Un cas tristement habituel

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Auteur du sujet
Localtechnique
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 93
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: Un cas tristement habituel

Message par Localtechnique »

juste pour info , je sais pas pour vous comment ca s'est passé, mais ca fait plus de 1 an que ce petit problème est passé. Malgré que je gère sans soucis la journée...quasi tout les nuits c'est insomnies, 4 a 5h de sommeil.
Je me demandais si certains ont vecu çà ? j'ai l'impression d'avoir le sommeil d'une personne agé lol
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 3316
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Un cas tristement habituel

Message par Sans Prétention »

Localtechnique a écrit : lun. 3 mai 2021 06:28 juste pour info , je sais pas pour vous comment ca s'est passé, mais ca fait plus de 1 an que ce petit problème est passé. Malgré que je gère sans soucis la journée...quasi tout les nuits c'est insomnies, 4 a 5h de sommeil.
Je me demandais si certains ont vecu çà ? j'ai l'impression d'avoir le sommeil d'une personne agé lol
A titre personnel j'ai toujours été soumis aux insomnies donc mon avis ça compte moyen.

Par contre y a eu un vrai trauma dans ces petites tromperies qui ne paraissent pas si importantes aux yeux des autres. Deux ans en moyenne pour s'en remettre d'après ce qu'on voit sur le site ...

Sinon je pense qu'il faut consulter si on veut aller plus vite 🙂
Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Localtechnique
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 93
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: Un cas tristement habituel

Message par Localtechnique »

oui je suis d'accord quand on parle de trauma. Même si j'ai pas trop mal géré en journée quelque semaines après...la nuit je sens que c'est plus compliqué (cauchemar, insomnies etc) Mais c'est episodique, pendant des semaines ca se calme puis d'un coup ca revient pendant des semaines.

bon je vois le coté positif des choses, il me reste 1 an comme ca et je profite du lever du soleil tôt du coup.
Consulté je vais y songer, pour l'instant je gère il faut dire que avec le teletravail, je peux faire des siestes pour compenser la perte de sommeil. Après je pense le meilleur remede c'est de retrouver le grand amour ;)
Avatar du membre

milo91
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 115
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: Un cas tristement habituel

Message par milo91 »

Hello,

J'ai connu cela moi aussi (et cela m'arrive encore de temps en temps...) alors que avant cela, j'avais un super sommeil, je pouvais dormir autant ou si peux que je désirais et je m'endormais en 5 secondes sans jamais me souvenir de mes nuits...

Bon après le bordel, 2H de sommeil grand max entrecoupés de cauchemars horribles et de réveils en hurlant...

C'est le thérapie et une bonne hypnothérapeute qui ont fait des merveilles, c'est pas encore tout à fait au top mais je reviens de loin la dessus..

Donc mon conseil.... Hypno (je n'y croyais pas mais j'étais suffisamment désespéré pour que cela fonctionne...).

En espérant que cela puisse marcher pour toi aussi.
:A+
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 230
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Un cas tristement habituel

Message par Deg »

Salut,

Pareil avant j etais une vrai marmotte, il me fallait au moins 9h de sommeil.

Maintenant je m endors rarement avant minuit pour me lever a 7h.
Bon j ai aussi mis le réveil 1h plus tôt pour faire du sport au lever (la tête dans le cul c est special quand même, des fois je pique du nez en gainage...).
Mais au moins la séance de sport est torchée et je n ai plus a me motiver le soir selon l heure et la fatigue de fin de travail.

Le week-end aussi j arrive pas a récupérer comme avant, je me couche trop tard et me leve trop tot.

Mais le plus dur c est quand même les cauchemars, presque toutes les nuits (par période aussi). Les reveils sont degueux du coup...on commence mal la journée.
Ca fait 4 mois j en reviens pas que ça persiste. Je pensais pas que ça affecterait autant.

Alors qu on demande simplement à passer à autre chose.

