Marié ou pendu?

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Dom3, Sans Prétention, Nas

Avatar du membre

Topic author
Barnabé
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : mer. 27 juin 2018 09:49

Re: Marié ou pendu?

Message par Barnabé » ven. 6 juil. 2018 11:56

Salut Barnabé,

Vivre dans la souffrance... Est-ce vraiment ton credo, la vision que tu as ou que tu avais du couple, de l'Amour avec un grand A?

Ton histoire est vraiment touchante mais laisse aux lecteurs "objectifs" une sorte de goût amer. Ce que je veux dire, c'est que dans ton bonheur, j'y sent de l'amertume.

Comme si tu voyais que la mer devenait mauvaise mais que tu décidais d'aller pêcher quand-même (les connaisseurs remarqueront que pour une fois, j'ai pas choisi une image de montagnard :jap: :lol: )

Je te souhaite le meilleur pour construire la vie que TU as décidé d'avoir.

Peace.
Je te remercie pour tes questionnements qui ne sont pas des questions, merci aussi pour tes encouragements, tes bons vœux et ton respect pour MA décision.
Je suis conscient des danger de la mer tu sais, et nous en parlons souvent elle et moi.
La météo marine semble plus clémente et nous embarquons vendredi prochain à bord d'un bateau neuf puisque le premier a coulé (des trous plein la coque).
Que ce nouveau bateau ne soit pas une galère!
:fleur


Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais elle finit toujours par arriver.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2458
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Marié ou pendu?

Message par Sans Prétention » ven. 6 juil. 2018 20:56

Barnabé a écrit :
ven. 6 juil. 2018 07:43
"Marié ou pendu"... Titre éloquent.
Même si je n'en suis pas un, les artistes, les auteurs, brillent souvent plus dans la souffrance.
Une autre croyance...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

sophit444
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 235
Enregistré le : mar. 21 juil. 2015 15:19

Re: Marié ou pendu?

Message par sophit444 » sam. 7 juil. 2018 09:57

Barnabé

Moi aussi ,j ai développé un psoriasis juste après notre mariage ... Moi c est sur les coudes essentiellement ,j ai fait ma première grande poussé lors de la toute première découverte sur facebook ...il chattait avec une pouffiasse ...il ne s est rien passé physiquement mais bon ça ne présageait pas non plus du bon....

Et idem pour sa maitresse en 2014 ,une collègue de boulot ,groupe de collègues dans lequel j étais très mal a l aise ,malsaint également ! Sa maitresse était en couple et idem un couple bizard ,pas assorti du tout ...beaucoup de similitudes dans les histoires !!!! C est dingue !!!!



Avatar du membre

Topic author
Barnabé
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : mer. 27 juin 2018 09:49

Re: Marié ou pendu?

Message par Barnabé » dim. 8 juil. 2018 11:18

Moi aussi Facebook, mais ça n'a pas commencé par la découverte de cette relation.
Disons que j'étais juste l'ennemi public N°1 pour ce groupe de 5-6 personnes. Chacune de mes actions étaient déformées, amplifiées et publiées.
J'ai même pensé a porter plainte mais renseignements pris, ils ne risquaient qu'un amende de 40 € chacun, car ce n'est pas considéré comme diffamation publique tant que ça reste au sein d'un groupe fermé, quelque soit ne nombre de participant.
De toutes façons, personne ne m'a fait de cadeau, y compris mon défunt père (qui terminait sa vie chez nous suite perte autonomie), ma frangine (l’aînée autoritaire et agressive qui n'a jamais été adulte dans sa propre vie) et certains de nos enfants. Tous ces gens ne voyaient en moi qu'un gros con, sans se demander pourquoi je n'était pas toujours facile à vivre.
Tien, parlons en de ma frangine: mon pauvre beau frère (un type bien) était cocu avant mariage, ils ont eu une fille qui est décédée à l'age de 10 ans, pendant leur divorce. Depuis 28 ans maintenant elle trimbale un boulet qui ne sait rien foutre (mais vraiment rien), qui n'est pas divorcé, qui se sert de ma frangine comme bonniche, et cette conne qui accepte tout et s'écrase face à lui, ne savait que nous tanner GRAVE, à s'en plaindre dés qu'il avait le dos tourné.
IMPOSSIBLE de lui faire comprendre qu'elle nous emmerdait tous, j'ai même essayé un soir un gros coup de colère, elle a récidivé dés le lendemain.

