Pris pour 1 âne depuis 6 mois

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Topic author
Bison(tin) cornu
Cornu
Cornu
Messages : 7
Enregistré le : mar. 11 déc. 2018 21:49

Pris pour 1 âne depuis 6 mois

Message par Bison(tin) cornu » mar. 11 déc. 2018 23:11

Bonsoir,

Après quelques semaines à parcourir ce forum, je ressens le besoin de m'exprimer moi aussi ici...
Je ne vais pas être très innovant mais vais essayer de résumer un peu mon cas.

J'ai 36 ans, en couple depuis 11ans, marié depuis 7ans, 3 enfants, et séparé de ma femme moralement depuis fin juin, physiquement depuis début octobre, en cours de divorce donc...

Pour être honnête, ça faisait un bout de temps que nous nous éloignions pour diverses raisons : caractères différents (je suis colérique et elle avait du mal à supporter ça), éducation des enfants, mauvaises nouvelles en série…

Cependant, je me suis pris un sacré coup de poignard début juin lorsqu’après un nouveau week-end tendu, où nous nous étions pris la tête à cause de mon aîné qui était très capricieux à cette époque, elle m’a annoncé de but en blanc sur la route « il faut qu’on décide si on reste ensemble ou pas »
Puis elle avait rajouté qu’elle avait parlé à sa meilleure amie et qu’elle se sentait rassurée de savoir qu’elle ne laissait pas insensibles certains hommes qu’elle côtoyait…
J’ai fini le trajet silencieux. Je n’étais pas du tout jaloux avant cela et je la laissais très libre (sorties, activités), mais là j’ai senti que quelque chose clochait… et ça s’est malheureusement confirmé par la suite.

Je ne vais pas m’étendre, mais j’ai commencé à trouver un changement de comportement : de plus en plus distante (même si elle était sexuellement bien plus active que depuis bien des années), puis tout le temps sur son portable, dont elle avait changé le code…
Quand je lui ai fait part de mes interrogations, elle m’a répondu comme à son habitude par des attaques en disant que ce n’était pas en devenant jaloux et parano que j’allais sauver notre couple et je m’en étais voulu.

Puis, un matin, j’ai découvert des messages très explicites échangés avec un gars chez qui on avait mangé 2 jours avant !!! Je lui ai fait une scène, mais j’étais amoureux et dès le lendemain matin je suis allé lui faire un câlin pour lui dire que je lui pardonnais cet écart, que je l’aimais et que ça allait passer, elle pleurait en disant ne pas me mériter… mais quand je suis rentré le midi, elle m’en a mis plein la tronche pendant 1h, disant qu’elle ne supportait plus mes colères, et qu’elle ne voulait plus faire d’efforts.
Les semaines suivantes, j’ai galéré, en essayant de lui montrer mon attachement, de faire des efforts pour me « soigner » (RDV Psychiatre et psychologue), tout en continuant à surveiller de manière de plus en plus maladive… (je zieutais ses recherches internet, ses messages, ses mails)… et j’oscillais entre l’envie de parler avec elle de ce que j’avais vu et ne rien dire pour pouvoir continuer à « espionner »…
Mais à chaque nouvelle découverte, j’avais trop mal, et je finissais par lui dire que je savais trop de choses… Elle éludait la question ou répondait de travers : « c’est que des mots », « c’est pas ce que tu penses »…

Finalement c’est moi qui ai pris la décision d’aller dormir dans la chambre d’amis puis celle de mettre notre couple « en pause ».
J’espérais qu’il lui fallait juste du temps pour réfléchir (elle vivait à cette époque le 1er anniversaire de la mort de son frère), mais en fait, elle n’en avait déjà plus rien à foutre de moi… s’inquiétant plus pour la santé de la femme de son « mec » alors que moi j’étais en pleine dépression à pas dormir, à pleurer tout le temps et à avoir des sales idées noires.

