Cocue, déprimée, après 22 ans de mariage

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Répondre
Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2858
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Cocue, déprimée, après 22 ans de mariage

Message par Sans Prétention »

Bonjour Moi-même et merci pour ces nouvelles...

Que du classique dans ces tourments juridiques.
Tiens bon et surtout conserve toute documentation, et pas d'aménagement : à chaque service que tu lui rendras, il trouveras une occasion de t'arnaquer et de retourner tes décisions contre toi.

Les divorcés "tranquilles" sont ceux qui respectent les cadres à la lettre : tout service rendu se transforme en pacte avec le diable. Alors pas de concession. Mais ce qui vaut pour lui vaut pour toi, il va sans dire.

Alors bien sûr, il y a des cas où tout se passe pour le mieux. Rarement quand la séparation est la conséquence d'une infidélité. Jamais quand on a affaire à un menteur pathologique doublé d'un manipulateur professionnel (et souvent, très souvent, c'est les deux mon général). Bon courage pour la suite.

:fleur


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)

Avatar du membre

Auteur du sujet
moimeme
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 96
Enregistré le : jeu. 21 sept. 2017 18:58

Re: Cocue, déprimée, après 22 ans de mariage

Message par moimeme »

Bonjour SP et merci pour ton soutien,
Sans Prétention a écrit :
sam. 11 juil. 2020 17:24
Tiens bon et surtout conserve toute documentation, et pas d'aménagement : à chaque service que tu lui rendras, il trouveras une occasion de t'arnaquer et de retourner tes décisions contre toi.
Pas d'inquiétude, je tiens bon, je ne lâcherai rien. J'ai compris sa façon de fonctionner. Il aime bien menacer, faire croire qu'il va faire ci ou ça... mais c'est tout, et il ne m'impressionne plus.
Sans Prétention a écrit :
sam. 11 juil. 2020 17:24
tout service rendu se transforme en pacte avec le diable. Alors pas de concession. Mais ce qui vaut pour lui vaut pour toi, il va sans dire.
Je suis tout à fait d'accord avec toi. Pas de pacte avec lui. Il me pousse à signer rapidement la convention de divorce par consentement mutuel, sans avoir son épargne, mais non, je tiens, j'informe mon avocate de nos échanges. J'espère néanmoins que tout ça sera bientôt fini, j'ai vraiment envie de passer à autre chose.
Sans Prétention a écrit :
sam. 11 juil. 2020 17:24
Jamais quand on a affaire à un menteur pathologique doublé d'un manipulateur professionnel (et souvent, très souvent, c'est les deux mon général). Bon courage pour la suite.
Oh oui il est doué pour ça. J'ai eu ma fille qui m'a dit que leur entrevue c'était bien passée, pour une fois. Je ne connais pas les détails mais elle a l'air d'aller bien et c'est tout ce qui compte pour moi. Elle m'a dit avoir été choquée par le fait que son père ait perdu du poids (il n'avait plus sa bedaine) et son anémie viendrait selon lui d'une hémorragie interne sans savoir où exactement. Toujours plus :? . Il sait que ma fille est facilement influençable et manipulable mais l'inquiéter de la sorte :+ !! Je ne sais pas quoi en penser. Il y a pleins de questions qui tournent dans ma tête. S'il est aussi mal en point pourquoi faire tous ces km ? Je sais que c'est un menteur et un manipulateur professionnel mais delà à inventer un truc pareil uniquement pour avoir de la pitié de sa fille :doute: ?

J'attends la suite, mais s'il compte sur le fait que je lui envoie un message compatissant, il se trompe lourdement :beurk: .

A bientôt.

:thx: et :A+



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2858
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Cocue, déprimée, après 22 ans de mariage

Message par Sans Prétention »

Deux choses :
1) concernant ses manipulations quand je te lis j'ai l'impression de revoir à la virgule près le récit de la séparation devant notaire de mes parents. J'ai suivi l'affaire scrupuleusement et on reconnaît bien là tous les ingrédients de la mauvaise foi caractérisée. Tous les moyens mis en œuvre pour échapper au partage équitable également. A croire qu'il y a une école diplômante pour ça. Une fac de non droit .
Il en va de même pour cette espèce de compassion qu'il déclenche chez ta fille. Ma soeur a connu sensiblement les mêmes aventures avec notre géniteur.

2) concernant sa maladie, c'est peut-être vrai, c'est peut-être faux. Et étant donné qu'il a un passif de maquilleur de vérité professionnel, seul un document significatif des autorités médicales pourrait confirmer ou infirmer ses dires. C'est tout le problème avec ce type de personne : les croire revient à tendre le flanc. Il ne s'agit donc pas de dire "c'est vrai il est malade" ou "c'est faux il ne l'est pas". Il s'agit de rester prudent.
Oui, il est peut être malade, ben alors raison de plus pour faire les choses proprement (en général être malade ne dispense pas d'être honnête...) et en attendant d'être sûr...


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)

Avatar du membre

Auteur du sujet
moimeme
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 96
Enregistré le : jeu. 21 sept. 2017 18:58

Re: Cocue, déprimée, après 22 ans de mariage

Message par moimeme »

Je suis d'accord avec SP, sur toute la ligne.

Et comme aucun de ses 3 enfants ne lui demandera de document prouvant sa maladie, et qu'il ne les donnera pas si on les lui demande, on en restera là avec nos doutes. Je pense que le temps suffira à démontrer s'il dit la vérité ou pas.

:thx:
:A+



Répondre