Pardon pour ce hors sujet mais ça fait du bien...

Par ailleurs, certains d'entre-vous vont bondirent en lisant que mon père en fin de vie était chez nous. Je ne l'avais pas encore dis.
Je vois d'ici certaines réactions du genre que c'était un facteur aggravant pour notre vie de couple.
Et bien oui, tout à fait, c'était même anticipé avant de prendre cette décision COLLÉGIALE (moi, ma femme, les enfants dont ma fille qui a proposé sa chambre puisqu'au rez de chaussée). Anticipé et calculé mais pas assez, je l'admet.
Vies professionnelles et privées avec Papy à gérer soir et WE...
Chacun, y compris lui, faisait des efforts pour s'adapter, mais certains jours étaient quand même électriques.
C'était ça ou on le laissait crever de solitude dans une chambre d’hôpital, à 200 kms de chez nous, avec quand même ma frangine pas loin mais pas du tout mobile (bus uniquement) et qui commençait sérieusement à fatiguer (je voulais aussi la soulager car à 200 kms, je ne pouvais pas faire grand chose).
Ce qui est au moins réussi, c'est qu'il n'a pas terminé sa vie seul, il est quand même mort dans une chambre d’hôpital après deux jours d'ultimes souffrances et de solitude, même avec nous a son chevet, ce n'était plus mon père mais un fauve blessé en cage.


Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais elle finit toujours par arriver.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2458
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Marié ou pendu?

Message par Sans Prétention » dim. 8 juil. 2018 12:28

Barnabé a écrit :
dim. 8 juil. 2018 11:18
De toutes façons, personne ne m'a fait de cadeau, y compris mon défunt père (qui terminait sa vie chez nous suite perte autonomie), ma frangine (l’aînée autoritaire et agressive qui n'a jamais été adulte dans sa propre vie) et certains de nos enfants. Tous ces gens ne voyaient en moi qu'un gros con, sans se demander pourquoi je n'était pas toujours facile à vivre.
Tien, parlons en de ma frangine: mon pauvre beau frère (un type bien) était cocu avant mariage, ils ont eu une fille qui est décédée à l'age de 10 ans, pendant leur divorce. Depuis 28 ans maintenant elle trimbale un boulet qui ne sait rien foutre (mais vraiment rien), qui n'est pas divorcé, qui se sert de ma frangine comme bonniche, et cette conne qui accepte tout et s'écrase face à lui, ne savait que nous tanner GRAVE, à s'en plaindre dés qu'il avait le dos tourné.
IMPOSSIBLE de lui faire comprendre qu'elle nous emmerdait tous, j'ai même essayé un soir un gros coup de colère, elle a récidivé dés le lendemain.

Pardon pour ce hors sujet mais ça fait du bien...
Ce n'est pas hors sujet mais bien tout à fait dans le sujet.
Ça explique en partie pourquoi tu trouves normal de te faire autant maltraiter.
Pourquoi aussi tu CROIS dur comme fer dans le "pouvoir" de l'amour "rédempteur" et pourquoi enfin ta façon d'envisager le relation à deux repose sur une mauvaise dépendance affective...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Barnabé
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : mer. 27 juin 2018 09:49

Re: Marié ou pendu?

Message par Barnabé » dim. 8 juil. 2018 12:39

Ça explique en partie pourquoi tu trouves normal de te faire autant maltraiter.
Normal? Non, car ils ne voyaient pas plus loin que le bout de leur nez.
Ils ne se sont pas souvenu que je n'étais pas comme ça avant, ne se sont pas demandé pourquoi j'avais changé.


Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais elle finit toujours par arriver.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2458
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Marié ou pendu?

Message par Sans Prétention » dim. 8 juil. 2018 13:01

Barnabé a écrit :
dim. 8 juil. 2018 12:39
Ça explique en partie pourquoi tu trouves normal de te faire autant maltraiter.
Normal? Non, car ils ne voyaient pas plus loin que le bout de leur nez.
Ils ne se sont pas souvenu que je n'étais pas comme ça avant, ne se sont pas demandé pourquoi j'avais changé.
Ton discours est très centré sur les autres...
C'est caractéristique d'une "prise d'otage" psychologique. Pouvoir d'agir réduit à néant. Que cris et colère, mais action proche de rien. 18 ans...

