Conseil

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

supersymetrie
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 80
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 15:59

Re: Conseil

Message par supersymetrie »

C'est à voir
Si on part du postulat qu'il n'y a eu que des bisous, qu'elle a rêvé à une histoire fantasmagorique et qu'elle cherche un autre "elle" et non pas le "elle dans son couple actuel ... elle souffre
Il ne faut pas voir dans les postures et les attitudes quelque chose de bien ancré dans la réalité. Ils ou elles veulent montrer qu'ils ont compris, qu'ils prennent leur vie en main etc etc
En fait c'est comme une crise d'ado ... l'ado qui est certain et plus on lui donne des conseils plus il fait le contraire
Désolé, si elle est honnête sur cette aventure (honnête: elle ne met pas délibérement pour cacher la réalité ou falsifier la situation actuelle) ... alors elle souffre
Oui Phabou souffre aussi mais à la différence d'elle n'est pas en crise et à les deux pieds ancrés dans la réalité ... elle non ... et elle en souffre (toujours dans l'optique où elle est honnête)


Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2887
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Conseil

Message par Sans Prétention »

Symétrie, l'inconstance décrite dans la vidéo ne correspond pas à celle de madame Phabou. En effet, elle semble "perdue" (OK) MAIS elle refuse de lui faire plaisir et elle se refuse à lui de manière continue (ce dont tu parles toi est différent : une femme "perdue" fait des va-et-vient, y compris en s'enflammant pour son mari). Pour moi, le "diagnostic" ne tient pas.

Sinon la souffrance "hors réalité", si elle est avérée, est plutôt de type psychotique.

A l'autre bout de la chaîne, il y a les souffrances névrotiques. Le cas ne correspond pas du tout.

Je ne vais pas me lancer dans un débat ici, ce n'est pas le but, mais globalement c'est pas bon signe.

Ce qu'on peut dire c'est que "attendre" est la plus mauvaise option qui soit. Et là dessus, il y a un consensus : soit elle joue avec toi (ce que je pense) soit elle est paumée (ouais. admettons, de manière sélective alors...). Dans les deux cas, elle n'est pas apte à décider pour le couple. Aucunement.

Autre point important : la tromperie a bel et bien eu lieu et je ne parle pas de coucherie. Je parle de mensonges, manipulation, renversement de la charge, refus de dialogue, refus de sécuriser le conjoint face à une menace potentielle pour le couple selon le "contrat" qui vous lie. L'ultime preuve ne te servira à pas grand-chose. En l'état c'est son mépris pour ta personne qui est à soigner. Et il te faudra dire "non" parce que tu te respectes.

J'avais mis en lien le témoignage d'une "repentie" qui, visiblement n'a pas été lu, je remets.

Cas numéro 1 :
viewtopic.php?p=26251#p26251

Et au passage les copains de technique de madame...

Cas numéro 2 :
viewtopic.php?f=40&t=3733

On est plus proche de quel scénario ?

Juste pour info :
Sans Prétention a écrit : sam. 26 mai 2018 10:00 Perdue, c'est au fur et à mesure de tes interventions que se dessine le visage de ton "compagnon"..
Et le tiens, avec un terreau familial dysfonctionnel qui peut en partie expliquer ton "acceptation" de la situation.

Je suis d'accord avec Mitsou. Cela peut être allé plus loin, moi je dirais c'est allé plus loin.

Cependant, en l'absence de "preuves" (enfin tout dépend de ce que tu appelles preuve, pour moi il y en a déjà bien assez...) ce n'est pas tant la recherche de la preuve ultime dont il est question mais la manière dont il te maltraite.

Vous n'êtes pas un couple équilibré, vous êtes dans un rapport de force qu'il a installé en te mettant en concurrence directe avec cette femme avec laquelle "il ne s'est rien passé".
Il te veut mère mais t'abandonne dès que tu lui fais plaisir. Syndrome de la madone et la putain.

Pour l'heure tu es un objet (et pas de désir) c'est cela qui doit, de toutes façons, être soigné...
Votre couple ne vit pas, il survit.
Il n'y a pas d'amour (du moins dans le sens romantique du terme) mais de la co dépendance...

Un suivi ce ne serait pas une mauvaise idée.
Toute ressemblance...

Par contre "prendre les choses avec humour" ou détachement (comme dit dans la vidéo) c'est super et j'approuve mais ça exige, corrigez moi si je le trompe, d'être très solide et particulièrement lucide sur la situation. Autrement, il faut être accompagné de près (par un coach ?).

Or, aucune condition n'est réunie...
Ce type d'attitude ne se décrète pas : c'est le résultat d'un travail de longue haleine.

Phabou, tu pourrais faire le précédent test pour voir le score de madame ?


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

supersymetrie
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 80
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 15:59

Re: Conseil

Message par supersymetrie »

En effet je suis tout à fait d'accord
C'est pour cela que j'ai mis comme hypotèse au départ "toujours dans l'optique où elle est honnête"
Honnête avec ce qu'il s'est passé, honnête avec elle même. Si on part de cette hypothèse je pense qu'un personne en crise peut réagir n'importe comment.
Mais bien entendu ce qui fait toute la différence c'est ce ... "toujours dans l'optique où elle est honnête"
La tromperie "coucherie" fait très mal ... la tromperie (mensonges, manipulations, crises, malhonnêteté etc etc) achève
Les trompeurs pensent qu'ils vont toujours s'en sortir. On était que 2 dans la chambre donc personne ne peut savoir ce qui s'est passé :)
Tout se sait toujours. Quand on cherche on trouve et on trouve en plus de la vérité toutes les casseroles pour cacher tout cela.
Je pense que SansPrétention à totalement raison mais je me fais l'avocat du diable ... et si elle était honnête sur ce coup là (seule elle et son ami le savent par les faits)
Nous avons tous eu des mensonges plus gros les uns que les autres mais chaque cas est unique.
J'ai eu les mêmes histoires ... les bisous, l'amour de collégiens ... le réalité fut plus adulte ;)
Mais pour connaitre la vérité, 1 an de mensonges récurrents et modifiés à chaque découvertes. Maintenant je dois connaître 90% de la vérité et c'est trop pour un seul homme. Je lui ai rendu la pareille et lorsqu'elle l'a découvert ... j'ai dit toute vérité en 2 minutes. Tout ce qu'on veut savoir sans entrer dans les détails. Toutes informations sans qu'elle ait besoin de chercher pour approfondir ... en fait tout ce que j'aurais voulu savoir en 2 minutes (et pas tout ce que j'ai découvert au final: savoir ce qu'ils mangé, savoir leur petits surnoms amoureux, ce qu'ils s'écrivaient le soir avant de se coucher , comme c'était bon de faire l'amour et comme la journée fut magnifique et le contenu de la lettre d'amour )
Ecoute bien Sans Prétention, cela t'évitera de te faire encore plus de mal


Avatar du membre

Auteur du sujet
Phabou
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 48
Enregistré le : mer. 8 avr. 2020 18:31

Re: Conseil

Message par Phabou »

Scenarios les plus ressemblant
benje a écrit :
elle ma avouer quel avait 1 amant depuis 8 jours mai qu’il n ont rien fais 1 mois plus tard elle me dit on c embrasser et je lui et fais juste une fellation 1 semaine plus tard elle me dit on a fait l’amour vite fait et ce n étais pas terrible et qui ce sont vue que 2 fois mais appelle 4 fois par jours et sms une dizaine par jour

cocucmoi a écrit :
j'ai eu l'idée de laisser traîner mon tel portable caché en mettant l'enregistreur vocal. Bien m'en a pris, puisque le lendemain en écoutant elle avouait être passé à l'acte avec son collègue, visiblement dans l'appartement prêtée par la copine.
Elle indiquait vouloir continuer cette liaison et profiter de l'appartement de son amie, j'ai alors engagé un détective privé et lui ai donner les informations sur ma femme, son amant, pas eu de mal à le retrouver et l'appart en question.
(...) le soir elle a niée quand je lui ai demandé des explications en me disant que je me faisais des films.

