectivement...
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Localtechnique
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 54
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Localtechnique »

Meihra, ce que tu penses est humain rassure toi. Comme je disais, même si on te dis tu va repartir pour une galère, la seul personne qui vit ca au finale c'est toi. Si tu te sens capable fais le, notre rôle sera je pense plus de te dire de ne pas oublier.
Certain réussisse, beaucoup non. Si tu le fais fais en sorte de t'assurer au moins une porte de sortie, ca veut dire independance affective et financiere comme si tu repartais à zero avec un inconnu.

Je voulais remercier les msg que j'ai eu en apparté suite à mon dernier message.
En fait je voulais dire dans les 2 options :
_option 1 retour au bercail avec les facilités et les emmerdes que ca comporte
_option 2 nouvelle vie, avec le risque de trouver ou rien trouver (c'est cette option que j'ai mal décrit).

Je cache pas que vos msg m'ont fait plaisir suite à çà, je me rend même plus compte mais ca va faire 1 an que c'est derriere mois cette histoire donc j'utilise pas forcement les bon mots tout le temps car je ne vis plus cette période de stress intense. Et justement Meihra ca va tomber sous ton sens, j'en suis à 1 an et comme tu peux voir j'y pense encore car parfois je donne l'impression d'etre un peu pessimiste dans mes msg. Ce que je tiens à faire comprendre, c'est que j'ai accepte et intégré le truc, je vis avec.
Après j'ai quand même fait d'autres choses pendant cette année, avec d'autres personnes qui m'ont fait du bien et je pense ne pas être malheureux. Juste l'adultere qui me reste en travers de la gorge malgré tout, mais il me restera à vie malgré que je vis avec sans soucis - c'est quelque part comme un décés d'une personne. On pense à elle et on apprend à vivre avec. Et les choses s'estompes.
Il m'a fallu beaucoup de temps pour comprendre que l'option 1 est au finale aussi non rassurant que l'option 2 sinon j'en saurais encore à faire les yeux doux à la mère de mon fils(comme on a tous tenté pour reconquerir). Et oui je pense que je suis en transition et espere trouver quelqu'un de fiable pour répondre.
L'année dernière à ce même moment, je me voyais même plus avancé dans la vie avec ca. Donc comme je te disais rien n'est perdu, même si ca part en vrille dans votre reconstruction -> La clé c'est surtout de pouvoir rebondir vite pour faire autre chose, pour çà ca necessite de pas avoir de crédit, mariage, d'être isolé et attaché que à lui et son entourage etc.. Bref le mode colloc avec option couteau sous sa gorge à la moindre incartade pendant ce temps et voir je pense. Il viendra surement un temps ou il faudra baisser un peu la garde mais là on est loin de çà.
L'ennui c'est de savoir combien de temps on peut vivre comme ca, car un couple aura besoin de projet un moment donné et je ne sais pas combien de temps il faut pour qu'on puisse dire ok j'ai confiance reinvesstissons. Peut etre au final autant de temps que quand on démarre une relation. Donc quand on dit que l'ancien couple est mort, c'est là que peut etre ca prend vraiment son sens.
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 76
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Sans Prétention a écrit : mer. 14 avr. 2021 03:52 Assure toi financièrement ET affectivement...
Je ne l'oublierai plus ça. A trop vouloir faire pour les autres, je me passais en dernier alors qu'au final il y a des gens sur qui je peux compter. Donc je vais continuer à prendre soin de moi. C'est fini la dépendance affective pour moi. J'étais de ceux qui disent nous c'est pour la vie, j'imaginais même pas ça autrement. Maintenant je me rends compte de l'illusion et j'accepte que non ce sera peut-être pas le cas, et qu'en plus ce n'est pas pour autant que je ne serai pas heureuse (bon cette partie j'avoue pour l'instant, me laisse dubitative mais oui statistiquement pas de raison que cela n'arrive pas de nouveau)
Localtechnique a écrit : mer. 14 avr. 2021 08:09 Meihra, ce que tu penses est humain rassure toi. Comme je disais, même si on te dis tu va repartir pour une galère, la seul personne qui vit ca au finale c'est toi. Si tu te sens capable fais le, notre rôle sera je pense plus de te dire de ne pas oublier.
Certain réussisse, beaucoup non. Si tu le fais fais en sorte de t'assurer au moins une porte de sortie, ca veut dire independance affective et financiere comme si tu repartais à zero avec un inconnu.

