Marié ou pendu?

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2579
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Marié ou pendu?

Message par Sans Prétention » jeu. 13 sept. 2018 16:12



Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Barnabé
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 40
Enregistré le : mer. 27 juin 2018 09:49

Re: Marié ou pendu?

Message par Barnabé » dim. 9 déc. 2018 15:50

Bonjour à toutes et à tous.
je tenais à vous donner des nouvelles après presque cinq mois de mariage.
Alors voila: madame Barnabé est exemplaire à tous points de vues et nous faisons beaucoup de choses ensemble.
D'ailleurs, à propos de notre mariage, quelques personnes que nous avions invité (membres de sa famille), ont littéralement vomi sur notre union. Je n'ose même plus regarder les photos tant ça fait mal. Mon épouse a été également très blessée et ne donne plus de nouvelles à ces gens qui avaient plus besoin de nous que le contraire.
Donc, tout va bien me direz-vous. Et bien pas tant que ça car c'est moi qui déraille complètement. Il faut dire que la météo n'aide pas. Je sombre jours et nuits dans ces cauchemars liés à ce que j'apparente à un deuil, un vol, un viol sur ma personne. Ce sentiment de n'être plus que celui "par défaut" me hante. De n'être plus que le N°4 ou 5 alors que je suis sûr d'être le N°1 en termes de sentiments pour elle.
J'ai toujours besoin d'être rassuré sur son plaisir après l'amour mais je sais très bien qu'elle ne me dira jamais que c'était mieux avec les autres, même si je sais qu'elle ne simule pas.
Je suis toujours en quêtes de nouveautés, sans jamais avoir la certitude d'être le N°1 car elle en a vu... Mais j'ai aussi peur de dépasser certaines bornes.
Je regrette tant que notre sexualité n'ai pas été aussi riche plus tôt. Pourtant, elle m'a tendu quelques perches, que je n'ai pas su saisir par fausse pudeur.
De son côté, elle n'a jamais osé me parler de certains de ses pêchers mignons qu'elle avait même avant de me connaitre, notamment en termes de plaisir solitaire.
Et je pense qu'il y a une grande part de masculinité chez elle, dans le sens ou nous les hommes, et ce n'est pas louable, nous avons souvent tendance à nous "lâcher" davantage au lit dans une relation qui n'est pas conjugale, voir extraconjugale. Je l'ai vécu étant jeune et je sais de quoi je parle. Pas d'enjeu, pas d'enfant, pas de compte à rendre, juste du plaisir sur rendez-vous.
A présent, nous avons convenu d'êtres mariés et amants. C'était d'ailleurs son idée. Nous multiplions les jeux même parfois par le biais de quelques artifices ou "mises en scène".
Mais hélas, il m'arrive encore bien trop souvent, d'être très malheureux après, soit parce que je sais certaines choses, soit parce que je suis dans le doute sur d'autres. Dans les deux cas, je me sens "grillé" par son vécu. Loser quoi.
Je sais, c'est un comportement de mal primaire dont je ne me vente pas et qui est en plus autodestructeur.
Thérapie??? J'y pense mais je ne me sens pas prêt et je n'y crois d'ailleurs pas.
Ces quelques lignes me soulagent tout de même.
Amitié.
Barnabé.


Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais elle finit toujours par arriver.

Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 216
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Marié ou pendu?

Message par Mitsou78 » lun. 10 déc. 2018 09:25

Et oui le sentiment apparaît parfois d'être le choix par défaut ou second choix. Lié au "où étions-nous dans son idéal au moment de la cavalcade" et d'un seul coup devenir ou redevenir le mari idéal, l'homme de sa vie !!!
Ça lève au scepticisme !!!!

Grande question à laquelle, je crois, seul le temps sera la réponse.... :fleur


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Répondre