Marié ou pendu?

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateurs : Dom3, Sans Prétention, Nas

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2553
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Marié ou pendu?

Message par Sans Prétention » sam. 30 juin 2018 20:03

Que les parents gardent contact c'est une chose...
Que les parents de l'autre parent continuent de l'inviter...
:kelkon: :kelkon: :kelkon:

À mon sens, il faut faire le ménage dans ce foutoir...

Je n'étais pas sûr de comprendre, je pense avoir une image plus précise maintenant. En fait tu fais partie d'un tout gouverné par les apparences...

Je te laisse le soin de décanter nous y reviendrons plus tard...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Barnabé
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 38
Enregistré le : mer. 27 juin 2018 09:49

Re: Marié ou pendu?

Message par Barnabé » dim. 1 juil. 2018 10:52

À mon sens, il faut faire le ménage dans ce foutoir...
Ce n'est pas à moi de le faire, et ma femme, de son coté, ne veux pas renier sa famille, ce que je comprend parfaitement...
En "attendant", elle jongle comme elle peu entre les "deux", et je reconnais que c'est pas facile.
En fait tu fais partie d'un tout gouverné par les apparences...
Et bien oui, je sais bien, je l'ai dis plus haut.

Et c'est ce qui me fait office de beau père qui dirige tout ce petit monde à la baguette et il n'a pas besoin de dire deux fois la même chose.
Surtout avec sa fille aînée, sa préférée, qui lui a servi, voila quelques jours, de porte voix: cette dernière a tout simplement dit à ma femme que notre mariage n'était pas sérieux et surtout que je ne suis qu'un bon à rien (18 ans de vie commune), le tout en présence de sa fille cadette que j'adore. Ma femme n'a pas cédé mais elle était effondrée en rentrant à la maison, d'avoir été ainsi poignardée par sa propre sœur.
Une brave femme dont le mari a entamé plusieurs reprises, des agressions sexuelles sur ............. ma femme et .........sa belle mère qui est aujourd'hui décédée. Peut-être y en a-t-il eu d'autres??? Ces histoires datent de bien longtemps et ont été bien entendu étouffées.
Sauf par ma femme qui avait peur que je réagisse et qui à balancé le truc devant une partie de la famille.
Aujourd'hui, pour ma part, je n'en veux plus à ce pauvre type (plusieurs séjours en H.P. et maintenant foutu) car je me dis que pour en arriver là, sa propre femme doit avoir une bonne part de responsabilité.


Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais elle finit toujours par arriver.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2553
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Marié ou pendu?

Message par Sans Prétention » dim. 1 juil. 2018 21:11

Barnabé a écrit :
dim. 1 juil. 2018 10:52
À mon sens, il faut faire le ménage dans ce foutoir...
Ce n'est pas à moi de le faire, et ma femme, de son coté, ne veux pas renier sa famille, ce que je comprend parfaitement...
Tu commences tout juste ton chemin jeune padawan...
C'est là que tu te trompes. Et lourdement.
Du vécu. Et de l'observation. Et des lectures. Tout converge...
Analyse d'abord mon premier message. On y reviendra ensuite.


Barnabé a écrit :
dim. 1 juil. 2018 10:52
En "attendant", elle jongle comme elle peu entre les "deux", et je reconnais que c'est pas facile..
On dirait presque que tu en fais une victime...
À vérifier.

Barnabé a écrit :
dim. 1 juil. 2018 10:52
ce qui me fait office de beau père qui dirige tout ce petit monde à la baguette et il n'a pas besoin de dire deux fois la même chose.
Surtout avec sa fille aînée, sa préférée, qui lui a servi, voila quelques jours, de porte voix: cette dernière a tout simplement dit à ma femme que notre mariage n'était pas sérieux et surtout que je ne suis qu'un bon à rien (18 ans de vie commune), le tout en présence de sa fille cadette que j'adore. Ma femme n'a pas cédé mais elle était effondrée en rentrant à la maison, d'avoir été ainsi poignardée par sa propre sœur.
Une brave femme dont le mari a entamé plusieurs reprises, des agressions sexuelles sur ............. ma femme et .........sa belle mère qui est aujourd'hui décédée. Peut-être y en a-t-il eu d'autres??? Ces histoires datent de bien longtemps et ont été bien entendu étouffées.
Sauf par ma femme qui avait peur que je réagisse et qui à balancé le truc devant une partie de la famille.
Aujourd'hui, pour ma part, je n'en veux plus à ce pauvre type (plusieurs séjours en H.P. et maintenant foutu) car je me dis que pour en arriver là, sa propre femme doit avoir une bonne part de responsabilité.
Quand je te disais que tu étais au centre d'un joyeux bordel...