J en viens même a flipper que ça marque à vie. Je suis blazé.
J ai pas l impression qu on mérite tout ça.
Des fois j aurais presque envie de l appeler pour la "remercier" du mal causé.
Pas de ne plus être ensemble ou d avoir été cocu, mais du traumatisme engendré.
Sérieux faudrait être dédommagé pour le préjudice moral.
:D


Comme tu dis je pense aussi que d être amoureux arrangera ça.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Localtechnique
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 93
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: Un cas tristement habituel

Message par Localtechnique »

ben le seul fait que je peux certifier, c'est que ca se calmer quand je recommancé une histoire. Parcontre dés que l'histoire tournait en vinaigre allez hop tout repartait de travers dans le sommeil.
Si le jour , j'ai appris à vivre avec, en faisant bien abstraction de la mere de mon fils et des autres pour ne pas tomber en deprime, la nuit c'est le bordel.
Ceci étant cette nuit j'ai redormi 7h après 3 ou 4 nuit de 4h . Donc c'est pas une fatalité de tout les jours. Mais comme tu dis Deg, parfois j'aimerais juste lui envoyer la facture du psy mais à quoi bon, autant parler à un mur puisque de tout de façon dans leur façon de voir les choses ils ont rien fait de mal lol
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 230
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Un cas tristement habituel

Message par Deg »

C est exactement ça, la journée on peut dealer avec son cerveau, mais la nuit on ne contrôle plus rien.

Les jours où ça va on se demande comment on peut peut être si mal d autres fois.

Je ne sais pas si tous les cocus réagissent comme ça ou bien si d autres encaissent sans plus de difficultés. Eux, s ils existent, je les envie.

Mais bon, ça arrive, ça fait partie de la vie. Faut faire avec...

:wink:
Avatar du membre

supersymetrie
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 190
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 15:59

Re: Un cas tristement habituel

Message par supersymetrie »

Moi je lui ai rendu la monnaie de sa pièce
Comme ça, elle ne dort plus aussi :wink:
Avatar du membre

milo91
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 115
Enregistré le : dim. 9 août 2020 16:30

Re: Un cas tristement habituel

Message par milo91 »

supersymetrie a écrit : mar. 4 mai 2021 15:09 Moi je lui ai rendu la monnaie de sa pièce
Comme ça, elle ne dort plus aussi :wink:
:mdr
La compréhension est une lame à triple tranchant : votre côté, leur côté, et la vérité.
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 537
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22
Mon histoire : viewtopic.php?t=3907

Re: Un cas tristement habituel

Message par Mitsou78 »

Rythme de sommeil, 5 h par nuit en moyenne depuis des lustres. Sur ce point ça n'a rien changé mais ça occupait mes insomnies déjà présentent, plus besoin de compter les moutons (simple expression, je m'endors quasi sur commande).

J'ai toujours eu l'impression de rater des choses à vivre, en dormant, du coup j'ai toujours minimisé ces temps là.

:mdr :mdr
L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 230
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Un cas tristement habituel

Message par Deg »

supersymetrie a écrit : mar. 4 mai 2021 15:09 Moi je lui ai rendu la monnaie de sa pièce
Comme ça, elle ne dort plus aussi :wink:
Rhooo.. le revanchard :petard:

Excellent :mdr1:
Avatar du membre

Auteur du sujet
Localtechnique
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 93
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: Un cas tristement habituel

Message par Localtechnique »

bonjour à tous,

et bien voila nous y sommes.
Mon ex, regrette tout, reconnais tout ses tords, On est passé du stade du cétafote, puis c'estnotrefaute en 1 an et demi à -> j'ai tout les tords, je regrette toutes mes conneries et j'ai besoin d'aide .

Du coup, c'était simple de fermer la porte dans les 2 premiers stades, maintenant qu'elle reconnait toute ses conneries, j'ouvre peut etre la boite de pandore de nouveau.

J'ai lu ici qu'un choc type trauma, peut amener une personne à refléchir. Je ne sais pas si elle a ce type de choc pour commencer son logiciel. Ce que je sais aujourd'hui :

_son gars est au courant de rien, mais va bientôt sauté d'une manière ou d'une autre
_il n'est pas question d'un retour à nous pour le moment car d'une discussion commune on sait que c'est pas possible à cause de la confiance brisé
_il semble qu'elle supporte plus le caractere du gars, confirmé par l'entourage commun qui me rapporte effectivement que le gars lui hurle dessus assez souvent.
_mon fils a du mal à aller chez sa mere depuis un temps et m'en parle

étant donné qu'elle n'a ni famille, ni amis depuis cette histoire et ressource financiere compliqué(il semble en plus que son gars lui as tapé tout le pognon de la saoulte racheté), je lui ai proposé 2 solutions :

_je prend ses meubles dans mon garage, on vit en colocation avec obligation de se faire soigné par un psy le temps de remonter la pente(elle a perdu beaucoup de poids)
_je prend ses meubles dans mon garage, elle trouve un appart et se fait soigner aussi par un psy.