L'année dernière à ce même moment, je me voyais même plus avancé dans la vie avec ca. Donc comme je te disais rien n'est perdu, même si ca part en vrille dans votre reconstruction -> La clé c'est surtout de pouvoir rebondir vite pour faire autre chose, pour çà ca necessite de pas avoir de crédit, mariage, d'être isolé et attaché que à lui et son entourage etc.. Bref le mode colloc avec option couteau sous sa gorge à la moindre incartade pendant ce temps et voir je pense. Il viendra surement un temps ou il faudra baisser un peu la garde mais là on est loin de çà.
L'ennui c'est de savoir combien de temps on peut vivre comme ca, car un couple aura besoin de projet un moment donné et je ne sais pas combien de temps il faut pour qu'on puisse dire ok j'ai confiance reinvesstissons. Peut etre au final autant de temps que quand on démarre une relation. Donc quand on dit que l'ancien couple est mort, c'est là que peut etre ca prend vraiment son sens.
C'est totalement censé ce que tu dis, et en soit je ne te trouve pas pessimiste. Plutôt bien ancré dans la réalité.
C'est mon but actuel, colocation améliorée pour notre famille dans le futur immédiat, les extras ça se meritera par les actes si l'envie se fait. En attendant je reste indépendante. Et les projets autres qu'on avait jusque là, ça attendra.

On a beaucoup ressassé ça ces derniers jours (forcément vu le bordel...) là on lâche un peu parce qu'on a fait le tour et tout remuer ça n'aide pas non plus (3 insomnies ces derniers jours pour moi, j'ai enfin dormi d'une traite cette nuit) et on veut se recentrer sur les préparatifs.
En tout cas, je crois que c'est son psy samedi qui l'a fait se décider ainsi. Car avant ça c'était on est séparé, mais je flirte/fricote en attendant de m'installer avec elle. Puis depuis mercredi après mon pétage de plomb, il est perdu sur les décisions qu'il doit prendre, ses sentiments. Mais il se rend compte qu'avec elle, cela ne risque pas d'être compatible avec ce qu'il souhaite vraiment.
Et là samedi matin, de ce qu'il m'a dit le psy lui a fait une analogie sur sa situation et lui a dit que maintenant c'était à lui de faire de vrais choix en fonction de ce qui était le plus important pour lui et surtout en accord avec lui même. Plutôt de continuer à se perdre et à perdre tout le monde avec lui. 2 jours sans lui parler à elle. Et il en est ressorti la situation actuelle. Il m'a dit que bien sûr qu'il m'aimait encore, et qu'il n'arrivait pas à zapper 12 ans de notre vie comme ça, qu'il avait besoin de moi (ouais je crois qu'on est deux dépendants affectifs depuis toujours hein). Qu'il était trop malheureux à me voir malheureuse, que ce n'était pas de la pitié, juste qu'il ne se voyait pas ne pas être là et ne pas être présent pour moi. et qu'il voulait vraiment essayer de reconstruire notre couple si j'étais d'accord (ce truc que j'essayais de lui proposer depuis 3 mois mais bon).Et aussi qu'il voulait être là pour notre bébé, qu'on vive ça ensemble et que non il ne s'imaginait pas ne pas vivre H24 avec elle. Qu'il savait qu'il avait fait que de la merde ces derniers mois, qu'il avait sûrement fui pas mal de choses. Maintenant il veut réparer.
Bref comme j'ai dit, je prends beaucoup de recul, je me protège, chat échaudée tout ça. Je prends à fond vos conseils et ceux de mes proches. Et qui vivra, verra. Reconstruction comme on dit oui, mais avant tout la mienne. Lui il se reconstruira comme il le sent, et on verra si c'est compatible entre nous.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 435
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Mitsou78 »

C'est terre à terre, pragmatique, centré vers toi et tu es maître à bord, si ça concilie avec tes envies ça matche, prends juste garde de ne pas retomber dans tes travers affectifs, en même temps de faire attention que VOUS ne retombiez pas dans ceux-ci, car si tu en es consciente et lui non il pourraît y avoir un retour de bâton... :wink:

Encore une fois et comme largement décrit, protection de soi, toi quoi !!!! :fleur
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 76
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Mitsou78 a écrit : jeu. 15 avr. 2021 09:33 C'est terre à terre, pragmatique, centré vers toi et tu es maître à bord, si ça concilie avec tes envies ça matche, prends juste garde de ne pas retomber dans tes travers affectifs, en même temps de faire attention que VOUS ne retombiez pas dans ceux-ci, car si tu en es consciente et lui non il pourraît y avoir un retour de bâton... :wink:

Encore une fois et comme largement décrit, protection de soi, toi quoi !!!! :fleur
Merci Mitsou. En plus de base, c’est ma personnalité d’être rationnelle et tout ce qui va avec. Sauf quand il s’agit de nous depuis toujours, mais je me soigne maintenant :fleur
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 76
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Bonsoir, bonne nuit comme vous préférez.