J’ai pris des anti-dépresseurs et pour éviter que les enfants ne me voient mal les 1ers jours, je suis parti 10 jours chez mes parents. J’ai mis à profit cette période pour essayer de réfléchir calmement sur moi, mes défauts et sur les possibilités de sauver notre couple.
Mais à mon retour, elle n’avait pas changé ou plutôt elle avait continué ses délires… elle avait même enlevé son alliance. Malgré ça je voulais y croire, lui montrer qu’il ne s’agissait que d’une crise de couple comme beaucoup en rencontrent…

J’ai donc avalé beaucoup de couleuvres car j’ai continué à trouver des choses : messages, photos de lui, photos de son dos (et de son cul) sous la douche, des petits cadeaux…. J’ai même tenté de discuter avec ce pauvre débile. Bref la joie.
Sans compter que j’ai découvert qu’un midi, alors que j’étais en RDV chez la psy, elle était allée au resto avec ce fils de p***.
Finalement, fin juillet sa meilleure amie est venue et m’a fait comprendre que cela ne servait à rien que je m’accroche, que sa décision était prise…
J’ai donc baissé les armes et essayer d’accepter le principe du divorce. Elle s’est trouvée un appart et est partie de la maison début octobre, 2 jours après mon anniversaire…

La raison de mon inscription sur ce forum, c’est que 10 jours après ça, j’ai voulu aller la voir parce qu’elle me manquait… malheureusement, en arrivant j’ai vu la voiture de l’autre et j’ai fait la connerie de rentrer chez elle (elle n’avait même pas fermé sa porte à clef). Je les ai simplement surpris au lit mais encore habillés. Mais bon pas besoin d’être devin pour savoir ce qu’ils faisaient, surtout qu’en se levant elle a remis en place son soutif…. Depuis on ne se parle quasi plus.

Bref je me considère comme cocu …

Mais elle ne doit pas le voir de cet œil, puisqu’en plus de tout nier maladroitement, quand j’avais évoqué ce sujet en septembre, elle m’avait répondu : «oh tu vas pas encore me parler de cette histoire ancienne, c’était il y a 2 mois, c’est terminé ! et de toute façon on était séparé ! »
Alors suis-je fou ou est-ce elle qui joue avec les mots pour essayer de m’embrouiller ? parce que même si j’avais pris du recul, c’était à cause des messages qu’elle échangeait avec ce type !

Voilà où j’en suis.
Mais je me pose aussi plein de questions sur les causes … comment en est-on arrivé là ? pourquoi n’ai-je pas pris au sérieux les alertes des précédentes crises ? J’ai l’impression d’être le responsable de ce gâchis et je m’en veux à mort.
J’ai parfois l’impression que je ne m’en sortirais pas jamais… il reste encore un divorce à gérer et je ne lui fais plus aucune confiance. J’ai peur.

Bien évidemment le moral joue au yo-yo en permanence, avec des phases de manque, de colère, et d’autres où je me dis qu’elle ne me mérite pas, et que je vais enfin profiter de ma vie et de mes enfants comme je veux et je me suis inscrit au sport, à des cours du soir pour me bouger un peu.
Mais quand le moral va, il y a toujours des piqûres de rappel : les ex-copains parents d’élèves de l’école, les enfants qui racontent leurs semaines chez leur mère, ou leur absence… sans parler du fait que je passe devant la maison du gars tous les jours pour aller à l’école ou à la boulangerie…

J’ai heureusement été bien entouré par mes amis, bien plus nombreux que ce que je croyais !
Mais je n’ai pas su garder le contact avec les gens du village… je leur en veux à tous de continuer à faire comme si de rien n’était avec elle !

Voilà, je ne sais pas ce que j’attends particulièrement de ce post… à part peut-être de prendre le relais de mes amis qui doivent commencer à en avoir marre du dépressif de service.

Bonne soirée à tous



Avatar du membre

hugo
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 157
Enregistré le : mar. 29 nov. 2016 11:16

Re: Pris pour 1 âne depuis 6 mois

Message par hugo » mer. 12 déc. 2018 08:50

Bonjour et bienvenue à toi...

Les enfants, les prises de têtes en continue(s), tes colères et les années passées ne sont surement pas gage d'une passion amoureuse épanouissante, et plus les années passent plus c'est compliqué de faire des concessions, parce que finalement hein quand il y a des enfants bien souvent l'amour se transfère du conjoint aux mômes et nous avons tendance à prendre pour acquis ne qui ne l'est pas... et quand il n'y a pas d'enfant, on prend ses aises tranquillou dans sa petite routine jusqu'au jour ou maman ou papa retrouve la passion entre les jambes d'un autre...