Mon petit doigt... Ou une simple récurrence ?

En attendant, arrête de te persuader que ton pouvoir est limité.
Tu ne le sais pas encore mais ta femme attend de toi autre chose que de la passivité.

Bienvenue dans ta nouvelle vie.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Barnabé
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 38
Enregistré le : mer. 27 juin 2018 09:49

Re: Marié ou pendu?

Message par Barnabé » lun. 2 juil. 2018 11:22

Cher maître :mdr
Tu m'apportes beaucoup de lumières, mais en termes de passivité, là tu te trompe. Mais je suis conscient que ce n'est pas avec quelques écrits que tu peux tout comprendre.
Je suis tout sauf passif depuis le début de cette histoire qui remonte à presque 20 ans, et si j'en avais fais d’avantage, là, je passais clairement dans la peau du persécuteur.
Mon côté très actif m'a d'ailleurs parfois porté préjudice parce que mal compris.

En revanche, j'ai suivi ton conseil, d'analyser ton premier message: ce concept de dépendance affective dont tu me parle, je l'achète car encore une fois, j'y avais songé l'été dernier sans savoir lui donner un nom.
Mais là j'ai une question par rapport à ce que tu dis:
Ce que je veux dire c'est que ce que tu décris ressemble plus à de la dépendance affective qu'à de l'amour.
C'est l'un ou l'autre ou ça peut être les deux?
Parce que malgré tout, je ressens quand même ce sentiment d'amour, je sens bien que je l'aime même si en quelques sorte, c'est d'une manière égoïste.
En gros, est-ce que je peux dire quand même que je l'aime?


Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais elle finit toujours par arriver.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2553
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Marié ou pendu?

Message par Sans Prétention » lun. 2 juil. 2018 23:33

Barnabé a écrit :
lun. 2 juil. 2018 11:22
Cher maître :mdr
:mdr1:



Barnabé a écrit :
lun. 2 juil. 2018 11:22
Tu m'apportes beaucoup de lumières, mais en termes de passivité, là tu te trompe. Mais je suis conscient que ce n'est pas avec quelques écrits que tu peux tout comprendre.
C'est vrai.
Moi je ne faisais référence qu'à ce que tu avais toi-même déclaré de la situation :
Barnabé a écrit :
dim. 1 juil. 2018 10:52
À mon sens, il faut faire le ménage dans ce foutoir...
Ce n'est pas à moi de le faire, et ma femme, de son coté, ne veux pas renier sa famille, ce que je comprend parfaitement...
Au vu de ce rapport, on comprend que :
1) ce n'est pas à toi de faire le ménage (donc tu n'as rien fait qui aille dans ce sens)
2) ta femme "jongle" comme elle le peut avec tout ça.
J'ai déduis, à tort apparemment, qu'il n'y avait aucune action volontaire de votre part face à la situation.


Barnabé a écrit :
lun. 2 juil. 2018 11:22
Je suis tout sauf passif depuis le début de cette histoire qui remonte à presque 20 ans, et si j'en avais fais d’avantage, là, je passais clairement dans la peau du persécuteur.
Mon côté très actif m'a d'ailleurs parfois porté préjudice parce que mal compris.
En effet, tu rapportes quelque chose d'actif et de volontaire...
Mais aussi d'agressif. Une agressivité qui, immanquablement, se retourne contre toi.
Mais contrairement aux membres de cette famille aveugle et complètement soumise à une figure visiblement nuisible, tu essaies ... tu parais bien isolé.