Mr n’a pas été à la maison ces deux derniers jours (parti jeudi matin et rentré ce soir) car il devait réparer la voiture qu’on récupère pour moi gracieusement (on a juste eu en frais les pièces pour la réparation et on prend en charge le CT) c’est une aubaine de pouvoir avoir 3 vraies places à l’arrière. Et forcément confinement oblige et couvre feu, il est resté là bas la nuit c’était plus simple.

Je trouve encore étrange cette sensation de me sentir plus légère, et moins affectée quand il n’est pas là. Alors que je sais qu’il me manque aussi (d’ailleurs j’ai jamais pris l’initiative de lui écrire ou de l’appeler, c’est toujours venu de lui). De la même manière, qu’une partie de moi est heureuse de le voir et en même temps d’avoir perdu ce naturel qu’il y avait entre nous avant. A se demander, si c’est vraiment comme ça que je veux vivre. Bref compliqué, tout ce gâchis pour rien j’ai l’impression parfois. Et d’autres moments où j’ai l’impression que rien de tout ça n’est arrivé (minoritaire actuellement hein).
Même moi, de me sentir très forte et prête à tout affronter et la seconde d’après j’ai juste envie de partir très loin. J’envisage même de voir un avocat pour faire le point sur la situation. Histoire de si Mr Girouette est de retour de pouvoir être actrice de ma vie et savoir où je vais vraiment. Et en même temps, ça veut dire beaucoup pour moi de parler avec quelqu’un de divorce. Pas sure d’être capable de ça actuellement.

Enfin bref, une future voiture opérationnelle qu’on va chercher lundi à deux pour la rapatrier. J’aurais plus qu’à vendre la mienne et mettre les sous de côté 🙂.
J’ai vu mon frère hier et on a bien pu rediscuter, et un ami à lui est passé ensuite. Mon frère m’a dit plus tard que son ami avait dit que mon futur plus ex mari (faut que je trouve comment l’appeler cet idiot) était quand même bien con car lui il hésiterait pas à prendre soin de moi comme il faut :D . Même à quasi 8 mois de grossesse, c’est idiot mais ça fait du bien à entendre quand même.

En vrai je ne sais pas comment je vais être ces prochains jours. Lundi c’est avant tout ses 30 ans, il s’est déjà fait ses cadeaux comme un grand le mois dernier (équipement moto) donc rien de prévu mais à la base j’avais prévu repas et des petits cadeaux symboliques que je n’offrirai pas (ç est parti à la poubelle y’a 2-3 semaines quand il m’a quitté). Mais surtout mardi et mercredi c’est notre anniversaire de mariage et de relation. 8 et 12 ans. On devait fêter ça bien cette année par rapport au confinement de l’année dernière et puis finalement y’a encore 10 jours y’avait plus de nous. Et aujourd’hui je sais pas et pas envie non plus de définir ce que l’on est. Mais merde je sais que je vais être à la ramasse. Ça a toujours été important pour moi. Et là bah j’en sais rien. Je vais me concentrer sur les préparatifs de bebe vu que les grandes sont au centre aéré et essayer de passer au dessus de tout ce bordel pour l’instant.

Un peu fouillis ce post ce soir, un peu journal intime aussi. Mais j’avais besoin de poser tout ça quelque part. Et ici pas de jugements :fleur
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3029
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

Bonjour ou bonne nuit

C'est vrai que c'est fouillis. Mais à moi ça inspire confiance.
En vrai, dans tout ce que tu dis il y a du positif.

Tu n'as qu'une certitude à te mettre en tête : ressens ce que tu ressens. Tu es maintenant lucide (alors qu'avant tu ressentais dans le brouillard).

Et au final, c'est l'expérience qui est intéressante. L'expérience et la confiance.
On sent que tu as peur de ne plus l'aimer ou de pousser la porte d'un cabinet d'avocat. Dis-toi que ces actions ne retranchent rien à ta vie. Elles ne precipiteront pas non plus votre rupture. Tu exploreras. Tu verras.

