Cocue, déprimée, après 22 ans de mariage

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Narjisse78
Cornu
Cornu
Messages : 13
Enregistré le : mar. 6 mars 2018 15:05

Re: Cocue, déprimée, après 22 ans de mariage

Message par Narjisse78 » dim. 29 juil. 2018 14:42

Coucou
Je te souhaite un bon courage et bonne continuation. Le plus dur est derriere toi et le meilleur est à venir et tu le merites. J’espere que ton ex va avoir des regrets. Bonne journee.



Avatar du membre

Brisee13
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 35
Enregistré le : ven. 16 févr. 2018 11:04

Re: Cocue, déprimée, après 22 ans de mariage

Message par Brisee13 » dim. 29 juil. 2018 16:20

Bravo à toi ...

Bravo pour ton courage et je te souhaite une nouvelle vie pleine de surprises .

Tu peux être fière de toi ...

Je t’embrasse



Avatar du membre

Topic author
moimeme
Cornes d'Argent
Cornes d'Argent
Messages : 85
Enregistré le : jeu. 21 sept. 2017 18:58

Re: Cocue, déprimée, après 22 ans de mariage

Message par moimeme » sam. 20 oct. 2018 15:52

Bonjour à tous,

Ca fait un moment que je n'ai pas donné de nouvelles. Je viens malgré tout tous les jours sur le forum.

J'ai déménagé depuis 2 mois et demi et ça se passe bien, je vis avec mes enfants chez ma mère, mais je vais bientôt avoir mon propre appart et pouvoir commencer une nouvelle vie.

Ma fille de 17 ans a fait sa rentrée de terminale dans un nouveau lycée où elle s'est fait des copines rapidement. Tout se passe bien pour l'instant. Elle me dit qu'elle se sent mieux, et ça se voit. C'est qu'il fallait mettre de la distance.

Mon ainé a trouvé un CDI et mon deuxième fils est en train de chercher activement du boulot. Pour ma part j'ai trouvé un petit boulot pour garder des enfants chez eux en attendant d'avoir mon appart et de pouvoir continuer mon activité d'assistante maternelle.

Je n'ai plus trop de nouvelles de mon futur ex-mari. Et non, pas encore divorcée. Ca traine, ça traine. Son avocat n'a pas l'air bien pressé. On correspond (rarement) par mail histoire de communiquer sur notre fille qui n'est pas encore majeure. Vivement ses 18 ans et après bye bye à tout jamais. D'ailleurs, étant donné que je ne donne plus trop signe de vie, il est allé dire à ses enfants que j'étais très rancunière. MDR :mdr

Bref, il fait 2h30 à 3h de route pour venir voir ses chers enfants qu'il rabaissait et dont il se foutait avant, une fois par mois. C'est toujours mieux que tous les deux jours, quand on vivait encore là-bas. Et oui, il faut bien montrer à sa chose qu'on est un bon père de famille qui se soucie de ses enfants et que c'est moi qui ai tout fait pour les éloigner de lui !! :beurk: Mais bon on ne se refait pas.

En parlant de ça d'ailleurs, mes deux garçons sont allés chercher des trucs à notre ancienne maison et en même temps passer du temps avec leur père durant ce we. Oui, ils sont gentils mes enfants et moins rancuniers que leur mère apparemment. :petard: Ils dorment à l’hôtel, ne veulent pas aller chez lui, voir la madame, comme ils disent !!

Le seul hic c'est que leur père est pris toute la journée d'aujourd'hui par un ball trap qu'il organise lui-même, il ne pouvait donc pas se faire remplacer :bonk: Du coup mon ainé l'a mauvaise, il fait tout pour passer du temps avec son père, et lui préfère aller au tir. Euh, si je me souviens bien, c'est pas lui qui me disais que je l'avais délaissé ?? Parce que là, on dirait qu'il délaisse un peu ses enfants aussi du coup, non ? Et oui, on ne change pas comme ça, même quand ses garçons font 2h30 à 3h de route, on se débrouille à être occupé ailleurs. Encore que s'il l'avait dit avant, mon ainé aurait pu prévoir autre chose et passer un bon we avec ses potes. Il a dû refuser une invitation pour passer le we avec son père, enfin, un peu le samedi soir et un peu le dimanche. Ca me fait penser à la fois où je devais descendre un de mes fils à l’hôpital, (il avait quelques mois), 50 km quand même et où il avait préféré accompagner un pote à la chasse qui n'avait pas trouvé de binôme. Ben oui, sinon son pote aurait dû annuler sa journée de chasse, c'était vraiment pas pensable !! :beurk:

Sinon, à chaque fois qu'il vient voir ses enfants il leurs parlent de cette histoire, de la procédure de divorce, de sa chose et lui arrive même de verser une larme en leur disant que ça a été dur de me laisser, de faire un choix et histoire aussi de les culpabiliser du fait qu'ils ne l'appellent pas. Ah bon, ça a été dur d'aller voir ailleurs ? De me tromper pendant 4 mois alors que j'étais alitée et en plus de me ramener des microbes ? Comme si j'avais eu besoin de ça en plus. Non mais j'y crois pas. Le culot !! Moi en tous cas, je ne parle de tout ça avec mes enfants, ça ne les concerne pas, je ne réponds qu'à leurs interrogations, ça s'arrête là. Je suis complètement passé à autre chose. Ce qui me mine le plus souvent c'est de repenser au fait d'avoir fait tout ce que j'ai fait pour essayer de le retenir après tout ce qu'il m'avait fait subir, d'avoir fait cette put... de dépression, d'avoir tenté de mettre fin à mes jours. Je me suis vraiment rabaissée à un point inimaginable et pour ça je m'en veux. Mais bon, c'est comme ça. Dépendance affective quand tu nous tient.

Comme quoi il y a du soleil après la tempête. Il faut y croire. :super:



Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2591
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Cocue, déprimée, après 22 ans de mariage

Message par Sans Prétention » sam. 20 oct. 2018 21:01

moimeme a écrit :
sam. 20 oct. 2018 15:52
Comme quoi il y a du soleil après la tempête. Il faut y croire. :super:
:jap:


Voler, c'est quand on a trouvé un objet qui a pas encore été perdu...

Répondre