fifi59 a écrit :
le soir de la découverte, je lui ai dit: "Jamais j'aurai cru que tu me tromperais un jour.".
Et il m'a répondu... tadann......... "MAIS JE T'AI PAS TROMPE..."

un savant mélange de ces 3 cas et on y est pratiquement.
Je suis persuadé qu'elle a couché et elle me jure que non. Pourtant son impossibilité à dire des mots doux, à me prendre dans ses bras, à faire l'amour avec moi prouvent le contraire. Mieux aujourd'hui il dit que c'est moi qui la repousse alors que je n'attends qu'elle. Je lui ai rappelé que j'etais passé au delà de son aventure extra conjugale et que je souhaitai que notre couple redémarre. Elle a tendance à inverser les roles


Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2887
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Conseil

Message par Sans Prétention »

Phabou a écrit : ven. 12 juin 2020 10:30 Je suis persuadé qu'elle a couché et elle me jure que non. Pourtant son impossibilité à dire des mots doux, à me prendre dans ses bras, à faire l'amour avec moi prouvent le contraire. Mieux aujourd'hui il dit que c'est moi qui la repousse alors que je n'attends qu'elle. Je lui ai rappelé que j'etais passé au delà de son aventure extra conjugale et que je souhaitai que notre couple redémarre. Elle a tendance à inverser les roles
J'ai vraiment beaucoup de mal à me faire comprendre...

Pourrais-tu me dire le score de madame ?

https://www.isabellenazare-aga.com/30-c ... nipulateur


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Phabou
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 48
Enregistré le : mer. 8 avr. 2020 18:31

Re: Conseil

Message par Phabou »

10 sur 30 au test et voila ce qu'elle m'a écrit aujourd'hui.

Je sais que je t’ai profondément blessé et que tu es malheureux et je n’ai jamais voulu ça, mais c’est fait et je ne peux pas l’effacer … autrement je le ferais
Rien n’est clair pour moi et ce que tu ne comprends pas c’est qu’effectivement, ce n’est pas une question de personne, c’est la culpabilité que je porte et qui me rend encore moins entreprenante qu’avant.
Je pourrais comprendre que tu m’en veuilles et que tu ne souhaites pas retrouver une vie intime avec moi, voire que tu me demandes de partir.
Je n’ai jamais été affectueuse, tu le sais … aujourd’hui j’ai du mal à aller vers toi c’est tout … alors si tu m’aimes … aide moi !
Je ne suis pas parfaite et je ne l’ai jamais été mais je sais qu’il restera toujours au fond de toi un doute … forcément. Je le sais et je le comprends
C’est vrai que j’aime ce que je fais à la mairie mais j’étais prête à en sortir pour toi
L’objet de mon dérapage est passé à autre chose plus vite que moi et c’est lui qui m’a incité à faire la même chose.
Tu sais, tu t’en es rendu compte, je n’y étais pas prête au début.
Ne cherche pas à savoir le pourquoi de ce que j’ai fait ni ce que j’ai fait précisément ou pourquoi j’ai pu être différente avec lui …
Mais ne me demande pas d’être comme en juillet l’an passé ! j’ai changé …
Ce n’est pas quelque chose qui se commande et qui peut se faire d’un claquement de doigts
Je ne sais pas si nous résisterons à ça … mais je ne peux rien changer de ce qui s’est passé
Et un jour, tu seras peut être obligé de le croiser, il faut t’y préparer et l’accepter
Que tu ailles voir sa femme aujourd’hui n’aurait pas de sens.
le reste de l’Equipe Municipale n’est pas au courant non plus et je ne lui fais pas la gueule parce que je n’en ai pas envie et que je ne pourrais pas l’expliquer aux autres …
nous essayons de faire comme si rien ne s’était passé … et nous travaillons ensemble parce que c’était prévu comme ça
nous n’avons pas organisé l’Equipe et son fonctionnement en fonction de nous deux,
voilà !
je ne peux rien ajouter d’autre je crois


Je reste intimement persuadée que ce n'est pas fini entre eux. Elle a osé jurer sur la tete de nos enfants qu'elle ne me trompait pas au début de mes doutes sur son adultère.


Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2887
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Conseil

Message par Sans Prétention »

Salut Phabou
Phabou a écrit : sam. 13 juin 2020 13:17 10 sur 30 au test
Au temps pour moi.
Ma femme avait mis 12 à sa mère et puis, le temps ayant passé, et quelque aveuglement en moins on est allés jusqu'à 25. Lol.
Si tu veux bien on refera les comptes ... :deal:
Bref.

Je sais que je t’ai profondément blessé et que tu es malheureux et je n’ai jamais voulu ça, mais c’est fait et je ne peux pas l’effacer … autrement je le ferais
:super:
Rien n’est clair pour moi
Paumée.
Mais dans quel sens ?
Ses sentiments pour lui ?
Ses sentiments pour toi ?
Les deux ?

et ce que tu ne comprends pas c’est qu’effectivement, ce n’est pas une question de personne, c’est la culpabilité que je porte et qui me rend encore moins entreprenante qu’avant.
Avant ?
Je n’ai jamais été affectueuse, tu le sais …
Donc : avant elle n'était pas affectueuse (mais "joueuse", pourquoi vous ne "jouez" pas ensemble ?) et maintenant, non seulement elle n'est pas affectueuse, mais en plus elle n'est pas "entreprenante". :roll:
Mais alors quand elle dit "je t'aime", concrètement, ça veut dire quoi dans sa bouche (sans affection et sans sexualité et sans que rien ne soit "clair") ?
Que signifie "aimer" dans le coeur de madame Phabou au fond ?
N'est-ce pas du "mal amour" ou de l'amour terroriste ?

Question A pour toi Phabou : C'est quoi son passif amoureux, familial ?

Je pourrais comprendre que tu m’en veuilles et que tu ne souhaites pas retrouver une vie intime avec moi, voire que tu me demandes de partir.
aujourd’hui j’ai du mal à aller vers toi c’est tout … alors si tu m’aimes … aide moi !
Deux points :
1) renversement de la culpabilité : c'est pas elle qui ne souhaite pas avoir de nouveau une vie intime ?
C'est pas elle qui, à plusieurs reprises a menacé de partir ?
Et maintenant "je comprendrais que tu..." on croit rêver.

2) Aide-moi :
A faire quoi ?
A ne plus avoir de contact physique ? Plus de tendresse ?
A dire qu'on est prêt à se quitter ?
A ne plus parler de tout ça ?

Question B : aide-moi à faire quoi ?

Je ne suis pas parfaite et je ne l’ai jamais été mais je sais qu’il restera toujours au fond de toi un doute … forcément.
Je comprends pas cet enchaînement d'idées dans cette phrase très suspecte pour moi. :?

C’est vrai que j’aime ce que je fais à la mairie mais j’étais prête à en sortir pour toi
Je comprends pas non plus cet enchaînement d'événements :
1) Je me plaît la mairie mais je vais arrêter par amour pour toi (ok)
2) Un type débarque, coucherie ou pas on s'en fout, mais il débarque dans sa vie
3) Je reste à la mairie, faudra t'y faire mon gars... :bonk:

Question C : Tu vaux moins que le gus ?

L’objet de mon dérapage est passé à autre chose plus vite que moi et c’est lui qui m’a incité à faire la même chose.
Tu sais, tu t’en es rendu compte, je n’y étais pas prête au début.
Traduction :
1) il y a eu dérapage (et en ce sens, il y a eu un mensonge puisqu'elle a juré qu'il n'y avait "rien" au début et on s'en fout de savoir si c'est coucherie ou pas, le mensonge est avéré)
Phabou a écrit : sam. 13 juin 2020 13:17 Je reste intimement persuadée que ce n'est pas fini entre eux. Elle a osé jurer sur la tete de nos enfants qu'elle ne me trompait pas au début de mes doutes sur son adultère.
2) le sandwich m'a zappée (comme souvent en pareil cas : cliquer sur le lien)
3) moi je voulais continuer (sexuellement ? Par amour ? Etrange pour quelqu'un de "jamais affectueuse")

Conclusion : on s'en fout du sandwich.
Madame Phabou est bien possiblement "moureuse" du type qui lui a demandé de sortir de sa vie, d'où son "indisponibilité".
En tous cas, tout cela l'affecte. On n'est pas affecté par quelque chose dont on se fout. Monsieur sandwich a donc une place démesurée dans sa vie et par conséquent dans votre vie de couple. Que lui soit là ou pas n'est pas le problème, son" fantôme "vous poursuit jusque dans l'intimité.