Là tu fais comme tout le monde, ton égo et ta fierté prennent une désillusion dans la gueule, du coup il se barrent faire un petit tour ailleurs, par conséquent tu t’effondres, tu baisses les yeux, et la dépendance affective qui se planquait dans un coin de ton ignorance prend la relève, elle invite déchéance à la dépression, parfois longue et douloureuse, parfois brève et salvatrice, c'est l'introspection personnelle qui commence :

"Je suis une merde"
"Non je suis une grosse merde"

Et le temps passe dans les larmes et les lamentations, dans l'euphorie nostalgique d'une vie amoureuse révolue et dans la tristesse... parfois tu te lances des petits mots d'amour, mais bien souvent tu hais cette petite faiblesse qui te fait plier les genoux et pisser des yeux... bref c'est humain cohérent avec tes sentiments et probablement avec tes convictions amoureuses, même si c'est propre à chacun car il a ceux sui font mais qui ne veulent pas que l'on fasse, là c'est paradoxalement égoïste et chelou et un peu psy sur les bords... m'enfin c’est un autre débat

La tu es dans une phase assez longue de dénigrement, de remise en question, de découragement, et d'abandon, parce que c'est récent, cette période est plus ou moins longue en fonction de ton caractère, de ta situation psychologique, de ton enfance etc etc...

Donc oui, ta femme a pris la décision de se faire le mâl(e), et visiblement elle a l'air épanouie, elle te laisse sombrer dans l'incompréhension, toi t'es paumé, t'y crois, tu imagines "queue", mais non il n'y a rien à faire pour le moment, là tu passes du prince au vieux machin, tu ne fais plus le poids, tu es devenue à ses yeux l'erreur de casting, le boulet, et ce même en étant le compagnon idéal ou la perfection incarnée,il n'y a pas de recette miracle, il y a juste deux personnes avec des cheminement qui diffèrent, le "Nous" redevient le "Moi", et le "Moi" parfois veut s'émanciper ...bref la passion amoureuse aussi éphémère qu'elle puisse être est une chose merveilleuse quand c'est à toi qu'elle arrive, quand c'est à notre conjoint que cela arrive, elle devient une vieille pute. Peut-être que ça ne marchera pas pour elle, peut-être que si, peut-être que pour toi ce sera le chaos, peut-être que non... avec les si la vie est plus belle...

Bref il faut continuer ton introspection personnelle sans te flageller la tronche à coup de culpabilité, ça n'arrive pas qu'aux autres, ça arrive à n'importe quel âge, à n'importe qui, même dans un couple sans colère, fusionnel, amoureux, sans pathologie psy, c'est la vie de couple quoi, avec ses petits cœurs d'amour et ses grande claques dans la gueule, et c'est profondément humain... aujourd'hui tu condamnes, demain tu relativiseras, le dramatique deviendra futile et tu pardonneras, tu verras. bon yen a qui ne réussisse pas donc faut se faire aider, n'hésites pas à consulter, mais évite les pilules à la con qui t’empêchent de bander quand tu penses à toutes ces autres femmes nues... et Pourtant quel délice, ce serait dommage.

Il va te falloir du temps pour digérer la trahison, et reprendre confiance en toi, mais pour ça il faut t'occuper de toi, mais que de toi (tes enfants aussi bien évidement), fais abstraction de ton ancien couple... pas facile hein, impossible tu penses, suis je fou n'est ce pas ? hum tu verras que le temps fait des miracles, la maturité vient à point, et petit à petit ton égo, ta fierté reviendront se lover contrer toi...

Bon courage, et comme le disait un vieux sage : "May the force be with you" :fleur



Avatar du membre

Gilles
Cornu
Cornu
Messages : 3
Enregistré le : sam. 8 déc. 2018 12:23
Localisation : Belgique

Re: Pris pour 1 âne depuis 6 mois

Message par Gilles » mer. 12 déc. 2018 10:54

Bonjour Bisontin,

D'après ce que tu livres de ton témoignage, votre couple est très mal embarqué…on peut dire que l'électro-encéphalogramme est proche d'être plat..
Votre couple, avec toi colérique et maintenant déprimé, et elle, lassée et avec des envies d'autres choses n'est plus viable..en tout cas tel quel.

Je crois que tu as déjà commencé l'essentiel du travail, à savoir penser à toi. Il faut néanmoins penser à passer à la vitesse supérieure : le sport, les cours du soirs, c'est bien, mais il semble te manquer ce qui est pour moi l'essentiel : la confiance en toi.
Donc en plus que ce que tu as déjà entrepris, bouge, vois du monde, fais des rencontres.
Dans chaque histoire qui se termine bien il y a souvent une constante : le ou la "consolant(e)". Je ne dis pas que tu dois foncer sur Tinder et tirer sur tout ce qui bouge, mais sois déjà attentif aux femmes que tu rencontres, ne t'interdis rien (elle ne s'est pas privée après tout)
Si tu fais une belle rencontre, que tu aies "concrétisé" ou pas, ton moral et ta confiance va passer de 0 à 90%, et tu verras que la vie est belle.
Ta femme va immanquablement s'en apercevoir et pourrais même revenir vers toi( à toi de voir si c'est souhaitable, je suis plutôt mitigé sur la question), mais quoi qu'il en soit, tes rapports avec tes enfants vont s'améliorer et tu verras même que tu seras plus performant dans ton boulot.

C'est juste une idée, parle-en avec ta psy, je peux faire fausse route, mais j'ai pu constater que ce qui attire les femmes, et la tienne ne fait probablement pas exception, c'est la confiance (sans excès) en soi. Etrangement, ça passe avant le physique ou même le pognon. Mon meilleur pote a le physique de Phil Collins avec 20 Kg de plus, est simple commercial, mais je peux te dire qu'à 53 ans, avec sa confiance, sa joie de vivre et son humour, dès qu'il se trouve quelque part, toutes les femmes n'ont d'yeux (et d'oreilles) que pour lui.

Garde espoir et tiens-nous au courant ?

Gilles



Avatar du membre

Topic author
Bison(tin) cornu
Cornu
Cornu
Messages : 7
Enregistré le : mar. 11 déc. 2018 21:49

Re: Pris pour 1 âne depuis 6 mois

Message par Bison(tin) cornu » mer. 12 déc. 2018 23:57

Bonsoir,
Merci à vous pour vos réponses.
Mon couple est mort, j'en suis bien conscient. J'ai fait bcp d'efforts et de concessions pour au final, me faire couillonner ... le divorce est engagé et c'est sans retour je le sais.

Effectivement, je suis dans le dur. Je continue à voir la psy bien évidemment en espérant qu'un jour je puisse en rire !

Bizarrement, il y a quelques semaines, je pensais avoir passé ce cap, mais là je rechute un peu... sans doute est-ce à cause de Noël qui approche... et d'imaginer ce connard passer les fêtes en famille tranquillou après avoir tiré mon ex... ça me dégoute. Les humains sont vraiment capables d'être abjects... comment peut-on mentir à quelqu'un que l'on dit aimer ?
M'enfin comme vous le dites, il faut que je pense à moi et comme vous l'avez vu la confiance en moi n'est pas mon fort. ça ne l'a jamais été mais cette histoire n'aide pas bien évidemment. Je n'ai jamais attiré les femmes étant jeune. Seule elle s'était intéressé à moi et même si je sais que je n'ai aucune raison de croire ça, je doute d'y arriver.
Et j'ai aussi peur : reconstruire avec quelqu'un d'autre alors que la seule personne en qui j'ai jamais eu confiance m'a fait ça... et à quel point cette rupture va me changer ?
Je n'étais ni jaloux, ni possessif, ni exigeant en quoi que ce soit, mettant souvent mes besoins en retrait pour que elle soit bien... sans doute pas la bonne attitude avec le recul...

bonne nuit



Avatar du membre

moimeme
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 93
Enregistré le : jeu. 21 sept. 2017 18:58

Re: Pris pour 1 âne depuis 6 mois

Message par moimeme » jeu. 13 déc. 2018 15:15

Salut Bison(tin) et bienvenu malheureusement sur ce forum,
Bison(tin) cornu a écrit :
mar. 11 déc. 2018 23:11
Cependant, je me suis pris un sacré coup de poignard début juin lorsqu’après un nouveau week-end tendu, où nous nous étions pris la tête à cause de mon aîné qui était très capricieux à cette époque, elle m’a annoncé de but en blanc sur la route « il faut qu’on décide si on reste ensemble ou pas »
Puis elle avait rajouté qu’elle avait parlé à sa meilleure amie et qu’elle se sentait rassurée de savoir qu’elle ne laissait pas insensibles certains hommes qu’elle côtoyait…
J’ai fini le trajet silencieux. Je n’étais pas du tout jaloux avant cela et je la laissais très libre (sorties, activités), mais là j’ai senti que quelque chose clochait… et ça s’est malheureusement confirmé par la suite.
Je pense que personne n'est préparé à cela. Même si l'on est colérique, qu'on ne s'entend pas tout le temps sur l'éducation des enfants, cela n’explique pas la trahison. Moi aussi j'ai laissé beaucoup de liberté à mon futur ex-mari, et il s'est trouvé une pouffe au tir sportif où il allait les vendredis soir, et les we. On pense bien faire en les laissant vaquer à leurs occupations après leur semaine de boulot, et au final, comme tu le dit, on se fait couillonner.
Bison(tin) cornu a écrit :
mar. 11 déc. 2018 23:11
Mais à mon retour, elle n’avait pas changé ou plutôt elle avait continué ses délires… elle avait même enlevé son alliance. Malgré ça je voulais y croire, lui montrer qu’il ne s’agissait que d’une crise de couple comme beaucoup en rencontrent…
A ce stade, il ne faut plus rien espérer d'elle. Passe ton chemin.
Bison(tin) cornu a écrit :
mar. 11 déc. 2018 23:11
puisqu’en plus de tout nier maladroitement, quand j’avais évoqué ce sujet en septembre, elle m’avait répondu : «oh tu vas pas encore me parler de cette histoire ancienne, c’était il y a 2 mois, c’est terminé ! et de toute façon on était séparé ! »
Alors suis-je fou ou est-ce elle qui joue avec les mots pour essayer de m’embrouiller ? parce que même si j’avais pris du recul, c’était à cause des messages qu’elle échangeait avec ce type !
Je pense qu'elle veut t'embrouiller, comme l'a fait mon futur ex-mari, et en plus il me culpabilisait, j'étais déjà au fond du trou et lui me maintenait la tête au fond. Donc non tu n'es pas fou, je te rassure. Ils sont bons pour nous embrouiller la tête.
Bison(tin) cornu a écrit :
mar. 11 déc. 2018 23:11
Mais je me pose aussi plein de questions sur les causes … comment en est-on arrivé là ? pourquoi n’ai-je pas pris au sérieux les alertes des précédentes crises ? J’ai l’impression d’être le responsable de ce gâchis et je m’en veux à mort.
C'est normal de se poser des questions, on veut comprendre. On ne veut pas croire à ce qui nous arrive, même les alertes comme tu dis n'y ont rien changé parce que tu avais confiance, mais au final tu n'es pas responsable, alors arrêtes de t’en vouloir.
Bison(tin) cornu a écrit :
mar. 11 déc. 2018 23:11
J’ai parfois l’impression que je ne m’en sortirais pas jamais…
Bien sûr que si tu t'en sortiras. Pour l'instant tu es en plein dedans alors ça te semble impossible, mais tu vas y arriver.
Bison(tin) cornu a écrit :
mar. 11 déc. 2018 23:11
Bien évidemment le moral joue au yo-yo en permanence, avec des phases de manque, de colère, et d’autres où je me dis qu’elle ne me mérite pas, et que je vais enfin profiter de ma vie et de mes enfants comme je veux et je me suis inscrit au sport, à des cours du soir pour me bouger un peu.
C'est normal que moral joue au yo-yo pour l'instant, tu es en colère, tu ne comprends pas. Par contre tu te trompes : ce n'est pas toi qui ne la mérite pas, mais l'inverse. N'inverse pas les rôles. C'est bien que tu ailles au sport, voir du monde, et penser à t'occuper de toi et de tes enfants, c'est un bon début.
Bison(tin) cornu a écrit :
mar. 11 déc. 2018 23:11
Voilà, je ne sais pas ce que j’attends particulièrement de ce post… à part peut-être de prendre le relais de mes amis qui doivent commencer à en avoir marre du dépressif de service.
C'est exactement la démarche que j'ai faite. Je pensais comme toi : mes amis, ma famille me voyais ou m'entendais toujours en train de pleurer, et j'avais l'impression de les décevoir tous les jours. Tu as bien fait de t'inscrire sur ce forum.
Bison(tin) cornu a écrit :
mer. 12 déc. 2018 23:57
Bizarrement, il y a quelques semaines, je pensais avoir passé ce cap, mais là je rechute un peu... sans doute est-ce à cause de Noël qui approche... et d'imaginer ce connard passer les fêtes en famille tranquillou après avoir tiré mon ex... ça me dégoute. Les humains sont vraiment capables d'être abjects... comment peut-on mentir à quelqu'un que l'on dit aimer ?
C'est une période difficile, un jour ça va et le lendemain un peu moins, mais ça va aller au fur et à mesure que les jours vont passer. Mon futur ex-mari m'a menti aussi, m'a fait énormément de mal, et ne faisait rien pour que j'aille mieux, au contraire, maintenant je communique le minimum. Par mails uniquement. Il voulait que l'on s'appelle dernièrement pour parler de notre fille de 17 ans, mais je lui ait dit que moins je l'entendais, moins je le voyais et mieux je me portais, et que les e-mails c'était déjà pas mal.
Bison(tin) cornu a écrit :
mer. 12 déc. 2018 23:57
Et j'ai aussi peur : reconstruire avec quelqu'un d'autre alors que la seule personne en qui j'ai jamais eu confiance m'a fait ça... et à quel point cette rupture va me changer ?
Je n'étais ni jaloux, ni possessif, ni exigeant en quoi que ce soit, mettant souvent mes besoins en retrait pour que elle soit bien... sans doute pas la bonne attitude avec le recul...
Profite de la vie, ne penses pas reconstruire tout de suite, ça se fera normalement, en son temps. Moi aussi j'ai fait passer ses besoins avant les miens, et bien maintenant c'est bien fini. Oui, les trahisons que l'on a vécues nous ont changer, mais en mieux, j'en suis sûre. On ne va plus se faire bananer comme par le passé.