Pour ma part je comprends que cet essai dure depuis bientôt 20 ans. Ce n'est donc pas la bonne méthode.

Ce que je vois là dedans, toujours sur la base des éléments que tu apportes, c'est que :
1) l'ex de ta femme qui lui faisait du mal est en quelque sorte adulé.
2) toi tu es la serpillière de service.

Conclusion : voici deux hommes qui de façon inconsciente pour le premier et consciente pour le second ne peuvent satisfaire madame la fille de la famille dans l'imaginaire collectif. Bref. Personne n'est satisfaisant.

Que demande alors ta femme, dans son inconscient ?


Barnabé a écrit :
lun. 2 juil. 2018 11:22
En revanche, j'ai suivi ton conseil, d'analyser ton premier message: ce concept de dépendance affective dont tu me parle, je l'achète car encore une fois, j'y avais songé l'été dernier sans savoir lui donner un nom.
Mais là j'ai une question par rapport à ce que tu dis:
Ce que je veux dire c'est que ce que tu décris ressemble plus à de la dépendance affective qu'à de l'amour.
C'est l'un ou l'autre ou ça peut être les deux?
Parce que malgré tout, je ressens quand même ce sentiment d'amour, je sens bien que je l'aime même si en quelques sorte, c'est d'une manière égoïste.
En gros, est-ce que je peux dire quand même que je l'aime?
Je fais faire un rapport (hasardeux et volontairement choquant) avec la bouffe.
Admettons que tu manges gras et ultra sucré tous les jours. On peut dire que tu manges. Mais mal.
Manger équilibré c'est autre chose.

Or très peu de personnes peuvent prétendre manger vraiment équilibré : on navigue tous dans un plus ou moins acceptable pour l'organisme... mais des individus ont des problèmes de santé assez graves pendant que d'autres moins...
En tous cas, on peut définir les contours d'une malbouffe plus ou moins pathologique selon les cas ... Les petits excès circonstanciés existent. Le cumul maladie / mauvaises habitudes alimentaires qui mènent à de profondes problématiques au péril de la santé aussi.

J'ai envie de te dire que oui tu l'aimes mais dans une configuration malsaine puisque cet amour est "gras" et pas équilibré ( pas vraiment réciproque en intensité et pollué par le cyanure paternel). Mais qu'en plus tu sembles cumuler une certaine intolérance à ce que tu ingurgites. 18 ans de la même soupe, les effets se font grave sentir.

Il y a la bonne dépendance affective et la mauvaise.
C'est comme le cholestérol.
En l'occurrence, il y a dans ta configuration particulière un pic grave qui te fait risquer le pire (tu parles de ne plus vouloir exister par moments, de vouloir faire une connerie...).

Mais alors que faire ?

Eh bien déjà, poser le diagnostic : ce que te sert cette famille comme plats n'est absolument pas adapté à ton organisme.

Revenons en à ton pouvoir d'agir :
Tu pourras te débattre autant que tu voudras, vociférer après le serveur, insulter le cuisinier, jeter les couverts... Tant que tu restes à table et que tu manges leur soupe immonde, le poison continuera à faire mal à tes tissus...


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

sophit444
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 260
Enregistré le : mar. 21 juil. 2015 15:19

Re: Marié ou pendu?

Message par sophit444 » mar. 3 juil. 2018 08:51

Tu auras beau signifier a tout le monde que la soupe est Daubé ,que tu as vu des cafards , du moisi et les pires choses dedans ...On te diras encore que tu délires que cette soupe est la meilleur du monde ,que tu as mauvais goût ,que tu ne comprends rien a la cuisine ,que tu n' es pas réceptif au vrais goût des aliments ...mais encore ....