Et là dessus, j'ai zéro stat, zéro prophétie, à part te dire que c'est le chemin qui est intéressant. Ma seconde psy me l'avait dit. Je ne l'avais pas comprise à l'époque... D'ailleurs, moi je voulais le résultat maintenant.
Aujourd'hui, le résultat je m'en fous. Et depuis je vais mieux. Par contre j'arrive à regarder chaque pas que je fais avec confiance. Et je dis pas du tout que je suis invincible. Mais j'ai plus peur que la branche se casse... J'ai des minuscules ailes. Suffisant pour me faire atterrir en douceur en cas de besoin...
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 103
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Dnj »

Salut Meihra

Je rejoins le collègue au dessus, ton état d'esprit est pas mal, ça sonne plus solide :super:
J’ai vu mon frère hier et on a bien pu rediscuter, et un ami à lui est passé ensuite. Mon frère m’a dit plus tard que son ami avait dit que mon futur plus ex mari (faut que je trouve comment l’appeler cet idiot) était quand même bien con car lui il hésiterait pas à prendre soin de moi comme il faut :D . Même à quasi 8 mois de grossesse, c’est idiot mais ça fait du bien à entendre quand même.
Comme beaucoup, tu n'as pas conscience de ta valeur réelle sur le marché du célibat si jamais tu redevenais célibataire ^^
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3029
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

Dnj a écrit : sam. 17 avr. 2021 08:45 Comme beaucoup, tu n'as pas conscience de ta valeur réelle sur le marché du célibat si jamais tu redevenais célibataire ^^
C'est le cas pour beaucoup en effet 🙂
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 435
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Mitsou78 »

Aujourd'hui, le résultat je m'en fous. Et depuis je vais mieux. Par contre j'arrive à regarder chaque pas que je fais avec confiance. Et je dis pas du tout que je suis invincible. Mais j'ai plus peur que la branche se casse... J'ai des minuscules ailes. Suffisant pour me faire atterrir en douceur en cas de besoin...

Si j'avais voulu verbaliser mon ressenti de l'après, donc maintenant saurait pu être dans ces termes. J'adhère !!!

Dnj a écrit : ↑sam. 17 avr. 2021 08:45
Comme beaucoup, tu n'as pas conscience de ta valeur réelle sur le marché du célibat si jamais tu redevenais célibataire ^^
C'est le cas pour beaucoup en effet 🙂


Si j'aurai su, j'aurai tenté
:mdr :mdr :mdr :mdr
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 76
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Merci à vous pour vos messages d’encouragement.
J’ai Mr girouette à fond à la maison, en plein doutes. pas pour repartir avec elle, je crois que c’est « acté » dans sa tête qu’il ne retourne pas avec elle et qu’il veut être ici avec nous (mais ne jurons de rien).
Mais en plein doutes de nous, il veut essayer mais a peur que cela ne sert à rien et que ce soit perdu d’avance...
Bref je lui ai rappelé que personne ne l’a forcé à revenir et vouloir essayer de reconstruire et que ce serait bien qu’il s’imagine pas que les choses s’améliorent en 5 min. Comme je lui ai rappelé priorité à bebe pour le moment. Nous on verra pas plus tard. Mais que bon il n’y a aucune obligation de résultats entre nous s’il s’imagine déjà que c’est foutu avant même de commencer, ca n’aidera pas c’est certain 🙄

Je me protège mais dur quand même à entendre. Il veut de nous mais a peur et moi c’est pas le moment pour ses incertitudes.
Avatar du membre

Lactus Bifidus
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 84
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 05:17
Mon histoire : viewtopic.php?f=21&t=4405

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Lactus Bifidus »

Hello Meihra,

C'est un comble. Ton mec me sidère : ce n'est pas à lui d'avoir peur, son rôle c'est plus d'être peureux, ça il l'a déjà suffisamment été ! Comme tu le dis, qu'il se taise et qu'il fasse son job s'il veut vraiment reconstruire. Le temps n'est plus aux questionnements métaphysiques, le bébé arrive et il faut assurer pour toi et pour lui. Tu as raison de te protéger et j'espère sincèrement qu'il tiendra ses engagements sur ce point.