Quoi qu'il se passe je lui ai dis, qu'elle a un mois pour choisir la solution car il y a mon fils derriere, et lui attendra pas. D'ailleurs mon fils va passer plus de temps chez moi pour eviter qu'il voit son beau pere les jours ou il travaille pas du soir.

Je l'ai prévenu aussi que dans le cas oû il y aurait un nous hypothetique dans un futur :

_la maison reste à mon nom et je paye seul pour rien ne devoir à personne (protection financiere pour ma part et independance financiere de son coté)
_ce sera pas rose tout les jours il faut bien en prendre conscience, mais je suis conscient qu'il y aura des efforts à faire pour ne pas oublier tout en sachant ne pas vivre que à travers cette histoire tout la vie, sinon ca sera pas une vie.
_plus de vie comme avant, elle se trouve des occupations, apprend à s'épanouir seul, et apprend surtout à prendre du recul sur le quotidien car chez moi c'est calme et je tiens à ce que ca le reste.
_plus de mensonge ou tabou entre nous, sinon elle pourra refaire ses valises car elle est chez nous si ca se passe bien, chez moi si ca se passe mal.

Je vais être honnete, je pense etre conscient du risque si retour chez moi. Est ce que j'en ai envie ? je me pose la question, je dirais que je risque peu de chose hors sentimentale étant donné la partie financiere/maison est sécurisé de mon coté, et que je fais en sorte qu'elle soit independant financiere pour qu'elle parte selon son envie. Je ne veux pas qu'elle reste en dépit et que je traine un boulet. Comme je disais je suis pas un plan B.

Je comprend dans ses paroles, qu'elle souhaite pas refaire la connerie de sa mere pour son fils, c'est à dire vivre au crochet de beau pere différent tout les 2 ou 3 ans. Comme elle, elle a vécu. L'autre question, c'est de savoir si elle m'aime encore vraiment ? ou par dépit ? ca je pense qu'on le saura rapidement. Je note quand même que en 2 ans pratiquements, malgré les coup fourrés, elle a toujours fait en sorte de rester dans les parages et dis que j'été bien différent de ce gars.

J'attend de ce forum, les pour et les contre, de gens qui ont eu l'expérience. Les gardes à fou à mettre en place si reconstruction.
Juste une derniere chose, j'ai l'air mode déprimé dans le msg lol , mais je lui suis pas du tout. J'essaye plutot de prendre beaucoup de recul pour pas me remettre en risque sentimentale. C'est une chose de se proteger financierement, mais sur les sentiments on controle pas. J'aimerais sincerement pouvoir lui refaire confiance, comme je lui disais , mais la confiance ca ne se decrete pas. C'est a elle de gérer çà, et à moi de savoir écouter les gestes positives. La, l'urgence, c'est qu'elle se sorte de son bourbier, on aura le temps après de voir le nous ce qu'on fait après tout ce gachis(mode pragmatique de mon coté comme toujours- 1 round à la fois)
Derniere chose, je lui ai demandé qu'elle reflechisse bien avant de s'engager à quitter son gars, pas de decision hative qu'elle regrette 2 mois après. Donc elle a 1 mois pour faire le choix, car j'attendrais pas 2 mois. Si elle fait rien, a la moindre plainte de mon fils, il reste chez moi et elle ne le vera que quand il sera pas la. Je pense que j'ai bien sécurisé le dossier de mon coté, il faut pas hésite à me dire si vous voyez autre chose.
Avatar du membre

Auteur du sujet
Localtechnique
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 93
Enregistré le : ven. 24 juil. 2020 11:53

Re: Un cas tristement habituel

Message par Localtechnique »

ah , j'oubliais de préciser :

_ils ne travaillent plus ensemble depuis des mois
_elle s'est séparés de ses nouveau amis d'epoque (un clan de nana divorcé...)
Avatar du membre

Deg
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 230
Enregistré le : mar. 16 févr. 2021 21:46

Re: Un cas tristement habituel

Message par Deg »

Salut Local,
Localtechnique a écrit : sam. 2 oct. 2021 11:17 bien voila nous y sommes.
C'est marrant la vie, pleine de péripéties... :petard:
Localtechnique a écrit : sam. 2 oct. 2021 11:17 il semble en plus que son gars lui as tapé tout le pognon de la saoulte racheté


Eh beh, quel beau parti.... :roll: C'est possible aussi qu'elle y ai contribué, à tout claquer de façon irresponsable. :fou:

Après, avis perso, pour le côté technique, je serais plus pour ça:
Localtechnique a écrit : sam. 2 oct. 2021 11:17 elle trouve un appart
Mais elle se démerde même pour ses meubles, comme une grande fifille quoi. De A à Z.