Courage.



Avatar du membre

Topic author
Bison(tin) cornu
Cornu
Cornu
Messages : 7
Enregistré le : mar. 11 déc. 2018 21:49

Re: Pris pour 1 âne depuis 6 mois

Message par Bison(tin) cornu » jeu. 13 déc. 2018 23:54

Bonsoir,
Merci pour ton message moi-même, il m’a malheureusement bcp parlé...
moimeme a écrit :
jeu. 13 déc. 2018 15:15
Moi aussi j'ai laissé beaucoup de liberté à mon futur ex-mari, et il s'est trouvé une pouffe au tir sportif où il allait les vendredis soir, et les we. On pense bien faire en les laissant vaquer à leurs occupations après leur semaine de boulot, et au final, comme tu le dit, on se fait couillonner
Eh oui histoire similaire ... sauf qu’elle, elle ne travaillait pas ! Comme je m’en voulais de faire un boulot très prenant, je faisais en sorte qu’elle puisse profiter de sorties voire de week end avec ses copines pendant que je gardais les enfants. Je l’ai aussi poussée à s’investir dans cette putain d’association de parents de l’ecole, en fait un groupe de gros c** inintéressants, mais qui sont devenus ses « amis » dont fait partie cet enc*** (au passage lui aussi marié, 3 gosses et une femme souffrant d’une maladie chronique grave... bravo le soutien).
D’ailleurs ma femme m’vait Dit après que j’ai eu les 1ers doutes « surtout n’en parle pas à sa femme, ça la tuerait... » sympa de me rendre responsable d’un éventuel malheur à venir !
Bref j’ai l’impression d’avoir ouvert moi même la boîte de Pandore !
moimeme a écrit :
jeu. 13 déc. 2018 15:15
Je pense qu'elle veut t'embrouiller, comme l'a fait mon futur ex-mari, et en plus il me culpabilisait, j'étais déjà au fond du trou et lui me maintenait la tête au fond. Donc non tu n'es pas fou, je te rassure. Ils sont bons pour nous embrouiller la tête.
Oui je suis maintenant persuadé que ma femme est une manipulatrice (en plus elle est psychologue) et elle connait parfaitement mes faiblesses et comment me faire peter un câble...
Cet été alors qu’on se prenait la tête parce que j’avais encore découvert une preuve supplémentaire (une’ culotte j’aime les bruns, alors que je suis blond...), elle a été capable de me dire qu’en c’etait Pas ce que j’en pensais et que c’état moi qui piétinait notre amour !
Puis à chaque nouvelle discussion, elle m’amenait subtilement à l’enervement ... et lorsque j’essayais de couper court, sentant que j’en montais, elle disait c’est dommage on discutait d’un truc important... pas’mal là culpabilisation aussi. J’évite donc maintenant de lui parler... sauf pour l’organisation des roulements avec les enfants...

mais on a beau le savoir, on finit par douter même de ce qu’on a vu ! Alors que dans ce genre de situation, je pense que l’intuition est souvent bonne ...

Et malheureusement, j’ai mes pauvres 3 loulous au milieu qui n’ont rien demandé et que j’aimerai préserver d’un conflit ouvert...

En tout cas je suis beaucoup plus zen avec eux, sans doute aussi parce que je ne me sens plus jugé sur tout ce que je fais ! Ne plus avoir cette sensation d’etre « Surveillé », de devoir prendre en considération tout le temps les envies ou les humeurs de madame, me fait énormément de bien !
Donc oui je profite de la vie, pour me remettre à des loisirs oubliés depuis longtemps.
Je pense avoir passé le plus dur (l’acceptation), mais il me reste encore des creux de vague !

Bonne nuit moi-même (ça fait bizarre d’ecrire ça lol, un peu narcissique !)



Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 250
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Pris pour 1 âne depuis 6 mois

Message par Mitsou78 » mer. 19 déc. 2018 10:20

Je dois éveiller mes sens d'alertes, ma chère et tendre venant de prendre la présidence de l'asso de parents d'élèves de l'école de nos enfants...
Bon si en son temps, 3/4 mâles bien intentionnés lui auraient bien prise, ils sont partis et elles se retrouvent entre poulettes !!!

Premier contact avec les fameux gentils papas à l'époque, lors d'une remballe de manifestation : "vache regarde celle-ci quel c.l, ça doit être une bonne chaudasse"....
Quelle belle bande d'ados attardés !!!

Bref à mettre dans les anales, une asso de parents d'élèves pourrait être un bon cadre à cavalerie infidèle !!!

:fleur


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Avatar du membre

Topic author
Bison(tin) cornu
Cornu
Cornu
Messages : 7
Enregistré le : mar. 11 déc. 2018 21:49

Re: Pris pour 1 âne depuis 6 mois

Message par Bison(tin) cornu » mar. 1 janv. 2019 20:52

Bonsoir et bonne année à vous tous qui vivez ou avez vécu des moments si durs en 2018 ou avant...

Pour ma part, les fêtes se sont bien passées (Noël avec les enfants dans ma famille ; hier chez des amis) mais je me reprends une nouvelle claque dès ce soir...
J'ai dû insister lourdement par SMS (je ne veux plus lui parler) auprès de ma femme pour pouvoir leur souhaiter la bonne année... mais passons ça devient habituel...
Finalement je l'ai eu elle au téléphone avant de leur parler car elle voulait m'expliquer que mon fils ainé n'était pas bien car ils ont fait le réveillon dans la famille .... de l'amant de ma femme !!!
Bien évidemment quand elle m'a dit ça j'ai explosé de rire et j'ai commencé à lui dire que c'était honteux et que j'attendrai avec impatience que leurs mensonges leur éclatent à la figure, mais j'ai parlé en partie dans le vide : elle m'avait mis en attente... zappé en bonne et due forme !

Je trouve ça tellement gros, c'est ignoble... comment peuvent-ils se pavaner tous les deux devant la femme de l'autre qui ne se doute de rien...
J'ai tellement honte d'avoir été marié avec une femme qui montre finalement si peu de valeurs.... j'ai peur pour l'exemple qu'elle pourra donner à mes enfants !
Et au final, c'est encore moi qui me retrouve à chialer comme un gros con devant mon ordi, à écrire ce message pour calmer ma colère !!
J'ai tellement envie d'aller chez ce con (il habite à 300m de chez moi) et tout déballer !

Le pire c'est que moi je n'ose rien faire parce que niveau divorce, on n'avance pas.... elle a déposé sa requête en septembre, mais toujours pas de rendez-vous calé avec le juge ! Je n'en peux plus...
Je ne sais plus quoi faire... j'ai peur de faire des erreurs en lui parlant par SMS ou en direct ou de lui donner des arguments involontairement...
J'avais des choses à me reprocher (mauvaise gestion de mes colères et arrêt de la communication avec elle) et elle veut me faire porter le chapeau...

Je n'ai jamais trahi ma femme et c'est pourtant moi qui me retrouve à me poser 15000 questions avant d'agir de peur de faire des bêtises...

Bref l'année 2019 risque d'être aussi merdique que 2018 pour moi...

Bon courage à toutes les personnes trahies et déçues

Désolé pour le cassage d'ambiance



Répondre