Bises,

Lactus
De Pierre à Paul, en passant par Jules et Félicien,
Embrasse-les tous, Embrasse-les tous, Dieu reconnaîtra le sien !
Passe-les tous par tes armes, passe-les tous par tes charmes,
Jusqu'à ce que l'un d'eux les bras en croix, tourne de l'œil dans tes bras
Avatar du membre

Laeti28
Cornu
Cornu
Messages : 4
Enregistré le : ven. 2 avr. 2021 16:33

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Laeti28 »

Bonjour Meihra,

Je lis depuis un petit moment tes posts. Je suis navrée de ce qu'il t'arrive...et je me reconnais dans bcp de ce que tu vis..aussi je comprends ta souffrance, tes espoirs, et tes doutes.

J'ai 34 ans, un fils de 3 ans. En septembre, mon mari (37ans) m'a quittée du jour au lendemain. Nous étions un couple fusionnel, ensemble depuis 11 ans....des "je t'aime" tous les jours,...en train de faire le 2eme bébé.
Mais voilà...qq soucis de communication avec le recul, la routine sûrement aussi. Je n'ai rien vu venir. Il m'a quittée brutalement, devant notre fils,...et je venais de lui dire que j'etais enceinte.
Aucune raison apparente (juste le "besoin d'autre chose"). Il est parti en 48h de la maison direction ses parents. Personne n'a rien compris tellement nous etions unis.
Puis l'ivg, puis 2 mois après j'ai découvert sur son téléphone qu'il me trompait avec sa collegue (tiens comme ton mari, il est original)... Depuis bof bof... Divorce enclenché, vente de la maison aussi.
Ils auraient plus ou moins rompu...mais j'ai affaire à un menteur. Il n'a eu de cesse de souffler le chaud et le froid avec moi, à me faire espérer..à present il commence à atterir. Mais il est très égoïste, et comme ton mari, il voudrait revenir.

Moi je ne parviens qu'aujourd'hui à me recentrer sur MOI..et c'est cela qu'il faut faire. Pense à toi. Crise existentielle pour eux ou pas, ils sont egoistes et ne penseront encore longtemps qu'à leur petit confort et leur bonheur sans reelle remise en question. Un jour...ils atterriront enfin (peut-être) mais nous aurons joliment avancé. Ton mari te considère comme son pilier, son repère...la passion avec l'autre est passée et elle est moins interessante.
Je te souhaite de pouvoir un jour reprendre une vie de couple saine avec lui, puisque c'est ce que tu sembles vouloir (et je le comprends). Mais oui, ne perd pas de vue que tu n'as rien à te reprocher, que tu es qqun de bien. Lui est petit...n'assume rien malgré tous les beaux discours qu'il peut te faire (il n'a jamais parlé de sa relation avec l'autre à son entourage : pareil pour le mien, c'est moi qui ai tout dit). Reste droite et digne, tu es au dessus de lui quoi qu'il se passe. Tu es lumineuse cela se sent.
Je te souhaite bcp de courage...de sérénité aussi 🤗🤗
Avatar du membre

Auteur du sujet
meihra
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 76
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 15:17

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par meihra »

Lactus Bifidus a écrit : lun. 19 avr. 2021 08:04 Hello Meihra,

C'est un comble. Ton mec me sidère : ce n'est pas à lui d'avoir peur, son rôle c'est plus d'être peureux, ça il l'a déjà suffisamment été ! Comme tu le dis, qu'il se taise et qu'il fasse son job s'il veut vraiment reconstruire. Le temps n'est plus aux questionnements métaphysiques, le bébé arrive et il faut assurer pour toi et pour lui. Tu as raison de te protéger et j'espère sincèrement qu'il tiendra ses engagements sur ce point.

Bises,

Lactus
Bah il a toujours été comme ça. Moi j’ai besoin de prévoir, lui il est plus au jour le jour. Là il a mal vécu mes questions on va dire mais j’avais besoin de savoir un minimum dans quel cadre nous situer et comment. J’ai mes réponses, et avec les doutes qui en sont ressortis j’en ai même plus que prévu je crois. Donc au moins je suis prévenue et moi je me gère en conséquence.
Laeti28 a écrit : lun. 19 avr. 2021 14:44 Bonjour Meihra,

Je lis depuis un petit moment tes posts. Je suis navrée de ce qu'il t'arrive...et je me reconnais dans bcp de ce que tu vis..aussi je comprends ta souffrance, tes espoirs, et tes doutes.