Ne cherche pas à savoir le pourquoi de ce que j’ai fait ni ce que j’ai fait précisément ou pourquoi j’ai pu être différente avec lui …
Traduction :
1) cherche pas ce qu'il s'est passé (pourquoi, il s'est passé autre chose ?)
2) Elle a été "différente" avec lui.
C'est à dire affectueuse, aguicheuse, sexuelle ? :doute:
Amoureuse ?

Mais ne me demande pas d’être comme en juillet l’an passé ! j’ai changé …
Question D : Elle était comment en juillet l'an passé ?
Plus "affectueuse" ? Plus 'entreprenante" ?
Dans ce cas, on comprend pas pourquoi elle dirait "je n'ai jamais été affectueuse, tu le sais..."

Ce n’est pas quelque chose qui se commande et qui peut se faire d’un claquement de doigts
C'est quoi qui se commande pas ?
Les sentiments ?
Donc elle a des sentiments pour lui ?
Ou les non sentiments qu'elle n'a pas pour toi ?
Qu'est-ce qui ne se commande pas ?

A rapprocher avec ça :
Phabou a écrit : mer. 20 mai 2020 22:09 A la question si elle aime encore "l'ex amant", mon épouse se défausse et n'y répond pas. Elle se contente de dire que pour lui c'est fini. Je pense qu'il n'y a pas plus explicite. Quand je lui dis que son attitude démontre ses sentiments pour lui et que je préfère que l'on se sépare parce que nous pouvons rien reconstruire sur ses bases là, elle me répond que je peux partir.
Je ne sais pas si nous résisterons à ça …
En rhétorique, il existe ce qu'on appelle une organisation préférentielle des répliques.
Une expression compliquée pour dire qu'elle aurait pu dire les choses autrement. Par exemple,
"Je veux qu'on résiste à ça" ou bien
"Souhaites-tu, comme moi, qu'on résiste à ça" ?
Non, là elle dit "Je ne sais pas si on résistera à ça". Mise à côté de "je comprendrais que tu me demandes de partir, cherche pas à savoir et je ne suis pas disponible", c'est pas le comportement d'une femme amoureuse.
Même si elle se déteste à mort, qu'elle a honte pour ce qu'elle a fait, son but, pour redorer son blason narcissique devrait théoriquement être de s'abandonner à la personne qu'elle considère pouvoir donner du sens à tout ça. En l'occurrence, là c'est le sandwich.
En gros : elle se dégoute mais elle voulait continuer avec le sandwich...
Du coup le sandwich lui donne une image positive d'elle-même mais pas toi... Délire. :?

mais je ne peux rien changer de ce qui s’est passé
Non.
Mais elle peut changer ce qui se passe actuellement : être plus tendre, pour commencer.

Et un jour, tu seras peut être obligé de le croiser, il faut t’y préparer et l’accepter
Ca semble être une phrase de bon sens.
Du moins ça le serait si et seulement si elle n'avait pas dit en plus : "L’objet de mon dérapage est passé à autre chose plus vite que moi et c’est lui qui m’a incité à faire la même chose."

Que tu ailles voir sa femme aujourd’hui n’aurait pas de sens.
Dépend.
Si elle est vraiment heureuse et que le sandwich est un type bien qui a dérapé, ça n'aurait pas de sens : ça briserait un couple pour un dérapage.
Si elle vit un calvaire et que le mec est un habitué de l'échangisme sans sa femme alors, si, ça a du sens : ça donnerait des réponses à une femme qui cherche peut-être elle aussi son "ultime preuve".

le reste de l’Equipe Municipale n’est pas au courant non plus et je ne lui fais pas la gueule parce que je n’en ai pas envie et que je ne pourrais pas l’expliquer aux autres …
Pardon mais là je comprends plus rien. :bonk:
Ils se sont embrassés devant tout le monde ou pas ?
Je croyais de plus qu'ils n'avaient plus de contact qu'elle était triste qu'il ne lui parle plus comme avant ???? :doute:

nous essayons de faire comme si rien ne s’était passé … et nous travaillons ensemble parce que c’était prévu comme ça
Tu embrasses un collègue devant tout le monde et personne n'a rien vu. :kelkon:
nous n’avons pas organisé l’Equipe et son fonctionnement en fonction de nous deux
Là je comprends pas non plus :
Phabou a écrit : mer. 20 mai 2020 11:44 Faut dire aussi que sa situation d'élue n'a pas tourner en sa faveur, elle n'a pas eu les commissions qu'elle souhaitait. Commissions où elle avait œuvrer avec son "ex-amant" pour y siéger tous les 2. Chacun président d'une commission importante et adjoints l'un de l'autre. J'apprends ça maintenant et fait un rapprochement avec leur aventure.
Question E : peux-tu réexpliquer la situation ?


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Auteur du sujet
Phabou
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 48
Enregistré le : mer. 8 avr. 2020 18:31

Re: Conseil

Message par Phabou »

Ils se sont embrassés devant tout le monde ou pas ? oui et personne n'a rien vu soit disant.
Mais elle peut changer ce qui se passe actuellement : être plus tendre, pour commencer; C'est exactement ce je lui ai dit. Elle sait l’être avec l'autre
1) cherche pas ce qu'il s'est passé (pourquoi, il s'est passé autre chose ?) elle dit que non
2) Elle a été "différente" avec lui. Tout a fait et j'en ai la preuve enregistrée.
C'est à dire affectueuse, aguicheuse, sexuelle ? Amoureuse ? Exactement
Question A pour toi Phabou : C'est quoi son passif amoureux, familial ? Pratiquement pas d'affection familial. Parents rustres, père ivrogne, frères et sœurs indifférents
Question B : aide-moi à faire quoi ? A sortir de cette situation.
Question C : Tu vaux moins que le gus ? Je pense que je sers de pied à terre pour mon épouse. Un gite, un couvert et une famille. Pour elle, l'amusement et les bons moments sexuels ou pas elle sont à extérieur (sans sa famille).
Question D : Elle était comment en juillet l'an passé ? Affectueuse et entreprenante effectivement
Question E : peux-tu réexpliquer la situation ? Ils ont fait sorte d’être en haut de la liste municipale et d'obtenir le plus de commissions possible. A mon avis pour avoir le maximum d’être ensemble sans que ce soit louche. Être en couple quoi. Se voir et se revoir pour préparer les réunions préalables aux commissions, ainsi de suite.
Aujourd’hui, j'ai réussi à lui faire dire que c’était fini pour elle aussi. Chose qu'elle avait toujours refusée de dire jusqu'à présent.
j'ai du insister et je pense qu'elle a juste exprimé ce que je voulais entendre. Il n'y avait aucune conviction dans son propos. pour moi, elle n’est pas sincère et je lui ai dit.
elle m'a demandé ce qu'elle doit faire pour que je la crois. Je lui ai répondu que si elle est sincère, si elle m'aime, elle sait très bien ce qu'il faut faire pour que notre couple existe.


Avatar du membre

Auteur du sujet
Phabou
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 48
Enregistré le : mer. 8 avr. 2020 18:31

Re: Conseil

Message par Phabou »

Bonjour,
Cette année mon épouse a passé la St Valentin en réunion de liste (campagne électorale oblige soit disant) jusqu'à très tard dans la nuit.
Elle va également passer notre anniversaire de mariage en réunion "obligatoire".
Je viens de me souvenir que jusqu'en décembre 2019 elle prenait son futur amant pour un vrai connard. Ce sont ses mots.
En février 2020 elle couche avec lui et ne couche plus avec son mari depuis. Mari qu'elle prétend aimer. Depuis la découverte de l'adultère elle ne fait rien pour que ça aille mieux entre nous.
Hier soir nous avons mangé au restaurant avec l'un de nos enfants. Elle a passé la moitié du repas avec son téléphone. Notre fils et moi avons été très tolérant avec elle. En rentrant, elle est prise d'un coup de fatigue subit et part se coucher. Fin de la soirée.
Ce matin je me suis levé avant elle et prends mon petit déjeuner au soleil. Étant seul je fais un jeu sur mon téléphone et là, elle arrive. Évidement j'ai droit à une réflexion sur l’utilisation abusive du téléphone. Du coup, dispute ou je mets en cause sa facilité à être désagréable plutôt qu'à faire preuve de gentillesse, d'affection, d'amour.
Elle souhaite me poser une question et veut que je sois sincère :+ dans ma réponse. Ce à quoi je lui répond qu'en matière de sincérité elle peut revoir sa copie. Du coup vexée elle part sans poser sa question et fait la gueule depuis.
Dois je déduire que c'est la fin de notre couple ?


Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2887
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Conseil

Message par Sans Prétention »

Bon, on va tout reprendre.
:doute:

Voici donc son passif :
Phabou a écrit : sam. 20 juin 2020 10:49 Pratiquement pas d'affection familial. Parents rustres, père ivrogne, frères et sœurs indifférents
Voici son caractère :
- Joueuse
- Incapable d'être affectueuse :bonk:


Revenons sur les 30 points (clique sur ici pour plus détails), on compte pas pareil, d'après tes propres écrits (après s'il y a une distorsion entre ce que tu dis et ce que tu vis, il va falloir interroger cela...)

Je précise que "manipulateur" ne signifie pas nécessairement PN et que de plus ce peut être un état permanent chez certaines personnes (c'est dans leur structure psychique) ou bien un état passager, ou d'adaptation (pour sauver ses fesses dans une situation à risque).
- Autre précision : et oui, parfois, y a des redites. :deal:
- Oui, parfois, c'est limite, mais en plus j'ai dû manquer des choses en passant... :D
- Et, oui, c'est subjectif, et sans doute projectif, mais alors, il faudrait me faire un retour précis visant à me montrer où je me suis planté, parce que bien sûr, je veux bien changer d'avis, j'ai pas la science infuse. :)
- Dernière précision, théorique celle-là, comme le précise Hirigoyen, la spécialiste de la chose, MPN n'est pas reconnu officiellement par les spécialistes de la psychologie officielle MAIS les symptômes le sont tous (mais là c'est pas tout à fait le sujet, puisque je crois pas que ta femme soit MPN. Pour autant, la destruction est bien à l'oeuvre, et en plus... Elle est douée en manipulation :beurk: Bref, pour moi la mécanique générale est bien installée dans votre couple d'opposés dysfonctionnels)



Les 30 caractéristiques du manipulateur



1) Il culpabilise les autres au nom du lien familial, de l’amitié, de l’amour, de la conscience professionnelle.
Phabou a écrit : mer. 8 avr. 2020 18:54 Évidemment c'est moi le grand malade, il ne se passe rien.
Phabou a écrit : ven. 10 avr. 2020 14:09 Après l'appel anonyme je lui en ai reparlé. Niage en bloc et tentative d'inversement des roles (je suis un malade qui ecoute n'importe qui etc)
Mitsou78 a écrit : mer. 22 avr. 2020 15:53 Tu te positionnes comme fautif, tu veux changer, pourquoi ?
Phabou a écrit : ven. 24 avr. 2020 10:24 je crois qu'un de nos enfants (nous en avons 3) s'est rendu compte de quelque chose ou nous entendu parler. La, c'est embêtant. Je ne souhaite pas qu'il pense à mal de sa maman.
Phabou a écrit : sam. 6 juin 2020 14:33 Hier soir mon épouse me parle à nouveau de son envie de changer de travail, ce qui la retient c'est son salaire. Elle y tient pour pouvoir aider nos enfants en cas de besoin.
Phabou a écrit : dim. 21 juin 2020 10:45 Hier soir nous avons mangé au restaurant avec l'un de nos enfants. Elle a passé la moitié du repas avec son téléphone. Notre fils et moi avons été très tolérant avec elle. En rentrant, elle est prise d'un coup de fatigue subit et part se coucher. Fin de la soirée.
Ce matin je me suis levé avant elle et prends mon petit déjeuner au soleil. Étant seul je fais un jeu sur mon téléphone et là, elle arrive. Évidement j'ai droit à une réflexion sur l’utilisation abusive du téléphone.

2) Il reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes.
Phabou a écrit : mar. 5 mai 2020 15:04 Moi je pense juste qu'elle veut sa liberté pour être disponible pour son amant et vivre l'amour ou les amours qu'elle n' pas connut quand elle était plus jeune.
Ma femme s'est imposée des choix de vie (de part ses parents et son éducation judéo-chrétienne) qu'elle regrette maintenant.
Phabou a écrit : mar. 5 mai 2020 15:04 Mon épouse m'annonce hier soir qu'elle entame les recherches d'un nouveau logement. Mais pas pour que son "pseudo ex-amant" la rejoigne mais parce qu'elle pense que je ne peux pas passer outre "sa petite embrassade" extra conjugale. Ce qui est faut, j'attends juste une attitude, des gestes qui montrent son souhait de retour vers moi.
Phabou a écrit : jeu. 21 mai 2020 15:14 C'est elle qui a fauté et c'est moi qui cherche des solutions, qui m'ouvre à elle. Et elle, rien ne l'atteint, elle ne répond à la question essentielle.
Phabou a écrit : dim. 3 mai 2020 10:18 Je ne comprends pas pourquoi je souffre autant. C'est elle qui m'a trompé, menti et c'est moi qui semble coupable.
Je pourrais comprendre que tu m’en veuilles et que tu ne souhaites pas retrouver une vie intime avec moi, voire que tu me demandes de partir.
Phabou a écrit : dim. 21 juin 2020 10:45 Hier soir nous avons mangé au restaurant avec l'un de nos enfants. Elle a passé la moitié du repas avec son téléphone. Notre fils et moi avons été très tolérant avec elle. En rentrant, elle est prise d'un coup de fatigue subit et part se coucher. Fin de la soirée.
Ce matin je me suis levé avant elle et prends mon petit déjeuner au soleil. Étant seul je fais un jeu sur mon téléphone et là, elle arrive. Évidement j'ai droit à une réflexion sur l’utilisation abusive du téléphone.

3) Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et opinions.
Phabou a écrit : mer. 22 avr. 2020 14:14 Je suis patient, je sais attendre. Je suis prêt à changer si nécessaire (je lui ai dit) mais changer quoi, elle même ne le sait pas.
Phabou a écrit : sam. 16 mai 2020 21:50 il y a ses propos et écrits mais en pratique elle reste de marbre insensible à mes approches tendres et amicales. Statu quo en quelque sorte, la sortie du tunnel s'éloigne avec le temps qui passe. Je suis à deux doigts de la quitter tellement elle est fermée, mais c'est peut être ce qu'elle veut en vérité mais ne le dit pas.
Phabou a écrit : mer. 20 mai 2020 11:44 Je lui ai proposé mon aide pour surmonter tout ça étant encore son époux pour le meilleur et pour le pire(on y est en plein), elle ne refuse pas franchement. Du coup je lui soumets quelques questions qu'elle devrait se poser et ensuite que nous en parlions ensemble. Depuis silence radio.
Phabou a écrit : mer. 20 mai 2020 22:09 A la question si elle aime encore "l'ex amant", mon épouse se défausse et n'y répond pas. Elle se contente de dire que pour lui c'est fini.
Phabou a écrit : jeu. 21 mai 2020 15:14 Quand je lui dis qu'elle ne court après les rapports sexuels avec moi parce qu'elle veut rester fidèle à son amant, elle est embarrassée et répond que je dis des bêtises, que je l'agace.
Aujourd'hui elle a décidé de partir, a tout prix, marcher. Il fait quand même 31°. Je lui ai proposé de venir avec elle pour discuter calmement, elle refuse catégoriquement. Que dois en déduire ? D'après elle, rien (...) elle ne répond à la question essentielle.

