Mon histoire

La découverte de l’infidélité est une expérience traumatique. Il est souvent difficile d’être objectif lorsque nous traversons des situations déstabilisantes. Parlons en sans complexe.

Modérateur : Sans Prétention

Avatar du membre

Sans Prétention
Modérateur
Modérateur
Messages : 2886
Enregistré le : jeu. 5 mars 2015 19:32

Re: Mon histoire

Message par Sans Prétention »

franck57 a écrit : ven. 29 mai 2020 15:14 Apres avoir traversé cette tempête, j'en arrive a la conclusion qu'aucun chemin n'est plus facile que l'autre dans une situation d'adultère... il est aussi difficile de sauver son couple que d'y mettre fin et c'est aussi douloureux dans cas que dans l'autre.
Re Franck,

Ben en fait, il y a des cas où c'est possible et des cas où ça ne l'est pas. :doute:
Mais surtout, il y a des cas où c'est possible mais pas souhaitable :bonk: (couples dont l'une des composante est pervers.e ou manipulateur/trice ou juste narcissique ou les trois :roll: )

Restons humbles (ici ce n'est qu'un site grand public), et à l'écoute. :jap:


Il existe pour chaque problème complexe une solution simple, directe et fausse (H.L. Mencken)
Avatar du membre

Phabou
Cornes de Bronze
Cornes de Bronze
Messages : 48
Enregistré le : mer. 8 avr. 2020 18:31

Re: Mon histoire

Message par Phabou »

Bonjour, dans mon cas madame regrette ce qu'elle a fait mais également de ne pas être allée au bout de son aventure. Je l'ai encore pris en train de me mentir. Je la soupçonne donc d'essayer de continuer sur la voix de l'adultère malgré ses dires. Pouvez me dire suels logiciels espions vous avez utilisés ? Merci et longue vie à votre couple


Avatar du membre

Mitsou78
Cornes d'Or
Cornes d'Or
Messages : 386
Enregistré le : mer. 23 nov. 2016 18:22

Re: Mon histoire

Message par Mitsou78 »

Salut,

J'ai utilisé celui-ci : en MP :wink:


L'amour ne se fait bien que l'après-midi. Onze fois sur dix, l'adultère découle du fait que les époux se fréquentent seulement le soir. F. Dard
Pour une femme adultère, le premier amant seul compte, après ils ne se comptent plus. HF Amiel
Répondre