Oui, tu trouves normal de rester 18 ans près d'une famille toxique. De te marier à une femme qui a passé beaucoup beaucoup de temps à te tromper.

Et la "pensée magique" faite de fantômes et de "cadeaux d'amour" plus "forts que tout" est, comme dans les contes de fées, ton quotidien.

Non tu n'étais pas comme cela avant ... Conclusion : "on" t'a transformé... Est-ce donc toi qui, réellement, va épouser cette femme ?
Mais qui est-elle cette personne pleine de mensonges ?

Est-ce qu'une parole peut suffire à briser le miroir aux alouettes ?

Quand je te disais qu'il y avait du boulot en perspective ...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Barnabé
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : mer. 27 juin 2018 09:49

Re: Marié ou pendu?

Message par Barnabé » dim. 8 juil. 2018 13:10

Est-ce donc toi qui, réellement, va épouser cette femme ?
Oui, mon vrai moi qui était en mode veille.
Tu dois me trouver indécrottable... :fleur
Ton discours est très centré sur les autres...
C'est caractéristique d'une "prise d'otage" psychologique.
Je ne comprend pas bien, tu veux dire que je colle le tort sur les autres ou que je suis trop poire?
L'otage, c'est moi ou les autres?
mais action proche de rien.
Ce mariage n'est-il pas une action?
Qu'est ce que j'aurais pu faire avant comme action? Crois moi, j'en ai fait beaucoup, peut-être pas les bonnes mais je suis curieux de savoir ce que j'aurais pu faire d'autre.


Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais elle finit toujours par arriver.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2458
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Marié ou pendu?

Message par Sans Prétention » dim. 8 juil. 2018 15:44

Barnabé a écrit :
dim. 8 juil. 2018 13:10
Est-ce donc toi qui, réellement, va épouser cette femme ?
Oui, mon vrai moi qui était en mode veille.
Tu dois me trouver indécrottable... :fleur
Tu dis une chose et son contraire dans deux phrases qui se suivent.
Si ton vrai toi était en veille en quoi es-tu indécrottable (à part constater que tu te prépares à refaire les mêmes erreurs selon les mêmes schémas) ?

Barnabé a écrit :
dim. 8 juil. 2018 13:10
Ton discours est très centré sur les autres...
C'est caractéristique d'une "prise d'otage" psychologique.
Je ne comprend pas bien, tu veux dire que je colle le tort sur les autres ou que je suis trop poire?
L'otage, c'est moi ou les autres?
Si tu doutes d'être le preneur d'otages alors que d'après tout ce que tu racontes c'est bien toi la victime, alors il te faut penser à soigner cette culpabilité, terreau de la fragilisation d'un soi particulièrement amoché.
Les proies des pervers ont bien ce profil là.
C'est ce travail que je t'invite à faire avant et pas après ton union.


Barnabé a écrit :
dim. 8 juil. 2018 13:10
mais action proche de rien.
Ce mariage n'est-il pas une action?
Qu'est ce que j'aurais pu faire avant comme action? Crois moi, j'en ai fait beaucoup, peut-être pas les bonnes mais je suis curieux de savoir ce que j'aurais pu faire d'autre.
Ce mariage n'est pas une action. C'est une réaction (je t'invite à méditer profondément sur la différence entre les deux.)

Qu'est-ce que tu aurais pu faire ?
Ce que la raison impose : couper le sifflet des gens toxiques.
Couper les ponts. Envoyer bouler tout le monde ,au risque de la perte.
D'ailleurs, c'est bien cela que ta future attend de toi : que tu joues ton rôle de "chevalier" ... Celui qui "sépare". Bref le job que son père n'a pas fait.
Celui qui frustre. Celui qui n'a pas peur de perdre, au risque de mettre fin à une mauvaise dépendance ...
Le reste n'est que vaine agitation.

Pense bien à ceci "lorsque le désir d'être aimé surpasse le désir d'être respecté, alors il y a pathologie".

Un peu de lecture (vulgarisée mais accessible) :
https://www.sain-et-naturel.com/6-erreu ... ateur.html


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Barnabé
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : mer. 27 juin 2018 09:49

Re: Marié ou pendu?