4) Il répond très souvent de façon floue.
"Je suis tellement désolée par cette situation… jamais je n’aurais imaginé que ça puisse nous arriver ! C’est vrai que l’amour ne se commande pas. Un couple qui devient routinier, un regard, un sourire et même si je n’ai rien promis, j’ai même dit tout l’inverse … c’est moi qui me suis fait prendre « au jeu » comme une gamine de 15 ans, comme un papillon dans la lumière. Je ne sais pas si je suis tombée amoureuse mais j’ai eu l’impression que je pouvais plaire et ça m’a sans doute grisée au point d’oublier ma vie et d’envisager autre chose. La dénonciation, ton enregistrement, le rejet complet que j’ai vécu comme un affront, ma naïveté, ton désespoir et ta douleur alors que je n’ai jamais voulu te faire de mal, ma souffrance que je n’arrive pas à faire taire, comme un déchirement de l’intérieur … l’acceptation d’une situation qui m’est impossible. Moi aussi j’ai envie de faire l’amour avec toi et de tes caresses mais quand tu t’approches, je sens le poids de la culpabilité qui me serre le cœur, je me sens illégitime, moche, je ne peux pas m’empêcher de penser à ce que je t’ai fait et de ce que tu dois penser lorsque tu t’approches et que tu me touches.
Je ne sais pas comment on va s’en sortir … la seule chose que je peux te confirmer c’est que je n’ai pas couché, ni à la maison, ni chez lui, ni dans une voiture ni dans un bois … nulle part. Je peux aussi te dire que pour lui tout est clair et qu’il souhaite passer à autre chose, retrouver sa femme et s’occuper de son fils prioritairement. C’est juste moi le problème …
Que tu ne m’aimes plus, je pourrais le comprendre mais il n’est pas envisageable que je parte pour rejoindre qui que ce soit. Pour finir ton message, l’amour est compliqué … je l’ai su il y a longtemps, j’en ai la confirmation aujourd’hui et je ne sais pas comment te rassurer … Je t’aime".
"Je sais que je t’ai profondément blessé et que tu es malheureux et je n’ai jamais voulu ça, mais c’est fait et je ne peux pas l’effacer … autrement je le ferais
Rien n’est clair pour moi et ce que tu ne comprends pas c’est qu’effectivement, ce n’est pas une question de personne, c’est la culpabilité que je porte et qui me rend encore moins entreprenante qu’avant.
Je pourrais comprendre que tu m’en veuilles et que tu ne souhaites pas retrouver une vie intime avec moi, voire que tu me demandes de partir.
Je n’ai jamais été affectueuse, tu le sais … aujourd’hui j’ai du mal à aller vers toi c’est tout … alors si tu m’aimes … aide moi !
Je ne suis pas parfaite et je ne l’ai jamais été mais je sais qu’il restera toujours au fond de toi un doute … forcément. Je le sais et je le comprends
C’est vrai que j’aime ce que je fais à la mairie mais j’étais prête à en sortir pour toi
L’objet de mon dérapage est passé à autre chose plus vite que moi et c’est lui qui m’a incité à faire la même chose.
Tu sais, tu t’en es rendu compte, je n’y étais pas prête au début.
Ne cherche pas à savoir le pourquoi de ce que j’ai fait ni ce que j’ai fait précisément ou pourquoi j’ai pu être différente avec lui …
Mais ne me demande pas d’être comme en juillet l’an passé ! j’ai changé …
Ce n’est pas quelque chose qui se commande et qui peut se faire d’un claquement de doigts
Je ne sais pas si nous résisterons à ça … mais je ne peux rien changer de ce qui s’est passé
Et un jour, tu seras peut être obligé de le croiser, il faut t’y préparer et l’accepter
Que tu ailles voir sa femme aujourd’hui n’aurait pas de sens.
le reste de l’Equipe Municipale n’est pas au courant non plus et je ne lui fais pas la gueule parce que je n’en ai pas envie et que je ne pourrais pas l’expliquer aux autres …
nous essayons de faire comme si rien ne s’était passé … et nous travaillons ensemble parce que c’était prévu comme ça
nous n’avons pas organisé l’Equipe et son fonctionnement en fonction de nous deux,
voilà !
je ne peux rien ajouter d’autre je crois"

5) Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations.
Phabou a écrit : ven. 24 avr. 2020 19:20 Elle est parfaitement capable de se genre de défi. Elle est très joueuse.
Phabou a écrit : mer. 22 avr. 2020 14:14 Je lui ai proposé de faire l'amour différemment, de tenter des expériences quand nous reprendrons cette activité mais elle élude la question en parlant d'autre chose.
Phabou a écrit : dim. 3 mai 2020 15:33 Elle reste serviable, disponible, aimable, avenante pour tout le monde sauf pour son mari.
Phabou a écrit : mar. 5 mai 2020 15:04 changement de situation soudain. Mon épouse m'annonce hier soir qu'elle entame les recherches d'un nouveau logement.
Phabou a écrit : jeu. 7 mai 2020 14:02 Ce matin madame, avant de partir bosser, m'annonce qu'elle ne part plus et qu'elle m'aime :?. Mais toutefois ne m'embrasse pas.
Elle était censé rentré ce midi mais ne la pas fait.
Phabou a écrit : mer. 20 mai 2020 11:44 Que de changements d'attitudes chez mon épouse. Maintenant elle s'isole à la maison, se réveille la nuit, pleure devant son ordinateur. elle n'a plus ses téléphones en permanence avec elle. Elle est limite dépression.
Phabou a écrit : jeu. 21 mai 2020 15:14 Mon épouse, alors qu'elle y tenait a tout prix au début, ne trouve plus d’intérêt pour notre maison. Elle veut même démissionner de son emploi (30 ans qu'elle y est) bien rémunérer. Je ne la comprends plus.
Phabou a écrit : sam. 6 juin 2020 14:33 Elle enchaine en m'annonçant que l'on peut vivre sans amour et sans rapport sexuel tout en restant ensemble.
10 jours au par avant, la nuit elle me disait qu'elle m'aime, qu'elle est à moi et qu'elle aime le sexe. Et le jour plus rien, pas de démonstration, aucune attention etc.. tout l'opposé.
Je n’ai jamais été affectueuse, tu le sais … aujourd’hui j’ai du mal à aller vers toi c’est tout … alors si tu m’aimes … aide moi !
(...)
Ne cherche pas à savoir le pourquoi de ce que j’ai fait ni ce que j’ai fait précisément ou pourquoi j’ai pu être différente avec lui …
Mais ne me demande pas d’être comme en juillet l’an passé ! j’ai changé …
Phabou a écrit : dim. 21 juin 2020 10:45 Hier soir nous avons mangé au restaurant avec l'un de nos enfants. Elle a passé la moitié du repas avec son téléphone. Notre fils et moi avons été très tolérant avec elle. En rentrant, elle est prise d'un coup de fatigue subit et part se coucher. Fin de la soirée.
Ce matin je me suis levé avant elle et prends mon petit déjeuner au soleil. Étant seul je fais un jeu sur mon téléphone et là, elle arrive. Évidement j'ai droit à une réflexion sur l’utilisation abusive du téléphone.

6) Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.
Phabou a écrit : mar. 12 mai 2020 14:03 Elle n'arrive pas à revenir vers moi parce qu'elle se sent sale, qu'elle se dégoute et qu'elle n'est pas fière de ce qu'elle a fait (c'est elle qu'il le dit).
Je n’ai jamais été affectueuse, tu le sais … aujourd’hui j’ai du mal à aller vers toi c’est tout … alors si tu m’aimes … aide moi !
(...)
Ne cherche pas à savoir le pourquoi de ce que j’ai fait ni ce que j’ai fait précisément ou pourquoi j’ai pu être différente avec lui …
Mais ne me demande pas d’être comme en juillet l’an passé ! j’ai changé …
Et un jour, tu seras peut être obligé de le croiser, il faut t’y préparer et l’accepter
Que tu ailles voir sa femme aujourd’hui n’aurait pas de sens.
le reste de l’Equipe Municipale n’est pas au courant non plus et je ne lui fais pas la gueule parce que je n’en ai pas envie et que je ne pourrais pas l’expliquer aux autres …
nous essayons de faire comme si rien ne s’était passé … et nous travaillons ensemble parce que c’était prévu comme ça
nous n’avons pas organisé l’Equipe et son fonctionnement en fonction de nous deux,
voilà !

7) Il fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits, qu’ils ne doivent jamais changer d’avis, qu’ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et questions.
8) Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans en avoir l’air, dévalorise et juge.
9) Il fait faire ses messages par autrui.
10) Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner.



11) Il sait se placer en victime pour qu’on le plaigne.
Phabou a écrit : lun. 20 avr. 2020 12:14 Si je lui parle de son amant, elle dit que je la harcèle.
Phabou a écrit : ven. 12 juin 2020 10:30 aujourd'hui il dit que c'est moi qui la repousse alors que je n'attends qu'elle. Je lui ai rappelé que j'etais passé au delà de son aventure extra conjugale et que je souhaitai que notre couple redémarre. Elle a tendance à inverser les roles
Phabou a écrit : dim. 21 juin 2020 10:45 Du coup, dispute ou je mets en cause sa facilité à être désagréable plutôt qu'à faire preuve de gentillesse, d'affection, d'amour.
Elle souhaite me poser une question et veut que je sois sincère :+ dans ma réponse. Ce à quoi je lui répond qu'en matière de sincérité elle peut revoir sa copie. Du coup vexée elle part sans poser sa question et fait la gueule depuis.

12) Il ignore les demandes même s’il dit s’en occuper.
Phabou a écrit : dim. 3 mai 2020 10:18 Un mois que j'attends un geste, un signe, une attitude qui montre qu'elle revient vers moi. Rien. Elle continue à vivre comme si "de rien n'était". Elle prétend avoir rompu avec son amant mais plus le temps passe moins je la crois.
Phabou a écrit : dim. 21 juin 2020 10:45 En février 2020 elle couche avec lui et ne couche plus avec son mari depuis. Mari qu'elle prétend aimer. Depuis la découverte de l'adultère elle ne fait rien pour que ça aille mieux entre nous.

13) Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins.
Phabou a écrit : sam. 16 mai 2020 21:50 Elle m'a même conseillé de faire comme elle pour me venger(chose dont je n'ai pas du tout mais pas du tout envie de faire)

14) Il menace de façon déguisée, ou pratique un chantage ouvert.
Phabou a écrit : ven. 10 avr. 2020 17:39 Je voulais en parler sa dame mais mon épouse s'y est opposé en me menaçant de partir a la fin du confinement. Elle ne veut pas en faire une malheureuse (moi, ce n'est pas grave!?).
Phabou a écrit : sam. 11 avr. 2020 15:32 L'abcès est crevé. Elle veut absolument savoir comment j'ai fait pour les preuves de son adultère, sinon elle ne me donnera pas d'explication.
Phabou a écrit : mer. 22 avr. 2020 10:33 Ma femme ne veut pas que je parle d'elle et de son soit disant ex-amant (qu'elle a juste embrassé) à leur chef : sinon elle démissionne
Ma femme ne veut pas que je prévienne l'épouse de son amant : sinon elle part (pas pour son ex-amant mais pour vivre seule)

15) Il change carrément de sujet au cours d’une conversation.
Phabou a écrit : mer. 22 avr. 2020 14:14 Je lui ai proposé de faire l'amour différemment, de tenter des expériences quand nous reprendrons cette activité mais elle élude la question en parlant d'autre chose.

16) Il évite ou s’échappe de l’entretien, de la réunion.
Phabou a écrit : lun. 20 avr. 2020 12:14 Si je lui parle de son amant, elle dit que je la harcèle. Du coup le sujet est tabou.
Phabou a écrit : mer. 22 avr. 2020 10:33 Le sujet est devenu tabou, de part son choix, donc plus de discussion.
Phabou a écrit : mer. 20 mai 2020 22:09 A la question si elle aime encore "l'ex amant", mon épouse se défausse et n'y répond pas.
Phabou a écrit : dim. 21 juin 2020 10:45 Hier soir nous avons mangé au restaurant avec l'un de nos enfants. Elle a passé la moitié du repas avec son téléphone. Notre fils et moi avons été très tolérant avec elle. En rentrant, elle est prise d'un coup de fatigue subit et part se coucher. Fin de la soirée.
Phabou a écrit : dim. 21 juin 2020 10:45 Cette année mon épouse a passé la St Valentin en réunion de liste (campagne électorale oblige soit disant) jusqu'à très tard dans la nuit.
Elle va également passer notre anniversaire de mariage en réunion "obligatoire".

17) Il mise sur l’ignorance des autres et fait croire en sa supériorité.
Phabou a écrit : mer. 8 avr. 2020 18:54 Elle possède une autorisation de circuler permanente pour son travail.
Phabou a écrit : ven. 10 avr. 2020 14:09 Elle a une autorisation de circuler due à son statut. Maintenant je le sais, ils se retrouvent dans des endroits isolés de la commune qui n'est pas très grande. C'est un coup de fil anonyme qui m'a prévenu mais j'avais deja des doutes et je lui en avait parlé.
Phabou a écrit : lun. 20 avr. 2020 12:14 Elle prétend ne pas avoir couché avec lui juste embrassé. Ce que j'ai enregistré démontre le contraire mais il peut y avoir méprise vu que je ne suis pas objectif.
Phabou a écrit : lun. 20 avr. 2020 12:14 Impossible d'espionner tel et ordi. Elle a codé ses 2 tel et ferme ses 2 ordis quand elle s'absente.
Phabou a écrit : mer. 22 avr. 2020 14:14 Elle dit ne pas savoir pourquoi elle a fait ça. Elle prétend ne pas avoir couché avec lui mais les mots que j'ai entendu (et l'intonation employée) ne se disent pas pour un simple baiser.
Phabou a écrit : ven. 24 avr. 2020 10:24 Il est récidiviste en matière de maitresse. D'autant qu'il a fait acheter, à ma femme, et porter des sous-vêtements coquins (il ne les lui a même pas offerts). J'ai précisé à ma femme qu'il se jouait d'elle et que dès qu'il le pourra il reviendra vers elle car il est le genre d'homme à consommer ce qu'il a ferré. Elle se contente de répondre que c'est bel et bien fini entre eux et qu'il n'est pas comme ça.
Phabou a écrit : ven. 24 avr. 2020 15:02 C'est l'amant ou mon épouse (je pense que c'est mon épouse) qui a lancé le pari, l'autre n'attendait que ça je suppose. Pari réussi puisque personne (ils étaient 21) n'a remarqué qu'ils se "roulaient une pelle".
Phabou a écrit : dim. 21 juin 2020 10:45 Cette année mon épouse a passé la St Valentin en réunion de liste (campagne électorale oblige soit disant) jusqu'à très tard dans la nuit.
Elle va également passer notre anniversaire de mariage en réunion "obligatoire".

18) Il ment.
Phabou a écrit : mer. 8 avr. 2020 18:54 Évidemment c'est moi le grand malade, il ne se passe rien.
Phabou a écrit : ven. 10 avr. 2020 14:09 C'est un coup de fil anonyme qui m'a prévenu mais j'avais deja des doutes et je lui en avait parlé. (...) Après l'appel anonyme je lui en ai reparlé. Niage en bloc et tentative d'inversement des roles (je suis un malade qui ecoute n'importe qui etc); J'ai donc caché un dictaphone a commande vocale dans le séjour. Le résultat ne sait pas fait attendre. Le lendemain la vérité etait enregistrer. Malgré tout il a fallut que je lui parle des propos qu'elle tenait à son amant pour avouer mais tout en minimisant les faits et en jurant qu'il ne s'est rien passé.
Phabou a écrit : ven. 24 avr. 2020 10:24 les explications finissent par arriver. Ils se seraient embrassés suite à un pari stupide début fevrier 2020. S'embrasser sur la bouche devant tout le monde (lors d'une réunion) et voir si quelqu'un réagit. Depuis ils se seraient contenter de s'embrasser faute de lieu où coucher.
Phabou a écrit : dim. 7 juin 2020 00:15 Je me suis rendu compte qu'elle avait changé son code de téléphone. Je lui ai demandé pourquoi elle l'avait changé. Elle a nié, j'ai donc fait le code et évidement ça n'a pas fonctionné.