J'ai 34 ans, un fils de 3 ans. En septembre, mon mari (37ans) m'a quittée du jour au lendemain. Nous étions un couple fusionnel, ensemble depuis 11 ans....des "je t'aime" tous les jours,...en train de faire le 2eme bébé.
Mais voilà...qq soucis de communication avec le recul, la routine sûrement aussi. Je n'ai rien vu venir. Il m'a quittée brutalement, devant notre fils,...et je venais de lui dire que j'etais enceinte.
Aucune raison apparente (juste le "besoin d'autre chose"). Il est parti en 48h de la maison direction ses parents. Personne n'a rien compris tellement nous etions unis.
Puis l'ivg, puis 2 mois après j'ai découvert sur son téléphone qu'il me trompait avec sa collegue (tiens comme ton mari, il est original)... Depuis bof bof... Divorce enclenché, vente de la maison aussi.
Ils auraient plus ou moins rompu...mais j'ai affaire à un menteur. Il n'a eu de cesse de souffler le chaud et le froid avec moi, à me faire espérer..à present il commence à atterir. Mais il est très égoïste, et comme ton mari, il voudrait revenir.

Moi je ne parviens qu'aujourd'hui à me recentrer sur MOI..et c'est cela qu'il faut faire. Pense à toi. Crise existentielle pour eux ou pas, ils sont egoistes et ne penseront encore longtemps qu'à leur petit confort et leur bonheur sans reelle remise en question. Un jour...ils atterriront enfin (peut-être) mais nous aurons joliment avancé. Ton mari te considère comme son pilier, son repère...la passion avec l'autre est passée et elle est moins interessante.
Je te souhaite de pouvoir un jour reprendre une vie de couple saine avec lui, puisque c'est ce que tu sembles vouloir (et je le comprends). Mais oui, ne perd pas de vue que tu n'as rien à te reprocher, que tu es qqun de bien. Lui est petit...n'assume rien malgré tous les beaux discours qu'il peut te faire (il n'a jamais parlé de sa relation avec l'autre à son entourage : pareil pour le mien, c'est moi qui ai tout dit). Reste droite et digne, tu es au dessus de lui quoi qu'il se passe. Tu es lumineuse cela se sent.
Je te souhaite bcp de courage...de sérénité aussi 🤗🤗
Bonjour Laeti,
Ton message me touche beaucoup forcément. Pour partager ton histoire effectivement, je n’imagine même pas l’épreuve de passer par une ivg pour un bébé désiré (même si je comprends totalement la décision, a 2 semaines de mes 37 sa, si j’aurais su comme on dit, mon choix aurait été bien différent aussi).

J’espère que tu pourras continuer à te centrer sur toi, je crois comme tu dis c’est le plus important. Ici c’est ce que je compte faire, moi et mes enfants. Lui ma foi ce sera du « bonus » ou un extra on va dire si ça fonctionne. Je l’aime c’est sûr mais je crois qu’aujourd’hui je suis capable de me dire que ma vie future sera peut-être/sûrement sans lui et à l’accepter sans trop paniquer. Ça me fait mal, mais si ça arrive c’est que cela devait arriver et oui ma vie pour autant ne sera pas finie. Peut-être même que ce serait le mieux objectivement pour moi, un peu plus de paix et de sérénité. Je n’y réfléchis pas pour l’instant car ça remue beaucoup comme j’ai dit et priorité à bebe, mais oui c’est dans ma tête. Peut-être même plus que d’arriver à s’en sortir tous les deux. Après ma blessure est grande et à vif pour le moment. Alors comme dit SP, pas de précipitation et j’emprunte mon chemin, j’ai sûrement de jolies expériences qui m’attendent 🙂

30 ans pour lui aujourd’hui. Il a jamais aimé fêter son anniversaire. C’est moi qui le faisait pour lui. Ma foi là c’est une journée comme les autres et ça me va bien. Nos filles lui feront des dessins et un gâteau c’est le principal. Et nous aujourd’hui on a rapatrié ma future voiture. Niveau carrosserie, elle a son âge mais elle se conduit bien et après un bon décrassage elle sera parfaite 😊

Bon demain et après-demain, attendez vous à ce que je sois en plein mélodrame avec nos anniversaires . Pardon d’avance si je me plains trop :lol:
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3029
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: En miettes, mais j’essaye d’avancer

Message par Sans Prétention »

meihra a écrit : lun. 19 avr. 2021 17:02 Bah il a toujours été comme ça. Moi j’ai besoin de prévoir, lui il est plus au jour le jour.
Tiens, tiens : à lire ici...
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Répondre