Et toi ? Ben tu vas encore gouter ...te poser des questions ,c' est vrai c' est peut être moi qui ne sait pas apprécier etc ... Tu reessayes réticent et avec prudence mais tu reesayes ... Mais tu oublies que tu es en train de t' empoisonner , tu te bouffes de l intérieur ,petit a petit ...et puis pour le restaurateur ,c est du tout benef ,il t as servi sa soupe Daubé ,tu l as bouffé a moitié donc limite il pourra la resservir a quelqu' un d' autre et en plus tu paie l' addition ! Une très bonne opération pour lui !

HE ben non sa soupe qu' elle se la care ou je pense et peut être un jour quitte la table illico ! Il y a pleins d' autres restaurant ou ils ne servent pas de la soupe Daubé ,qui utilise des produits frais et qui font de la bonne cuisine ! Ça te fera du bien de ne plus être malade ...



Avatar du membre

Topic author
Barnabé
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 38
Enregistré le : mer. 27 juin 2018 09:49

Re: Marié ou pendu?

Message par Barnabé » mar. 3 juil. 2018 11:53

1) l'ex de ta femme qui lui faisait du mal est en quelque sorte adulé.
:ala: Ohhhhhhhhhhhhhhhh oui et il en joue.
2) toi tu es la serpillière de service.
Je n'aurais pas trouvé mieux comme qualificatif...


Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais elle finit toujours par arriver.

Avatar du membre

Topic author
Barnabé
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 38
Enregistré le : mer. 27 juin 2018 09:49

Re: Marié ou pendu?

Message par Barnabé » mar. 3 juil. 2018 12:53

Pour ma part je comprends que cet essai dure depuis bientôt 20 ans. Ce n'est donc pas la bonne méthode.
C'est ce que je me dis quand je bricole et que ça ne marche pas. 18 ans de bricolage avec des matériaux inadaptés.
Mais cette fois, le tri sélectif est fait et ce n'est plus vraiment un problème pour moi. Si nous parlons de tout cela en ce moment, c'était pour que vous compreniez mieux l'historique.

Ironie du sort, je vais bientôt faire officiellement partie de cette famille et je retombe en même temps à zéro en terme d’existence.
J'ai envie de te dire que oui tu l'aimes mais dans une configuration malsaine puisque cet amour est "gras" et pas équilibré ( pas vraiment réciproque en intensité
Je pense que si de nouveau, comme au début de notre histoire, c'est peut-être juste qu'elle n'est pas atteinte de dépendance affective, elle.
et pollué par le cyanure paternel
Oui, mais le tri est fait même si je suis conscient qu'il va falloir composer. D'ailleurs, elle travaille déjà fort là dessus. J'en veux pour exemple que nous étions invités à une grosse réunion de famille. Madame Barnabé a décliné l'invitation pour ne pas faire de vague vis à vis de certains "matériaux" (t'as vu, moi aussi je sais faire des métaphores :mdr ), car journal + bouche à oreille, ils sont tous au courant de notre mariage. Elle ne peut même pas faire le choix d'y aller seule, comme à l'époque où je n'étais pas invité. Et pourtant, je sais bien qu'elle aurait bien aimé revoir des gens qu'elle ne voit que rarement. Elle assume son choix de dire "FUCK" à papa en persistant à vouloir être mon épouse.
Elle lui rend tout de même visite régulièrement ou presque, quand ses horaires de travail le permettent entre autres. Il habite pas loin de chez nous. Elle m'a d'ailleurs confié voila quelques jours qu'il semblait "morveux".
Ces visites se limitent le plus souvent à des conversations plus que banales (tiercé, TV, météo, nouvelles familiales "abordables"etc.).

Je disais dans mon premier message qu'il fallait du courage pour mourir, et que je n'en avais plus vraiment pour vivre. Je veux néanmoins rassembler toutes mes forces pour me passer la corde au cou du mariage. Connais-tu "l'amour à la machine" d'Alain Souchon?
Nous avons choisi cette chanson pour l'entrée en mairie, étant bien conscients qu'il y a du lavage à faire et aussi de l'entretien.

Et puis, je vois depuis longtemps, en cette union, une sorte d'"anti dépendance affective" justement.
Je m'explique: il serait très étonnant que nous fermions les yeux définitivement en même temps. Si je suis le premier, même si je sais que mes enfants ne sont pas des crevards, famille recomposée oblige, elle sera protégée matériellement en ce qui concerne la maison que nous avons achetée ensemble avant mariage mais que j'ai eu la possibilité de rembourser de façon anticipée voila peu.
Elle sera donc chez elle jusqu'à son dernier souffle si elle le souhaite. Sans moi, seule ou avec quelqu'un d'autre, comme elle voudra.
Modifié en dernier par Barnabé le mar. 3 juil. 2018 14:25, modifié 3 fois.


Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais elle finit toujours par arriver.

Avatar du membre

sophit444
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 260
Enregistré le : mar. 21 juil. 2015 15:19

Re: Marié ou pendu?

Message par sophit444 » mar. 3 juil. 2018 13:29

On voit clairement que tu as choisi ,tu vas l épouser ... ce qui m ' interpelle quand même c est votre choix de chansons pour la mairie ...pour moi cette chanson est criante d' un amour qui s' etiole ..." est ce qu on peut ravoir a l' eau de javel les sentiments ...la blancheur qu on croyait éternel ...avant ..." j' aime beaucoup cette chanson mais je ne comprends pas bien. ...

La mariage pour moi est le contraire d un amour qui s' etiole ,c est une amour qui grandit !!!!
On ne repare pas avec un mariage...c' est mon avis ,il n engage que moi .

Pour la maison ,tu cherches encore a la protéger ! T as t elle protéger ? Te protégera t elle ?

Par contre je serais toi je protegerais mes enfants en priorité !

Tu lui ai dévoué corps et âme ...c' est très beau mais attention au revers de bâtons ...beaucoup ici en on fait les frais ...

Courage et désolé si je suis parfois très brut de pomme .Par contre les analyses de sp sont toujours très avisés ,il t' aidera beaucoup ,comme il a aidé beaucoup de gens sur ce site .

Quand on enleve nos oeilleres ,ce fait mal aux yeux et dans le coeur mais on comprend tellement les mécanismes que ça aide a avancer...

Pleins de courage a toi



Avatar du membre

Topic author
Barnabé
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 38
Enregistré le : mer. 27 juin 2018 09:49

Re: Marié ou pendu?

Message par Barnabé » mar. 3 juil. 2018 13:57

Tu sais, tellement de mariages commencent bien pour mal se terminer.
Par insouciance la plupart du temps.
Pourquoi ne pas tenter le contraire avec cette expérience de la vie que je ne souhaite à personne (enfin si quand même).
Sois certaine que mon cœur est toujours plein de haine, que mes nuits et mes journées sont parfois ponctuées de cris et de larmes.
Je sais bien que tu penses que je suis un grand malade et je te dis que tu as raison.
En ce qui concerne mes enfants, ils ne seront pas lésés, tout est déjà chez un notaire à la demande de ma future femme et ce n'est qu'une question de "temps".
désolé si je suis parfois très brut de pomme .Par contre les analyses de sp sont toujours très avisés ,il t' aidera beaucoup ,comme il a aidé beaucoup de gens sur ce site .
C'est bien vrai!

En ce qui concerne la chanson, elle ne donne pas de réponse, elle demande juste si c'est possible. Je vous dirai si j'ai réussi. Plutôt "nous".


Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais elle finit toujours par arriver.

Avatar du membre

Pandore
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 95
Enregistré le : ven. 10 mars 2017 11:24
Mon histoire : https://www.soscocu.org/viewtopic.php?f=21&t=3969

Re: Marié ou pendu?

Message par Pandore » mar. 3 juil. 2018 16:41

Je ne peux pas me passer d’elle car je l’aime au plus profond de moi, c’est pour ça que je l’ai demandé en mariage
Désolé mais je bug en te lisant Barnabé. Donc ta femme est infidèle, tu le sais, ça te te fait mal mais tu persistes sur ta demande en mariage parce-que:

- tu vis depuis 18 ans avec elle
- tu l'aimes
- faire le pied de nez à sa famille

Tu espères quoi au juste ? Qu'elle ne soit plus infidèle en t'épousant ? Autant lui demander une ablation du vagin directement, tu gagneras du temps.

Tu es au courant que nous sommes en 2018 et qu'il n'est plus nécessaire de se marier pour prouver son amour ou même de finir sa vie ensemble ? Si tu te maries pour prendre ta revanche sur sa famille (ou votre revanche, ce n'est pas très clair), c'est ri-di-cu-le.

Tu sais combien ça coute un divorce en frais d'avocats ? Combien ça coute la séparation des biens ? Parce-que les divorces qui se passent bien c'est 1% seulement et la plupart sont bien saignants.

A te lire, c'est le mec que l'on a crucifié et qui crie "continuez en me brûlant au napalm car c'est mon destin"

Question : est-ce que tu penses être dans la bonne configuration pour t'éclater le jour de tes noces ? Et quid des jours d'après ? Tu auras obtenu le but premier du mariage : la protection du patrimoine pour les enfants. Mais ta femme, tu crois vraiment qu'elle te sera fidèle à cause d'un "oui" à la mairie ?

Et si tu te demandes ce que je raconte, sache que j'ai déjà un divorce à mon actif, que je suis pacsé avec ma femme actuelle qui a été infidèle et qui l'est peut être encore actuellement. Toutefois j'ai fait un testament avant la naissance de notre fille qui la protège en cas de décès de ma part. Si c'est ça que tu cherches comme solution, va voir le notaire et abandonne l'idée de mariage car tu ne sais pas si tu seras avec elle dans 3 ans...



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2553
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Marié ou pendu?

Message par Sans Prétention » mar. 3 juil. 2018 19:53

C'est un mariage de revanche, lavage, protection, pied de nez...
Et l'amour ?

Ah oui... À la machine...

Fais comme bon te semble. Mais j'ai pour habitude de penser que le cœur ne doit pas (pauvre de moi...) fonctionner sans la tête (douce utopie).

En tous cas , je te sens avancer malgré tout.

Penche toi à nouveau sur mon premier message.

Quoique tu décides, personne ne peut faire ou ne pas faire à ta place. Même en résistant, l'angle de vue bouge. Je te souhaite de trouver ta solution dans ce pétrin ...
Avec une question de fond : que veut madame B selon toi ?


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Topic author
Barnabé
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 38
Enregistré le : mer. 27 juin 2018 09:49

Re: Marié ou pendu?

Message par Barnabé » mer. 4 juil. 2018 00:10

S.P. Madame B. Veut finir sa vie avec moi et moi seul. Elle est sincère j en suis sur. Désolé je suis sur une tablette et j ai du mal avec ces trucs la.
Pandore. Tu as lu ce sujet en travers me semble t il. Saches à ton tour que je suis divorcé moi aussi, que le notaire, c est fait, voir mes écrits. Que je ne suis pas comme toi, à savoir dans le doute à ce jour sur ma femme. C est peut être pour cela que tes écrits sont si violents et même agressifs. Lequel de nous deux est le plus ridicule à cet instant ou tu me dis que ta femme à toi te trompe peut être encore.
Pour finir, si tu veux donner ton avis sur un sujet, ne te contente surtout pas de ne lire que le premier message. Et évite toutes formes de vulgarité stp...


Le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l'escalier, mais elle finit toujours par arriver.

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2553
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Marié ou pendu?

Message par Sans Prétention » mer. 4 juil. 2018 05:28

Barnabé a écrit :
mer. 4 juil. 2018 00:10
S.P. Madame B. Veut finir sa vie avec moi et moi seul. Elle est sincère j en suis sur. Désolé je suis sur une tablette et j ai du mal avec ces trucs la.
Pas de problème pour la tablette Barnabé ☺️

Par contre pour ton analyse sur les besoins de madame B, je serais plus prudent que toi.
Ton argumentaire repose sur des dires et pas sur une prise en compte de la situation dans sa globalité.

L'amour exclusif ne se décrète pas.
Sans thérapie ou travail d'introspection profond je ne vois pas comment elle pourrait réussir ce tour de force psychologique (c'est à dire renoncer à sa nature profonde, celle qui a été forgée depuis l'enfance).

Quand je te demandais ce que voulais ta compagne, je ne pensais même pas à votre histoire d'amour. Du moins pas directement.
On ne peut pas être femme quand on est une petite fille. Et certaines petites filles ont besoin d'être "délivrés" de l'emprise parentale pour grandir. Alors après seulement, elles peuvent envisager d'aimer... Quel est alors ton rôle dans ce film, quel visage donne-t-elle à son "héros" ?

Il n'est pas question d'amour dans ton histoire. Mais de mal amour. De dépendance affective triangulée.
De rapports de force, et de transferts.

Oui, elle te veut toi et toi seul, mais en tant que pilier.
Et comme tu es son pilier, son "re père" (tiens donc), elle peut avoir d'autres amoureux de pas sage... Pas importants. Mais là. Toujours. Comme des fantômes qui refusent d'accéder au monde des morts.
Il faut que tu comprennes la mécanique de ta compagne. Tu te contentes de paroles.
Il n'est pas question pour elle de vivre sans toi. Mais il n'est pas non plus question pour elle de renoncer à ses drogues qui calment sa douleur intérieure...
Il faut lui montrer d'autres voie... Mais comment est ce possible en évitant le sujet ?

Quel suivi pour la situation familiale désastreuse ?
Rien.
Quelle thérapie pour les attouchements subis ?
Zéro.
Quelle pris de distance affective envers la toxicité environnante ?
En cours...

Et tout se réparerait avec... L'Amour ?

Il faut sortir de cette chimère pour pouvoir envisager ne serait-ce qu'un mariage qui risque fort de tourner au mirage.

Je crois que les gens changent. Je ne crois pas que cela se fasse sur des déclarations ou la simple "volonté".

Mais je souhaite de tout coeur que madame B soit une exception parmi les centaines de cas lus ici et rencontrés par ailleurs.


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 201
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Marié ou pendu?

Message par Mitsou78 » mer. 4 juil. 2018 09:28

Bonjour,

En premier lieu sache qu'il n'y a aucune valeur de jugement dans nos écrits respectifs, que tu es parfaitement libre de vivre la relation que tu perçois, je sais juste que l'on ne vient pas ici autrement que à cause d'une souffrance, qu'une souffrance par définition atteint l'affect, l'ego en profondeur, qu'une souffrance se masque mais ne se guérit pas d'un clin d’œil et c'est ce qui respire dans ton histoire... du moins il me semble.

Tous les choix, les orientations t'appartiennent, tu es venu ici, je pense blessé pour quasi toutes les mêmes raisons que nous tous, je perçois mal une guérison possible, en profondeur, sur la base de quelques paroles, promesses, changement de comportement dont aujourd'hui tu ne peux mesurer la durée au même titre que les marques d'affection nouvelles et l'envie partagée de faire un pied de nez à la belle famille. Je pense immédiatement danger.

Comme nos CF, nous ne sommes pas tous câblés de la même façon et ne percevons pas les choses de façon identique, les écrits de SP sont souvent d'une pertinence emprise d'expériences, personnelles et/où vécue ici, car je crois que d'aucun ne se réjouit de voir un nouvel arrivant.

Nous tentons tous une mise en garde à l'encontre de ce qui nous semble être une bombe à retardement tellement il ne s'agit pas d'accidents de la par de Mme B. mais d'un dysfonctionnement nécessitant une intervention et aide psychologique pour s'en sortir, pour grandir.

Je sais par expérience que même un seul coup de queue, si non accidentel répondant à une pulsion dans un cadre enivrant, possède la traduction d'un malaise bien plus profond, qu'un simple échange appuyé, caché dans notre dos est le commencement d'une histoire hors couple, hors sentiments à notre encontre, que l'amour a commencé à prendre la fuite...

Encore une fois pas de jugement, juste un cri de ce qui ne nous semble pas bien câblé pour ton bien être...


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel

Répondre