19) Il prêche le faux pour savoir le vrai.
Phabou a écrit : sam. 11 avr. 2020 15:32 L'abcès est crevé. Elle veut absolument savoir comment j'ai fait pour les preuves de son adultère, sinon elle ne me donnera pas d'explication.
20) Il est égocentrique.

:kelkon:

21) Il peut être jaloux.

22) Il ne supporte pas la critique et nie les évidences.
Phabou a écrit : mer. 20 mai 2020 22:09 A la question si elle aime encore "l'ex amant", mon épouse se défausse et n'y répond pas. Elle se contente de dire que pour lui c'est fini. Je pense qu'il n'y a pas plus explicite. Quand je lui dis que son attitude démontre ses sentiments pour lui et que je préfère que l'on se sépare parce que nous pouvons rien reconstruire sur ses bases là, elle me répond que je peux partir.
Phabou a écrit : jeu. 21 mai 2020 15:14 Quand je lui dis qu'elle ne court après les rapports sexuels avec moi parce qu'elle veut rester fidèle à son amant, elle est embarrassée et répond que je dis des bêtises, que je l'agace.

23) Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres.
Phabou a écrit : mer. 8 avr. 2020 18:54 je lui ai demandé de mettre ses tenues pour moi aussi, elle refuse.
Phabou a écrit : ven. 10 avr. 2020 15:03 Mon épouse a refusé de l'appeler devant moi. J'ai donc tenté de le contacter via facebook en message privé. J'attends toujours qu'il me rappelle.
J'ai besoin de comprendre et je n'obtiens pas de réponse.
Phabou a écrit : ven. 10 avr. 2020 17:39 Elle ne veut pas en faire une malheureuse (moi, ce n'est pas grave!?).
Phabou a écrit : mer. 22 avr. 2020 14:14 Il m'arrive de m'asseoir dans le canapé devant la télé, elle me rejoint mais s’assoit à l'autre bout. Je me rapproche prend son bras ou pose ma tête sur son épaule...sans réaction de sa part. Et ceci régulièrement.
J'espère de petits gestes, regards et autres signes démonstratifs qui n'arrivent pas.
Phabou a écrit : dim. 3 mai 2020 15:33 Il m'arrive de me coucher en même temps qu'elle mais rien ne se passe. Elle me tourne le dos et lit ou s'endort. Parfois je colle contre elle, l'embrasse dans le cou et rien ne se produit. Aucune réaction de sa part.
Phabou a écrit : jeu. 7 mai 2020 14:02 Ma femme reste sans réaction, limite désintéressée.
(...)
Elle était censé rentré ce midi mais ne la pas fait. Elle a juste envoyé un message à l'un de nos fils en disant de manger sans elle.
Phabou a écrit : mar. 9 juin 2020 19:36 C'est elle qui devrait agir mais elle ne fait rien. (...)
Elle agit comme si rien ne c'était passé et à tendance à ignorer ma présence.

24) Il utilise souvent le dernier moment pour ordonner ou faire agir autrui.
Phabou a écrit : mar. 12 mai 2020 14:03 Elle a abordé le sujet parce que les enfants (25, 22 & 17) commencent à lui poser des questions sur notre situation et mon attitude.
Phabou a écrit : mer. 20 mai 2020 11:44 sa situation d'élue n'a pas tourner en sa faveur, elle n'a pas eu les commissions qu'elle souhaitait. Commissions où elle avait œuvrer avec son "ex-amant" pour y siéger tous les 2. Chacun président d'une commission importante et adjoints l'un de l'autre. J'apprends ça maintenant et fait un rapprochement avec leur aventure.
Et un jour, tu seras peut être obligé de le croiser, il faut t’y préparer et l’accepter
(...)
le reste de l’Equipe Municipale n’est pas au courant non plus et je ne lui fais pas la gueule parce que je n’en ai pas envie et que je ne pourrais pas l’expliquer aux autres …
nous essayons de faire comme si rien ne s’était passé … et nous travaillons ensemble parce que c’était prévu comme ça
nous n’avons pas organisé l’Equipe et son fonctionnement en fonction de nous deux,

25) Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé.
Phabou a écrit : sam. 11 avr. 2020 15:32 L'abcès est crevé. Elle veut absolument savoir comment j'ai fait pour les preuves de son adultère, sinon elle ne me donnera pas d'explication.
Phabou a écrit : lun. 13 avr. 2020 15:19 malgré ce que prétend mon épouse je la sens triste et soucieuse.
Phabou a écrit : lun. 20 avr. 2020 12:14 Mon épouse m'a demandé du temps pour revenir vers moi car d'après elle, elle m'aime. Le temps passe et rien ne change.
(...)
Je souffre alors que pour mon épouse rien ne change et sa vie continue.
Phabou a écrit : mer. 22 avr. 2020 10:33 Ma femme dit "qu'elle m'aime" mais me demande du temps pour revenir vers moi : j'attends mais aucune signe de rapprochement à l'horizon.
Phabou a écrit : mer. 22 avr. 2020 10:33 Ma femme ne veut pas que je parle d'elle et de son soit disant ex-amant (qu'elle a juste embrassé) à leur chef : sinon elle démissionne
Phabou a écrit : sam. 16 mai 2020 21:50 il y a ses propos et écrits mais en pratique elle reste de marbre insensible à mes approches tendres et amicales.
Phabou a écrit : mer. 20 mai 2020 11:44 Tout ce que je sais, c'est qu'elle ne souhaite pas partir.
Je lui ai gentiment glissé que je refaisais tout doucement surface, que son attitude déstabilisante me tracasser et que son état m'attristait. Pas de réaction non plus.
Phabou a écrit : dim. 7 juin 2020 00:15 Elle fait sa toilette intime plus souvent qu'au par avant, idem pour l'épilation intime. Malheureusement ce n'est pas pour que j'en profite. Deux relations sexuelles en 5 mois. :+
Phabou a écrit : mar. 9 juin 2020 19:36 Après son coup de déprime (très court), mon épouse qui semble perdue et bien je la trouve plutôt très en forme ce début de semaine.
Elle agit comme si rien ne c'était passé et à tendance à ignorer ma présence.

26) Il flatte pour vous plaire, fait des cadeaux, se met soudain aux petits soins pour vous.
Phabou a écrit : sam. 20 juin 2020 10:49 Question D : Elle était comment en juillet l'an passé ? Affectueuse et entreprenante effectivement
27) Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté.
Phabou a écrit : mer. 22 avr. 2020 14:14 Elle reste distante et froide. Il m'arrive de m'asseoir dans le canapé devant la télé, elle me rejoint mais s’assoit à l'autre bout. Je me rapproche prend son bras ou pose ma tête sur son épaule...sans réaction de sa part. Et ceci régulièrement.
28) Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d’autrui.

:kelkon:

29) Il nous fait faire des choses que nous n’aurions probablement pas fait de notre propre gré.
Phabou a écrit : mer. 10 juin 2020 09:58 Le problème c'est que nos discussions sur ce sujet se terminent soit en dispute soit mon épouse se ferme sur le sujet et tourne les talons. Pas plus tard que ce matin. Je débats avec elle sur notre situation et madame, contrariée, clos la discussion et m'annonce qu'elle part à la mairie où du travail l'attend.
Les disputes n'ont jamais été ma tasse de thé, je préfère les éviter.
J'ai toujours été sincère avec elle et je lui suis encore. Peut être que je ne devrais plus.
30) Il fait constamment l’objet des conversations, même quand il n’est pas là.

Sur un site de cocus par exemple ? :kelkon:

Bon, en quelques mots :

Extrait du livre de Marie-France Hirigoyen :

"De petits actes pervers sont si quotidiens qu’ils paraissent la norme. Cela commence par un simple manque de respect, du mensonge ou de la manipulation. Nous ne trouvons pas cela insupportable que si nous sommes atteints directement. Puis, si le groupe social dans lequel ces conduites apparaissent ne réagit pas, cela se transforme progressivement en conduites perverses avérées qui ont des conséquences graves sur la santé psychologique des victimes. N’étant pas sûres d’être entendues, celles-ci se taisent et souffrent en silence.
(...)
Il est courant dans nos pratiques d’êtres témoins d’histoire de vie où l’on discerne mal la réalité extérieure de la réalité psychique. Ce qui frappe dans tous ces récits de souffrance c’est la récurrence, ce que chacun croyait singulier est partagé par beaucoup d’autres.
La difficulté des transcriptions cliniques réside dans le fait que chaque mot, chaque intonation, chaque allusion ont de l’importance. Tous les détails, pris séparément, paraissent anodins, mais leur ensemble crée un processus destructeur. La victime est entraînée dans ce jeu mortifère et peut réagir elle-même en retour sur un mode pervers, car ce mode de relation peut être utilisé par chacun de nous dans un but défensif. C’est ce qui peut amener à parler de complicité de la victime avec son agresseur.
(...)
Dans le couple, le mouvement pervers se met en place quand l’affectif fait défaut, ou bien lorsqu’il existe une trop grande proximité avec l’objet aimé.
Trop de proximité peut faire peur et, par là même, ce qui va faire l’objet de la plus grande violence est ce qui est le plus intime. Un individu narcissique impose son emprise pour retenir l’autre, mais il craint que l’autre ne soit trop proche, ne vienne l’envahir. Il s’agit donc de le maintenir dans une relation de dépendance ou même de propriété pour vérifier sa toute puissance. Le partenaire englué dans le doute et la culpabilité ne peut réagir.

Le message non dit est «je ne t’aime pas», mais il est occulté pour que l’autre ne parte pas, et il est agi de façon indirecte. Le partenaire doit rester là pour être frustré en permanence ; il faut en même temps l’empêcher de penser afin qu’il ne prenne pas conscience du processus.
L’emprise est mise en place par un individu narcissique qui veut paralyser son partenaire en le mettant en position de flou et d’incertitude. Cela lui évite de s’engager dans une position de couple qui lui fait peur. Par ce processus, il met l’autre à distance, dans des limites qui ne lui paraissent pas dangereuses. S’il ne veut pas être envahi par l’autre, il lui fait subir pourtant ce qu’il ne veut pas subir lui-même, en l’étouffant et en le maintenant « à disposition ».
L’origine de cette tolérance se retrouve dans une loyauté familiale qui consiste, par exemple, à reproduire ce que l’un des parents a vécu, ou bien dans l’acceptation d’un rôle de personne réparatrice pour le narcissisme de l’autre, une sorte de mission où l’on aurait à se sacrifier.

La violence
La violence perverse apparaît dans les moments de crise quand un individu qui a des défenses perverses ne peut pas assumer la responsabilité d’un choix difficile. Elle est alors indirecte, essentiellement dans le non-respect de l’autre.
Le refus de la responsabilité d’un échec conjugal est souvent à l’origine d’une bascule perverse. Un individu qui a un fort idéal de couple, présente des relations apparemment normales avec son partenaire jusqu’au jour où il doit faire le choix entre cette relation et une nouvelle rencontre. (...) S’il y a un retrait d’amour, le partenaire en est tenu pour responsable, pour ne faute qu’il aurait commise et qui n’est pas nommée. Ce retrait d’amour est le plus souvent nié verbalement, tout en étant agi.
(...)
Parfois, il ne s’agit pas d’un mouvement pervers transitoire, mais de la révélation d’une perversion jusqu’ici occultée. La haine qui était masquée apparaît au grand jour, très proche d’un délire de persécution. Les rôles sont ainsi inversés, l’agresseur devient l’agressé et la culpabilité reste toujours du même côté. Pour que cela soit crédible, il faut disqualifier l’autre en le poussant à un comportement répréhensible.
Pour pouvoir idéaliser un nouvel objet d’amour et maintenir la relation amoureuse, un pervers a besoin de projeter tout ce qui est mauvais sur un bouc émissaire. Tout ce qui est obstacle à une nouvelle relation amoureuse doit être détruit comme objet gênant. Ainsi, pour qu’il y ait de l’amour, il faut qu’il y ait de la haine quelque part. La nouvelle relation amoureuse se construit sur la haine du partenaire précédent.




Troublant n'est-ce pas ? :deal:

Bon, est-ce à dire que ta femme est une PN ?

Non, je ne pense pas, d'ailleurs je ne suis pas qualifié pour le dire, je ne fais qu'être absolument effaré par l'histoire que tu racontes et sa coincidence incroyablement troublante avec ce qui est décrit ici. Il s'agit d'un mouvement transitoire, sans doute.

MAIS

Le problème, c'est que ce système est en train de te détruire (et visiblement pas elle hein...) et il me paraît urgent que tu ouvres les yeux sur la situation.

Si ça se trouve, c'est récupérable (mais est-ce souhaitable ?), mais alors il te faut changer radicalement ta manière de voir les choses.

Bien à toi.

:fleur


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 387
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Conseil

Message par Mitsou78 »

SP :super: :super:

Analyse que je rejoins parfaitement.


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

souba
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 43
Enregistré le : jeu. 13 févr. 2020 08:08

Re: Conseil

Message par souba »

Complètement ! :super:


Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 387
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Conseil

Message par Mitsou78 »

Dis moi, depuis quand dure cette histoire ?
Nous parlons bien des élections 2014?
Sachant qu'ils ont orchestré leurs arrangements post électoraux pour multiplier leurs rencontres, ils se fréquentaient avant non ?


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Avatar du membre

Auteur du sujet
Phabou
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 48
Enregistré le : mer. 8 avr. 2020 18:31

Re: Conseil

Message par Phabou »

Bonjour,
Cela me trouble de voir mon épouse comme une perverse narcissique mais à la lecture du texte cela parait évident. Mais jee pense qu'elle l'est qu'en partie (70%) et qu'il y a la partie restante, un for intérieur du à son éducation catholique, qui la réfrène.

Elle m'a fait la tête de samedi matin à dimanche midi. C'était la fête des pères et tous nos enfants étaient là donc ambiance détendue et surtout ma petite fille était là également. Assez bizarrement, alors que rien ne s'y prêtait, quand je me suis couché mon épouse m'a rejoint une heure plus tard, s'est révelée 25 minutes après pour lire ses sms. Elle est revenue avec une envie de faire l'amour. J'ai refusé car je pense qu'elle cherchait juste à donner le change, à jouer les bonnes épouses et qu'elle a sentie une grande tristesse en moi. Rien de sincère. Elle n'a jamais agi comme cela pour ce genre d'acte.
Çà a tout l'air de se rapprocher d'une PN
Il s'agit des élections 2020.
Je me suis rendu compte que quelque chose se passait quand le comportement de mon épouse s'est totalement modifié en février 2020 et confirmé par la suite par une personne inconnue qui m'a téléphoné.
L'amant en question était dans l'opposition jusqu'à présent et mon épouse le trouvait "très très très con" jusqu'en décembre 2019. Il a rejoint la liste à la demande du maire actuel pour les élections 2020. Vous connaissez la suite, pas très belle.


Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 387
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Conseil

Message par Mitsou78 »

Ok élections au premier tour donc...

Un point commun, à savoir si c'est une constante, ma Dame n'aimait pas du tout mais alors pas du tout le Chevalier desservant à son début, lui inculquait pleins de défauts ou non qualités pour finir comme tout le monde ici, sait, submergée à son contact !!!
D'autres ont ce discours ?

Pour ce qui est de qualifier ton épouse de MPN, comme précisé par SP, il se peut fortement que ce soit une condition de circonstance pas un état pathologique.
La capacité à transcender les sens pour mentir, partager, s'affrioler ouvre à s'appliquer quelques traits bien marqués du MPN. Manipulateur de circonstance oui, la manipulation ne va pas sans une part de perversion transgressée par "l'émoustillage" qui naît de cette relation cachée qui berne tout le monde, Narcissique vraiment pas obligatoire, quoique ce nouveau statut peut donner un élan de supériorité non déplaisante.
De là ceci reste passager et ne relève pas d'un état de fond comme un vrai MPN.

Courage..... :fleur


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Répondre