Depuis que vous êtes séparés tu ne la maternes plus, et je suppose que tu dois apprécier ça.
Au moins tu ne t'impliques pas trop, tu ne prend pas de risques. C'est elle qui les prends pour une fois, et les trucs logistiques chiants c'est elle qui les gère.

Que tu ne veuilles pas laisser la mère de tes enfants à la rue ça se conçoit en même temps, mais bon. Toi t'as assumé, c'est à elle. Je dis ça parce que tu ne veux plus tout gérer à sa place, là c'est l'occasion.

Si elle se démerde, toi tu n'es plus son "papa".
Et si tu ne t'impliques pas, tu te protèges aussi sentimentalement.

Je pense que c'est un bonne façon de savoir si elle irait vers toi par "dépit" ou par "amour" non?

Je te trouve pas que tu sembles déprimé dans ton message, et comme tu dis :jap:
Localtechnique a écrit : sam. 2 oct. 2021 11:17 prendre beaucoup de recul pour pas me remettre en risque sentimentale.
:)
Avatar du membre

Dnj
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 366
Enregistré le : lun. 26 oct. 2020 08:59

Re: Un cas tristement habituel

Message par Dnj »

Salut local,
J'attend de ce forum, les pour et les contre, de gens qui ont eu l'expérience.
Tiens, un peu de lecture (si ça passe le fil de la modération) :
https://www.survivinginfidelity.com/top ... rt-2/?ap=1
Dedans il y a des témoignages dont le partenaire est parti, d'autres ou il est revenu puis reparti, etc.
J'essaye plutot de prendre beaucoup de recul pour pas me remettre en risque sentimentale.
C'est pourtant exactement ce que tu fais. Ton dernier message tranche franchement avec tes anciens messages.
Par exemple tu disais "elle m'a quitté, les premiers mois si elle était revenue je l'aurais reprise. Là après un an je ne l'envisage plus", et pourtant c'est exactement ce que tu fais.

Deux points en particulier m'alertent :
- Je ne sais plus où, tu as écrit qu'elle t'avait dit "entre lui et moi c'est charnel, mais entre nous deux c'est de l'amour et je pense qu'il y aura un futur nous deux". Ça veut dire qu'elle était parfaitement consciente qu'elle te ferait ce coup là, et pendant tout ce temps elle a choisi malgré tout de rester avec ce type.
- elle n'a rien retenu de cette histoire... Elle devrait se demander comment faire pour être à l'avenir une partenaire de qualité. Au lieu de ça, elle est en train de faire a ce type exactement le coup qu'elle t'a fait à toi.

Rien que pour ces deux points là tu ne devrais pas faire l'erreur de la reprendre.

Tu n'es pas un plan b à ses yeux, mais pire que ca. Tu es le père chez qui l'ado revient après avoir déconné parce qu'elle sait que tu lui offriras la sécurité. Mais tu n'es pas le choix qui la fait vibrer. Elle serait revenue bien plus tôt sinon. Tu es le père qui lui dit "bon tu peux revenir mais a condition de ne pas déconner de nouveau".

Si c'est toi qui avait merdé comme ça pour elle, ferait elle le geste de te reprendre ? Ferait elle le geste de te prêter un garage pour stocker ses affaires ? Pourquoi ne sollicité t elle pas ses parents ou ses amis ?

Enfin, dernier point : objectivement, si tu te projettes à 4 ou 5 ans, penses tu réellement que tu auras la capacité à pardonner ça et aller au delà avec elle, et avoir confiance ? Ne penses tu pas que tout ça est réellement allé trop loin pour que quoique ce soit puisse être reconstruit ?
Le chemin du bonheur, c'est de cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent mais par leur manière de voir les choses qui arrivent.
Epictète
Répondre