Message par Barnabé » sam. 14 juil. 2018 14:00

Je ne boude pas les amis, juste un peu de recul. :fleur


Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais elle finit toujours par arriver.

Avatar du membre

irisnoisette
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 256
Enregistré le : lun. 9 avr. 2007 10:59
Localisation : nimes

Re: Marié ou pendu?

Message par irisnoisette » dim. 15 juil. 2018 11:58

Je ne dirais qu'une chose....elle ne mérite pas de porter ton nom...elle ne mérite pas ton amour...et encore moins que tu puisses penser au suicide ou autre chose...tu ne mérite qu'une chose...c'est de tourner les talons et de la laisser face à elle même...un monstre d'égoisme et un être destructeur qui détruit petit à petit la belle personne que tu es....Ces gens là ne mérite rien a part de l'indifférence et surtout une belle vengeance qui serait ta réussite à toi...de renconttrer une belle personne qui te ressemble et avec qui tu pourrais finir ta vie en toute tranquilité...et en qui tu aurais une confiance totale;;;CAR CROIS MOI ELLE TE RETROMPERA A LA PREMIERE OCCASION;;;;BASTA! stop! ...respecte toi ....RESPECTE TOI !..elle ne te respecte pas du tout.


un nouveau départ ;)

Avatar du membre

Topic author
Barnabé
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : mer. 27 juin 2018 09:49

Re: Marié ou pendu?

Message par Barnabé » lun. 16 juil. 2018 15:00

Avant d'arriver ici, j'ai lu moult témoignages ailleurs sur le net.
La plupart racontaient des histoires similaires à la mienne, qui, au fils du temps, se "réparaient", voir même se "renforçaient".
Certaines de ces histoires étaient d'ailleurs racontées par la personne infidèle.
Je ne suis pas venu ici pour faire luncher ma femme, mais pour crier ma détresse en espérant que quelqu'un me dirait que mon histoire, elle aussi, n'était pas sans issue heureuse possible.
Je ne me souviens pas avoir reçu ce genre de réponse, mais je n'en veux à personne, excepté à moi même qui suis venu à vous avec l’espoir qu'on me dirait ce que je voulais entendre.
Néanmoins, vos réponses, je ne les prend pas à la légère, et je suis conscient qu'elles sont fondées sur beaucoup d'autres histoires.
J'espère juste que la mienne est différente.
J'espère juste avoir raison de refuser de tourner la page.
Ou plutôt, de ne pas avoir le courage de la tourner, par amour et par peur de l’inconnu.


Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais elle finit toujours par arriver.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2458
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Marié ou pendu?

Message par Sans Prétention » lun. 16 juil. 2018 16:54

Barnabé a écrit :
lun. 16 juil. 2018 15:00
Avant d'arriver ici, j'ai lu moult témoignages ailleurs sur le net.
La plupart racontaient des histoires similaires à la mienne, qui, au fils du temps, se "réparaient", voir même se "renforçaient".
Certaines de ces histoires étaient d'ailleurs racontées par la personne infidèle.
Oui alors du coup, il y a peut-être moins la prise en compte de la plaie ouverte de la personne trompée.

Cependant, ayant fait la même chose pendant un certain temps, on se rend compte que toutes les histoires sont finalement presque pareilles...

Les deux points à savoir pour décider si c'est "réparable' sont :
Infidélité structurelle ou pas ?
Couple basé sur l'amour ou une relation d'emprise teintée de co dépendance pathologique ?

À partir de là tout est possible.

Pour ma part, j'ai trouvé des couples qui sortent de cette épreuve plus forts (il y en a aussi sur SOS figure toi) mais ces histoires respectent certains critères assez facilement identifiables.
Je te souhaite de faire partie de ces reconstructions réussies.
Mais je te souhaite plus encore (parce que si tu passes à côté de ça, cet accident n'aura servi à rien) c'est de te reconstruire TOI. Et cela arrivera quand tu pourras affirmer ton existence de manière plus claire dans ce couple.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Barnabé
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : mer. 27 juin 2018 09:49

Re: Marié ou pendu?

Message par Barnabé » lun. 16 juil. 2018 17:50

Infidélité structurelle ou pas ?
Couple basé sur l'amour ou une relation d'emprise teintée de co dépendance pathologique ?
Je n'ai pas ton savoir et ta culture, par conséquent, je ne comprend pas ces termes.


Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais elle finit toujours par arriver.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2458
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Marié ou pendu?

Message par Sans Prétention » lun. 16 juil. 2018 20:36

Barnabé a écrit :
lun. 16 juil. 2018 17:50
Infidélité structurelle ou pas ?
Couple basé sur l'amour ou une relation d'emprise teintée de co dépendance pathologique ?
Je n'ai pas ton savoir et ta culture, par conséquent, je ne comprend pas ces termes.
Ben en gros structurel c'est quand c'est dans la structure même de la personne : un besoin irrépressible de plaire, une envie d'être dragué(e), de faire chavirer les cœurs en permanence.
Ce qui les guide ? Ce qu'on appelle le principe de plaisir... Ce qu'ils veulent ? Être au centre...
On retrouve dans cette catégorie de personnes les phobiques de l'engagement, les don juans, les Casanova... Il n'y a aucun problème quand ils / elles choississent un(e) partenaire prêt(e) à jouer dans la même cour.
Là où ça devient problématique c'est quand ces personnes prétendent être fidèles / monogames / exclusifs avec leurs conjoints mais que dans le secret ils se "coupent en deux" pour faire exister leurs histoires parallèles. Bonjour les manipulations, mensonges, retournements de tête, lavages de cerveaux en tous genres ... Et bonjour la souffrance.
Avec eux, peu importe le partenaire, ce qu'il fait ou ne fait pas, peu importe ce qu'on dit, peu importe l'Alliance passée, l'engagement... Ils trompent.
On dit d'eux qu'ils veulent "le beurre et l'argent du beurre et le cul de la crémière".
Ils ne supportent pas la frustration. Menacent, se mettent en colère ou pleurent quand ils n'obtiennent pas ce qu'ils veulent. Et argument massue : "cétafote".

Les infidèles "conjoncturels", c'est plus "accidentel"... Souvent aussi il y a des sentiments dans la relation avec la tierce personne.
Ils ne recommencent pas ou préfèrent quitter plutôt que d'avoir une double vie. Ils sont plutôt monogames (une tromperie ou plusieurs avec la même personne... Par amour, fascination, manipulation aussi parfois)
Ce qui les guide ? Le principe de réalité (ils pensent à leur conjoint, aux enfants, se posent des questions sur l'après.)
Ce qu'ils veulent ? Partager. Mais pas toujours avec la bonne personne... Ils pointent les problématiques du couple mais "assument" leurs actes. Pas de "cétafote". Juste "je suis tombé amoureux / amoureuse" "j'avais besoin de..."


Dans le cas des structurels l'infidélité vient du problème d'un seul quelque soit la configuration du couple. Il faut donc soigner la personne si elle veut rester en couple.

Dans le cas des conjoncturels le problème vient du couple. Il faut donc soigner le couple pour que les deux restent ensemble.

Avec un infidèle structurel, il n'y a pas vraiment d'amour.
Au mieux, du "mal amour". Au pire de la dépendance affective pure. La relation est basée sur un rapport dominant / dominé. Mais le dominant a besoin du dominé pour exister socialement et "profiter" des avantages du confort offert par le concept de couple .
Sauf s'il / elle se met avec un(e) comme lui / elle.

Avec un infidèle conjoncturel, on peut parler d'amour perdu ou d'amour "oublié" selon la configuration. Il y a des pleurs en général et un repentir sincère suivi de gestes forts (démission, accès au téléphone, mail...)
Le rapport est à peu près équilibré... Il peut aussi y avoir fin de relation. Parce que la personne qui trompe le fait pour partir. Parce qu'elle est honnête.

Les pires sont les manipulateurs qui se comportent comme des conjoncturels mais qui en fait jouent double jeu. On les repère au bout de 2 ou 3 messages postés puisque les scénarios se répètent souvent de manière stéréotypique.

Bref. Un bordel loin d'être binaire. Toutes les infidélités ne se valent pas. Tous les infidèles non plus.

Par contre une chose : lorsqu'on est avec un structurel depuis longtemps, il faut s'interroger sur ses propres failles ... Les structurels quittent ou se font larguer tellement ils sont épuisants. Ils ne s'aggrippent qu'à des personnes qui sont leur exact opposé et qui leur offrent leur sang même à boire.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre